Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 avril
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Info’Com-CGT propose « Les Rencontres Info’Com ». Tout au long de l’année, notre syndicat et divers partenaires organiseront des débats, des échanges en présence d’auteurs, des militant-e-s autour de la sortie d’un livre, d’un documentaire etc. Le premier débat sera autour du dernier livre de Michèle Audin : « Eugène Varlin, ouvrier relieur 1839-1871 » (aux éditions Libertalia). L’écrivaine nous présentera cette grande figure de la Commune de (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Salut mais c’est pas Daniel Mermet
de : Jean-Yves Peillard
vendredi 9 novembre 2012 - 11h45 - Signaler aux modérateurs

C’est au sujet de l’émission "là bas si j’y suis" de la Radio publique France Inter. le numéro répondeur est le : 01 56 40 37 37 ( deux minutes seulement, à vos bigos, prêts)

On le sait c’est une radio d’Etat (Radio Paris ), il n’y a que ça qui couvre le territoire, qui touche la popu lasse , il n’y pas de radio zinzine dans toutes les usines. Ces quelques émissions, c’est un petit filet d’eau de démocratie, pour faire croire, dans un flot d’immondices où on laisse venir les Longuet sénateurs venir se justifier de leur bras d’horreur, c’est lamentable on le sait. Mais des choses arrivent à passer quand même. Deux minutes pour causer dans le bigophone c’est un peu court, faut savoir « causer la France », mais deux minutes c’est un beau tremplin pour sauter dans le vide, pour envoyer une annonce pour le grand Agenda, pour envoyer une bouteille à la mer. Deux minutes pour un exutoire, pour cracher le morceau, cela soulage toujours un peu.

Mais deux minutes ne suffisent pas à exprimer on essaye sur le papier :

« Salut Daniel c’est LouLou Lecoin des Savoie, tu sais le pays du Barnier et de l’Accoyer, tu te souviens tu avais fait une émission sur la secte de scientologie...

Je fais ce message en réaction à l’émission sur les "survivalistes" du 30.10.2012 (les trois haricots ; c’est vraiment la fin...). Ils sont bien « gentils » mais il faut préciser que même un abris atomique ne sert à rien contre la contamination radioactive. La "boite" n’est jamais étanche et on fini toujours par devoir ressortir de cette boite. La contamination radioactive dure des centaines d’années. En plus on joue sur les peurs pour rassurer (ou se rassurer ) ou faire du business. Leurs compatriotes qui ont étouffé les conséquences sanitaire de la contamination interne à Hiroshima et Nagasaki le savent bien. Depuis, c’est tous les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU qui s’y sont mis à Tchernobyl puis maintenant à Fukushima. Notre cher pays des droits de l’homme a une énorme responsabilité dans tout cela. Et les français ont quelque chose qui leur reste à travers de la gorge, quelque chose qui ne passe pas, surtout les femmes et les enfants, tu sais bien pourquoi, le « sourire de Tchernobyl ». Daniel, tu te souviens peut-être qu’il y a quelques années un p’tit gars nommé Paul avait laissé un message sur le répondeur de l’émission. Il disait que l’on manifestait tous les jours ouvrés (8h-18h) devant L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) à G’nève depuis le 26 avril 2007 (date de la cata de Tchernobyl qui dure toujours) pour protester contre l’étouffement des conséquences sanitaires des pollutions radioactives, notamment celle de Tchernobyl et son bilan officiel ridicule de 54 morts de L’AIEA qui occulte la mission fondamentale de l’OMS (accord WHA12-40).

Et bien on y est toujours tous les jours (5ans et demi), et depuis Fukushima, le même scénario se répète, en pire car la police de la pensée a pris la leçon des 54 morts irradiés de Tchernobyl, donc il n’y a aucun mort irradié à Fukushima, tu piges ? C’est bizarre pourtant ce 31 octobre le maire de Futaba (3km de Fukushima) et l’avocat des enfants de fukushima sont passés à L’ONU au conseil des Droits humains, pour en parler quelques minutes au monde entier. Il avait déjà témoigné en février 2012 sur http://janickmagne.blog.lemonde.fr/... Et ils sont ensuite passé voir les vigies devant l’OMS, le Maire a fait un j’accuse devant la porte de l’OMS. Ils ne vont pas se laisser faire, tu crois ? Tout cela est tellement ahurissant.

JPEG - 24.5 ko
Le maire de Futaba accuse devant la porte de l’OMS
JPEG - 48.9 ko
J’accuse en japonais
JPEG - 22.4 ko
Le maire de la commune de Futaba
LMr Katsutaka IDOGAWA, Maire de Futaba (à 3 km de la centrale de Fukushima,avec l’avocat des enfants de Fukushima, Maitre Toshio YANAGIHARA, le Pr Michel Fernex au milieu de vigies et amis

Tous les jours nous manifestons parce que tous les jours des gens souffrent et meurent de la contamination radioactive et ne sont pas reconnus, et tous les jours ces institutions, ces États trahissent. Heureusement que la société civile s’organise avec les moyens du bord pour dénoncer cela. Il y a eu un forum indépendant sur la radioprotection à Genève ce 12 mai 2012 où des scientifiques indépendants japonais russes biélorusses ont pus communiquer sur leur travaux. http://independentwho.org/fr/2012/0..., L’exposé de l’institut Belrad par exemple à ce sujet a été remarquable pour les japonais qui sont complètement abandonnés et trahis par leur gouvernement. Ils ont compris qu’ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes avec l’aide de la société civile mondiale. http://belrad-institute.org/ http://enfants-tchernobyl-belarus.o... http://www.criirad.org/

L’hiver approche, on aura besoin de chaleur humaine, la bise est remarquable par ici et nous sommes en plein nord, on se relais à trois en cas de forte bise car on ne tiens pas plus d’une heure. Tu te souviens, peu après l’intervention de Paul, il y a eu un chauffeur de bus qui a confirmé sur le répondeur notre présence silencieuse, on nous appelle les « vigies d’Hippocrate ». (Vigie et non vigile car Paul est un breton et pensait à la vigie sur un bateau...et Hippocrate c’est le toubib qui a dit : « Que ta nourriture soit ta médecine », ce n’est pas un bon client pour Sanofi et Bayer le gaillard).

Épatant ces chauffeurs de bus et ces taxi qui nous saluent tous les jours, ils nous renforcent dans cette persévérance à lutter contre cette folie. Un jour, un chauffeur de bus s’est arrêté, pour rencontrer cette femme vigie qui s’appelle Lamamo qui lui souriait depuis deux ans. Il ne voulait pas prendre de documentation qu’il connaît bien par le net (www.independentwho.org) . Ce mouvement il y adhère depuis le début. Il voulait simplement lui dire qu’un simple sourire, comme un bonjour, c’est important, dans son métier aussi. S’ensuivit une discussion « philosophique » sur le sourire ; pas de sourire hypocrite, inquisiteur, narquois... l’histoire ne dit pas « s’ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants », mais un sourire tout simplement.

Un autre jour un algérien dans sa voiture a cru que je n’avais pas à manger, il est revenu un peu plus tard avec un plat qu’avait préparé sa femme. Un coq au vin je m’en souviens bien, il a fait un geste qui doit dire beaucoup de chose dans son pays d’origine ; il a mis son poing sur son cœur. Cela ne s’oublie pas .La culture est différente mais le sang passe toujours par le même endroit.

Bien sûr ces moments sont rares mais ils nous remplissent la vie. Il faut rester un petit moment pour s’en apercevoir. Des instants d’humanité que l’on ne peut pas oublier. On veut que ces instants durent toujours et en même temps on veut que cessent les souffrances de ces personnes dues à cette injustice, sur toutes ces terres perdues pour les nourritures terrestres.

Voilà, Daniel, des choses comme cela les « vigies » pourraient t’en raconter pendant des heures. Des choses qui nous tiennent tous. Des gens voient ce que l’on porte et ils apportent, ils amènent de l’eau à ce moulin de diverses façons, ceux qui proposent de l’argent on le refuse et les dirigeons sur « Enfant de Tchernobyl Belarus » qui est le lien avec l’institut Belrad ou alors sur CRIIRAD etc. Mais il y a aussi des gens qui ne voient pas ce que l’on porte et nous demande aussi où se trouve l’OMS...ou le BIT , l’Hôtel Continental etc. On ne fait que transmettre l’information, comme des vigies ou des sentinelles. Nous avons été pris des milliers de fois en photos par des cars entiers de touristes chinois et pourtant la Chine n’a pas arrêté son programme nucléaire. Étonnant non ?

Nous sommes à 5o km à vol d’oiseau des Glières ici, je suis dans la région depuis douze ans, avant j’ai passé 6ans devant le Vercors, tu connais sûrement le CRHA et la chansonnette : « ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place ». Si on ne fait rien contre cette barbarie c’est comme si on crachait au visage de Lucie Aubrac, Tom Morel, Marc Bloch etc. mais aussi Solange Fernex, Vasily Nesterenko, Rosalie Bertell, Roger Belbeoch etc.

On va tâcher d’essaimer pour se raccrocher au wagon japonais qui manifeste là bas si loin , on espère que d’autres pays suivront car tout le monde est concerné, la technique a dépassé l’homme mais il suffit que l’homme prenne conscience pour renverser la vapeur.

Admire la contradiction : même des malins antinucléaire disent que l’on ne peut pas sortir du nucléaire, en raison de la quantité effroyable de contamination de par le monde (250000 tonnes de déchets radioactifs, armement, +429 réacteurs etc). Comment expliquer cela à des intellectuels ? A croire qu’ils sont tellement saturés d’info qu’ils en oublient les premiers gestes vitaux :

La moindre des choses c’est d’arrêter la machine, retirer les barres de combustibles, tout doucement, sans se les faire tomber sur les pieds, sinon cela se traduira par un cancer du doigt de pied, puis du tibia puis du colon etc. et ensuite se voir pourrir vivant de l’intérieur. (« La supplication » Svetlana Alexievitch .

Comment expliquer cela à des agriculteurs ? Qui ne veulent pas voir la menace des hectares entiers de terre arables contaminées et interdites à produire leur nourriture pour toujours ? Lorsqu’un paysan seul dans un champs descend de son tracteur pour débourrer sa machine sans l’arrêter, parce qu’il en a marre de faire successivement la même manœuvre, qu’il se prend la main ou le bras dedans, qu’il hurle à la mort sachant qu’il n’y a personne à plusieurs kilomètres à la ronde, il perd son sang, le soleil décline et ses yeux aussi, il sait que s’il veut vivre, il doit le faire, il sort son couteau et il le fait.

Comment expliquer cela à des ouvriers techniciens employés ? La contamination radioactive est comme un symbole de l’imposture industrielle, du profit et du désastre sanitaire qui s’en suit. Pire que l ’amiante, bérylliose, implant mammaire, Creutzfeldt-Jakob, Médiator, Maïs Terminator, doit ont faire un classement ? Continuer de découper des rats Sprague Dawley en rondelle pour se justifier ? Nous sommes cobaye et esclaves en même temps et on se fait dessus, pourtant nous ne sommes pas en cage.

L’ouvrier a plus de chance de nos jours que le paysan dans son champs ; sur sa machine un tour ou une fraiseuse, trop de membres ont été déchiquetés par le passé, il y a des capots de sécurité etc malgré cela si son bras est happé lui aussi et que le malheureux n’a plus assez de distance pour atteindre le bouton d’arrêt d’urgence, dans ce cas là, c’est son camarade qui le fera s’il a cette chance, d’avoir des camarades autour de lui.

Avoir des camarades, c’est aussi cela le problème, dans ce monde aseptisé, nous avons été formaté à ne plus avoir de camarades.

Voilà Daniel, il faut arrêter la machine en premier, c’est le premier geste du pompier tout en se mettant lui-même en sécurité. Ensuite on appelle l’ambulance, il faut que toutes ces guerres cessent pour laisser passer l’ambulance.

J’espère que ces mots aussi auront permis de mieux expliquer notre présence, depuis 5ans et demi.

On a trop reçu des autres, on ne peut plus reculer maintenant, on ira jusqu’au bout, tant qu’il y aura des hommes, des femmes et des abeilles... Demain il n’y aura pas de sang noir qui séchera au grand soleil sur la route, mais sifflez toujours compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.

Et aujourd’hui Vendredi 9 Novembre, au grand soleil, l’essaimage de vigies a commencé devant le ministère de la Santé à Paris, dans le but de déclencher d’autres essaimages en soutien du Japon et tous les irradiés, les contaminés qui n’existent pas pour les Etats et l’AIEA.

JPEG - 122.6 ko
essaimage tardif

Ce collectif qui est composé de plusieurs ONG (CRIIRAD, ETB, Contratom etc) s’appelle le Collectif « Santé et Nucléaire pour l’indépendance de l’OMS. Sur un moteur de recherche comme IXQUICK tu trouveras le lien www.independentwho.org même en japonais depuis peu grâce à la bonne volonté des bénévoles.

Merci Tchao

PS : Plus d’information : associations et organismes (liste non exhaustive) : http://enfants-tchernobyl-belarus.o... www.ippnw.ch http://asso-malades-thyroide.org/ www.lesenfantsdetchernobyl.fr http://www.criirad.org/ http://www.contratom.ch/spip/ http://www.sortirdunucleaire.org/



Imprimer cet article





« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
2 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
4 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires
Sauvons la cathédrale du cœur. Pour un autre usage de Notre-Dame-de-Paris
mercredi 17 - 07h54
de : Un curé de campagne en visite à Paris
Divine surprise.
mardi 16 - 17h15
de : L’iena rabbioso
8 commentaires
Espagne : 44 ans après la mort de Franco, l’extrême droite s’apprête à entrer au parlement
mardi 16 - 16h37
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Justice : la cour administrative d’appel annule la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac
mardi 16 - 14h13
de : Juliette Meurin
LES BLACK BLOCS - La liberté et l’égalité se manifestent
mardi 16 - 12h24
de : Ernest London
Olivier est tombé, son arche restera debout !
mardi 16 - 11h34
de : Le Cercle 49
Christelle Déchronique Les péages urbains (audio)
mardi 16 - 09h48
de : Ciné Christelle
Conférence débat, Michèle Audin présente Eugène Varlin, ouvrier-relieur, jeudi 18 avril à 18h30
mardi 16 - 09h28
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
LE 26 MAI, METTONS LA RACLÉE À MACRON ! - Meeting Mélenchon, Aubry, Ruffin, Becker à Amiens (video)
mardi 16 - 08h40
Juan Branco, avant le "grand déballage" macron, dénonce une nouvelle fois nos "pseudos élites" (video)
lundi 15 - 17h41
de : nazairien
8 commentaires
Acte 22 Place de la République, police nationale et bagueux de Paris, complètement hors sol (vidéo)
lundi 15 - 14h19
de : nazairien
4 commentaires
Toulouse #Acte22 : La police tabasse 2 Journalistes et casse leurs caméras (video)
lundi 15 - 11h01
Jean-Luc Mélenchon. Privatisations : « VOTRE MODÈLE EST FINI » (video)
lundi 15 - 10h33
Le "meilleur des mondes" A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes.
dimanche 14 - 13h30
de : nazairien
6 commentaires
Anti-impérialisme : cycle de conférences
dimanche 14 - 13h29
Marlène Schiappa, piégée par ses mensonges, quitte l’interview (vidéo)
samedi 13 - 15h29
de : nazairien
1 commentaire
Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah mercredi 17 avril 2019, 18h00, métro Château-rouge (Paris 18ème)
samedi 13 - 13h22
GAFA de tous les pays, taxez-vous en Irlande !
samedi 13 - 08h52
de : Karine Darmanche
Saurel chante sa révolution à la Comédie Dalayrac
samedi 13 - 00h04
Mobilisation samedi 13 avril contre la loi « anticasseurs »
vendredi 12 - 16h30
de : jean 1
2 commentaires
Le calme avant la tempête
vendredi 12 - 13h56
de : jean 1
Dans la république des gredins...
vendredi 12 - 13h05
Privatisation d’ADP : Macron et les copains de la finance
vendredi 12 - 11h20
de : Hélène Grumal

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il ne faut pas confondre la critique utile contre les choses avec les jérémiades répétitives contre les gens. Foucault
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite