Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Le Dernier Vol Oraison laique pour Ustica " de et avec Pippo Pollina spectacle gratuit
de : sadcreeck
dimanche 23 novembre 2014 - 14h56 - Signaler aux modérateurs

LE DERNIER VOL

Oraison Civile pour Ustica

une pièce de théâtre musical écrite et composée par

PIPPO POLLINA

mardi 2 décembre à 20h30

PARIS - Salle des Fêtes de la Mairie du 13ème

1, Pl. d’Italie – Metro lignes 5, 6 et 7

entrée gratuite / réservation recommandée

traducteur : Olivier Favier metteur en scène : Giampaolo Gotti

acteurs : Andrea De Luca Olivier Favier Federica Martucci

assistante à la mise en scène : Sylvia Bagli

musiciens : batterie Fabrizio Giambanco clavier Tino Horat

guitares Max Kemmerling basse électrique Filippo Pedol

saxophones Roberto Petroli voix, piano, guitare Pippo Pollina

ingénieur du son Pasquale Mariniello

production Association Musica Italiana / Storie di note

info /réservation info f47 musicaitaliana.fr / tel. +33 6 73 18 54 28 www.musicaitaliana.fr

************************************************************* "Le dernier vol" est une pièce de théâtre musicale écrite et composée par Pippo Pollina, avec 6 musiciens et 3 acteurs sur scène. la pièce alterne des parties musicales et des parties jouées par le trois acteurs, deux hommes et une femme. Elle se compose d’une ouverture et d’un finale instrumentaux, de six chansons, six monologues et cinq dialogues.

La pièce raconte l’histoire incroyable de "la strage di Ustica" (la catastrophe aérienne de Ustica), un événement tragique de la récente l’histoire italienne et internationale. Le 27 juin 1980 un avion civil de la compagnie privée Itavia, voyageant entre Bologne et Palerme, a explosé en plein vol et s’est écrasé dans la mer Tyrrhénienne, causant la mort de la totalité des 81 passagers (parmi lesquels 12 enfants). Si bien une identification précise des acteurs de l’attentat n’a pu être établie, il apparaît clairement que cet événement fait partie d’un acte de guerre non déclarée dans le ciel italien et que l’avion a été touché par un missile lors d’une confrontation entre des avions militaires. .

Pippo Pollina est un auteur-compositeur sicilien et vit à Zürich de plus de 25 ans, a publié désormais plus de 20 albums et tenu une série sans fin de concerts (plus de 4000) dans les plus importants théâtres, clubs et festivals en Allemagne, Suisse, Autriche, Benelux, en France et en Italie. °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

LE DERNIER VOL – Oraison Civile pour Ustica

(Ultimo volo - Orazione Civile per Ustica) est une pièce de théâtre musicale écrite et composée par Pippo Pollina.

L’Association des familles des victimes de la catastrophe aérienne d’Ustica a passé commande de cette pièce à Pollina en 2006. Elle a été représentée en avant-première à Bologne le 27 juin 2007 à l’occasion de l’inauguration du Musée pour la Mémoire de Ustica qui abrite l’épave de l’avion complètement reconstruit grandeur nature. Le célèbre artiste français Christian Boltanski a réalisé, pour l’occasion, une installation bouleversante.

La pièce alterne des parties musicales et des parties jouées par trois acteurs, deux hommes et une femme. Elle se compose d’une ouverture et d’un final instrumentaux, de six chansons, six monologues et cinq dialogues.

Les musiques sont interprétées par l’auteur lui-même, qui chante et joue du piano et de la guitare, accompagné d’un quintette (guitare, saxophone, contrebasse, clavier et percussions).

Dans le passé de nombreuses pièces de théâtre et des livres, ainsi qu’un célèbre film sorti en 1991 (Il muro di gomma, de Marco Risi), avaient évoqué tous les événements, les incroyables mensonges et les fausses pistes, ainsi que les enquêtes judiciaires et les enquêtes journalistiques qui laissaient apparaître par bribes la vérité ; voilà pourquoi l’auteur du Dernier Vol a choisi une approche tout à fait différente. Il a confié à l’avion un rôle de protagoniste presque humain, il en a fait le seul, paradoxal survivant et témoin de la tragédie. C’est donc l’avion lui-même qui raconte, de sa propre voix, l’histoire du désastre et des 81 victimes innocentes qu’il garde enfermées dans son ventre d’acier, comme si elles étaient ses enfants.

La pièce, avec poésie et humanité, est un émouvant témoignage d’amour envers les victimes. La fin est une invective indignée et passionnée contre le « pouvoir ».

Après sa création, en 2007, Ultimo Volo a été représenté une dizaine de fois en Italie, mais aussi en Suisse (à Zurich) en 2008 et en 2014, en Allemagne en 2009 et 2010 ; les textes ont été joués en allemand, tandis que les chansons ont été chantées en italien.

La Strage di Ustica

(la catastrophe aérienne de Ustica ) est un événement tragique de l’histoire récente italienne et internationale. Le 27 juin 1980 un avion civil de la compagnie privée Itavia, voyageant entre Bologne et Palerme, a explosé en plein vol et s’est abîmé dans la mer Tyrrhénienne, causant la mort de la totalité des 81 passagers (parmi lesquels 12 enfants).

L’enquête judiciaire a duré plus de 30 ans et continue encore. Pendant toutes ces années, 70% de l’épave de l’avion englouti à 3800 mètres de profondeur a pu être ramené à la surface, il y a eu la mort suspecte de plusieurs témoins, une multitude de mensonges, des fausses pistes, des preuves envolées. Bien qu’une identification précise des responsables directs de cette tragédie n’ait pu être établie, il apparaît clairement que cet événement fait partie d’un acte de guerre non déclarée dans le ciel italien et que l’avion a été touché par un missile lors d’une confrontation entre des avions militaires.

En 2012, 32 ans après les faits, l’état italien et plus particulièrement les ministères de la Défense et des Transports, ont été condamnés définitivement en dernier ressort à verser 130 millions d’euros aux familles des victimes, pour avoir omis de protéger la sécurité de ses citoyens, n’avoir rien fait pendant de nombreuses années pour faire éclater la vérité mais, au contraire, avoir tout fait pour l’occulter.

Des déclarations surprenantes de l’ancien président de la République italienne Francesco Cossiga en 2007, ont permis de rouvrir l’enquête pénale. Il a expliqué en détail que l’avion civil italien avait été touché par erreur par un missile venant d’un avion de chasse militaire français qui était en train de poursuivre l’avion du colonel Kadhafi, dans l’espace aérien italien, pour l’abattre. La strage di Ustica est l’événement italien, après la Seconde Guerre mondiale, qui a inspiré le plus grand nombre d’œuvres dans les domaines de la littérature, du théâtre, du cinéma, de la musique, de la peinture, de la photographie, de la sculpture, de la bande dessinée. L’association des familles des victimes a été créée environ cinq ans après le drame, au moment où une certaine lumière sur la vérité des faits a commencé à voir le jour, notamment grâce au courage de journalistes engagés. Depuis, l’association se bat avec détermination avec l’aide des milieux artistique et culturel italiens. Un grand nombre d’artistes célèbres ont contribué en offrant les bénéfices de leurs œuvres et de leur spectacles afin de permettre aux familles des victimes de faire face à une longue et difficile bataille juridique pour la recherche de la vérité et de la justice.

Ce spectacle veut promouvoir la création d’un Comité parisien pour la vérité et la justice sur la tragédie d’Ustica qui aura lieu ce même 2 décembre avec la participation de Daria Bonfietti, présidente de l’association des familles des victimes et d’autres invités. Le nouveau comité, soutenu par différents artistes au niveau international, a pour but de faire connaître à la société civile française l’incroyable affaire de Ustica. Il sera présidé par Olivier Morin, français, professeur d’italien au Lycée Paul Bert de Paris



Imprimer cet article





Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
1 commentaire
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
1 commentaire
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice. Baruch Spinoza
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite