Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Manifestation à Paris : une personne toujours dans le coma
de : Laurent Valdiguié
dimanche 29 mai 2016 - 15h04 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 70.4 ko
Un gendarme lance une grenade dans la foule lors de la manifestation contre la Loi Travail à Paris, Porte de Vincennes, le 26 mai 2016 © via twitter @GazarLoic
JPEG - 56.4 ko
Un gendarme se met à l’abri après avoir lancé une grenade Porte de Vincennes à Paris le 26 mai 2016 © via twitter @GazarLoic
JPEG - 63.4 ko
Un journaliste est blessé à la tête suite au jet d’une grenade Porte de Vincennes à Paris le 26 mai 2016 © via twitter @GazarLoic
JPEG - 63.3 ko
Le blessé, Romain D., journaliste de 28 ans, est admis en soins intensifs © via twitter @GazarLoic

Deux enquêtes ont été ouvertes après la blessure d’un jeune homme jeudi soir.

Le journaliste indépendant blessé sérieusement à la tête en fin de ­manifestation jeudi à Paris est toujours dans un état "stationnaire mais grave", indiquait samedi la préfecture de police. Plongé dans un "coma profond", le jeune homme n’a pas repris connaissance depuis jeudi. Deux enquêtes sont en cours, l’une administrative, l’autre judiciaire. "On ne comprend pas pour l’instant comment l’usage d’une grenade de désencerclement, apparemment lancée à ras de terre comme le prévoit le règlement, a pu provoquer une blessure à la tempe", confie au JDD une source au ministère de l’Intérieur.

Ce soir-là, quatre policiers ont d’abord arrêté un lycéen avant d’être pris à partie. Ils se sont alors réfugiés dans le jardinet d’une résidence devant le tram à l’angle du général Nissel et du cours de Vincennes, et ont appelé des renforts. En voulant dégager leurs quatre collègues, d’autres policiers ont alors fait usage "d’une grenade de désencerclement", selon la police, un objet qui projette des grosses billes en caoutchouc, en théorie au niveau des mollets... Le jeune journaliste s’est écroulé. Au-delà du comportement des policiers, c’est toute la chaîne de commandement de cette soirée du 26 mai qui devrait faire l’objet d’une enquête. Ce jour-là, "le préfet de police avait donné pour consigne de procéder à des arrestations en fin de cortège", admet une source à la préfecture. "L’efficacité du dispositif est hautement discutable"

La place de la Nation avait ainsi été coupée en deux pour limiter l’espace et resserrer le lieu d’interpellations. Autour de la place, une demi-douzaine d’unités de gendarmes mobiles, de CRS et de compagnies d’intervention et de sécurisation, commandées chacune par un officier, lui-même référant à un commissaire chapeautant le tout, étaient en fait pilotées à distance par la DOPC, la direction opérationnelle de la préfecture.

"Depuis les écrans vidéo du poste de commandement, on contrôle les caméras sur zone, on peut zoomer et faire des captures d’écran. C’est de la DOPC que sont donnés un par un les ordres d’interpellation", confie le porte-parole de la préfecture. En temps réel donc, en fin de manif, et alors que l’immense majorité du cortège se dispersait sans grands heurts, des groupes d’une trentaine de policiers, courant sur la place de la Nation, sont venus "au contact" pour interpeller des manifestants. La plupart du temps en vain...

"L’efficacité de ce dispositif est hautement discutable, confie au JDD un policier sous couvert d’anonymat. Non seulement ces CRS et gardes mobiles ne sont que très peu parvenus à arrêter des jeunes, une vingtaine à peine, mais en plus, ils se retrouvaient ensuite au milieu de la foule, en formation de tortue, sous les insultes et l’incompréhension du gros des manifestants." De fait, comme l’a constaté le JDD de visu, ces "opérations" menées en fin de manifestation ont, de fil en aiguille, accentué la tension sur la place, qui s’est déplacée ensuite cours de Vincennes.

Article : http://www.lejdd.fr/Societe/Manifes...

Photos : https://blogs.mediapart.fr/raymond-...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Manifestation à Paris : une personne toujours dans le coma
29 mai 2016 - 22h01

Il est parfaitement clair aujourd’hui, et cela est malheureusement confirmé par la grave blessure du jeune homme à Vincennes, que la répression du gouvernement en place est radicale et organisée dans le but d’atteindre tous les manifestants quels qu’ils soient ! Tous les contestataires quels qu’ils soient : Jeunes, vieux, hommes, femmes, journalistes, syndiqués et non-syndiqués, même de simple passants au cours des manifestations... Rien ne doit échapper à la répression violente du pouvoir face à la contestation et à la révolte qui monte ! Surtout pas la contestation ! Surtout pas la révolte !Surtout pas la solidarité, qui permettent à tous de s’exprimer avec une telle énergie , un tel courage, et une telle détermination ; et qui de plus fait naître des idées et des actes qui exigent plus de justice sociale immédiatement sans aucune crainte des menace graves qui pèsent sur tous aujourd’hui. le pouvoir montre sa peur de la contestation qui ose lui faire face et de la révolte qui se montrer et s’affirmer. Le pouvoir aux abois veut écraser la jeunesse... On n’écrase pas la jeunesse avec des armes ! Jamais ! Le pouvoir actuel utilise ses forces de répression avec une violence qui semble dépasser les limites de ce que peut supporter un Peuple. Les plus graves accidents peuvent arriver à tout moment. Il est heureux de voir que la motivation de la population provoquée et bafouée dans ses droits à contester et manifester, est forte ! Il est souhaitable que cette contestation s’amplifie encore plus face à ces menaces du pouvoir sur nos droits et libertés ! Ne doutons pas un instant que les manifestants vont renforcer encore plus leur solidarité et leur esprit de révolte dans les jours cruciaux à venir.



Manifestation à Paris : une personne toujours dans le coma
29 mai 2016 - 22h27 - Posté par Klaod — Lorient

Pour résumer : "Ils veulent tuer !"


Manifestation à Paris : une personne toujours dans le coma
30 mai 2016 - 09h56 - Posté par

Ils sont prêts à tuer pour défendre les dominants, leurs maitres dont ils sont les larbins pour 2500 euros par mois. Allez comprendre ?
En tout les cas Romain le jeune homme qui s’est pris l’impact s’il se réveille aura des séquelles neurologique. Sa vie est foutu car les séquelles l’obligeront à être assisté tout le reste de sa vie. Plus de mémoire, plus d’usage de la parole, paralysie de tout un côté.
Voilà ou nous en sommes....Alors les débats comme celui d’hier avec martinez ou pas une seule fois c’est évoqué ça dégoute d’autant plus quand martinez dit regretter l’autocolant avec le sang qui dénonce les violences, les mutilations, les assassinats policièrs.





Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite