Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Nouvel appel à occupation


de : Zadist
vendredi 12 octobre 2012 - 09h15 - Signaler aux modérateurs

Notre Dame Des Landes, ZAD, octobre 2012, nouvel appel à occupation

Au nord de Nantes, ca fait deux générations qu’un projet d’aéroport pèse sur 1600 hectares de terres agricoles et de bocages. Laissé longtemps en suspens il a été relancé en 2001 par Lionel Jospin et fermement soutenu depuis par le Parti Socialiste et notamment JM Ayrault, ancien député maire de Nantes et actuel premier ministre. Les raisons évoquées pour construire cet aéroport n’ont cessé d’évoluer jusqu’à la dernière blague : construire un aéroport modèle, HQE (Haute Qualité Environnementale). Projet nuisible, c’est le symbole d’un capitalisme destructeur qui ne vise que la recherche du profit financier. C’est aussi le fruit d’une collaboration étroite entre politiciens avides de "développement" urbain et une grande multinationale, Vinci, spécialiste des projets destructeurs (prisons, autoroutes, centrales nucléaires).

En 2008 un collectif local d’habitant-e-s qui résistent lançaient un appel à occuper les terres réservées pour ce projet, cette Zone d’Aménagement Différée. Cet appel a été largement relayé et après un Camp Action Climat en 2009 le mouvement d’occupation s’est amplifié sur ce qui est devenu la Zone A Défendre (ZAD). Une solidarité est née entre les habitantEs qui résistent et les nouveaux occupantEs.

Aujourd’hui le Parti Socialiste est revenu au pouvoir et n’est pas prêt à renoncer à cet aéroport. Il continue d’afficher son soutien total au projet même si ses alliés écologistes feignent toujours de défendre les terres menacées. Habilement ces bonimenteurs ont utilisé la presse pour faire croire qu’un moratoire était mis en place et que le risque de voir le projet aboutir reculait. (1)

Il n’en est rien ! Les mesures préliminaires sont toujours en cours : pseudo enquêtes publiques, études de terrain (forages, géomètres). Le calendrier prévisionnel des travaux a peut être, on l’espère, été remis en cause par le mouvement d’occupation, mais pas par le moratoire ! En tout cas le barreau routier, préliminaire indispensable à la bétonnisation de la zone, est lui bien maintenu pour début 2013. Le laisser faire c’est rendre possible l’arrivée des pelleteuses sur place, c’est abdiquer devant Vinci.

Et pendant ce temps la ZAD continue de se vider, les expropriations se poursuivent. Les habitantEs sont pousséEs en dehors de la zone, relogéEs plus loin, moins bien. Peu à peu celleux qui résistent se retrouvent à occuper sans droits ni titres des maisons qu’illes habitent depuis des années, parfois depuis toujours ! Quant aux maisons et terrains occupés la situation n’est pas meilleure. Beaucoup sont expulsables et démolissables depuis début 2012. Et la machine judiciaire suit son cours. Ainsi le 27 septembre 2012 le tribunal d’instance de Nantes a prononcé l’expulsion immédiate du Sabot et des 100 Chênes. Ce sont deux lieux essentiels de la ZAD, le potager collectif issu d’une occupation initiée par le mouvement Reclaim The Fields et la boulangerie. Ces deux lieux sont habités. Début octobre le dernier squat ouvert à Grand Champ a également été expulsé. Chaque jour la menace se précise. Il y a urgence à réagir ! Vinci rêve de tous nous expulser, peut-être demain, si nous laissons faire la zone sera bientôt livrée aux machines de chantier !!!

Si nous portons l’occupation comme moyen de lutte nous nous sentons désormais pleinement habitantEs de cet espace. Nous refusons de voir disparaître ces champs, ces haies, ces bois qui sont devenus nos lieux de vie. Vivre ici c’est refuser de voir disparaître, au nom du profit, les chênes qui nous abritent, les tritons crêtés et les nombreux autres animaux avec qui nous cohabitons. Vivre ici c’est être aussi dans un rythme chahuté par les urgences de la lutte, les pressions, l’incertitude de la suite, le harcèlement des flics. Vivre ici ce n’est pas facile en ce moment avec l’hiver froid et pluvieux qui s’annonce. Que l’on soit proprio, locataire ou occupantE nous sommes toutEs misEs face aux mêmes procédures, à leur « justice ». Et pourtant... La ZAD est devenu un espace privilégié d’expériences alternatives, un lieu où confronter au jour le jour théorie et pratique, où construire de nouvelles solidarités, où apprendre à être chaque jour un peu plus autonome face au système marchand. Des potagers collectifs ont fleuri, les savoirs se partagent tous les jours. De la boulangerie à la mécanique, de la construction en passant par les échanges artistiques nous apprenons sans cesse les unEs des autres.

Si nous vous appelons à nouveau à nous rejoindre c’est qu’il ne s’agit pas seulement d’un projet urbanistique mais d’un modèle de société dont nous ne voulons pas. C’est parce que cette lutte s’inscrit dans un combat plus large contre un système qui se fout des êtres vivants et de la planète. Ailleurs d’autres que nous luttent contre les systèmes productivistes, de domination et de contrôle social, contre la machine infernale qui nous rend esclave de la technologie pour aller toujours plus vite et plus loin dans la dépossession de nos vie. Nous ne nous sentons pas seulEs à résister. Du val de Susa en Italie, en passant par la Russie ou le Mexique, des opposantEs se dressent contre les projets néfastes d’aménagement. Plus prêt d’ici au pays basque contre une autre ligne de train à grande vitesse ou en Normandie contre les lignes THT (Très Haute Tension), un peu partout contre la gentrification : la résistance s’organise !!!

Ici, sur la ZAD, nous avons besoin d’être plus nombreusEs sur le terrain pour s’opposer physiquement aux travaux préliminaires, pour donner de la force à celleux qui ont fait le choix de rester et de résister. L’occupation n’est pas une fin en soi, c’est un moyen d’être présent-es sur cette terre en lutte, d’être actifs ensemble contre le projet, de développer des réseaux de solidarité avec les autres habitantEs. Solidaires on se sent capable de tout, de combattre la coalition du pouvoir politique et de ses flics et du pouvoir économique avec son fric.

Aujourd’hui plus d’une trentaine de lieux sont occupés : des maisons, des cabanes construites dans des champs, dans des arbres et des caravanes qui prolifèrent un peu partout. Il reste des maisons vides et Vinci continue à en vider. Deux lieux, Les Planchettes et la Gaité (2) peuvent vous accueillir momentanément le temps de votre arrivée mais pensez à être autonome le plus rapidement possible. Une fois sur place, prenez le temps de discuter avec les gens, de comprendre là où en est la lutte. Ici tout est imaginable, on peut faire tout mais pas n’importe quoi, pas n’importe comment. Pensez que de nombreux projets sont déjà engagés, soyez attentivEs aux sensibilités et vécus de chacunEs.

Venez habiter et lutter avec nous ! Nous sommes ici, nous refusons de perdre.

Cet appel a été rédigé par des occupantEs / habitantEs de la ZAD

En post scriptum nous voudrions rappeler qu’il y a d’autres formes de soutien possible :

il est possible de cibler Vinci là où il est (à peu près partout !), de mener des actions décentralisées et de nous en tenir informé. une manifestation de réoccupation est prévue en réponse aux probables expulsions à venir : tenez vous prêtEs à nous rejoindre ! Restez informé en suivant les sites : https://zad.nadir.org, http://nddlagirdesobeir.noblogs.org et http://acipa.free.fr Vous pouvez nous écrire à zad 8aL riseup.net et vous inscrire à notre lettre de diffusion sur le site ZAD (rubrique accès et contact)

(1) lire sur le site de la ZAD l’article Moratoire sur l’aéroport : une farce qui ne nous fait pas rire. Extraits :"suspendre les expulsions des exploitant⋅e⋅s agricoles et des habitant⋅e⋅s légaux sur la zone concernée par la Déclaration d’Utilité Publique même jusqu’en 2014 ne gène en rien les prévisions de l’État et d’AGO (...) Somme toute un accord qui ne remet en cause ni les gros travaux, ni les études préliminaires, ni les expropriations qui continuent à être menées, ni la majorité des expulsions."

(2) Voir la rubrique accès et contact sur le site de la ZAD



Imprimer cet article





Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite