Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
de : Stéphane Sellami
dimanche 30 novembre 2014 - 16h27 - Signaler aux modérateurs
22 commentaires
JPEG - 44.4 ko

Samir* accuse deux policiers de l’avoir tabassé chez lui à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) où ils intervenaient pour une dispute conjugale présumée.

Il y a d’abord ce visage tuméfié et ce regard un peu perdu. Il y a ensuite le récit glaçant de violences subies, selon ses déclarations, « sans raison » et « sans retenue ». Samir*, la trentaine, ne comprend toujours pas pourquoi il a été passé à tabac par deux policiers alors qu’il se trouvait à son domicile, le 23 novembre au petit matin, dans son appartement d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Ce futur père de famille, à la carrure de déménageur, livre d’une voix lasse son « calvaire ».

« Je m’étais disputé avec ma compagne car j’avais bu 5 ou 6 whiskies au cours de la nuit avant de rentrer chez moi, confie d’emblée Samir. Il y a eu des éclats de voix entre nous, mais rien d’autre. Vers 8 h 30, j’ai entendu du bruit au niveau de la serrure de la porte de mon appartement. Puis quelqu’un a sonné. J’ai entrouvert et j’ai vu trois policiers en uniforme. Ils voulaient pénétrer de force chez moi. Je n’ai pas voulu les laisser entrer. Ils ont alors mis des coups de pied dans la porte puis l’un d’entre eux a dit : Allez les gars ! J’ai résisté un instant avant de me retrouver au sol, menotté aux poignets mais aussi aux chevilles. »

Perte de connaissance et vomissements

L’homme, employé dans le bâtiment, raconte ensuite la « pluie » de coups qui s’est abattue sur lui. « J’ai crié Au secours ! Ma compagne a tenté de s’interposer, mais elle est enceinte de quatre mois. Un premier policier m’a porté plusieurs coups de pied et de poing au niveau de la tête. Un second a fait de même. Il m’empêchait de respirer en me maintenant fermement au sol avec son pied. Je reconnais les avoir alors insultés, mais il n’y avait aucune raison pour qu’ils se déchaînent sur moi comme ça. »

Samir se remémore avoir « perdu connaissance à plusieurs reprises », « senti [son] tympan droit éclater » après avoir reçu un nouveau coup de pied, avoir « essayé de ramper » pour se dégager, puis avoir ressenti une « énorme douleur à la main gauche » sous l’effet d’un nouveau coup.

Alors qu’il se met à vomir et perd encore connaissance, les fonctionnaires décident d’appeler les pompiers. « Quand ils (ndlr. les pompiers) ont demandé ce qui s’était passé, les policiers ont répondu que mon compagnon s’était tapé la tête contre les murs, souffle Lila*, l’amie de Samir, encore sous le choc. Un des trois policiers n’a pas porté de coups. Il était lui-même très mal à l’aise. C’est le seul à avoir montré son matricule lorsque je lui ai demandé. »

Quarante-cinq jours d’interruption de travail

Conduit à l’hôpital de Saint-Denis, Samir se fait recoudre une arcade sourcilière avant d’être ramené au commissariat d’Aubervilliers. « J’ai été placé en cellule de dégrisement, puis un médecin est venu m’examiner, poursuit-il. Il m’a proposé de me donner un calmant tout en me disant que mes blessures étaient des égratignures. Je suis resté la nuit du dimanche au lundi en cellule, puis un autre médecin m’a ausculté. Il a tout de suite estimé que mon état de santé n’était pas compatible avec une garde à vue. »

Examiné dans la foulée à l’hôpital Avicenne de Bobigny, Samir se voit diagnostiquer une fracture de la main gauche, une perforation d’un tympan avec des complications au niveau de l’oreille interne, ainsi que trois côtes cassées. Il s’est vu délivrer quarante-cinq jours d’interruption totale de travail (ITT)... Traumatisé et meurtri, Samir a déposé plainte auprès de l’inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices. « Comment ont-ils pu aller aussi loin ? s’interroge-t-il. L’un des deux policiers avait même le sourire aux lèvres... »

* Les prénoms ont été changés.

http://www.leparisien.fr/faits-dive...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
30 novembre 2014 - 18h07

Vous vous faites peut-être du soucis pour CASENEUVE (bavenaze !) qui était l’invité du supplément de CANAL+ ce dimanche...
Je vous rassure : il va très bien, il sourit, il rigole comme un bossu, il est fier de lui !

Le moins que l’on puisse dire c’est que le mouvement qui exige sa démission ne le tourmente pas...



Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
30 novembre 2014 - 18h33 - Posté par jean 1

Je confirme:ce nain,encore un,qui prétend se nommer case neuve(papeer,documenti ?) a le seul souci de défendre les forces de l’ordre qui,selon lui, font un travail remarquable dans des conditions difficiles .Vite la purge.


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
30 novembre 2014 - 20h40 - Posté par

Dans les années 30 les socialistes nous ont amenés les fascistes. L’histoire est en train de se répéter. Alain 04


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
1er décembre 2014 - 00h42

"« Je m’étais disputé avec ma compagne car j’avais bu 5 ou 6 whiskies au cours de la nuit avant de rentrer chez moi, confie d’emblée Samir. Il y a eu des éclats de voix entre nous, mais rien d’autre. Vers 8 h 30, j’ai entendu du bruit au niveau de la serrure de la porte de mon appartement. Puis quelqu’un a sonné."

quelqu’un a bien prévenu les flics !
Femme battue ?..? alcoolisme ?... Violence policière sur fond de racisme ordinaire ?

Rien que du tristement banal.



Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
1er décembre 2014 - 14h13 - Posté par PierreP

Je ne sais pas le fin fond de l’histoire mais Samir n’a pas l’air d’être non plus un saint. Visiblement il battait sa compagne. Ce qui, pour un communiste comme moi, n’est pas soutenable, pas plus que le fait d’être battu par des flics.
Soyons très prudent dans ce genre d’affaire, je ne voudrais pas que nous soutenions Samir alors même qu’il se comporte comme un s.. avec sa compagne.



Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
5 décembre 2014 - 23h44 - Posté par mil

L habit ne fait pas le moine et il faut pas se fier aux apparences, je pense qu il n y a aucune raison d agir de la sorte surtout pas quand on est soi disant représentant de l ordre public. J aimerai bien que ces mêmes policiers subissent la même barbarie et on verra dans quel état ils seraient. Il y a trop d injustice et trop de choses impunies !


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
1er décembre 2014 - 21h10

Il semblerait que l’infraction soit du côté de la police... euh bon



Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
1er décembre 2014 - 23h01 - Posté par

D’après le livre de Pierre TEVANIAN "le ministere de la peur", les hommes qui commettent le plus de violences conjugales et familiales sont :
1/ les policiers et les militaires...
2/ les cadres de l’industrie...
3,4/........
5/ les professions MORALISTES (infirmiers, éducateurs,....tabacologues, adictologues...)
6/ les ouvriers

Alors je dis STOP aux préjugés... SAMIR reconnais avoir picolé (comme moi avant-hier) et s’être disputé avec sa compagne (comme moi il y a 10 jours et mes voisins il y a 1h45’)... S’il avait commis des violences contre sa meuf, il s’écraserait, c’est évident !


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
2 décembre 2014 - 07h39 - Posté par

je ne connais rien à l’affaire,mais lire ça :
)... S’il avait commis des violences contre sa meuf, il s’écraserait, c’est évident _ !""
""

est absolument ahurissant de parti pris et de mauvaise foi.
on peut avoir frapper sa meuf et en plus ne pas s’écraser. c ’est évident !!


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
2 décembre 2014 - 16h19 - Posté par

C’est vrai qu’avec les humains rien n’est jamais sûr à 100%, cependant en tant qu’infirmier psy j’ai pu observer le comportement des victimes et des auteurs/ violences conjugales et familiales...


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
2 décembre 2014 - 16h36

SAMIR reconnaît avoir picolé... Il s’est fait engueuler par sa copine et il a répondu... comme il était éméché il a fait du bruit, ne serait-ce qu’en marchant, les voisins ont interprété les "bruits"...etc...
Un des intervenants précédent dit que SAMIR "n’a pas l’air d’être un saint" = préjugé raciste ou délit de tête de pêcheur ! (je suppose d’ailleurs que ce monsieur est lui même un saint...sic !)
Alors j’adopte la posture inverse= présomption d’innocence et incompréhension / attitude de la police (tabasser à ce point un mec qui ne tient pas sur ses jambes me paraît douteux...).



Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
2 décembre 2014 - 21h35 - Posté par

Alors là c’est grave !! parce que ça veut dire que quand on s’engeule avec sa copine c’est la police qui intervient dans les affaires du couple !!! ... Et pourquoi pas à coups de tasers, de lacrymos, de grenades mêmes ?? Si ! Si ! Y sont capables !..Oh beau pays où il fait bon s’aimer et se désaimer sous l’oeil protecteur des flics ! où l’on perd la vue pour avoir perdu la tête... Enfin les flics dans le couple !! La Démocratie à son sommet ! O bienheureux citoyens dormez ! dormez ! Ils veillent sur vous... et sur vos hématomes


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
2 décembre 2014 - 22h00 - Posté par montreuil

A vouloir défendre l’indéfendable on ne défend plus rien.
L’alcool est un fléau, tu ne reconnais ni ta mère, ni ton père ,ni ta compagne,
ni tes gosses.
C’est l’alcool ton maître !


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 10h14 - Posté par

121 femmes et 25 hommes sont morts en 2013 sous les coups de leur compagnon ou de leur compagne. Alors là c’est grave !!


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 15h21 - Posté par

OUI, c’est grave ! Mais les violences illégitimes de la police ne sont pas pour autant excusables ! Profiter de l’ivresse d’un homme pour le tabasser est un comportement abject... Si les statistiques publiées dans le livre de TEVANIAN sont exactes : les hommes qui commettent le plus de violences conjugales et familiales sont les POLICIERS et les MILITAIRES... Pas étonnant, les violences illégitimes de la police sont sous-estimées et trop rarement sanctionnées !


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 12h28 - Posté par

""Alors là c’est grave !! parce que ça veut dire que quand on s’engeule avec sa copine c’est la police qui intervient dans les affaires du couple !!! ""

non c ’est pas cela,c ’est assistance à personne en danger parceque les femmes battues à mort en France c ’est une réalité atroce et quand on voit le visage de femmes massacrées on voudrait que les mecs violents soient mis hors d’état de nuire.


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 15h28 - Posté par

AVEC des gens comme vous les acquittés d’OUTREAU seraient encore en taule et la présomption d’innocence n’existerait plus... L’hystérie sécuritaire et le délire répressif = fascisme basé sur la "PESTE EMOTIONNELLE"...


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
4 décembre 2014 - 19h02 - Posté par

""AVEC des gens comme vous les acquittés d’OUTREAU seraient encore en taule et la présomption d’innocence n’existerait plus... L’hystérie sécuritaire et le délire répressif = fascisme basé sur la "PESTE EMOTIONNELLE"...""
mélange pas tout,entre accusé à tort,présomption d’innocence et défense des femmes battues par des machos qui eux aussi je te rappele bénéficie de la présomption d’innocence.Et c ’est souvent les femmes massacrées qui en font les frais ,je te parle même pas des viols où c ’est quasiment les femmes qui sont accusées par les machos bien soutenus par les flics


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
4 décembre 2014 - 22h52 - Posté par

OUI... mais ce que tu dis est hors sujet... Le sujet c’est la violence policière !
Si l’info communiquée par l’article est exacte SAMIR n’a pas cogné sur sa meuf !!!
Alors tous les intervenants qui sont scandalisés par les violences conjugales doivent publier un article sur le sujet... Accuser SAMIR de violence conjugale ne sert ici qu’à blanchir les flics !!!
De plus les belles âmes qui prétendent défendre les victimes ne commentent pas le scoop de Pierre TEVANIAN, ça ne les interresse pas... Ils préfèrent cracher sur un innocent... Ils sont des crypto-racistes, peut-être pas conscients de l’être !!!


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 15h53 - Posté par PierreP

Précisions.
"Ne pas être un saint" est une expression populaire courante, compréhensible ; la preuve. Je ne revendique pas d’être un saint et en plus je suis athée.
Mon commentaire n’est pas emprunt de préjugé raciste car ... Samir est un nom d’emprunt (cf. en bas de l’article). Pas plus que de délit de tête car elle est masquée.
A tous les chasseurs de faux-pas, qui eux doivent être des Parfaits, relisez ce qui est écrit et ne sur-interprétés pas.
Reste quand même que la violence policière, en tant que contradiction principale avec l’appareil bourgeois, est inacceptable et doit être combattue violement. Mais reste également que la violence faite aux femmes (physique ou non) en tant que contradiction secondaire au sein du peuple doit être également combattue.
Seules les armes, les moyens et le degré d’importance sont différents.


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 16h14 - Posté par

D’après l’article SAMIR n’a pas commis de violences physiques sur sa compagne...
ALORS : présomption d’innocence !!! Tout le reste n’est que confusion... Nous sommes en présence d’un cas de violence illégitime de la police jusqu’à preuve du contraire !!!
PAR CONTRE : le sujet "violences conjugales et familiales" m’interresse beaucoup...
Je travaille en psychiatrie et je connais donc des "coupables" et des "victimes"...


Aubervilliers : il accuse deux policiers de l’avoir tabassé
3 décembre 2014 - 16h20 - Posté par

De plus, que tu le veuilles ou non dire que "SAMIR n’a pas l’AIR d’être un saint" est un propos douteux... Tu donnes l’impression de chercher des excuses...





Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
5 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1
BOLIVIE : La CIA partout, les dollars pleuvent à flots pour les complots, pas pour la pauvreté !
lundi 25 - 12h06
de : JO
1 commentaire
Le patriarcat compris comme dynamique sociale
lundi 25 - 01h23
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Toujours contre la prostitution et le viol ici ou ailleurs avec Zéromacho - Christian Delarue
dimanche 24 - 12h07
de : Christian Delarue
3 commentaires
L’ANARCHIE - Théories et pratiques libertaires
dimanche 24 - 11h37
de : Ernest London
Pigeons.
samedi 23 - 20h40
de : L’iena rabbioso
Réforme des retraites : « les carrières gruyère des femmes vont se payer cash »
samedi 23 - 10h57
La haine de l’Indien
vendredi 22 - 18h55
de : Álvaro GARCIA LINERA
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'athéisme est une négation de Dieu et par cette négation, il pose l'existence de l'homme. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite