Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 mars
de Info’Com-CGT
Le mouvement de toute une population est méprisé par un Premier Ministre finissant qui prend, en guise de réponse, les accents du colonialiste qui parle effectifs de police et gendarmerie contre les travailleurs grévistes. Bernard Cazeneuve reste buté sur une délégation ministérielle aux vagues intentions qui pourrait annoncer une violente répression. Ce département français d’Amérique, voisin du Brésil, de 245 000 habitants pour 83 846 km2, est passé du statut de colonie (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Lutter contre la loi travail : nul ne devrait jamais travailler !
de : Marseille Infos Autonomes
dimanche 6 mars 2016 - 12h13 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

https://mars-infos.org/

« Nous sommes des exploité·e·s comme les autres et nous voulons en finir, tout de suite, avec l’exploitation. » À couteaux tirés avec l’Existant

La loi travail (comme toutes les lois) ne profitera qu’à quelques-un·e·s, pendant qu’elle écrasera tou·te·s les autres, bien plus nombreux/ses. Ces dernièr·e·s justement, les exploité·e·s, n’ont pour une fois pas attendu les syndicats pour s’organiser et appeler à la grève. Ils et elles ont bien raison. De tous les côtés, ça s’agite : des lycéen·ne·s appellent à bloquer leurs bahuts, des étudiant·e·s à occuper leurs facs, des non-syndiqué·e·s à la grève générale. Quant à nous, tant qu’il sera question de lutter contre l’exploitation et la domination, on sera de la partie.

On pourrait rester à l’écart du mouvement en se contentant d’affirmer que le travail ne doit être ni mendié, ni aménagé, mais détruit ; cette fois on préfère participer à la lutte, afin d’étendre la critique à toutes les formes de dominations. Pour nous, elle ne peut pas faire l’économie d’un discours contre l’État et le capitalisme. Il ne faut pas compter sur nous pour défendre le code du travail. Avec ou sans, c’est toujours le Service du Travail Obligatoire.

Dans les années 1980, Bob Black, un anarchiste américain écrivait déjà : « Un travailleur est un esclave à temps partiel. C’est le patron qui décide de l’heure à laquelle il vous faut arriver au travail et celle de la sortie – et de ce que vous allez y faire entre-temps. Il vous dit quelle quantité de labeur il faut effectuer, et à quel rythme. Il a le droit d’exercer son pouvoir jusqu’aux plus humiliantes extrémités. Si tel est son bon plaisir, il peut tout réglementer : la fréquence de vos pauses-pipi, la manière de vous vêtir, etc. Hors quelques garde-fous juridiques fort variables, il peut vous renvoyer sous n’importe quel prétexte – ou sans la moindre raison. » Justement, la loi travail réduit en miettes ces garde-fous. Pour nous, il s’agit d’en finir sans attendre avec le travail. Nous rejoignons Black lorsqu’il déclare : « Certains gauchistes jappent en faveur du plein-emploi. J’aspire au plein-chômage, comme les surréalistes – sauf que je ne plaisante pas, moi. »

Si les étudiant·e·s continuent à étudier, les ouvrièr·e·s et employé·e·s à travailler, les chômeurs et chômeuses à se préoccuper de trouver un job, aucun changement n’est possible. Nous, on aimerait bien que la lutte tende vers une paralysie de la normalité, que se multiplient les offensives, les grèves sauvages, les sabotages, les destructions physiques des symboles de l’économie. Alors, nous auront le temps et l’espace nécessaire à la prise en main de nos vies et à l’émancipation de tou·te·s. Parfois, dans des luttes sociales revendicatives se développent des méthodes plus intéressantes que leurs objectifs… Il y a quelques années, des ouvriers qui au cours d’une grève générale portaient une banderole sur laquelle était écrit « Nous ne demandons rien » avaient bien compris que la défaite est dans la revendication elle-même.

Tant qu’il y aura des gens qui iront travailler, non pas pour le plaisir de faire quelque chose de socialement utile, mais pour « gagner leur vie » ; on appellera à la grève générale illimitée. Tant qu’il y aura des flics et des prisons, des banquièr·e·s et des supermarchés, des élu·e·s et des élections, des riches et des pauvres… on fera tout pour que ça change, ici et maintenant.

On vit dans un monde de merde, ne l’acceptons pas ! Il nous reste la révolte, exprimons-la !

En lire plus...

Travail - Précarité

[Loi Travail] Avis aux énervés !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lutter contre la loi travail : nul ne devrait jamais travailler !
6 mars 2016 - 18h02 - Posté par jean 1

Merci pour cette approche car même si ce projet de loi est retiré aucun progrès n’aura été accompli et les travailleurs au lieu de vivre devront continuer à "gagner" leur vie à la grande satisfaction de toutes les sangsues qui les exploitent.



Lutter contre la loi travail : nul ne devrait jamais travailler !
7 mars 2016 - 13h49

Ce sac mystique et magique qui crée de l’argent vient à point nommé (voir plus haut). Un signe que les dieux sont avec nous.



Lutter contre la loi travail : nul ne devrait jamais travailler !
8 mars 2016 - 07h21

Je ne comprends pas la logique, si tant est....

Car quand on craint (à juste titre) ces abus :

Si tel est son bon plaisir, il peut tout réglementer : la fréquence de vos pauses-pipi,

...le code du travail est justement un garde-fou face à ces abus potentiels.

Or le même article affirme :

Il ne faut pas compter sur nous pour défendre le code du travail.

Va comprendre !

Il n’est pas contradictoire d’espérer le jour où le travail tel qu’il est aujourd’hui sera aboli, et en attendant ce jour de préférer que le travail soit le moins aliénant possible (et que les travailleurs soient le mieux protégés possible par un code du travail le plus progressiste possible, ce qui dépend du rapport de force entre classes).






Appel du collectif des étudiants de Paris 3 pour le premier tour social
mercredi 29 - 02h44
SUPPRESSION DU BUDGET FEDERAL CULTURE AUX ETATS-UNIS : SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS DE LA CULTURE AMERICAINS
mercredi 29 - 02h13
de : Cgt Spectacle
NON à la répression syndicale ! Mercredi 29 mars 2017 à 12h30
mercredi 29 - 02h03
de : CGT, SUD et FO Cheminots
La première boulangerie occupée par le pouvoir populaire à Caracas
mercredi 29 - 00h59
Cahiers Les utopiques - Le SITE
mercredi 29 - 00h45
de : Les Utopiques
Encore un mort à la suite d’une intervention de la police
mardi 28 - 23h56
de : MRAP
guyane générale !
mardi 28 - 21h48
de : hdm
Excédé par les casseroles, Fillon ne donnera plus les détails de ses déplacements
mardi 28 - 17h30
Présidentielles et Palestine : quand le courage politique vient de Richard Ferrand, proche d’Emmanuel Macron.
mardi 28 - 14h51
de : Mohammed Sidoum
1 commentaire
Pékin exige « toute la lumière » sur la mort d’un ressortissant chinois tué par la police à Paris
mardi 28 - 14h24
de : Julia Pascual
1 commentaire
En tapant sur Mélenchon, Hamon "veut regagner le cœur de cible de l’électorat socialiste"
mardi 28 - 11h59
de : Bruno Rieth
1 commentaire
ÉLOGE DE L’OISIVETÉ
lundi 27 - 19h39
de : Ernest London
Aujourd’hui pour le FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France (video)
lundi 27 - 18h28
de : WWF-France
Je soutiens Hamon : se rallier à Mélenchon est le seul moyen de gagner !
lundi 27 - 18h01
de : Le Bruit du Vent
Jean-Luc Mélenchon l’homme qui peut compliquer la vie d’Emmanuel Macron
lundi 27 - 17h58
Marine Le Pen pose en selfie avec un député homophobe et antisémite
lundi 27 - 17h31
Comment Benoît Hamon a rompu le pacte de non-agression avec Jean-Luc Mélenchon
lundi 27 - 17h16
de : Romain Herreros
1 commentaire
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 - 16h39
de : Info’Com-CGT
Présidentielle 2017 : et si Mélenchon passait lui aussi devant Fillon...
lundi 27 - 16h18
de : Maurice Szafran
La Guyane ? Une île, pour Emmanuel Macron (video)
lundi 27 - 16h07
Pétition : Benoit Hamon doit retirer sa candidature, et se rallier à la France Insoumise
lundi 27 - 15h47
de : Jean Marie MOREL
Faisons gagner notre mouvement : rejoignez les groupes d’appui !
lundi 27 - 15h42
Trailers de « Un pont pour Pluton » et « Jusqu’à nous enterrer dans la mer », deux nouveaux films issus de la Révolution Bolivarienne au Venezuela
lundi 27 - 15h36
de : Thierry Deronne
USA : la jeunesse juive se révolte contre le lobby israélien (Vidéos)
lundi 27 - 15h27
de : CAPJPO-EuroPalestine
23 avril et/ou 7 mai : faire une procuration avec la France Insoumise
lundi 27 - 15h21
MERCI BEAU COUP Mr HAMON
lundi 27 - 15h13
de : François Joël (Franek)
Rassemblement contre le licenciement de Gaël Quirante mardi 28 mars 2017 à 9h (video)
lundi 27 - 14h34
de : Sudposte Hauts de Seine
1 commentaire
L’escroquerie des socialistes en marche
lundi 27 - 14h21
de : Citoyen Spartacus
MÉLENCHON - Dimanche 26 mars 2017 meeting à Rennes - #JLMRennes (La vidéo complete)
lundi 27 - 13h59
de : Jean-Luc Mélenchon
LA PETITE RÉPUBLIQUE DES HERBEAUX ou la révolution des violettes
lundi 27 - 13h01
de : Ernest London
Avec Flo, çà décoiffe !
lundi 27 - 10h03
de : LE BRIS RENE
LINKY - ENEDIS a fait pression sur le dircab de Nicolas Dupont-Aignan
lundi 27 - 09h49
SOUTIEN du P.R.C.F. à l’insurrection démocratique des travailleurs et des citoyens de Guyane – 25 mars 2017
lundi 27 - 06h35
de : Jo Hernandez
Benoît Hamon ne sait pas s’il a voté la réforme de la prescription en matière pénale
dimanche 26 - 14h42
de : Julien Chabrout
Tenir compte du passé pour assurer l’avenir !
samedi 25 - 21h42
de : LE BRIS RENE
Guyane : les syndicats vote la grève générale à partir de lundi 27/03/2017
samedi 25 - 19h09
de : SVPat
Jean-Luc Mélenchon et la CGT bloquent un McDonald’s à Paris
samedi 25 - 16h41
1 commentaire
EN MARCHE VERS LE MUR !"
samedi 25 - 10h21
de : Martine
Sondage ,dynamique indéniable de Jean-Luc Mélenchon
samedi 25 - 09h47
2 commentaires
UN AUTRE FUTUR POUR LE KURDISTAN ?
samedi 25 - 08h58
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons. Martin Luther King
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Aujourd’hui pour le FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France (video)
lundi 27 mars
de WWF-France
🐼 #PandaLive : RDV à 18h aujourd’hui pour le #FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France. Transition énergétique, pollution, mobilité durable, agriculture bio, perte de biodiversité… Le candidat de la France insoumise répondra à vos questions en direct. Envoyez vos questions à pandalive Ugy wwf.fr ou postez-les dans les commentaires. (...)
Lire la suite
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 mars
de Info’Com-CGT
Le mouvement de toute une population est méprisé par un Premier Ministre finissant qui prend, en guise de réponse, les accents du colonialiste qui parle effectifs de police et gendarmerie contre les travailleurs grévistes. Bernard Cazeneuve reste buté sur une délégation ministérielle aux vagues intentions qui pourrait annoncer une violente répression. Ce département français d’Amérique, voisin du Brésil, de 245 000 habitants pour 83 846 km2, est passé du statut de colonie (...)
Lire la suite
MÉLENCHON - Dimanche 26 mars 2017 meeting à Rennes - #JLMRennes (La vidéo complete)
lundi 27 mars
de Jean-Luc Mélenchon
Le dimanche 26 mars 2017, Jean-Luc Mélenchon était en meeting à Rennes devant 10 000 personnes. Il a expliqué comment le programme de la France insoumise, « L’Avenir en commun », répondait aux problèmes du pays concernant l’effondrement de l’État et des services publics, en insistant en particulier sur le cas de la Guyane. Il a également présenté les propositions de la France insoumise concernant la fin de l’évasion fiscale et l’augmentation des salaires. (...)
Lire la suite
Débat "quel avenir pour le travail" - Mardi 28 mars à 19h - Ivry sur Seine
vendredi 24 mars
de PCF Ivry
Ce n’est pas la courbe du chômage qui s’inverse, c’est celle du progrès dans l’Histoire du progrès de l’humanité ! Durant 200 ans, les luttes sociales et les gains successifs de productivité ont permis de produire plus, en travaillant moins : loi des 8h en 1919, congés payés suite au Front Populaire, 35h... Aujourd’hui, dans la bouche des libéraux, la numérisation est devenue une menace pour le travail. Elle risquerait de "détruire des emplois", "faire (...)
Lire la suite
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales (vidéo)
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
1 commentaire
Vendredi 24 mars émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite
23.03.2017 Révolte en Guyane, villes paralysées, écoles fermées, desserte aérienne perturbée (6 videos et 10 photos)
jeudi 23 mars
de Collectif Bellaciao
Depuis le jeudi 16 mars, la Guyane est à l’heure d’une mobilisation sociale portée par des socioprofessionnels, des salariés grévistes et des collectifs de citoyens revendiquant » « l’intérêt général du pays Guyane ». Des barrages sont érigés dans plusieurs communes à Kourou, Cayenne, Saint-Laurent… Suivez notre live ! ici Rémire-Montjoly, Montsinéry-Tonnégrande et Macouria annoncent à leur tour la fermeture de leurs écoles. Des files se forment dans les stations (...)
Lire la suite
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 mars
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/aux-camara... La séquence électorale qui verra se succéder les élections présidentielles et législatives en 2017 revêt une importance inédite pour le monde du travail. Les scénarios annoncés évoquent la probabilité d’un face à face au deuxième tour entre une droite ultra réactionnaire et l’extrême droite. Nous sommes conscients de ce que cela signifie en termes de régression des droits et garanties collectives, de (...)
Lire la suite