Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

12 DECEMBRE 1969
de : 2ccr
vendredi 12 décembre 2014 - 09h10 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Durant son « automne chaud » de 1969, l’Italie connaît des mouvements sociaux puissants dans les usines, dans les établissements scolaires, dans les quartiers (auto-réduction des loyers). A la Fiat, les jeunes salariés imposent des formes de lutte très dures (cortèges dans les ateliers…) et des revendications égalitaires (promotion pour tous à la catégorie supérieure…).

Comment le patronat et la droite italiens répondent-ils ? en faisant poser des bombes par les néo-fascistes tuant le maximum de personnes, en utilisant la police et la justice pour protéger ces assassins. Le but ultime de cette stratégie de tension, c’est de profiter de l’émotion répandue par les médias pour décréter des lois répressives puis imposer un Etat autoritaire.

Ainsi, en ce 12 décembre 1969, à 16h 37, une bombe éclate Piazza Fontana au moment où le centre de Milan devant la Banque de l’Agriculture, grouille de monde. L’engin provoque la mort de 16 personnes auxquelles s’ajoutent 88 blessés.

La police déclare aussitôt suivre la « piste rouge », donc celle des mouvements sociaux et de l’extrême gauche. Elle déclenche dans ces milieux un vaste coup de filet arrêtant sans ménagement 4000 personnes. Elle a cependant besoin rapidement d’un coupable. Elle le fabrique en la personne de Pietro Valpreda, danseur de variété sans contrat, né dans une famille ouvrière pauvre de Milan, se réclamant de l’anarchisme. Il suffit du témoignage incohérent du chauffeur de taxi Cornelio Rolandi (qui reconnaîtra son faux témoignage) pour que Valpreda soit incarcéré, jugé, emprisonné. La presse en fait immédiatement « le monstre à visage humain ».

Parmi les 4000 arrêtés, signalons le cheminot libertaire Giuseppe Pinelli, retrouvé mort dans la cour de la préfecture de Milan, « tombé » du quatrième étage où il était « interrogé » par les services du commissaire Calabresi.

Toute l’Italie rit des versions fort imaginatives données par les policiers concernant la chute de Pinelli (pièce de théâtre Mort accidentelle d’un anarchiste, Dario Fo) mais la justice relaxe Calabresi.

Manque de chance pour la police et la justice, le témoignage du chauffeur de taxi s’avère tellement inconsistant et mensonger que l’enquête doit se poursuivre (Valpreda restant enfermé).

La piste des néofascistes apparaît de plus en plus clairement. Deux d’entre eux, Giovanni Ventura et Franco Freda, sont mis en examen. au vu des charges pesant contre eux, ils sont condamnés à la prison à vie avant d’être assez rapidement acquittés.

Malgré les innombrables fausses pistes lancées par diverses personnalités et réseaux hauts placés de l’appareil d’Etat, un nouveau procès s’ouvre en 1975.

Cette fois-ci figurent sur le banc des accusés des membres influents des réseaux conservateurs comme Guido Giannetini :

* présent aux côtés de l’OAS en 1961

* en contact depuis 1964 avec Yves Guérin-Sérac (Jean-Robert de Guernadec), homme clef des services action et renseignement de l’OTAN à partir des régimes comme l’Espagne franquiste, le Portugal salazariste et la Grèce des colonels, principal organisateur de l’attentat de la Piazza Fontana d’après le magistrat chargé de l’affaire.

* journaliste pour le journal fasciste L’Italiano et pour la Revue militaire éditée par l’état-major de l’armée italienne

* expert éminent de l’OTAN, il présente un rapport important lors du colloque de cette institution en 1965 à Rome qui prépare la « Stratégie de tension ».

* embauché par les services secrets italiens, il en devient un agent important

* organise des voyages dans la Grèce des colonels pour des étudiants fascisants dont il infiltre ensuite les plus sûrs dans les mouvances anarchistes et maoïstes

* lié à la haute hiérarchie militaire, il participe par exemple à la délégation militaire italienne en Allemagne de l’Ouest pour préparer l’achat de chars Leopard.

Contre Gianettini comme contre d’autres individus à la fois fascistes, membres des services secrets et liés à l’OTAN, les preuves vont s’accumuler pendant 30 ans, la Justice va parfois condamner avant de relaxer encore plus vite. C’est le cas de trois fascistes (Delfo Zorzi, Carlos Maria Maggi, Giancarlo Rognoni) qui sont condamnés en 2001 à la prison à perpétuité pour la bombe de la Piazza Fontana avant que leur peine soit annulée en appel.

Parmi les personnalités fascistes pro-américaines liées à l’attentat de Milan, un nom écrase les autres, celui de Stefano Delle Chiaie :

* Fondateur en 1960 du groupe fasciste Avanguardia Nazionale qui sera le réalisateur de l’attentat

* Membre de la loge maçonnique P2 dans laquelle se croisent tous les fascistes pro-américains influents de l’appareil d’Etat italien

* Tente un coup d’Etat à Rome le 8 décembre 1970, se réfugie auprès de Franco, fréquente les hommes des Escadrons de la Mort d’Amérique latine, membre influent de « l’Internationale noire fasciste » (termes de Stefano Delle Chiaie)

* Arrêté au Vénézuéla en 1989 et extradé vers l’Italie, il y est accusé de participation à l’attentat de la Piazza Fontana et à l’attentat de la gare de Bologne. Il est gentiment relaxé par la Justice italienne.

Aujourd’hui, toutes les enquêtes concernant les innombrables attentats perpétrés par les fascistes se sont perdues dans les dédales insondables de la police et de la justice italiennes. Les seules personnes encore en prison suite à l’attentat de la Piazza Fontana sont des militants du groupe d’extrême gauche Lotta Continua auxquels la Justice reproche de s’être vengés sur le commissaire Calabresi de la mort de Pinelli après la relaxe qu’elle avait rendue.

En conclusion, j’insisterai sur l’importance de cet attentat de Milan dans la psychose qui va s’emparer de l’extrême gauche italienne, puis sur son évolution avec en particulier la naissance des Brigades rouges (qui par ailleurs occasionneront bien moins de morts que les fascistes).

2 août 1980 La bombe de Bologne (placée par l’extrême droite), provoque un massacre dont l’Etat et tous les médias rendent responsables les Brigades rouges.

http://2ccr.unblog.fr/2014/12/12/12...

« La dernière ressource de la bourgeoisie est le fascisme, qui remplace les critères historiques et sociaux par des normes biologiques et zoologiques de façon à se libérer de toute restriction dans la lutte pour la propriété capitaliste. »… Léon TROTSKI

Lire : LE PATRONAT AVAIT ANNONCE LA COULEUR DEPUIS LONGTEMPS



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
12 DECEMBRE 1969
12 décembre 2014 - 10h02 - Posté par F Sharif

Vendredi 12 décembre, Italie va vivre une grève générale.

Trois confédérations syndicales ont appelé à la cessation totale du travail dans tous les secteurs d’activité pendant huit heures pour protester contre une réforme du marché du travail initiée par le président du Conseil italien.



12 DECEMBRE 1969
12 décembre 2014 - 16h43 - Posté par

Deux confédérations : CGIL et UIL


12 DECEMBRE 1969
12 décembre 2014 - 17h59 - Posté par

vous avez raison


12 DECEMBRE 1969
13 décembre 2014 - 10h24

Lire de Simonnetta Greggio "Les Nouveaux Monstres". Beau et passionnant.






Ce qu’a déclaré Gaspard Glanz, repris par Pierrick Tillet, impressionnant de lucidité et de courage
mercredi 24 - 13h33
de : nazairien
1 commentaire
Grande fête du livre Paris samedi 27 avril 2019
mercredi 24 - 11h10
de : Frank
Nous sommes tous des débiles profonds
mardi 23 - 23h37
de : irae
Mobilisation de soutien pour Michel, éleveur, le 30 Avril 2019 TGI Dijon
mardi 23 - 22h34
de : Hors norme via Jyp
1 commentaire
Contre le travaillisme patronal
mardi 23 - 21h35
de : Christian DELARUE
2 commentaires
AP-HP : la grève cherche à s’étendre en l’absence de nouvelles propositions de la direction
mardi 23 - 19h44
de : Stéphane Ortega
Force et Honneur, pour le Journaliste Gaspard Glanz, toute sa détermination et sa volonté, dans le regard (vidéo)
mardi 23 - 14h39
de : nazairien
4 commentaires
Gal Tauzin, Permettez que je vous donne ici ma vision de votre révolte, que je considère comme très saine dans le fond.
mardi 23 - 12h50
de : nazairien
2 commentaires
« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme
mardi 23 - 08h06
de : Frédéric Lemaire, Henri Maler
1 commentaire
Toulouse : “Ne vous suicidez pas, rejoignez nous ! ” lance au mégaphone une Gilet jaune aux policiers (video)
mardi 23 - 07h55
de : Laurent Dubois
À Lyon, des gilets jaunes isérois ont chanté "Ne vous suicidez pas, rejoignez-nous" aux forces de l’ordre (video)
mardi 23 - 07h49
1 commentaire
Un oligarque, "ça ose tout" Carlos Ghosn aurait dépensé l’argent de Nissan dans des boutiques de luxe
lundi 22 - 20h29
de : nazairien
1 commentaire
Les Gilets Jaunes de France. « Nous ne lâcherons rien ». CQFD !
lundi 22 - 16h49
de : JO
Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
lundi 22 - 13h29
de : Pierrick Tillet
7 commentaires
Nouvelle polémique suicides policier bel enfumage.
lundi 22 - 09h11
de : irae
3 commentaires
Acte 23 Gilets Jaunes samedi 20 avril 2019
lundi 22 - 08h35
de : jean 1
2 commentaires
Enquètes sur pratiques policières !
dimanche 21 - 16h54
de : JO
1 commentaire
LA RECOMPOSITION DES MONDES
dimanche 21 - 10h52
de : Ernest London
1 commentaire
Acte 23, forte mobilisation à Paris, Les Gilets jaunes chantent leurs carmagnoles
dimanche 21 - 10h06
de : nazairien
1 commentaire
Le gouvernement sous arrestation.
samedi 20 - 18h29
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Lavilliers vire casaque
samedi 20 - 12h22
de : Stafed
4 commentaires
Y-a-t-il eu fichage des « gilets jaunes » blessés lors des manifestations ?
samedi 20 - 08h15
de : François Béguin
Fortes restrictions du droit de manifester : Un Etat de droit en dérive !
samedi 20 - 07h03
de : Chrstian DELARUE
2 commentaires
« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris (video)
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
5 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
6 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
1 commentaire
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur. Le seul vrai garant de la paix est en soi. Dalaï Lama
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite