Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

SANTÉ : c’est la privatisation qui coûte cher !


de : 2ccr
mercredi 17 décembre 2014 - 09h57 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Pour Noam Ambrourousi, haut-fonctionnaire et membre de la commission Santé du Parti de gauche, l’objectif du gouvernement de réduire « les dépenses de l’assurance maladie de 10 milliards d’euros sur trois ans » est « absurde ». « Ce n’est pas le périmètre de l’Assurance maladie qu’il faut réduire, écrit-il, mais bien celui du secteur privé » car « le gaspillage est le fait de la privatisation croissante du secteur de la santé ».

Le plan d’économie de 50 milliards d’euros, annoncé par le Premier ministre au mois d’avril 2014, fixe un objectif de réduction des dépenses de l’assurance maladie de 10 milliards d’euros sur trois ans. Ceci se traduit dès aujourd’hui dans le vote du projet de loi de financement de la Sécurité sociale avec, pour la seule branche maladie, un objectif d’économies fixé à 3,2 milliards d’euros.

Pour justifier de telles mesures, les tenants de l’austérité invoquent le coût élevé de notre système de santé, n’hésitant pas, à l’image du député PS Pascal Terrasse, à promouvoir un retrait de l’Assurance maladie au profit des complémentaires santé.

De telles mesures sont absurdes : ce n’est pas le périmètre de l’Assurance maladie qu’il faut réduire mais bien celui du secteur privé. En effet, le gaspillage est le fait de la privatisation croissante du secteur de la santé.

La France se situe, dans le groupe de tête, avec l’Allemagne et les Pays-Bas, en matière de dépenses de santé rapportées au PIB (autour de 12 %), bien loin cependant des États-Unis (plus de 17 % du PIB). Toutefois, si l’on compare le niveau de dépense par habitant, celui-ci n’apparaît pas particulièrement élevé, contrairement à ce qui est affirmé. Il n’en reste pas moins que s’il existe des dépenses inutiles, il convient de les identifier afin que ces montants puissent être utilisés pour améliorer l’état de santé de nos concitoyens, qui n’est pas particulièrement reluisant (augmentation des inégalités de santé, diminution de l’espérance de vie en bonne santé…).

Or, une analyse objective conduit à la conclusion suivante : les dépenses de santé inutiles sont très majoritairement la conséquence de la mise de notre système de santé au service d’acteurs privés, dont le poids ne cesse de s’accroître.

Parmi les dépenses superflues dont le seul but est d’assurer les rentes d’intérêts particuliers, on peut citer les dépenses de médicaments et les dépassements d’honoraires. On consomme en France plus de médicaments et souvent des médicaments plus coûteux que dans les autres pays de l’Union européenne. Ceci est le résultat du lobbying intensif des laboratoires pharmaceutiques qui, selon un rapport de l’IGAS, consacrent plus de 25 000 euros par an et par médecin généraliste, à la promotion du médicament. La création d’un pôle public du médicament ainsi qu’une formation continue de qualité et indépendante, destinée aux prescripteurs, constituerait un moyen de réduire ces dépenses inutiles.

S’agissant des dépassements d’honoraires pratiqués par les professionnels de santé libéraux, ceux-ci représentaient en 2012 plus de 7 milliards d’euros. Au-delà de ces milliards dépensés en pure perte, de telles pratiques favorisent le renoncement aux soins ainsi que l’augmentation du coût des complémentaires santé.

Le système « libéral » de notre médecine de ville engendre également de nombreux surcoûts. Responsable, du fait de la liberté d’installation, de l’apparition de véritables déserts médicaux, il provoque également une multiplication d’actes inutiles et favorise les dépassements d’honoraires dans les zones surdotées. Le paiement à l’acte possède de plus un caractère inflationniste. Par ailleurs, l’existence de déserts médicaux, les dépassements d’honoraires et les difficultés d’imposer des obligations de service public au secteur de la médecine de ville, entraînent le développement de pathologies lourdes et contribuent à la désorganisation des services d’urgence de l’hôpital public, qui sont obligés de prendre en charge des personnes relevant de la médecine de ville. La création de centres de santé publics où les médecins seraient salariés (comme ils le sont par exemple au Royaume-Uni) éviteraient tous ces surcoûts, pour le plus grand bénéfice de la santé de nos concitoyens.

Autre vecteur de dépenses inutiles et d’accroissement des inégalités : le recul continu de l’Assurance maladie au profit des complémentaires santé. Depuis 1980, la part des dépenses de santé prises en charge par l’Assurance maladie n’a cessé de reculer, au profit des complémentaires santé. En ne considérant que les soins courants, ce sont seulement 55 % des dépenses qui sont couvertes par l’Assurance maladie. Cette coexistence entre Assurance maladie et complémentaires santé est non seulement porteuse d’inégalités mais elle engendre de plus des surcoûts, les dossiers étant traités deux fois avec, pour les complémentaires santé, des frais de gestion bien supérieurs à ceux de l’Assurance maladie. Le remboursement des soins à 100 % par l’Assurance maladie permettrait donc d’en finir avec le renoncement aux soins et contribuerait à réduire significativement les coûts de gestion.

A travers ces exemples, on voit donc que c’est la privatisation du système de santé qui favorise le gaspillage, au détriment de la santé de nos concitoyens. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les pays dont le système de santé repose le plus sur le financement public offrent les soins les moins coûteuxet les plus efficaces.

Si le recul de la dépense publique en matière de santé permet de satisfaire l’appétit des investisseurs privés, une telle politique est en revanche nocive pour la collectivité, qui paiera de plus en plus cher pour des soins de plus en plus médiocres. Encore une fois, ce gouvernement sacrifie l’intérêt général au profit d’un intérêt très particulier, celui du capital.

. http://2ccr.wordpress.com/2014/12/1...

« Ce n’est pas parce que notre État, nos services publics, nos administrations présentent des défauts qu’il faut remettre en question le concept même de service public. »… Dominique MEDA

Vidéo :LA PROTECTION SOCIALE : C’est à nous de la défendre !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
SANTÉ : c’est la privatisation qui coûte cher !
17 décembre 2014 - 11h43

L’offensive VALLS GATTAZ MACRON ROTSCHILD veut bien-sûr aboutir au modèle anglais = rationnement des soins + obéir à toutes les exigences de l’industrie pharmaceutique (on peut imaginer que nos politiciens qui sont des tirelires ont acheté des actions...).
Je rappelle aux imbéciles qui écoutent les radotages des journalistes français sur le génial modèle tatchero-blairiste qu’en ANGLETERRE on peut attendre 6 mois pour être opéré de l’Appendicite, avec, bien-sûr un traitement antibiotique et anti douleurs très CHER et pas forcément efficace à 100%...



SANTÉ : c’est la privatisation qui coûte cher !
17 décembre 2014 - 15h00 - Posté par reboussier

c’est dans tous les domaines que la privatisation coute cher.
la privatisation des services public rapportent qu’aux amis du Medef !






Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
3 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite