Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
de : JDD
samedi 11 octobre 2014 - 17h03 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires
JPEG - 14.4 ko

Joan Martinez-Alier professeur en économie et en histoire de l’économie à l’Université autonome de Barcelone, a publié, en espagnol, L’écologisme des pauvres en 2005. Son livre vient de sortir en France aux éditions Les Petits Matins.

Il y a actuellement, en France, un débat sur la transition énergétique. Avez-vous pu le suivre et qu’en pensez-vous ?

Nous devons avoir une transition énergétique dans le monde. La question est de savoir comment aller à un système énergétique qui ne produit pas de gaz carbonique. Il est de plus en plus difficile d’avoir du pétrole donc il est recherché partout ce qui a des coûts très lourd pour l’environnement. Il y a une rareté de l’énergie, il faut donc changer de système énergétique car il n’y a pas de rareté pour l’énergie solaire par exemple.

Dans votre livre, vous parlez de trois types d’écologie. Pouvez-vous nous les décrire ?

Le premier type d’écologie est une écologie qui sacralise la nature et qui vise à la conserver. C’est le culte de la nature sauvage. C’est l’écologie de Henry David Thoreau ou de John Muir aux Etats-Unis. Le deuxième type d’écologie est un courant qui nous vient des ingénieurs et des économistes qui pensent que l’on peut avoir une compatibilité entre l’économie de marché et l’écologie. C’est ce qu’on retrouve sous le vocable de développement durable ou même de croissance verte. Mais pour moi, "croissance verte", c’est un oxymore. Une des figures centrales et un des précurseurs de ce mouvement est Gifford Pinchot. Quand on regarde l’histoire, nous voyons que si l’économie croît les dépenses énergétiques et les matériaux croissent aussi.

Pour vous l’économie de marché est par nature incompatible avec l’écologie ?

Par nature, c’est incompatible car le marché est myope en ce qui concerne le futur. Le marché est aussi myope en ce qui concerne les besoins des gens pauvres. Et, enfin, le marché est myope en ce qui concerne les besoins des autres espèces. Le marché n’est pas bon pour la soutenabilité écologique.

Vous, vous défendez ce que vous appelez l’écologisme des pauvres aussi appelée "mouvement pour la justice environnementale" ?

A cause de la raréfaction des matériaux et des ressources naturelles, il y a partout dans le monde des protestations qui montent. Ces protestations sont surtout dans le Sud du monde : en Nouvelle Calédonie à cause du nickel ou au Niger à cause de l’uranium. Mais il y en a même en Europe, à cause du gaz de schiste. Il y a aussi eu des investissements complètement inutiles pour lesquels on voit des manifestations en Europe, comme Notre-Dame-des-Landes ou le TGV Lyon-Turin.

Dans les pays du Sud, cela ne se fait pas toujours avec comme mot d’ordre la protection de la nature...

Il y a dans les pays du Sud des monsieur Jourdain de l’écologie, qui font de l’écologie sans le savoir. En Équateur, il y a des gens qui protestent contre l’extraction de pétrole parce que son exploitation détruit leur lieu de vie. Ces populations ne connaissent pas le mot "écologiste" mais ils commencent à l’apprendre. Quand on leur demande s’ils protestent parce qu’ils sont communistes ou écologistes, ils répondent que non, qu’ils protestent parce qu’ils sont des indigènes et que la terre et l’eau sont sacrés ou parce qu’ils ont des droits mémoriels. C’est cela l’écologisme des pauvres, des gens qui protestent pour des raisons de subsistance.

Mais s’ils font de l’écologie sans le savoir et que cela ne débouche pas sur un mouvement politique, n’est-ce pas une limite, un problème ?

La question n’est pas celle du vote mais celles des alliances avec d’autres groupes écologistes. Par exemple dans le nouveau livre de Naomi Klein (This Changes Everything : Capitalism vs. the Climate– pas encore traduit en France, Ndlr), elle raconte l’histoire de tous ces gens qui au Canada ou aux Etats-Unis s’opposent aux nouveaux pipelines. Elle appelle cela "blocage". Il y a un pays qui s’appelle "blocage" partout dans le monde et c’est le pays de ces gens qui s’opposent ici au gaz de schistes, là aux pipelines, etc. Tous ces mouvements de blocage sont en train de faire des réseaux et c’est cela l’écologie populaire. Nous verrons cela l’an prochain en France pour la conférence climat. Des milliers de personnes viendront contester et demander la justice climatique.

On en est selon vous la bataille d’idées ?

Dans les années 1970, les idées écologistes se sont fait connaître. Cela commence avec Rachel Carson, puis avec le rapport du club de Rome en 1972 puis Sicco Mansholt qui était le président de la Commission européenne et qui est devenu écologiste. Après avoir lu le rapport de Rome, il a dit qu’il fallait une croissance en dessous de zéro. Ensuite, André Gorz a parlé "décroissance". La candidature de René Dumont en 1974 vient de cette histoire. Les idées écologistes se sont développées dans ces années 1970. Ensuite il y a l’époque néolibérale durant laquelle les idées écologistes ont reculées. Aujourd’hui, ces idées reviennent à cause du changement climatique dont les gens prennent conscience.

Vous parlez d’écologisme des pauvres mais comment expliquer-vous que dans les pays occidentaux, en tout cas en France, le vote écolo reste un vote marginal, de gens souvent instruits et vivant dans un milieu souvent urbain. C’est plus un écologisme des riches ?

En France, en Espagne et en Italie, la gauche post-communiste et même socialiste a eu des difficultés à comprendre les thèmes écologistes. Non parce qu’ils sont des adorateurs du marché mais parce qu’ils sont productivistes. Les marxistes étaient productivistes et les keynésianistes aussi. Donc c’est difficile pour la gauche de devenir écologiste. Quant aux libéraux, ils sont pour le marché et donc contre l’écologie même si d’un point de vue rhétorique, ils sont pour.

Pour vous, la taille des villes et le nombre de naissance sont des questions politiques ? Il faut dans un cas comme dans l’autre les limiter ?

Je ne sais pas si l’on peut les limiter par la loi mais les grandes villes ne sont pas soutenables d’un point de vue écologique. Quant aux naissances, on voit l’émergence d’un néo-malthusianisme féministe. Néo-malthusianisme, car ce mouvement n’est pas réactionnaire comme l’était Malthus. C’est un mouvement progressiste qui pense qu’il vaut mieux avoir moins d’enfants, c’est une idée de la procréation consciente. Cela s’est développé contre l’Etat et contre l’Eglise.

Arthur Nazaret - Le Journal du Dimanche

http://www.lejdd.fr/Politique/L-eco...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
12 octobre 2014 - 11h57 - Posté par PierreP

C’est bien de le (re)dire mais il aurait été mieux de dire également que d’autres philosophes politiques l’ont dit avant lui : Marx et Engel par exemple dénonçaient déjà l’exploitation capitaliste de l’homme et de la nature comme inhérent au système.
PS : le Niger est dans l’hémisphère nord et non pas sud comme la Nouvelle Calédonie l’est. Enfin, dans ce pays, ce sont les indépendantistes qui ont la main sur l’exploitation d’une partie des mines de nickel ...



L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
12 octobre 2014 - 14h30 - Posté par Aspaar

L’écologie politique n’est plus une option mais une obligation majeure au XXI siècle.

Du fait de la domination de la société par par les intérêts particuliers et privés, le capitalisme engendre inéluctablement une concentration de la richesse et une destruction de la nature telle que le système se grippe un jour ou l’autre. C’est pourquoi un projet anticapitaliste ne peut plus être productiviste.



L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 02h06

L’écologie n’est peut-être pas compatible avec le capitalisme... Mais malheureusement les z’écologistes sont partisans de l’ultra libéralisme, de l’OTAN, et du TRAITE EUROPEEN... Est-ce un hasard ? NON !!! L’écologie est le petit zeste de morale dont le capitalisme a besoin pour diviser les classes populaires...
D’un côté : les ouvriers, les employés, les chômeurs, les enseignants, les soignants qui essayent de sauver leurs culs sans y parvenir...
De l’autre côté : des petits-bourgeois et des jeunes idéalistes "sauveurs de planète" mais cons au point d’aimer l’EUROPE des flics et des patrons !!!



L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 10h48 - Posté par

Mais malheureusement les z’écologistes sont partisans de l’ultra libéralisme, de l’OTAN, et du TRAITE EUROPEEN...

Tu ne confondrais pas "les écologistes" (des gens très divers, comme les communistes, qui vont de Pierre Laurent à Arlette Laguiller, en passant par Kim Jung Machin ou Fidel Castro ou etc.) avec le parti politique EELV ?

Tu crois vraiment que le monde est si simplement divisé entre des gentils travailleurs pas écologistes pour un sou et des guignols bourgeois écologistes qui n’ont que ça à foutre ?

des jeunes idéalistes "sauveurs de planète" mais cons

Pour s’opposer au capitalisme, on a intérêt à essayer de ne pas être trop... cons, justement.


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 13h37 - Posté par

Tu as raison... Je parlais des écologistes d’EELV ... Les gentils z’écologistes qui se promènent à bicyclette sous la pluie et sur le verglas et sont vraiment anticapitalistes et tout et tout existent, c’est vrai ! c’est vrai ! c’est VRAI !
CEPENDANT je pense que l’évolution des écologistes officiels-structurés n’est pas un hasard... Lorsqu’on voit une délégation des écologistes parlementaires européens revenir d’UKRAINE et faire l’apologie des miliciens PRAVIJ SEKTOR "sans lesquels la magnifique révolution euromaïdan n’aurait pas abouti" on se dit que quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend on a bien raison de penser ce qu’on pense...


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 13h55 - Posté par

Les gentils z’écologistes qui se promènent à bicyclette sous la pluie et sur le verglas

Je vois que tu as décidé de revenir à une vision raisonnable et tout en nuances, sans caricature grossière.

Tant pis, chacun son mode de fonctionnement, chacun son degré d’exigence avec lui-même.


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 14h35 - Posté par

Tu penses que l’évolution d’EELV vers l’OTAN et l’EUROPE ultralibérale, sécuritaire et néo-puritaine est un hasard... Tu penses que l’infâmie de COHN-BENDIT et des députés ecolos européens qui applaudissent les néo nazi ukrainiens est un accident de l’histoire... MOI je pense que l’écologisme est une néo-religion vaguement sécularisée qui ne peut évoluer que vers des postures de plus en plus réactionnaires...
L’écologisme dans sa forme actuelle est né à la fin des années 70, promu par l’ex "chemise verte"(mouvement pétainiste) DUMONT, adopté par des maoïstes désespérés à la recherche d’une cause et par les "chrétiens-marxistes" du PSU...
J’ai constaté de visu à quel point l’écologie a crétinisé l’extrême gauche petite-bourgeoise !!!


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 16h24 - Posté par

Si tu n’es pas celui qui fait (faisait ?) une thèse sur Lyssenko, alors tu es son frère jumeau (les symptômes sont incroyablement semblables :-)


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 18h31 - Posté par

C’est quoi cette absurde référence à la vieille affaire Lyssenko ? Est-ce une imprécation ? Une incantation ? Une malédiction ?
Je peux facilement en faire autant :
 Le commandant COUSTEAU gling !gling ! A écrit un article antisémite sous Pétain...
 Nicolas HULOT gling ! gling ! Sponsorisé par RHONE POULAINC...
 etc...etc...


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 19h19 - Posté par

C’est quoi cette absurde référence à la vieille affaire Lyssenko ? Est-ce une imprécation ? Une incantation ? Une malédiction ?

Je n’ai sans doute pas été assez clair. Mais de ton côté tu as de l’imagination.

Je connais quelqu’un qui dit exactement ce que tu dis et qui s’exprime de la même façon "raisonnable" dès qu’il s’agit d’écologie.
Ce quelqu’un travaille sur une thèse universitaire consacrée à l’affaire Lyssenko.
J’ai l’impression que tu es cette personne, et si ce n’est pas le cas, elle pourrait avoir écrit tous tes commentaires, les similitudes sont étonnantes.
Tout simplement.


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
13 octobre 2014 - 19h54 - Posté par

Ah bon... Là je comprend ! Du coup je n’ai rien à répondre...


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
14 octobre 2014 - 07h57 - Posté par

L’écologie est une science pas une doctrine de bobos. Alain 04


L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
14 octobre 2014 - 11h47 - Posté par

L’écologie est une petite science pas totalement inutile mais l’ECOLOGISME est une néo-religion sécularisée... C’est pour cela que même si elle est née d’extrême-gauche dans les années 70 elle sera inéluctablement d’extrême droite tôt ou tard...
L’écologisme a mis 20 ans pour devenir GAUCHE-CAVIAR impérialiste-belliciste : c’est très rapide !!!


L’écologie & le cas de la Chine
14 octobre 2014 - 08h28 - Posté par F Sharifi

Le développement rapide de la Chine, ces trente dernières années, a mis le pays au rang des grandes économies mondiales et sorti de la pauvreté des centaines de millions de personnes.

Au défi sur l’environnement , la Chine devait aussi apporter des réponses . Actuellement dans de nombreux secteurs, les autorités chinoises ont mis en place des réglementations et de politiques visant à une meilleure utilisation de l’énergie – avec pour objectif modérer les conséquences en termes d’émissions de carbone.

Sur la 5, un reportage interessant sur la Chine, la révolution verte :

http://www.france5.fr/et-vous/Franc...



L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
14 octobre 2014 - 18h39 - Posté par togliati

En france si ! les verts d’eelv viennent de voter avec le ps et l’udi la privatisation des barrages ! il faut dire qu’ils ont aussi appeles a voter pour JC Juncker et qu’ils rencontrent en secret tres souvent les gens de l’udi quand ont se souvient de Rene Dumont et de sa pomme .. elle a etait rongee par les verts depuis longtemps



L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché"
15 octobre 2014 - 09h42 - Posté par

En france si ! les verts d’eelv

Les Verts n’ont, heureusement, pas le monopole de l’écologie.

De même que, heureusement, le PCF n’a pas le monopole du communisme.

Dit autrement, les Verts sont à l’écologie ce que le PCF est au communisme.





Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
1 commentaire
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
1 commentaire
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres. Denis Diderot
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite