Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Muerte für Europa
de : Jean-Yves Peillard
jeudi 25 avril 2013 - 22h17 - Signaler aux modérateurs

Le très grand crime continue à Fallouja, à Tchernobyl à Fukushima à Sémipalatinsk, Arlit etc alors on continue. « Jusqu’à la victoire »=« Pokà né pobedìm"(*)

JPEG - 26.4 ko

« Le 26 Avril sera férié dans toute l’Europe.

Après un an de vigie devant l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la commémoration de Genève de l’accident de Tchernobyl a duré une semaine. Le 26 Avril 2008, l’OMS a été ceinturée comme prévu par une chaîne humaine de 300 personnes. Au parc des Bastions, les autorités ne voulant pas que l’on suspende les 300 photos des liquidateurs (300 parce qu’on n’en avait pas 800000) dans les arbres, cela nous obligea a leur fabriquer la veille, à chacune un support-cadre métallique « de fortune » et finalement, l’impression rendue était encore meilleure, les photos alignées par terre faisaient penser à un cimetière où les passants pouvaient encore mieux mesurer l’ampleur.

JPEG - 27.3 ko
JPEG - 28.2 ko

A droite ; les liquidateurs sacrifiés et à gauche ; les enfants oubliés.

Cet instant solennel rappelle celui que connaissent les enfants des villages chaque année, « l’école des filles » et « des garçons » rassemblés derrière la petite haie entourant un bloc de pierre comme une obélisque, des noms sont gravés dessus aux quatre côtés.

JPEG - 14.6 ko

Il y a aussi des adultes avec des drapeaux, des écharpes tricolores, entre de longs silences, on entend le roulement d’un tambour puis vient le son du clairon ; la sonnerie "aux morts" .

Un enfant n’oublie jamais cela.

Puis s’approche un adulte devant chaque côté, c’est toujours plus impressionnant lorsque que ce sont « des proches qui s’approchent » ; des oncles. Et un commence à engrener les noms, un autre lui répond en écho : « mort au champ d’honneur ».

« mort au champ d’honneur »... Un enfant n’oublie jamais cela.

Ce n’est bien plus tard que l’enfant devenu grand apprend que ce champ d’honneur était une boucherie, pour « sauver la patrie ». A Tchernobyl aussi, c’était pour sauver la patrie, pour ceux qui se doutaient où cela les mènerait, ils pensaient que leur famille aurait de meilleurs conditions de vie, mais on a même trahi leur famille.

Au bout du compte, ils ont sauvé l’Europe et l’Europe les nie.

Au bout du compte, c’est encore (et non pas c’était) une boucherie, une boucherie lente, insidieuse, à retardement, qui vous dévore par l’intérieur ; le corps se décompose vivant. Le césium 137 est tellement voisin du potassium que le corps le croit ami et le corps baisse la garde...trahi...par sa propre espèce.

L’humain trahi l’humain. Plus d’immunité, plus d’humanité.

La nuit tombée, l’effet est encore plus impressionnant, il y a une bougie devant chaque photo. Un petit cercle de bougies entoure aussi une femme, la comédienne avec un grand talent met en scène les textes de Svetlana Alexievitch : ELENA. La mémoire passe par les artistes, elle envahie le public et l’histoire reste. On a toujours fait comme cela lorsque les « autorités étaient hostiles ». C’est la population qui se rapproprie l’histoire, elle se réapproprie l’espace public, la mémoire collective. Déjà, cela fait plusieurs années en Bretagne que la veille du 26 Avril, on se réuni pour la cueillette des fleurs.

JPEG - 14.7 ko
JPEG - 12.2 ko
JPEG - 24.4 ko

Un jour, le 26 Avril sera férié dans toute l’Europe.

Le lendemain 27 Avril , les trois scientifiques invités ont fait une vigie symbolique devant l’OMS. Grand moment pour nous tous, serrer la main de ces scientifiques intègres était un délice inestimable. Celle de Rosa était incroyablement chaude, douce et fiévreuse. Celle des deux hommes était ferme, chaleureuse et énergique ; Vassili est un miraculé, les liquidateurs étaient aussi sélectionné pour leur résistance, un physique hors du commun, rien sur son visage ne laisse soupçonner tout ce qu’il a enduré. Le physique de Yablokov est impressionnant ; c’est un géant, ses sourcils sont aussi épais qu’une forêt.

JPEG - 29.1 ko

Malgré le barrage de la langue, le sang passe par les mains, le regard et le sourire, fiers et déterminés. " Ils ont été impressionnés par notre action, « positivement bouleversés » . Ils ont pris toute la mesure de son importance et de son efficacité. Ils nous prient de la continuer jusqu’à ce que l’OMS change d’attitude, remplisse sa mission auprès des populations qui souffrent de la contamination radioactive." Cet un espoir pour eux de voir leurs efforts soutenus et reconnus si loin. Wladimir traduit [1] alors le mot espoir : _ « Nadejda ». Nadejda – Nadia, C’est déjà ça. Nadejda, on répétera, Nadejda, on s’en souviendra…

Il y avait déjà des noms Slaves avec d’autres à consonance "d’ailleurs" sur ces "obélisques" D’autres s’ajouteront partout en Europe gravés dans la pierre ;

_Anatoli Saragovets ! _mort pour l’Europe ! _Alla Tipiakova ! Morte pour l’Europe ! _Anatoli Borovsky !_mort pour l’Europe ! _Lionka Zatouranov !_mort pour l’Europe ! _Migorok Klimovitch ! _ "muerte for der Europa !" …

JPEG - 25.4 ko
JPEG - 7.5 ko

Les oiseaux se cachent pour mourir et les hommes ferment les yeux pour ne pas qu’on les voit pleurer. Les oiseaux se cachent pour mourir et les hommes ferment les yeux pour ne pas voir la vérité.

Les grands imbéciles ne maîtrisent en rien la diffusion dans la biosphère des particules radioactives artificielles comme ils ne maîtrisent en rien la diffusion des OGM et toutes les autres pollutions. Les travaux sur la nocivité des faibles doses des scientifiques ont été volontairement ignorés, bafoués. Et l’étendue des dénigrements des travaux des scientifiques slaves intègres est à la mesure de leur persécution ; immonde et immorale. Complicité de crime contre l’humanité, rien que ça.

Les liquidateurs de Tchernobyl ont sauvé l’Europe et l’Europe les nie, par cupidité, lâcheté, vanité et par ignorance.

« Passant, souviens-toi »

"Anatoli Saragovets !"

"mort pour l’Europe ! "

http://www.independentwho.org/ http://belrad-institute.org/ http://enfants-tchernobyl-belarus.o...

C’était le 26 Avril 2008.

L’enfant du monument aux morts ne savait pas encore.

JPEG - 11 ko
JPEG - 17.1 ko

Qu’il a eu de la chance ; il n’est pas né à Fallouja [2] ni à Tchernobyl, Sémipalatinsk, ou Fukushima. Il a eu de la chance ; il n’est pas né à Oradour. il aurait put devenir soldat mais « tout le monde n’a pas la malchance d’être envoyé à Oradour » ( « Le crime capital, la responsabilité qui les englobe toutes, c’est le vœu d’obéissance absolue à la société, l’abdication de sa responsabilité. Les monstres d’Oradour n’étaient que des soldats tenus d’exécuter les ordres, ils n’étaient pas responsables. Mais là fut précisément leur culpabilité qu’ils partagent avec tous les hommes qui acceptent la discipline de l’Armée, dont le culte stupide et sanglant de la Nation. En devenant de purs instruments ils avaient commis leur crime par avance. Mais tout le monde n’a pas la malchance d’être envoyé à Oradour. » Bernard Charbonneau (je fus-essai sur la liberté).

C’est bien plus tard qu’il pris connaissance du leurre du nationalisme, même du patriotisme belliqueux et du bal des ismes ; Capitalisme, impérialisme, militarisme, colonialisme, racisme, anthropocentrisme etc. C’est bien plus tard qu’il pris connaissance d’autres monuments aux morts comme celui de Gentioux.

JPEG - 24.2 ko

Ce monument où l’enfant lève le poing rageusement en criant « Maudite soit la guerre ! » Oui vraiment ; maudite soit la guerre et maudit soit le nucléaire et son monde. « le pouvoir est maudit » (Louise Michel)

C’est après seulement que l’enfant comprend «  que l’on croit mourir pour la patrie et on meure pour des industriels » (Anatole F.)

Il comprend que ceux qui lançaient « vivre libre ou mourir » n’étaient pas seulement les soldats de l’an2 ou ceux des Glières. Ils s’appelaient aussi Louverture ou bien Delgres. [3]

Il comprend, lentement. Il comprend qu’on l’a trahi.

Mais il n’est pas trop tard et l’enfant est devenu grand ; Il passera le reste de sa vie à lutter contre la barbarie.

L’enfant devenu grand n’aime pas qu’on le trahisse, il est en colère et son poing reste levé.

En colère mais il apprend à ne pas cultiver la haine, la rancœur mais à cultiver la mémoire. Il va à la semaine anticoloniale et à d’autres rencontres d’autres sources et lentement il décolonise son imaginaire.

JPEG - 17.2 ko

Mais sa colère gronde toujours au fur et à mesure que tous ces mensonges et trahisons sont soulevés, il est noyé par le flot et est obligé d’en faire une hiérarchie, de choisir une priorité. Comme sa culture est technicienne, la priorité est l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire car l’un n’est rien sans l’autre comme pour l’aviation, comme pour l’industrie de l’armement et les engrais chimiques, l’aluminium et alliages ce n’est pas pour l’emballage..., l’imposture du prix électrique etc. Le choix du feu (Alain Gras).

Il comprend que sa colère peut se transformer et détruire car sa culture est basée sur la violence à force de matraquage médiatique et d’école « ferryque ». De conditionnement. Mais il apprend la non-violence, la solidarité avec ces rencontres et tous ces collectifs.

Il apprend...lentement...

Il voit ces jeunes qui veulent un avenir et il pleure car ces luttes sont belles à pleurer.

Il comprend, sûrement... Que c’est l’arrêt immédiat sinon la fin. http://nucleaire-arret-immediat.com/

Et maintenant nous sommes en Avril 2013, cela dure toujours et a commencé en fait dès le 6 août 1945, Tchernobyl est une catastrophe qui dure et qui s’aggrave comme sur les autres sites.

JPEG - 17.5 ko
JPEG - 18.5 ko

La photo de droite existe parce qu’on a volontairement effacé la photo de gauche. L’un est à Tchernobyl et l’autre est à Fukushima , c’est le même enfant, il est aussi à Fallouja [2] et partout ailleurs. C’est pour cela qu’il faut un autre procès de Nuremberg mais aurons-nous le temps ?

JPEG - 21.9 ko
JPEG - 19.7 ko

[1]

« Pr Alexei YABLOKOV écologue : – Au moment d’évaluer les conséquences de Tchernobyl, nous nous sommes heurtés à la falsification gouvernementale des données. Gouvernementale et internationale. L’Organisation mondiale de la santé ne nous dit pas la vérité, parce qu’elle est liée à l’AIEA par le scandaleux accord de 1959. – C’est une situation extraordinaire, qui nécessite des mesures extraordinaires pour y mettre fin. Je suis enthousiasmé par ce que vous faites. Votre vigie permanente est une action très inhabituelle, très forte… elle est tout à fait fantastique, il faut absolument la continuer. Nous devons obliger l’Organisation mondiale de la santé de dire la vérité, c’est-à-dire de rompre cet accord. – Il y a un deuxième sens à votre action, dont vous n’êtes peut-être même pas conscients. C’est l’importance de votre vigie pour les pays victimes, pour la Biélorussie, pour la Russie, pour l’Ukraine. Pour nous qui combattons pour la vérité dans ces pays, c’est très important, - cela nous donne une force énorme, une force nouvelle : le fait de savoir que vous êtes là, que chaque jour, ne serait-ce qu’une seule personne est présente ici. Cela nous dit que nous ne sommes pas seuls avec ce malheur. Que le monde nous entend, qu’il nous voit, qu’une nouvelle humanité se lève.

Pr Vassili NESTERENKO Physicien :

– Je veux vous dire ceci : tant que les amis nous soutiennent, nous continuons à espérer que les victimes survivront. Je suis l’un des 800 000 liquidateurs blessés par Tchernobyl. Ce sont réellement des hommes oubliés dans nos pays. Des dizaines de milliers ont déjà quitté ce monde, ils ne pourront plus parler. Au nom des autres, je vous souhaite à toutes les vigies, du courage et une longue vie, afin que vous puissiez rester ici jusqu’à la victoire. Je vous souhaite à tous la bonne santé que nous avions, nous les liquidateurs, avant d’arriver sur le réacteur. Nous étions tous jeunes et pleins de force. Merci.

Pr Rosa GONTCHAROVA généticienne :

– Tchernobyl a provoqué la contamination radiologique non seulement des trois pays victimes, que tout le monde connaît, mais aussi la contamination de toute l’Europe. Le premier jour les retombées radioactives ont rejoint la Suède. Grâce à cela le monde a été informé sur Tchernobyl, parce que du temps de l’ex Union Soviétique, cette information secrète ne serait pas sortie hors de son territoire. La Suède est contaminée, la France est contaminée, bien sûr, la république du Bélarus est la plus contaminée. L’Ukraine et la Fédération de Russie sont contaminées, mais vous ne devez pas oublier que Tchernobyl est également ici. C’est pourquoi, le mouvement qui s’est créé, ce mouvement qui veut diffuser la vraie information sur Tchernobyl, ne donne pas seulement un espoir aux habitants des pays victimes, il aide aussi les habitants de l’Europe à comprendre ce qui les menace à cause de Tchernobyl et il informe sur ce qui peut arriver, si on continue à construire des centrales atomiques. C’est pourquoi, nous les habitants de pays victimes, nous les Biélorusses, nous vous sommes très reconnaissants de ne pas laisser oublier Tchernobyl. – Au Japon on étudie les effets des bombardements sur la santé des habitants depuis déjà plus de 50 ans, et ce n’est que maintenant qu’on obtient des données tout à fait nouvelles. Les effets des radiations sur la morbidité somatique commune ont pu être démontrés seulement 45 ans après les bombardements atomiques. C’est une étude très difficile. Or, suite à Tchernobyl des millions de personnes ont été affectées, et non des centaines de milliers comme au Japon. Aussi est-il très important de dire qu’il est trop tôt pour conclure sur les effets de Tchernobyl maintenant, comme s’ils étaient tous étudiés et tous connus. Ce n’est pas cela du tout. Les effets de Tchernobyl seront encore étudiés chez les personnes qui les ont subis et ils seront observés pendant les générations futures. C’est pourquoi il est si important de ne pas oublier Tchernobyl. Pas seulement pour nous, mais aussi pour vous. L’organisation mondiale de la santé doit être indépendante dans ses recherches, dans l’évaluation des conséquences sur la santé de la population. Elle ne doit pas être sous la coupe de l’Agence internationale pour l’énergie atomique. Un énorme merci à vous tous pour le soutien. Grâce à cela nous pouvons espérer en une vie meilleure. » (*) (Traduction de W.Tchertkoff :« En réalité Nesterenko dit "Pokà né pobedìm" = tant que nous n’aurons pas vaincu, ce qui équivaut à "jusqu’à la victoire". »)

[2] « L’association japonaise Human Rights Now vient de publier le rapport (en anglais) sur les malformations congénitales à Fallouja en Iraq. » (utilisation d’arme à uranium appauvri et phosphore blanc). Ce n’est pas un hasard si c’est une association japonaise qui relève cette ignominie ; c’est le même très grand crime actuellement chez eux. Kazuko Ito souhaite que ce rapport soit diffusé aux média internationaux pour attirer l’attention du monde.

http://hrn.or.jp/eng/activity/area/...C’est en anglais mais les photos…devraient être montrées à tous ces soldats et politiciens complètement dépassés. http://bellaciao.org/fr/IMG/pdf/leT...

[3] http://www.potomitan.info/articles/...



Imprimer cet article





Au Sénégal auchan terrifie les petits commerçants (boycott en cours)
samedi 21 - 20h50
de : André
Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée
samedi 21 - 12h53
de : nazairien
1 commentaire
Affaire Benalla : Des photos qui embarassent l’Elysée
samedi 21 - 10h31
de : JO
A.Benala et le retraité
vendredi 20 - 21h37
de : jean 1
2 commentaires
Palestine : Qui enfin fera stopper les mains criminelles de l’Etat hébreux ?
vendredi 20 - 19h15
de : JO
L’extrême droite et l’extrême centre se valent pas mal. On le savait. On n’a pas voté pour Hamon ou Macron, à aucun tour
vendredi 20 - 18h17
de : Deeplo
2 commentaires
20/07/2001 - 20/07/2018 : Carlo Giuliani
vendredi 20 - 15h44
de : Roberto Ferrario
L’été est là, la mer est belle, les migrant-es ...
vendredi 20 - 14h04
de : Antoine (Montpellier)
Affaire Benalla : (dernière minute) l’Elysée annonce le licencier ?
vendredi 20 - 12h08
de : JO
2 commentaires
Il ne s’agit pas seulement d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Il y a un troisième homme.
vendredi 20 - 11h35
de : Raquel Garrido
2 commentaires
Pour ne pas mourir au travail ? Finalement le vent se lève à l’Est… !
vendredi 20 - 07h13
de : Lepotier
1 commentaire
Nutella champion du monde.
jeudi 19 - 18h57
de : L’iena rabbioso
21 juillet 2018, marche à Beaumont-sur-Oise : 2 ans de la mort d’Adama Traoré
jeudi 19 - 15h20
Quand Alexandre Benalla était présent avec les Bleus et à la panthéonisation de Simone Veil (video)
jeudi 19 - 12h49
de : Matthieu Jublin
5 commentaires
Vincent Crase, un deuxième collaborateur de l’Elysée visé dans l’affaire Benalla
jeudi 19 - 12h10
de : Alexandre Boudet
1 commentaire
Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris (videos)
jeudi 19 - 00h08
5 commentaires
les entreprises font leur loi en influant sur le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État
mercredi 18 - 22h30
de : Olivier Petitjean BASTAMAG
1 commentaire
Second bras d’honneur de l’exécutif sur fond de coupe du monde et même la vraie gôche tombe dans le panneau
mercredi 18 - 21h36
Le XXIVème Forum de Sao Paulo s’est achevé mardi après trois jours de solidarité latino-américaine à La Havane
mercredi 18 - 15h58
de : JO
L’Assemblée nationale disjoncte
mercredi 18 - 12h03
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Un pognon de dingues sans compter de l’impérialisme pour se perdurer coûte que coûte !
mercredi 18 - 11h26
de : JO
MALGRE UNE COM’ DECHAINEE, MACRON RECULE APRES LA COUPE DU MONDE !
mercredi 18 - 09h46
de : Jacques Cotta
2 commentaires
Rassemblement pour Gaël : 3ème Convoc au comico !
mercredi 18 - 09h43
SAMEDI 21 JUILLET : FÊTE DES POSTIÈRES ET POSTIERS GRÉVISTES DU 92
mercredi 18 - 08h48
DE TOUT BOIS #9 - Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon
mercredi 18 - 07h42
de : Ernest London
LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
1 commentaire
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO
MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
samedi 14 - 19h14
de : Ernest London
L’équipe de France de football : des fantassins en uniforme bleu blanc rouge frappé du coq.
samedi 14 - 16h37
de : René HAMM
Ce matin, nouvelle action sur le Tour de France d’Info’Com-CGT (reportage photo + video)
samedi 14 - 15h58
de : Collectif Bellaciao
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
vendredi 13 - 14h57
de : Info’Com-CGT
Maurice Lévy, le premier des premiers de cordée, préfère investir au Luxembourg !
vendredi 13 - 11h10
de : Hervé Nathan

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays. John Fitzgerald Kennedy
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite