Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 septembre
À la veille de la présentation des ordonnances, les syndicats opposés à la réforme du code du travail ont manifesté et appelé à la grève. Ces mobilisations traditionnelles sont-elles encore efficaces ? L’éclairage de Stéphane Sirot, historien du mouvement ouvrier. Regards. Après 1936 et 1968, la France est le pays de la grève générale, mais en pratique, depuis 1995, on évalue le rapport de forces dans la rue, en comptant le nombre de manifestants… La manifestation a-t-elle (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
de : jean paul duparc
jeudi 18 mai 2017 - 17h36 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Bonjour, Il est paru ce jour sur le site de l’Humanité ( à la rubrique Débat ) une tribune de Brigitte Dionnet qui me semble utile à connaitre et faire connaitre. Je me permets de la signaler d’autant qu’elle n’est pas parue dans la version papier du quotidien et que certains d’entre vous n’en ont sans doute pas eu connaissance.

Cordialement jean paul duparc

JPEG - 1.2 Mo

http://www.humanite.fr/pour-gagner-...

Pour gagner, il faut choisir

Par Brigitte Dionnet Ancienne membre du Conseil National du PCF

Nous vivons aujourd’hui les tristes conséquences pour le peuple d’un refus par la direction du PCF de rompre avec la stratégie d’union avec le PS en lieu et place d’un objectif politique de transformation sociale.

Depuis le « programme commun » puis l’élection de François Mitterrand, nous n’avons eu de cesse de courir derrière le PS pour d’hypothétiques positions électorales se soldant à chaque fois par, au contraire, un affaiblissement électoral de notre parti. Et plus on s’affaiblissait, et plus on se mettait en position de demandeur à son égard….Jusqu’au choc de 2002 ! Nous osons alors en 2004 présenter des listes autonomes du PS aux élections régionales dans certaines régions, et en 2005 affronter la social-démocratie en affirmant à propos du TCE « quand on est de gauche on vote non ». Nombreux sont celles et ceux qui se souviennent avoir eu à subir alors les assauts de certains dirigeants communistes contre cette affirmation ! Pourtant, la victoire de ce rassemblement, sur un contenu et non sur des ententes d’appareil, ouvrait tous les espoirs pour qui croyait que l’ambition révolutionnaire avait encore de l’avenir dans notre pays.

Mais il y a eu 2007 et le 1,9% de la candidature communiste. La rudesse du choc n’a eu d’égal que l’audace de la rupture stratégique qu’il provoqua avec la décision de travailler à une autre construction à gauche trouvant, avec la sortie de Jean Luc Mélenchon du PS, la possibilité de créer le « Front de Gauche ». Malheureusement, là encore, dès les régionales de 2010 il fut impossible d’envoyer un message clair à notre peuple avec partout de belles listes « Front de gauche » autonomes. Et au congrès de 2010 les mêmes qui, aujourd’hui, ont condamné le Front de gauche au prétexte qu’il était trop structuré « par le haut », repoussaient la proposition de créer une « association des partisans du Front de gauche » pour permettre à des femmes, des hommes , des syndicalistes responsables d’associations ou autres de participer, à égalité, à une dynamique politique et citoyenne originale. Et le bon résultat de Jean Luc Mélenchon en 2012 a provoqué dans la direction du PCF une véritable angoisse alors que le PS allait de nouveau avoir toutes les clés des affaires de la France en mains. Et plutôt que de mener le débat politique et de permettre qu’il se développe au sein de notre parti, la direction lança en pâture aux adhérent-e-s les leurres des « egos » alors qu’elle refusait, en fait, de porter l’idée d’une « opposition de gauche » dans le pays et au sein de l’Assemblée Nationale.

Ce que nous vivons aujourd’hui est la triste suite logique de ce long processus. Une tristesse partagée par de nombreux adhérent-e-s qui sont aussi en colère de ne pas être écoutés par leur direction dans leur volonté de construire du neuf.

Car, le 10 janvier 2016, un appel à une primaire « de gauche » était lancé dans Libération par Thomas Piketty, Daniel Cohn-Bendit, etc… et la direction de notre Parti lui emboitait le pas sans demander l’avis des communistes. Jean Luc Mélenchon annonçait alors sa candidature en février, après le refus du Parti communiste de sortir de ce processus qui cassait la démarche du Front de gauche. Que dire enfin des atermoiements à mettre en discussion dans le parti la proposition de candidature de Jean Luc Mélenchon, y compris au congrès en juin. Et pour finir, jusqu’à ce que les sondages témoignent du piètre résultat qu’allait réaliser Benoit Hamon, la même direction du Parti ne ménageait pas ses efforts pour en appeler au retrait de la candidature de Jean Luc Mélenchon au nom d’une pression politique insistante en faveur d’une « candidature de rassemblement à gauche ».

La situation à la veille de ces élections législatives n’a donc rien d’étonnant. Elle tient encore au refus de la direction de notre parti à rompre une bonne fois pour toutes avec une stratégie d’alliance avec le PS- ou ce qu’il en reste- pour construire autrement et avec d’autres l’alternative politique indispensable à la nouvelle révolution que comme communiste on peut avoir envie de construire.

Non, on ne peut plus louvoyer et espérer conserver des positions électorales sur « le tapis vert » des alliances de couloir. Soit on choisit une nouvelle construction politique soit on tente de colmater des brèches avec des alliances à géométrie variable continuant d’inclure le PS ou ses satellites. Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il ne faut pas exclure « les électeurs socialistes » de cette construction. C’est justement par respect pour ces femmes et ces hommes qu’il faut définitivement retirer au social- libéralisme toute possibilité de capter les aspirations populaires pour mieux les étouffer. Un des aspects les plus encourageants de cette campagne est justement d’avoir permis à notre peuple de se mêler de son avenir en débattant d’un projet politique et d’un contenu programmatique fondamental. Alors que d’aucuns voulaient le cantonner au seul objectif de lutter contre le FN sans mettre en avant les raisons qui conduisaient à sa montée.

Alors maintenant les cris d’orfraie et les nouveaux mensonges et sous-entendus pour faire passer les pilules de l’inconsistance politique ça suffit ! Il faut à l’Assemblée Nationale des député-e-s incorruptibles et engagés sur une politique résolument ancrée sur les intérêts populaires. Et pour cela, des alliances claires entre les forces qui veulent y contribuer. La politique de l’alliance de la carpe et du lapin n’a plus lieu d’être. Il faut reprendre le chemin de la démarche qui a conduit à construire le Front de gauche : celle de la résistance au libéralisme, de la confiance dans le peuple et du courage politique pour faire valoir, avec lui, ses intérêts.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet
18 mai 2017 - 18h24 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

On fait quoi alors ?



Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
19 mai 2017 - 11h55 - Posté par Marie FRASSIN

je partage completement et sans reserve le point de vue de Brigitte Dionnet, comment se fait il que la direction de ce parti soit aussi mortifere et sourde à l’aspiration de ses militants, apres de longues annees dans ce parti, j’ai fini par endre ma carte, pourtant au debut je pensais (esperais) que le probleme se situais seulement ou à peu pres dans ma fede ! je continue neanmoins à me considerer comme marxiste.



Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
19 mai 2017 - 13h18 - Posté par Max Emilien

Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse qui rejoint la mienne au travers notamment du dernier article que j’ai diffusé sur Médiapart et dont voici le lien :
https://blogs.mediapart.fr/max-emil...



Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
19 mai 2017 - 21h03 - Posté par tb57

j’attendais depuis fort longtemps une telle contribution au débat politique au sein du PCF ! il serait bon que les traines savates sans tenue prennent connaissance de ce que peut et doit être la voie de la "résurrection" d’un parti de combat et d’utopie utile à la lutte ! Les illusions entretenues depuis 30ans et plus, ont mené de 16 à 1.5% le potentiel electoral du PCF avec des "explication, des excuses des faux semblants enfin tout l’arsenal qu’emploient habituellement les alcooliques, ou toxicomanes ! C’est bien à nous , et avec nous qu’il convient de rebâtir un outil pour le peuple de france et non pour la seule France qui n’est rien sans sa population !! Merci madame, et peut-être saurez vous toucher l’invisible , l’impalpable, l’incompétente (quoique elle ne se trompe pas , elle ne fait rien) présidente du CN , j’ai nommé Isabelle De Almeida !!



Une tribune bien interressante de Brigitte Dionnet, ancienne membre du Conseil National du PCF
19 mai 2017 - 21h04 - Posté par Jean Roussie

D’accord avec la tribune. Il me semble urgent de revenir sur le sens et le but de notre engagement communiste. Il me semble que le parti en tant qu’organisation ait perdu ses repères idéologique et ne soit plus engagé que dans la survie à cours terme de ses structures administratives...






Et si la presse se portait plus mal encore que ce qu’on pouvait l’imaginer…
vendredi 22 - 15h13
de : Jacques Cotta
La France Insoumise doit se glisser dans tous les interstices de la société – Entretien avec Manuel Bompard
vendredi 22 - 12h51
Un ex-dirigeant de Lafarge reconnaît des versements d’argent à Daech en Syrie
vendredi 22 - 12h39
Rappel : 8 français sur 10 n’ont pas voté pour Macron : Une autre analyse des résultats
vendredi 22 - 12h36
de : clab
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 - 12h13
de : Front Social
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 - 12h00
VENEZUELA - Journée mondiale - Plan d’action
vendredi 22 - 09h36
de : Jo Hernandez
Quand Pierre Laurent appelait à voter Najat Valaud Belkacem
jeudi 21 - 19h59
de : Stafed
Mutuelle ex-Audiens et MRSCC : un devoir de transparence
jeudi 21 - 17h23
de : Observateur bien informé
Manif Soutien aux Catalans, Pau Vendredi 22 sept. 19h
jeudi 21 - 07h35
1 commentaire
Coup d’état social / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 21 - 02h47
de : Hdm
LA RÉVOLTE DES TERRES
mercredi 20 - 17h04
de : Ernest London
Code du Travail : FO accusé d’avoir réprimandé des militants ayant manifesté
mercredi 20 - 14h38
Emmanuel Macron, un mauvais président pour 56% des Français
mercredi 20 - 12h10
Coup d’État en Catalogne : la Guardia Civil prend d’assaut le gouvernement catalan (video)
mercredi 20 - 11h59
de : Antoine Gasquez
Le généreux cadeau à 300 millions d’Emmanuel Macron aux banquiers et assureurs les plus riches
mercredi 20 - 11h07
de : Hadrien Mathoux
1 commentaire
VENEZUELA : Les Etats-Unis ne sont pas les Maîtres du monde
mercredi 20 - 10h44
de : JO
23 septembre à la Bastille : la marche contre le coup d’État social
mercredi 20 - 07h59
de : Pierrick Tillet
LA SOCIÉTÉ CONTRE L’ÉTAT
mercredi 20 - 07h36
de : Ernest London
La semaine du sursaut
mercredi 20 - 00h00
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Loi Travail : la CGT services publics prévoit trois semaines de grève
mardi 19 - 23h08
VENEZUELA : UN PLAN POUR NEUTRALISER LA GUERRE MEDIATIQUE !
mardi 19 - 18h20
de : JO
3 commentaires
Pour le respect des droits humains, en particulier du droit à l’autodétermination, à la République bolivarienne du Venez
mardi 19 - 18h13
de : Ambassade du Venezuela
VIVE LE "CHE" par Jean ORTIZ
mardi 19 - 17h45
de : JO
État de droit : C’est l’histoire d’une démocratie qui tombe d’un immeuble de 50 étages
mardi 19 - 16h17
FO et CFDT : la base met la pression sur les chefs
mardi 19 - 14h11
de : Luc Peillon
Force ouvrière : Jean-Claude Mailly en sursis ?
mardi 19 - 12h52
Code du travail : les métallos CDFT taclent la direction de leur syndicat
mardi 19 - 12h49
Economies : des milliers de postes dans le viseur à Pôle emploi
mardi 19 - 12h46
de : Aurélie Lebelle et Matthieu Pelloli
Quatennens : "Laurent a beaucoup trop parlé de Mélenchon" (video)
mardi 19 - 12h43
Fête de l’Humanité : après avoir annoncé son ralliement à Emmanuel Macron, Patrick Braouzec annonce son retour au PCF
mardi 19 - 11h43
3 commentaires
Disparition du CHSCT : « Un retour à la situation d’avant les lois Auroux »
mardi 19 - 11h18
de : Bernard Domergue
Ordonnance de Villers-Cotterêts : quand Macron refait l’histoire
mardi 19 - 11h09
de : Alice Develey
Sondage : la popularité de Macron et Philippe continue de baisser
mardi 19 - 10h57
2 commentaires
Sarlat : Manu Chao en concert le 27 septembre
mardi 19 - 10h53
de : Emilien Gomez
Le service rendu par Pierre Laurent à la France insoumise
mardi 19 - 10h47
de : Pierrick Tillet
1 commentaire
Stéphane Bern en charge du patrimoine : "Sa vision de l’histoire est étriquée et orientée"
mardi 19 - 10h40
de : Sébastien Billard
Fête de l’Humanité : Pierre Laurent épargne le PS mais critique vivement Jean-Luc Mélenchon
mardi 19 - 10h23
de : EL DIABLO
LE DERNIER COWBOY
lundi 18 - 19h21
de : Ernest London
Loup et Sanglier.
lundi 18 - 16h25
de : L’iena rabbioso
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Lorsque les arbres seront tous abattus, les animaux tous exterminés, l'homme découvrira qu'il ne se nourrit pas d'argent. Abraham Lincoln
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 septembre
de Front Social
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/stop-%C3%A... À travers cette pétition, nous proposons la tenue d’une table ronde permettant à tous les acteurs du mouvement social de s’entendre et proposer au plus vite une feuille de route unique et des actions communes... Amis et camarades, Comme vous, nous constatons que le programme de Macron n’épargne personne, des étudiants aux retraités, des jeunes bénéficiant de contrats aidés aux assurés sociaux, des (...)
Lire la suite
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 septembre
À la veille de la présentation des ordonnances, les syndicats opposés à la réforme du code du travail ont manifesté et appelé à la grève. Ces mobilisations traditionnelles sont-elles encore efficaces ? L’éclairage de Stéphane Sirot, historien du mouvement ouvrier. Regards. Après 1936 et 1968, la France est le pays de la grève générale, mais en pratique, depuis 1995, on évalue le rapport de forces dans la rue, en comptant le nombre de manifestants… La manifestation a-t-elle (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ : 3 JOURS POUR AGIR ET SE FAIRE PLAISIR
jeudi 14 septembre
de Info’Com-CGT
Venez échanger, débattre, discuter partager, vous amuser, partager un verre sur le stand d’Info’Com-CGT à la Fête de l’Humanité, avenue Lousie-Michel. :: : Concerts Roadmaster Officiel, Paul Exploit, Damien Accordémon, Palabre, Boris Pelosof :: : Débats Samedi 10 h 30 Inauguration du journal Moins Une, suivi du débat : Faire sauter le verrou médiatique : quelles initiatives pour une information indépendante ? Premiers invités : Pierre Souchon, rédacteur en chef (...)
Lire la suite
Les rendez-vous secrets de Berger et Mailly au ministère et au Château
jeudi 7 septembre
C’est le Canard enchaîné qui révèle les rencontres cachées aux travailleurs comme aux militants de leurs propres organisations de Berger et Mailly avec Macron le 28 août dernier, ce dernier ainsi que le premier ministre voulant " s’assurer qu’ils tenaient bien leurs troupes" !!! Afin de faire accepter la démolition du Code du travail contre de soit-disant contre-parties ! Des raisons supplémentaires pour que les travailleurs expriment leur colère et leur détermination le (...)
Lire la suite
LE 12 SEPTEMBRE, TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL
jeudi 7 septembre
de Info’Com-CGT
Le gouvernement a présenté, ses ordonnances qui vont supprimer ou fragiliser de nombreux droits et continuer à déconstruire le Code du travail. L’heure n’est pas à baisser les bras ! Soyons déterminés dans cette lutte qui doit être la plus importante de ces dernières années car celles et ceux qui défendent ces ordonnances libérales veulent en réalité en finir avec nos acquis et conquis. Cette régression sociale ne se limite d’ailleurs pas qu’au Code du travail. Le (...)
Lire la suite
Fête de l’Huma : cinq raisons de passer le week-end à La Courneuve
mercredi 6 septembre
La 82e édition de la fête de l’Humanité se déroule les 15, 16 et 17 septembre à La Courneuve, à côté de Paris. Iggy Pop, Renaud, Gojira, S-Crew et Dub Inc sont au programme. On vous donne 5 bonnes raisons d’être parmi les 450.000 festivaliers. 1/ Pour un programme digne des plus grands En amenant chaque année ce qu’il se fait de mieux sur ses scènes, la Fête de l’Huma fait partie des grands rendez-vous musicaux du pays. Et préparons, 2017ne sera pas de tout repos. (...)
Lire la suite
Jean-Luc Mélenchon face à Jean-Jacques Bourdin (video)
mardi 5 septembre
Invité mardi matin sur BFMTV et RMC, Jean-Luc Mélenchon veut "empêcher monsieur Macron d’aller au bout", non pas de son mandat de cinq ans, "s’il veut s’en aller, c’est son affaire, mais faire tomber sa politique, ça c’est clair. Le moment viendra où nos compatriotes vont comprendre qu’ils se sont fait avoir, parce qu’ils n’ont pas voté pour tout (...)
Lire la suite