Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’allocation universelle contre la protection sociale


de : ALALUF Mateo
mardi 14 janvier 2014 - 13h29 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 30 ko
Christine Boutin propose un « revenu de base dès la naissance » http://www.lalsace.fr/actualite/201...

L’allocation universelle, un concept à la mode, aussi bien à droite qu’à gauche. Mais certains, comme le sociologue Mateo Alaluf, ne sont pas du tout d’accord avec cette idée. Pour lui, l’établissement d’une telle allocation entrainerait une régression sociale.

Périodiquement, la proposition d’instaurer une allocation universelle revient à l’avant plan de l’actualité. Elle consiste à verser un revenu fixe et inconditionnel à toute personne en remplacement partiel ou complet des prestations sociales (revenu d’insertion RIS, allocations de chômage, pensions, allocations familiales, assurance maladie). L’octroi d’un tel revenu qui compte des partisans aussi bien à droite, dans les milieux ultralibéraux, qu’à gauche, dans les groupes alternatifs, serait une réponse à la crise de l’Etat providence. L’allocation universelle permettrait selon ses promoteurs de desserrer l’injonction à l’emploi qui pèse sur les chômeurs, de baisser le coût du travail, de créer de l’emploi et de rétablir la compétitivité, tout en autorisant des modes de vie alternatifs pour ceux qui le souhaitent.

Naturel à droite, surprenant à gauche

L’homme d’affaires Roland Duchâtel et, actuel patron du Standard, fondateur naguère d’un parti politique éphémère appelé Vivant avant de rejoindre le VLD et siéger au Sénat dans les rangs des libéraux flamands, avait fait de l’allocation universelle le point central de son programme politique. A présent, cette proposition fait l’objet d’une « initiative citoyenne » en Europe, sera soumise à une « votation » en Suisse et a fait l’objet d’un dossier du Monde diplomatique (mai 2013).

L’intérêt que suscite l’allocation universelle dans les milieux de droite est bien compréhensible. Le revenu de base constituant déjà une partie des revenus du salarié l’employeur pourrait en faire l’économie, diminuant d’un montant équivalent son « coût salarial », et écarterait du même coup tout risque de surenchère salariale. De plus, l’octroi d’une allocation universelle permettrait à l’Etat, en accord avec la doxa libérale, de se désengager de la politique sociale et d’attribuer aux groupes les plus fragiles, en raison du bénéfice d’un revenu de base, l’entière responsabilité de leur sort. Certains libéraux considèrent cependant comme immorale une allocation, surtout si elle devait être d’un montant élevé et sans contrepartie, et craignent qu’elle ne soit une incitation à l’inactivité. Même s’ils ne sont pas absolument acquis à l’idée, beaucoup jugent l’allocation universelle préférable au système actuel de protection sociale affublé, selon eux, de tous les défauts.

Le revenu inconditionnel a comme avantage majeur pour les employeurs de remplacer les minima sociaux (RIS, allocations de chômage, garantie de revenu aux personnes âgées GRAPA). Les salaires proposés doivent être dans ce système plus élevés que les revenus procurés par les minima, leur augmentation entraînerait celle des salaires et l ‘amélioration des conditions de travail pour rendre les emplois attractifs. On comprend que la droite préfère un revenu de base qui constitue une subvention à l’emploi, aux minima sociaux qui sont une barrière à la diminution des salaires.

Il est surprenant d’observer l’attraction qu’exerce l’octroi d’un revenu de base inconditionnel dans certains milieux de gauche. Le Monde diplomatique a intitulé son dossier « une utopie à portée de main ». La conditionnalité croissante des aides, les contrôles tatillons exercés sur les bénéficiaires, les intrusions moralisantes des « accompagnateurs » sur la vie privée, le doute systématique distillé sur le futur des retraites par l’état social actif ont déconsidéré les systèmes de protection sociale. L’allocation universelle a trouvé dans l’effritement de la sécurité sociale sous les coups de l’activation l’espace pour se donner une jeunesse auprès de certains milieux de gauche.

Une machine de guerre contre l’état social

Remplacer un système de protection sociale financé principalement par les cotisations et reposant sur la solidarité salariale par une rente versée par l’état et financée par la fiscalité apparaît comme une machine de guerre contre l’état social. De plus, un montant versé sans condition à toute personne ne peut être que médiocre et ne peut assurer l’indépendance économique des bénéficiaires. Ceux-ci seraient obligés d’accepter du travail à n’importe quel prix pour arrondir leur allocation. Il en résulterait une dégradation du marché du travail et la prolifération de « boulots » mal payés. Le revenu inconditionnel contribue ainsi à institutionnaliser, selon les termes de Robert Castel, « le précariat ».

La logique d’une allocation universelle financée par l’impôt conduirait à juxtaposer un dispositif public fiscalisé (l’allocation universelle) à des régimes professionnels préfinancés par ceux qui ont la possibilité d’épargner. Cette situation conduit à l’instauration d’une allocation universelle pour tous coexistant avec des fonds de pension et des assurances privées pour ceux qui en ont les moyens. La protection sociale consisterait ainsi à terme dans l’assistance de l’Etat aux pauvres par une allocation universelle et un système d’assurances privées basé sur l’accumulation financière pour les plus aisés. On renouerait de cette manière avec la logique libérale basée sur le droit de tirer de son travail une propriété privée et le droit à un minimum de revenu assuré par l’Etat. Ce système permet de distinguer ceux qui ont pu se constituer un patrimoine par leur travail de ceux qui, dans la mesure où ils n’y sont pas parvenus, se trouvent acculés à la pauvreté. Le caractère universel du revenu permet de masquer cette stigmatisation.

Pour la mise en place d’un revenu maximal

La cohésion sociale paraît menacée aujourd’hui par la rupture qui s’est opérée entre d’une part un nombre croissant de personnes précaires, sans emploi ou occupant des emplois ne leur permettant pas d’échapper à la pauvreté et d’autre part une minorité de nantis bénéficiant de revenus et de privilèges exorbitants. Il en résulte une dynamique dont la dérégulation est le moteur et les inégalités le carburant. Face à cette explosion des inégalités deux types de mesures paraissent aujourd’hui urgentes : d’une part, le renforcement des minima sociaux à condition de les réformer et de les adapter à l’évolution du bien être et d’autre part, la mise en place d’un revenu maximal pour intégrer les ultra riches dans la société.

L’Etat social a déjà permis à travers les minima sociaux, les pensions de retraite, les allocations familiales, les bourses d’études… de découpler revenu et travail. Ne faudrait-il pas plutôt approfondir cette brèche que succomber au piège de l’allocation universelle ?

Mateo Alaluf, professeur émérite de l’ULB


* RTBF, vendredi 14 juin 2013 à 12h31 : http://www.rtbf.be/info/opinions/detail_l-allocation-universelle-contre-la-protection-sociale?id=8018227.

Mateo Alaluf - © Tous droits réservé

* Docteur en sciences sociales, Mateo Alaluf est un spécialiste de la sociologie du travail, particulièrement des questions d’emploi et de formation. Homme engagé, il intervient régulièrement dans le débat public.

http://siteinfosecusante.free.fr/sp...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’allocation universelle contre la protection sociale
26 janvier 2014 - 23h30

http://www.latribune.fr/actualites/...

Car ce monsieur a un travail assuré et bien rémunéré, d’où il a une vision centrée sur le travail-emploi. Et qu’en est-il dans la vie réelle, hors ULB, où l’emploi est remplacé de plus en plus par les machines, où une place est sollicitée par 50 personnes, où les finances passent en priorité sur la vie des gens, sur le social ? Tout le monde n’a pas d’emploi, Mr Alaluf, il serait temps de vous en rendre compte !



Plus une opposition à votre vision personnelle qu’a ce que l’on défend.
27 janvier 2014 - 08h15 - Posté par Michel Rahal

Il faut se rendre à l’évidence, le système sociale belge qui fut une avancé incontestable en son temps est incompatible avec la mondialisation. Et il nous mène vers la chute que l’on connait avec une précarité de plus en plus criante et aucun espoir de redressement.

Affirmer que le RDB doit remettre en cause les acquis précédents, c’est ajouter votre vision personnelle au concept pour ensuite le critiqué essentiellement sur ce point… Alors que la majorité des personnes qui le défende aujourd’hui ne souhaite pas qu’il entrave le fonctionnement des soins de santé ou qu’il minimise les diverses allocations déjà présente. C’est comme si je disais qu’une sauce spaghetti doit contenir du tabasco et qu’ensuite je refusais qu’on en prépare pcq je trouverais ça piquant.

La seule véritable opposition au projet tel qu’il est défendu maintenant c’est celle des répercutions sur le choix d’un travail et peut être une baisse du pouvoir des syndicats. Il serait très avenant de votre part de nous expliquer par quel mécanismes vous pensez que quelqu’un qui a un revenu de base se trouve plus enclin à accepter un travail non gratifiant. Personnellement si on me donne les moyens de survivre je ne choisirai pas un travail qui me semble mal rémunéré par rapport à l’effort qu’on me demande. Vous bien ? Je serai ravi de faire quelques heures d’un travail qui me plait ou qui est bien payer pour m’apporter les futilités que je souhaiterais ajouter à mon confort de vie mais certainement pas me pourrir l’existence si ce n’est pas vital. Votre argument est que ce montant serait insuffisant. Nous ne souhaitons pas diminuer les allocations actuelles, nous souhaitons en modifier la base.
Une base fixe commune à tout le monde, donnera à chacun un peu plus de liberté pour ses choix de vie. Faire des études, se lancer comme indépendant (une base solide pour les aider à se lancer leur ferait le plus grand bien) et tous ce qui a déjà été défendu notamment par Pierre-Yves Ryckaert ( http://www.levif.be/info/levif-blog... ) et par Barbara Garbarczyk(http://www.femmesdechambre.be/barba...). Quels sont vos arguments contre cela ?

Enfin, personnellement, je ne serais pas contre une baisse des coûts salariaux pour un travail à mi-temps qui me plairait. Surtout si cette baisse peut inciter à la production locale, au développement d’emploi et à la richesse du pays plutôt qu’à l’importation de biens produit ailleurs dans des conditions sociales inacceptables sur lesquelles nous n’avons pas beaucoup de pouvoir.






Olivier Besancenot : "Les capitalistes ont une bombe à retardement entre les mains".
samedi 6 - 18h11
de : joclaude
Rassemblement en cours en diffusion sur RT France
samedi 6 - 17h39
de : joclaude
MEXIQUE : encore un pays en mire de l’impérialisme !
samedi 6 - 11h32
de : joclaude
les lois sont elles racistes ?
samedi 6 - 00h27
de : sôs
L’ASN constate que c’est le bordel dans le nucléaire
samedi 6 - 00h09
de : coordi sud-est
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 - 23h41
de : Mickael Wamen
Le pays des Droits de l’Homme, c’est toujours la France ?
vendredi 5 - 18h41
de : joclaude
Covid de sens !
vendredi 5 - 18h28
de : Claude Janvier
Injures et discours de haine raciste, sexiste, homophobe enregistrés
vendredi 5 - 16h11
de : Christian DELARUE (mrap)
5 commentaires
L’art et la manière des tricheries en macronnerie(video)
vendredi 5 - 11h39
de : joclaude
CONFUSION NUMÉRIQUE
vendredi 5 - 11h33
de : Lukas Stella
1 commentaire
Histoire de la Sécurité Sociale (à visionner)
jeudi 4 - 20h24
Le jugement du 28 mai nous ouvre une possibilité nouvelle de gagner sur le prejudice moral au TGI
jeudi 4 - 19h44
de : Wamen Mickael
Strasbourg : Un homme de 21 ans frappé par un policier au commissariat
jeudi 4 - 19h41
de : Nadir Dendoune
Camélia Jordana : "La révolution est venue" (videos)
jeudi 4 - 19h33
La CGT Chimie appelle à la grève pour le 16 JUIN
jeudi 4 - 19h05
de : CGT Chimie
1 commentaire
L’appel d’Omar Sy : « Réveillons-nous. Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France »
jeudi 4 - 18h49
de : Omar Sy
Adama, Georges Floyd, violences policières : vers un acte 2 en France ?
jeudi 4 - 13h41
Le retour de la culture à Paris le 22 juin
jeudi 4 - 12h00
la police est elle raciste ?
jeudi 4 - 01h36
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Pas de révolution sans régler la question du fantôme de l’esclavage et du colonialisme
mercredi 3 - 23h18
de : Ballast
Les références historiques sont un bien commun !
mercredi 3 - 23h10
de : Eve
Victoire des ex-Goodyear d’Amiens aux prud’hommes (video)
mercredi 3 - 22h34
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Respirer - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 3 - 21h34
de : Hdm
La France se prépare-t-elle à exfiltrer le terroriste Guaido ?
mercredi 3 - 17h29
de : joclaude
15 JUIN 2020 AU 22 JUIN 2020 : SEMAINE INTERNATIONALE D’ACTIONS POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE GEORGES ABDALLAH !
mercredi 3 - 10h25
de : Jean Clément
polémique du jours beurette est-ce raciste ?
mardi 2 - 10h57
de : sôs
2 commentaires
communiqué de sôs Soutien ô Sans papiers :États Unis France mème combat
mardi 2 - 09h52
de : sôs
Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
1 commentaire
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite