Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

vidéo : la colère froide d’un citron pressé


vendredi 22 août 2014 - 23h25 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Il suffit de regarder des photos assez récentes de Givors, au temps du plein emploi, à l’heure de la sortie des usines, (des rivières d’ouvriers emplissent les rues, on croit entendre le chahut, l’humour, les paroles et les rires venant de tous ces corps, de tous ces visages), pour comprendre l’étendue des transformations qui ont bouleversé la ville après la débâcle industrielle des années 80 et le stress qui en a découlé.

A l’Union Locale CGT où j’étais venu expliquer notre projet de film, deux femmes de permanence m’écoutent attentivement et ce que je raconte semble crever un abcès, un trop plein de paroles contenues. La rage est grande mais la colère est mâtinée d’un sentiment d’impuissance. Elles n’en peuvent plus : « La misère nous épuise, on est fatigué. » La veille elles ont reçu un homme qui s’est pendu à son travail, il s’en est fallu d’un rien avant que ses camarades ne le trouvent et lui sauvent la vie. Il faisait partie d’un plan de licenciement et ne le supportait pas. Elles sont sorties vidées de cette rencontre et de l’énergie qu’elle ont du trouver une fois de plus pour réconforter, tenter de donner de l’espoir, voire essayer de trouver une solution, et ensuite retourner chez elles et faire à manger, continuer sa vie malgré tout. « On se sent comme des guerrières, ou des pompiers. »

Elles parlent de leur sens du combat pour tous, lorsqu’il y avait du travail. Aujourd’hui, elles ne sont plus que le dernier filet auquel les gens se raccrochent. Là où il n’y a pas si longtemps on défendait les droits durement acquis des travailleurs, aujourd’hui on épluche les dossiers de surendettement, on fait appel à la maigre caisse du syndicat pour répondre à des situations de détresse, car parfois les personnes qui viennent n’ont plus rien, et même plus droit à la sécurité sociale. Pour un syndicat qui a fondé son titre de gloire sur les conquêtes de 36, et « le droit à la Sécu pour tous », c’est dur à supporter.

Leur sentiment d’impuissance est grand, même si souvent on leur dit merci pour avoir simplement pris le temps d’écouter les récits des uns et des autres, trop plein de vies qui n’entrevoient plus de solution. « La misère nous tire vers le bas, même les vieux, anciens syndiqués, viennent nous voir, car ils ont de moins en moins d’argent. »

Nous avons rencontré Mr Trad la première fois où il venait à l’épicerie du Secours Populaire. Une démarche impensable pour lui qui avait travaillé toute sa vie, cette honte qui se traduit dans tout son corps, son visage, ses mains. Heureusement, les bénévoles savent accueillir et respecter ces blessures là, être prévenant, tenter de dédramatiser, rire avec lui, mettre à l’aise.

Il dit qu’il ne dort pas beaucoup, que toute la nuit il pense, et qu’il pense tellement qu’il en a des douleurs au ventre. Un silence qui se continue par ces mots : « C’est beaucoup, ça pèse. Je suis là, comme si j’étais dans un nuage, ça ne part pas. On vous laisse partir petit à petit, jusqu’à ce que vous n’existiez plus. Parfois, quand je suis à table, je regarde mon assiette, et je me dis que ce n’est pas normal que ça se passe comme ça. »

Avant de s’éloigner par la porte qui donne sur la rue, chargé de ses deux sacs ED emplis de nourriture, il dit encore : « Il y a un proverbe français qui dit que l’oiseau en cage ne chante pas de joie mais de rage, parce qu’il est enfermé, et qu’il veut s’évader. Je ne sais pas chanter mais je suis cet oiseau, je chante à l’intérieur de rage et de colère. »

Nous sommes allés rencontrer Mr Trad chez lui, il voulait témoigner pour tous les autres dans sa situation. Il habite au sommet d’une tour de quatorze étages dans un quartier périphérique, les Vernes. Une cité comme il y en a tant, des immeubles, des squares avec des jeux pour enfants, une supérette, une boulangerie et un café tabac journaux.

En nous ouvrant la porte, avec toujours cette gêne de se montrer ainsi, d’ouvrir son intérieur, il dit : « Ce n’est pas un château, c’est un abri, c’est un toit. »

Au montage, nous n’avons pas réussi à l’intégrer aux personnages du film. Il n’avait pas voulu nous revoir après cette rencontre, et je crois qu’il nous manquait de quoi le raconter autrement que par ses mots. C’est pourquoi je suis très heureux que vous puissiez comprendre un peu mieux la situation de Mr Trad, par le court montage vidéo qui suit. Depuis, il a pu rejoindre ses enfants à Marseille, et je n’ai plus eu de nouvelles. Quand je pense à lui, je me souviens qu’il commençait souvent ses phrases en disant : « Quand vous avez été un honnête homme sur terre… »

Ecoutez Mr Trad chanter sa vie, sa complainte de rage, elle nous permet de comprendre un peu mieux cet indicible du chômeur dont il parle si bien.

Jean-Pierre Duret

http://documentaire-pauvrete.blogs....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
vidéo : la colère froide d’un citron pressé
23 août 2014 - 09h11 - Posté par nOCTURNE

L article communique une RAGE SALVATRICE ;
Si seulement cette rage pouvait nous soulever nous,les perdants de la vie, et nous
entrainer dans une lutte victorieuse qui fasse enfin le bonheur de
l’humanite



vidéo : la colère froide d’un citron pressé
23 août 2014 - 16h18 - Posté par quelqu’un quelque part

pour cela il faut qu’un espoir renaisse car, à contrario de ce que pensent (mais le croient ils réellement ?) beaucoup de militants, on ne se bougent pas contre sans un POUR

qu’ont fait les socialistes de gouvernement de l’idéal de l’émancipation sociale ?

qu’ont fait les socialistes autoritaires de cet idéal en russie et ailleurs ?

qu’ont fait les anarchistes ?

qu’ont fait tous ces petits bourgeois qui en 68 et après trouvaient les prolos pas assez rouge ? ils sont devenus les drh "modernes", les larbins du capital

tout est à reconstruire et cela ne se fera qu’avec les deux jambes qu’ a toujours eu le mouvement de l’émancipation sociale : les luttes et les alternatives concrètes répondant aux besoins premiers des prolétaires.





Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite