Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Des choses qui se recoupent
de : Quincy Mieussy et Quincy Arcine
lundi 1er janvier 2018 - 22h42 - Signaler aux modérateurs

A/ Les vœux de Gilles Perret pour 2018.

dimanche 31 décembre 2017

sur http://www.librinfo74.fr/2017/12/le...

"Une pensée pour 2018 en regardant le JT :

Des batailles, des luttes et des morts pour obtenir la mise en place de la Sécurité sociale à la Libération en la rendant indépendante de l’Etat et Emmanuel Macron , descendant du ski, se met en scène pour la TV en signant ses textes de loi. Comment qualifier ça ? Indécence ? Arrogance ?   Pour cette nouvelle année, j’ai une pensée pour mes copains résistants : Walter, Raymond, Henri, Odette, Stéphane, Léon et tous les autres rencontrés au fils des soirées débats et des rassemblements "paroles de résistances" aux Glières. Toutes ces belles personnes ont rêvé, se sont battues et ont créé une société plus juste, tournée autour de l’intérêt général sans jamais oublier les plus faibles. A tous ceux qui se battent au quotidien contre les injustices, je souhaite une bonne année 2018.

A tous ceux qui se sont mis à faire de la politique 3 semaines avant les élections présidentielles, qui ont cru à la belle histoire du "ni de gauche ni de droite", qui ont donné des leçons d’anti-fascisme entre les deux tours, qui nous ont installé un président sur un trône et qui se sont rendormis depuis, je vous souhaite de continuer de dormir tranquille. Tout ira bien... A moins que la précarité vous rattrape, vous ou un de vos proches..."

Gilles Perret." (Quincy Mieussy - Les Glières)

JPEG - 13.3 ko

B / La roulette russe de la technocratie française sur la tempe de millions d’hommes femmes et enfants

Avec le décervelage et enfumage permanent d’une société de très grand spectacle, on doit rappeler avec les moyens du bord que la société technicienne nous force à définir et remontrer régulièrement les priorités. (http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...)  http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

  Des informations reçues dernièrement :  
 http://www.librinfo74.fr/2017/12/li...   Suite à l’émission diffusée sur Arte le 5 décembre,[ https://www.arte.tv/fr/videos/06785... entretien avec reporterre http://pm22100.net/01_PDF_THEMES/97...]

nous transmettons le point de vue de Michel Rioche, un lecteur assidu de librinfo :

"Cette émission a été perturbante à plus d’un titre. Elle montre que notre pays est dans une situation extrêmement fragile à cause d’accidents, de catastrophes naturelles et d’attentats. Même si on n’a rien appris qu’on ne savait déjà depuis des années, ce résumé fait quand même froid dans le dos. Heureusement, nous n’avons pas encore eu à subir de catastrophes ni d’attentats majeurs dans notre pays. Ce film n’est manifestement pas destiné à montrer aux terroristes ce qu’il faut faire pour détruire notre pays. S’ils l’avaient voulu, ils l’auraient déjà fait. Ce film ne leur est pas destiné.

Par contre il y a une réelle tentative de faire prendre conscience à la population que nous sommes gouvernés par des irresponsables qui veulent encore nous faire croire que le nucléaire est propre, sûr et bon marché alors que c’est exactement le contraire. Ces irresponsables ont confisqué le pouvoir pour poursuivre leur chimère et mettre par-là toute la population en danger.

On peut choisir : entre la misère créée dans les pays où on extrait l’uranium, la fragilité des transports de produits nucléaires sur les routes, les centrales vulnérables, les accidents de toutes sortes, erreurs humaines et techniques, la sécurité impossible à gérer avec tous les intérimaires de la sous-traitance, la chute d’avions (Germanwings), les aléas naturels, tremblements de terre, inondations (Le Blayais)....

Du temps de Creys-Malville déjà un activiste genevois écolo avait tiré au bazooka sur la centrale pour alerter sur sa vulnérabilité. Comme il ne voulait tuer personne, son action n’a pas eu d’écho. Des terroristes n’auraient pas ces scrupules.

Ce film permettra – peut-être - de relativiser auprès de la population les ‘bienfaits’ du nucléaire et que la sécurité avancée n’est qu’un leurre qu’il faut abandonner au plus vite avant que des catastrophes naturelles, des erreurs techniques et humaines ou des terroristes nous rappellent à la dure réalité.

Les esprits malades sont plutôt à rechercher dans ces élites qui nous imposent cette technologie inhumaine et l’attitude de l’autruche de la partie de la population qui préfère avoir son confort immédiat plutôt que prendre des actions fortes pour faire arrêter cette aberration. Greenpeace et le Réseau Sortir du Nucléaire ont lancé des actions en justice pour la mise en danger de la vie d’autrui. Ces organisations et les autres associations anti-nucléaires méritent tout notre soutien.

On n’a certainement pas les pieds sur terre si avec tous ces réacteurs on pense que chez nous Tchernobyl et Fukushima ne sont pas possible.

Michel Rioche

&&&&&&&&&&&&&&&&&  
 https://www.vivre-apres-fukushima.f... Qui est concerné par un éventuel accident nucléaire en France ?

&&&&&&&&&&&&&&&&&

 http://www.dissident-media.org/info...   Il y a 60 ans Kychtym : le premier Tchernobyl

Le livre, publié en 1988 sour le titre « Désastre nucléaire en Oural », est épuisé en librairie mais disponible en PDF sur http://www.enfants-tchernobyl-belar... (le chargement est long 16 Mo).

   Désastre nucléaire en Oural

Au cours de l’hiver 1957-1958, une catastrophe est survenue en URSS dans la région de Kychtym (Oural), dans un centre de stockage de déchets nucléaires entraînant l’évacuation de nombreux villages et la condamnation d’un vaste territoire.

Comment un tel désastre a-t-il pu rester ignoré en Occident alors qu’il s’agissait de la plus grande catastrophe industrielle ? Sans le biologiste soviétique dissident Jaurès Medvedev, cette catastrophe aurait pu être complètement occultée. La brève description qu’il en fit dans un article de la revue britannique « New Scientist » en novembre 1976 fut accueillie par de violentes critiques, voire des sarcasmes, par la plupart des experts nucléaires. Jaurès Medvedev fut ainsi poussé à faire la démonstration minutieuse de la véracité de l’événement par l’analyse de ses conséquences écologiques. C’est l’objet de son livre « Nuclear Disaster in the Urals » publié fin 1979 en Angleterre.

Le lecteur peut se poser des questions complémentaires :

 Le tabou concernant les accidents majeurs est-il si grand qu’il a rendu aveugles (et sourds) les experts qui affirmaient posséder la maîtrise nucléaire puisque la plupart des preuves de Medvedev proviennent de textes scientifiques soviétiques disponibles dans les bibliothèques occidentales ou exposés à des congrès internationaux auxquels participaient les experts occidentaux ?

 Est-ce un hasard si le livre de Medvedev traduit dans la plupart des langues dès 1978 n’a pas été publié en France, le pays le plus nucléarisé du monde et le plus étatisé (après l’URSS) ? Fort heureusement les Editions lsoète comblent cette lacune à un moment opportun. Après la catastrophe de Tchernobyl il a été dit dans la presse française que la région contaminée serait « le premier laboratoire en vraie grandeur » pour l’étude écologique des effets des rayonnements ionisants. Affirmation erronée puisqu’il y a eu Kychtym – dont on ignore toujours le nombre de morts. Ainsi, la quasi censure continue. D’ailleurs, dans les discussions post-Tchernobyl entre les experts occidentaux et leur s collègues soviétiques, aucune référence n’est faite à Kychtym et aux enseignements que les soviétiques ont dû en tirer.

Bien sûr la référence à Kychtym aurait pu être embarrassante lorsqu’un an après Tchernobyl les Soviétiques, sous la pression des nucléocrates occidentaux, ont réduit l’ampleur des effets à long terme de la catastrophe par un facteur 10 en arguant qu’ils s’étaient trompés dans l’évaluation de la contamination de la population ; eux qui sont les seuls à avoir « expérimenté » un événement du même type, le « laboratoire » de Kychtym leur ayant fourni les meilleurs données mondiales existantes sur l’évolution en milieu naturel d’une contamination importante par éléments radioactifs...

Préface de Bella Belbéoch.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&http://elianguesard.unblog.fr/

Les Belbeoch pour l’humanité

PDF - 427.8 ko
Belbeoch pour l’humanité

Remarques 2018 en plus de la conclusion de 2016 (http://elianguesard.unblog.fr/2016/...)

La ligne de vie

Soit nous nous révoltons soit nous mourons c’est aussi simple que cela.

Parce que des femmes et des hommes ont résisté au nazisme nous devons résister à ce qui l’a engendré.

Nous séparer de l’aliénation qui nous enveloppe depuis l’enfance, nous libérer. On nous a élevé à la « gloire de la patrie » pour mieux nous asservir. - On nous a élevé à la « gloire des Résistants » et ce pays est majoritairement composé de collabos ; des conservateurs de leurs intérêts quelque soit la direction du vent.
 On nous a élevé à la mémoire de la Commune et les gouvernements qui se suivent et se ressemblent sont versaillais. « Le pouvoir est maudit » . Le parlementarisme est une fumisterie sans nom ; il n’y a personne d’autre, absolument personne d’autre au monde pour vous représenter que vous même, vous mêmes. "Je ne suis rien nous sommes".

On peut bien passer du « braves français, dormez tranquille » à « braves français, encore un effort » car il y a réellement une opposition qui prend de l’ampleur face à cette atmosphère de fin du monde actuelle. Une réelle prise de conscience, le vent tourne. C’est tout à fait possible.

Et même les puissants de ce monde et leurs marionnettes savent très bien qu’ils ne pourront se protéger, eux et leurs proches, leurs propres enfants, du monstre qu’ils ont créé il y a bien longtemps.

Bella et Roger Belbéoch, ce couple extraordinaire rappelle d’autres comme Solange et Michel Fernex, Lydia et Claude Bourguignon ou Erica et Jean Ziegler ou André Gorz et Dorine avec sa lettre comme preuve.

Les Belbeoch et les Fernex montrent que lorsque le corps disparaît, sa mémoire, son « esprit » demeure dans l’autre pour poursuivre la lutte commune. Et quand c’est au tour de l’autre de disparaître, il y a démultiplication de cette force de mémoire de deux vies intenses rassemblées.

Tous ces couples rappellent qu’Elles- ils ne sont rien l’un sans l’autre. Elles-ils sont la preuve que l’amour fait s’élever la conscience du monde. A chacun de capter cette flamme, de contribuer à cette œuvre pour finir par transmettre à son tour et ainsi de suite.

Il est à remarquer que Bella Belbéoch comme Alexandre Grothendieck sont « des enfants des Justes ». Une fois devenus grands, leur démarche, leur parcours se sont complètement et intensément inscrits dans cette ligne des Justes. Simplement, instinctivement, comme est décrite la « banalité du bien » dans le livre de M. Terestchenko ( Un si fragile vernis d’humanité).

Ils ont en quelque sorte « sabordé leur cerveaux » pour ne pas qu’ils servent la guerre. Ils avaient pleine conscience du piège de la sectorisation- parcellisation du travail (Cf Anders), piège de l’égo et sa volonté de puissance (Cf Laborit, Cyrulnik).

Ils ont gardé la ligne d’horizon, la ligne de mire, enfin, la ligne de vie.

Ils nous la tendent encore par ces mots venant de leurs mémoires ; prenons la.

Jean-Yves Peillard (Quincy Clarafond-Arcine), Janvier 2018



Imprimer cet article





A.Benala et le retraité
vendredi 20 - 21h37
de : jean 1
2 commentaires
Palestine : Qui enfin fera stopper les mains criminelles de l’Etat hébreux ?
vendredi 20 - 19h15
de : JO
L’extrême droite et l’extrême centre se valent pas mal. On le savait. On n’a pas voté pour Hamon ou Macron, à aucun tour
vendredi 20 - 18h17
de : Deeplo
2 commentaires
20/07/2001 - 20/07/2018 : Carlo Giuliani
vendredi 20 - 15h44
de : Roberto Ferrario
L’été est là, la mer est belle, les migrant-es ...
vendredi 20 - 14h04
de : Antoine (Montpellier)
Affaire Benalla : (dernière minute) l’Elysée annonce le licencier ?
vendredi 20 - 12h08
de : JO
2 commentaires
Il ne s’agit pas seulement d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Il y a un troisième homme.
vendredi 20 - 11h35
de : Raquel Garrido
2 commentaires
Pour ne pas mourir au travail ? Finalement le vent se lève à l’Est… !
vendredi 20 - 07h13
de : Lepotier
1 commentaire
Nutella champion du monde.
jeudi 19 - 18h57
de : L’iena rabbioso
21 juillet 2018, marche à Beaumont-sur-Oise : 2 ans de la mort d’Adama Traoré
jeudi 19 - 15h20
Quand Alexandre Benalla était présent avec les Bleus et à la panthéonisation de Simone Veil (video)
jeudi 19 - 12h49
de : Matthieu Jublin
5 commentaires
Vincent Crase, un deuxième collaborateur de l’Elysée visé dans l’affaire Benalla
jeudi 19 - 12h10
de : Alexandre Boudet
1 commentaire
Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris (videos)
jeudi 19 - 00h08
5 commentaires
les entreprises font leur loi en influant sur le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État
mercredi 18 - 22h30
de : Olivier Petitjean BASTAMAG
1 commentaire
Second bras d’honneur de l’exécutif sur fond de coupe du monde et même la vraie gôche tombe dans le panneau
mercredi 18 - 21h36
Le XXIVème Forum de Sao Paulo s’est achevé mardi après trois jours de solidarité latino-américaine à La Havane
mercredi 18 - 15h58
de : JO
L’Assemblée nationale disjoncte
mercredi 18 - 12h03
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Un pognon de dingues sans compter de l’impérialisme pour se perdurer coûte que coûte !
mercredi 18 - 11h26
de : JO
MALGRE UNE COM’ DECHAINEE, MACRON RECULE APRES LA COUPE DU MONDE !
mercredi 18 - 09h46
de : Jacques Cotta
2 commentaires
Rassemblement pour Gaël : 3ème Convoc au comico !
mercredi 18 - 09h43
SAMEDI 21 JUILLET : FÊTE DES POSTIÈRES ET POSTIERS GRÉVISTES DU 92
mercredi 18 - 08h48
DE TOUT BOIS #9 - Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon
mercredi 18 - 07h42
de : Ernest London
LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
1 commentaire
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO
MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
samedi 14 - 19h14
de : Ernest London
L’équipe de France de football : des fantassins en uniforme bleu blanc rouge frappé du coq.
samedi 14 - 16h37
de : René HAMM
Ce matin, nouvelle action sur le Tour de France d’Info’Com-CGT (reportage photo + video)
samedi 14 - 15h58
de : Collectif Bellaciao
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
vendredi 13 - 14h57
de : Info’Com-CGT
Maurice Lévy, le premier des premiers de cordée, préfère investir au Luxembourg !
vendredi 13 - 11h10
de : Hervé Nathan
Les constructions en bois, prisonnières de l’industrie chimique ?
vendredi 13 - 11h00
de : Pierre Fournier
Stand Info’Com-CGT – Sipc-CGT à la Fête de l’Huma !
jeudi 12 - 22h06
de : Info’Com-CGT
La Féline, mort imminente du bar le plus rock’n’roll de Paris
jeudi 12 - 21h36
de : Laurent Jézéquel

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les idées ne sont rien d'autre que les choses matérielles transposées et traduites dans la tête des hommes. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite