Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !


de : Cheminots de Chartres via A.C
vendredi 11 juillet 2014 - 20h02 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

En assumant le gras, ci dessous la lettre ouverte des CHEMINOTS de CHARTRES à Monsieur CHASSAIGNE du.P."C"F/.FdG (Fusilleur de Grévistes)

A.C

Monsieur le député et Président du groupe GDR à l’Assemblée nationale, Le 19 juin dernier, se sont terminés trois jours de débats à l’Assemblée nationale sur le projet de loi« portant réforme ferroviaire » auxquels vous avez participé.

Le 24 juin, le projet de loi a été adopté(après engagement de la procédure accélérée) et est actuellement débattu au Sénat.

Monsieur le député, vous n’êtes pas sans savoir que les cheminots ont fait jusqu’à 14 jours de grèvepour s’opposer à cette réforme et pour que voie le jour un autre avenir pour l’une des dernièresgrandes entreprises nationales 100 % publiques amenée à disparaître : la SNCF . Vous vous autorisez à penser pour les grévistes aussi bien dans l’Assemblée nationale que dans lesmédias (par exemple dans l’émission « Bourdin Direct » du 19 juin dernier), ce qui mérite, à la vuede vos différentes interventions qui ont choqué et qui choquent encore les cheminots qui étaient engrève, une petite mise au point et quelques éclaircissements sur notre position et nos revendications. Sachez, Monsieur le député, que les cheminots sont fiers de leur combat et qu’ils sont très lucidessur ce projet de loi qui vient d’être adopté ; même amendé, il ne correspond en rien à ce que nousportons et continuerons de porter.

Monsieur le député,

appeler clairement les cheminots à cesser lagrève en direct chez « Bourdin » notamment n’est pas tolérable et nous tenions à vous rappeler que si vous aviez réellement été un représentant des travailleurs en grève, c’eût été une trahison.

Voici donc quelques explications et précisions.  
 Tout le monde s’accorde pour réunifier la roue et le rail ; il n’aurait donc pas été porteur pour legouvernement d’affirmer le contraire ; et pourtant, il s’agit d’un véritable mensonge d’État, car lecontenu du projet propose l’éclatement de la SNCF. Comme nous le disons depuis des mois, la SNCF appartient à la Nation et de ce fait, chaque citoyendu pays en est « copropriétaire ». Mais qu’en pensent-ilsréellement ? Monsieur le député, lamajorité et le gouvernement n’ont eu aucun mandat pour faire une telle réforme qui déposséderaitla population de son bien commun et ce n’est pas la dernière élection européenne où seulement 6,5 %du corps électoral a renouvelé sa confiance au parti gouvernemental qui leur donne plus delégitimité.

Mais qui d’autres que nous pour leur rappeler ? Imaginez, en plus, ce que peuvent penser les camarades grévistes en apprenant que le jour du votede l’article 1er de ce projet de loi, il n’y avait dans l’Hémicycle que 33 votants : 27 pour, 5 contre etune abstention – la vôtre que vous revendiquez publiquement – ! 33 votants sur 577 députés (6 %),sans aucun mandat, pour décider de l’avenir du bien de 60 millions de citoyens et de l’avenir de 160 000 cheminots, quelle belle démocratie !

L’ironie du sort est de voir disparaître la Société Nationale des Chemins de fer Français – ce quepropose le projet de loi – acquis du Front Populaire en 1936, sous un gouvernement « socialiste ».

La promulgation d’une telle loi – même amendée – serait un acte de forfaiture et de trahisonpopulaire

 Depuis presque deux ans, notre fédération CGT des cheminots a travaillé et mis sur la placepublique une proposition alternative pour développer un véritable service public de transportferroviaire de marchandises et de voyageurs au sein d’une seule entreprise : la SNCF.

Sachez, Monsieur le député, qu’en plus d’avoir l’avantage de la simplicité – contrairement à l’usineà gaz que le gouvernement vous impose d’adopter – notre proposition respecte les exigences envigueur de Bruxelles.

Il suffit de transférer les fonctions essentielles (répartition des sillons et validation du plan général de transport ferroviaire, détermination de la tarification d’utilisation desinfrastructures, détermination et recouvrement des redevances) actuellement réalisées par RFF à laDGITM, service du ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Le reste deRFF (conception du plan de transport, gestion des circulations, entretien et développement duréseau) peut ensuite être réintégré dans la SNCF.

La proposition CGT « la voie du service public » répond aussi à d’autres préoccupations majeurescomme la question du financement – contrairement au projet gouvernemental – la structuration enproximité pour une mutualisation des moyens humains et matériels, et de la question des conditionssociales pour les cheminots.

Comme tout le monde le sait, de par son monopole historique, la SNCF a construit une réglementation garantissant ainsi la sécurité des circulations et les conditions detravail de son personnel ; alors pourquoi les nouveaux entrants ne s’acquitteraient-ils pas desréglementations déjà en vigueur à la SNCF ? Toutes ces propositions ont participé à l’élaboration de la plateforme unitaire CGT-UNSA-SUD,socle revendicatif des cheminots qui étaient en grève.

Le syndicat CGT des cheminots de Chartresavec l’ensemble des grévistes exigeait – et continue d’exiger – la réécriture totale du projet de loi.

Voilà, Monsieur le député, pourquoi nous étions en grève  ! Croyez-vous vraiment que les quelquesamendements qui ont été adoptés – certains durcissent même le projet – peuvent nous satisfaire ? Etcomme vous le déclariez devant les caméras : « si vous aviez été gréviste », vous vous seriezexprimé et auriez voté en votre âme et conscience, comme tout un chacun, dans les assembléesgénérales pour lesquelles, à Chartres, nous étions plus nombreux que les députés sans mandatpendant 3 jours de débats à l’Assemblée nationale.

Mensonge d’État, forfaiture, trahison populaire, il y a des moments historiques, Monsieur le député,où il faut choisir clairement son camp ; les cheminots dans la grève l’ont fait, mais il sembleraitqu’ils aient été bien seuls...

Monsieur le député, sachez pour finir, que le combat des cheminots – et nous sommes entièrement déterminés à le continuer – aura au moins permis un éclaircissementpolitique qui aura des répercussions incalculables sur le long terme et votre position “douteuse” – àmoins que vous portiez les amendements de l’UNSA qui n’appelait pas à la grève – y contribueclairement.

En attendant une réponse de votre part, veuillez recevoir, Monsieur le député et Président du groupeGauche démocrate et républicaine à l’Assemblée nationale, nos salutations respectueuses.

Bertrand CLAVELIER Secrétaire Général du syndicat CGT des cheminots de Chartres



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !
11 juillet 2014 - 20h37 - Posté par Sancho Panza

Accablant ! C’est l’évolution "normale" d’un PC européiste qui se "social-démocratise" sous la direction exclusive de "ses" élus. Que dit le Camarade ex-cheminot : Le Reste, bombardé au "Front des luttes" du FDG ?



Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !
12 juillet 2014 - 09h02 - Posté par RICHARD PALAO

les amendements mis en avant par CHASSAIGNE pour "inviter" les cheminots à cesser la grève ont été négocié au plus haut niveau entre le ministre des transports , la direction de la CGT et le P"C"F ...

ILS DEVRONT TOUS UN JOUR OU L’AUTRE PAYER LEUR TRAHISON ....


Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !
12 juillet 2014 - 09h21 - Posté par Sancho Panza

Le groupe GDR a finalement voté "contre", preuve que Chassaigne n’a pas été suivi et que ces députés ne sont pas insensibles aux rapports de forces internes : satisfaction minime pour une démonstration réformiste d’impuissance politique dont P. Laurent et ses amis ont cherchée.


Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !
12 juillet 2014 - 14h21 - Posté par ETELLIN

Je n’ai pas entendu les propos de CHAISSAIGNE demandant l’arrêt de la grève
mais j’ai constaté une divergence entre LEPAON et Gilbert CARREL au bout de
2 semaines de grève, ce dont j’ai fait part à la CGT.

Le PCF n’est plus non plus en contact avec la base qui travaille, comme le PS qui ont voté la loi sur "la Réforme de la SNCF" : 272 POUR, 4 CONTRE et 2 abst.
L’UMP a fait diversion : contre 148 et pour 24, l’UDI 25 pour, les Ecolos 17 pour et les radicaux 14 pour, le Parti de Gauche 6 contre.
D’azilleurs où en est le Front de Gauche ?

Alors CHASSAIGNE a peut-être perdu les pédales, lui qui a proposé 2 amendements
mais qui n’a pas voté contre la loi vers la privatisation.
Plus que surprenant !



Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !
12 juillet 2014 - 15h06 - Posté par

Surprenant, vraiment ?
Qui a oublié l’action contre le service public ferroviaire du ministre des transports "communiste" Gayssot ?


Quand des CHEMINOTS expliquent à Chassaigne qu’il déraille !
13 juillet 2014 - 07h11 - Posté par Pascal

Ce n’est pas nouveau. Comment croyez vous qu’ EDF-GDF est passé en SA en 2004 et GDF privatisé en 2006. Lepaon c’est la suite logique de la ligne réformiste.






Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite