Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

7 et 8 juillet 2014 : La Conférence sociale en capilotade


vendredi 11 juillet 2014 - 09h10 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Grève à la SNCF puis à la SNCM, grève des intermittents, discordances dans la majorité parlementaire, directions syndicales en crise : Face à la résistance des salariés, les béquilles du gouvernement se fissurent

http://www.insurge.fr/

Les élections municipales puis européennes ont vu la défaite du Parti socialiste (dont les députés, majoritaires, soutiennent le gouvernement Hollande-Valls), mais aussi du Front de gauche qui dit ne pas soutenir le gouvernement… mais affirme appartenir à la même majorité. Par l’abstention ou par le vote, les électeurs qui avaient voté en 2012 pour chasser Sarkozy ont ainsi rejeté la poursuite de cette même politique.

Ce refus d’une politique au service du capitalisme français s’était déjà exprimé depuis 2012 par différentes mobilisations : notamment celle des sidérurgistes de Florange, celle des enseignants du premier degré contre la réforme des rythmes scolaires, celle des enseignants du second degré contre la casse de leur statut.

Juin - juillet 2014 : grèves des intermittents, de la SNCF, de la SNCM…

C’est au lendemain de la double défaite électorale du gouvernement, au printemps 2014, que s’est exprimé fortement, par la grève, le rejet de la politique gouvernementale : grève des travailleurs de la SNCF, 12 jours durant, contre le plan divisant la SNCF en trois entités, plan facilitant l’ouverture à la concurrence dans le transport ferroviaire et la casse du statut des cheminot ; grève des intermittents du spectacle contre la nouvelle convention chômage aggravant les situations de précarité ; grève des salariés de la SNCM menacée de mort par la mise en concurrence du transport maritime imposée par l’Union européenne et les gouvernements français successifs.

Le gouvernement a néanmoins fait voter la réforme de la SNCF, et agréé l’accord UNEDIC rejeté par les intermittents du spectacle. S’il a pu le faire, c’est notamment parce que les dirigeants des principales confédérations ouvrières ont choisi d’approuver les textes gouvernementaux, ou de n’en demander que des modifications marginales, et non le retrait pur et simple.

Des grèves qui contrecarrent le dialogue social

Mais ce qui fait l’importance de ces grèves, c’est qu’elles heurtent la politique de dialogue social mise en œuvre par Hollande avec les bureaucraties syndicales. Ainsi le plan visant la SNCF avait été longuement discuté avec tous les syndicats avant que certains, comme la CFDT, ne l’approuvent.

La grève (menée notamment par Sud Rail et la CGT Cheminots) a provoqué une crise au sein de la CGT : crise entre la direction confédérale (soutenant de facto l’essentiel du projet) et la direction fédérale bousculée par la base, laquelle rejette totalement le plan.

De même, la convention chômage combattue par les intermittents du spectacle, approuvée par le patronat, la CFDT et FO, avait été discutée au préalable par tous les syndicats.

Ce que montrent ces grèves, c’est qu’il est nécessaire de mettre en échec le dialogue social, les discussions préparant chaque mesure contre les salariés, les grandes « Conférences sociales » annuelles comme celle ouverte le 7 juillet 2014.

Le patronat fait monter les enchères

Ayant déjà beaucoup obtenu du gouvernement (dont 20 milliards de crédits d’impôts compétitivité emploi), le patronat a menacé, le 30 juin, de boycotter la conférence sociale s’il n’obtenait pas de nouvelles concessions, en particulier le report du « compte pénibilité », lequel compte avait été présenté comme une prétendue contre partie à la réforme des retraites de 2012. En fidèle larbin de la bourgeoisie, Valls a donc annoncé le 2 juillet, avant même l’ouverture de la Conférence, qu’il satisfaisait les nouvelles exigences patronales.

Mais pour les salariés, cette politique anti-ouvrière devient intolérable, et leur colère se répercute (même de manière atténuée) dans les syndicats. Dans les jours qui précédèrent l’ouverture de la conférence, les prises de positions se sont multipliées. Au sein de la CGT, des sections départementales (UD Paris, 92, etc) et des fédérations (dont celle de la Fonction publique) ont exigé que la confédération n’aille pas à cette conférence, ou n’y parle pas en leur nom. Au sein de la FSU, le courant Émancipation a exigé (en vain dans un premier temps) que la FSU boycotte. Et, le 2 juillet, c’est la confédération Solidaires qui décida de boycotter.

Le lundi 7 juillet, certes, les grandes confédérations étaient présentes à l’ouverture de la Conférence. Mais le même jour, les directions de la CGT et de FO annonçaient ne pas participer aux tables rondes prévues. Puis, le lendemain, la FSU sortait à son tour. Seule organisation importante restante : la CFDT, pilier de la collaboration de classes, mais dont le soutien au gouvernement est peu efficace si la CGT et FO n’apportent pas leur caution.

Contre les pseudos radicaux qui, au sein de la FSU, repoussèrent l’exigence du boycott formulée par le courant Émancipation sous prétexte que cela était vain (« de toute façon, les syndicats iront à la conférence ») la preuve est apportée : il est possible d’imposer le boycott du dialogue social en s’appuyant sur le mouvement des masses. Certes, les dirigeants syndicaux vont reprendre ce dialogue avec le gouvernement et le patronat. Thierry Lepaon (CGT) réclame que l’on respecte « la démocratie sociale » et d’autres s’indignent que le patronat « instrumentalise » le dialogue social.

Or, la « démocratie sociale » c’est en réalité la soumission des syndicats à l’ordre social, notamment par le dialogue social, lequel n’est pas « instrumentalisé » par le patronat puisque, par nature, ce dialogue vise à asservir les syndicats : il ne peut y avoir de « bon » dialogue social.

Mais cet épisode de boycott partiel de la conférence sociale est un point d’appui pour combattre toute la politique de dialogue social (lequel n’a rien à voir avec des négociations imposées au patron par la mobilisation). Et c’est un échec (momentané) du gouvernement d’autant plus net qu’au même moment, pour les mêmes causes, s’effrite sa majorité parlementaire.

Une majorité parlementaire en crise

C’est sans doute la première fois, depuis 1981, que s’exprime un tel désaccord parmi les députés du PS. 35 d’entre eux ont ainsi refusé de voter la loi rectificative du budget de la Sécurité sociale, choisissant de s’abstenir. Certes, cela ne changera pas la nature du PS, et la « résistance » de ces élus « frondeurs » sera limitée par leur respect du capitalisme. Mais cela montre la fragilité du dispositif qui protège le gouvernement et sa politique. Cela indique que la mobilisation pourrait contraindre tout ou partie des élus PS (et PCF) à retirer leur soutien au gouvernement. Une voie serait alors entr’ouverte pour chasser ce gouvernement et imposer, par la mobilisation des travailleurs, et par leur organisation, une autre politique.

http://www.insurge.fr/

linsurge kd9 laposte.net



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
7 et 8 juillet 2014 : La Conférence sociale en capilotade
11 juillet 2014 - 21h36 - Posté par jean 1

Comment se fait-il que le parquet, après les dégradations commises dans les locaux de la SNCM, n’ait pas engagé des poursuites contre ces casseurs (commerçants et patrons voyous)en les enfermant après comparution immédiate après que sa police les ait matraqués,gazés,"flashballés".






Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
1 commentaire
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1
Contre la répression antisyndicale : rassemblement de soutien à Anthony
dimanche 19 - 18h38
de : CNT Relations-médias
LA DESINDUSTRIALISATION TUE
dimanche 19 - 07h52
de : jodez
Marche et Festival ADAMA RENDEZ-VOUS le samedi 18 juillet !
samedi 18 - 13h26
de : La vérité pour Adama
2 commentaires
Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
vendredi 17 - 20h57
de : Ch Delarue (antiR)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite