Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Canal Seine-Nord Europe (2) : des alternatives à mettre en débat


de : Eve76
mardi 29 octobre 2019 - 19h56 - Signaler aux modérateurs

Les conséquences prévisibles du chantier pharaonique

JPEG - 24 ko

Suite à des commentaires parus à la publication de l’article précédent sur Bella Ciao, le « dossier » s’enrichit :

Sur le coût réel de l’opération :

En sus des « dépassements budgétaires qui nous emmèneront au-delà de 6 milliards d’euros tout le monde oublie le fait qu’il va falloir détruire et reconstruire à 7m20 de hauteur libre tous les ponts du Nord-Pas de Calais au risque de dévier le trafic vers Valenciennes et isoler Lille et Dunkerque, il faut compter au minimum 4 milliards d’euros sans compter la difficulté énorme de couper temporairement l’autoroute du Nord à Dourges et le périphérique sud de Lille. »

L’absurdité économique :

« Nous allons gagner tout au plus 10 millions de tonnes de fret, tout au plus 3 à 5% du fret routier alors que nous aurions pu doubler le trafic actuel du Canal du Nord avec des investissements intelligents (infrastructures rénovées, modernisation de la flotte). »

« Concernant la rentabilité du projet, les 10 milliards d’euros sont à fonds perdus même si les péages vont passer de 0.06 €/tonne (0.001 €/t/km sur 60 km) à 4 ou 6 €/tonne selon les différentes estimations, où est l’économie ?

Ces nouveaux péages « vont rapporter environ 100 millions d’euros par an selon une hypothèse optimiste de 20 millions de tonnes de fret transportés, ce qui couvrira à peine les coûts d’entretien et de personnel du Canal Seine Nord. »

Le désastre écologique :

« Nous allons massacrer 2 vallées :

La vallée de l’Oise ou ce qu’il en reste en abaissant le niveau des eaux de 50 cm afin de pouvoir construire de nouvelles zones industrielles, commerciales et pavillonnaires sans aucun respect pour les nappes phréatiques et les zones humides.

La vallée moyenne de la Somme car il n’y aura qu’un seul bassin entre Noyon et Marquion alors que les dénivelés sont de plus ou moins 50 mètres au moins, la vallée de la Somme au niveau de Péronne sera ensevelie sous une colline de 50 mètres de haut, de 300 mètres de large et de 20 kms de long, les secteurs surélevés (Ruyaulcourt par exemple) seront quant à eux traversés par des saignées de 50 mètres de profondeur sur 300 mètres de large.

« Il faut enlever au canal son image idyllique, un canal est une insulte à l’environnement. Combien d’animaux se noient régulièrement dans nos canaux, même si les berges du Canal du Nord à moitié effondrées leur laissent plus de chances. Combien de kWh (de MWh plutôt) sont consommés pour remonter l’eau en permanence d’un bief à l’autre (chaque mouvement d’écluse représente un écoulement de plus de 5000 cubes d’eau qu’il faut remonter avec des pompes car les ponctions sur l’environnement ne suffisent pas ) ?

Tout cela n’empêchera pas le doublement de l’autoroute du nord, Vinci et les autres sont prêts. »

Les impacts sur l’emploi :

Ce canal est la porte ouverte à la flotte hollandaise employant des travailleurs sous-payés d’Europe de l’Est. Cette concurrence déloyale va gagner le bassin de la Seine et constitue un risque mortel pour la flotte française.

Reculs démocratiques :

« Cerise sur le gâteau : à l’image du Danube et du Rhin le canal Seine Nord serait doté d’un statut international indépendant du droit français ! »

Les autorités ne veulent pas entendre parler des véritables propositions, car elles ne répondent pas à la pression de l’Union européenne, qui relaie la position des Pays-Bas.

Tirer le meilleur parti des canaux déjà existants

Le canal du Nord

« Mais le Canal du Nord existe et il faut l’utiliser.

Une solution alternative consisterait à moderniser le canal actuel (les berges s’écroulent, les tirants d’eau ne sont pas respectés, les embâcles ne sont pas enlevées, les brèches ne sont pas colmatées) afin de permettre aux bateaux de le traverser sans s’arrêter pour ceux qui le désirent, ce qui représente 18 heures de navigation. Cela libérerait les temps d’attente aux écluses dans la journée, les gens pressés passant pendant la nuit. Les écluses sont déjà automatiques, il ne reste plus qu’à assurer un éclairage actionné par détecteurs et un balisage pour permettre l’assistance automatique à la conduite. »

Un plan pour la batellerie

Le nécessaire renouvellement

« La flotte actuelle a une moyenne d’âge supérieure à 60 ans, il faut financer son déchirage (sa destruction), subventionner sa reconstruction et pratiquer des tarifs de fret fluvial coercitifs et transparents.

En effet les courtiers (par des détournements de facturations) et les chargeurs donneurs d’ordre (tonnages donnés à la route pour éviter que les prix du transport fluvial ne flambent) sont de connivence pour empêcher les mariniers de dégager les marges nécessaires à un tel financement.

A cause de cette vie difficile et malgré son courage, la jeune génération s’est détournée massivement du métier, il faut la séduire à nouveau avec une rentabilité digne de ce nom, et non la remplacer par une flotte internationale employant une main-d’œuvre Est-européenne sous payée.

A priori une telle approche aurait un coût d’environ 1 milliard d’euros pour un doublement possible du fret du Canal du Nord actuel, soit 8 à 10 millions de tonnes. Le fret fluvial, à l’exception des Pays-Bas, n’est qu’un fret de complément, il n’a ni la vocation ni le potentiel de remplacer la route ou le fer.

Concrètement, il faudrait :

Doter Voies Navigables de France d’un fonds spécial d’environ 300 millions d’euros destiné à être remboursé Investir dans des unités nouvelles modernes construites en France pour un budget unitaire de 1,5 millions d’euros, la conception des bateaux étant contrôlée par des mariniers afin d’éviter des délires technologiques… Proposer au transporteur fluvial le rachat de sa péniche, à réinvestir dans l’achat d’une nouvelle unité ; le complément étant fourni par un prêt gratuit dont le remboursement pourrait s’échelonner sur 20 ans. De ce fait le marinier n’aurait pas la pression des banques, cause de nombreux suicides et de pathologies type cancer Pour le marinier prêt à partir en retraite les 150 000 € de déchirage lui permettrait de partir dignement Pour les jeunes après 5 ans d’expérience concluante proposer la mise à disposition d’une nouvelle unité sans apport avec une somme à rembourser de 1 500 000 € aux mêmes conditions. Au bout d’une certaine période transitoire, déclasser tous les bateaux d’un âge supérieur à 50 ans Il ne resterait plus qu’à doter VNF d’un autre fonds spécial de modernisation des infrastructures du Canal du Nord d’un montant de 700 millions d’euros afin de réparer les berges, éclairer le canal, aires de stationnement à l’abri de la navigation, etc …afin de permettre la navigation de nuit pour ceux qui le désirent. Un bateau de 1000 tonnes peut raisonnablement traverser le Canal 3 à 4 fois par mois, soit 35000 tonnes de fret par an par unité. Si l’on estime à 200 le nombre d’unités, cela donne théoriquement 7 millions de tonnes par an Ensuite il n’y aura plus qu’à former des jeunes attirés à nouveau par le métier ; le fonds spécial connaissant déjà les premiers remboursements pourrait assurer l’investissement dans ces 100 unités supplémentaires et dans la formation des jeunes mariniers. Avec 1 milliard d’euros nous arriverions donc à un fret total de 10 millions de tonne par an, soit un investissement de 100 € par tonne de fret annuel. En comparaison les 10 milliards d’euros du Canal Seine Nord pour 20 millions de tonnes par an représenteraient un investissement de 500 € par tonne de fret annuel avec des dégâts environnementaux gigantesques.

A travers la brume



Imprimer cet article





La haine des riches
dimanche 29 - 14h53
de : jean1
Coronavirus : hors de la Chine, point de salut ?
dimanche 29 - 12h44
de : Jean-Marc ADOLPHE
CORONAVIRUS : LE FRIC C’EST CHOC !
dimanche 29 - 12h25
de : Mickael Wamen
La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus
dimanche 29 - 11h54
COVID-19 : la loi organique d’urgence empêche-t-elle les recours devant le Conseil constitutionnel ?
dimanche 29 - 09h57
de : Tam Tran Huy
1 commentaire
Dans les favelas du Brésil, des habitants s’organisent pour freiner la progression du Covid-19
dimanche 29 - 08h46
Difficulté du confinement dans le mal-logement.
dimanche 29 - 00h00
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA 35)
Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : Serge Bilé
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : Fabien Buzzanca
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
2 commentaires
Les usines non vitales doivent être mises à l’arrêt !
samedi 28 - 11h40
de : La CGT métallurgie Normandie
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
samedi 28 - 11h25
de : Lorène Lavocat
Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée
vendredi 27 - 23h04
de : nazairien
5 commentaires
Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
vendredi 27 - 19h24
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus, Confinement et Répression en Marche !
vendredi 27 - 17h27
de : Claude Janvier
1 commentaire
Des spécialistes russes commenceront à fournir une assistance aux patients atteints de Covid-19 en Italie (tr google vid
vendredi 27 - 16h48
de : nazairien
1 commentaire
Emeutes à Hubei après la quarantaine (Vidéo)
vendredi 27 - 16h46
CAPITALISME HONEYWELL et PRODUCTION de MASQUES en Bretagne
vendredi 27 - 15h35
de : Ch. DELARUE et S. LE QUEAU
1 commentaire
Macron : c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur...
vendredi 27 - 14h58
de : Christophe Prudhomme
1 commentaire
Le discours de la honte
vendredi 27 - 14h16
de : François Cocq
RTT : 32 ou 30 ou 28 heures hebdo à débattre dans chaque syndicat !
vendredi 27 - 11h23
de : Christian DELARUE
Gaza : la solidarité à l’oeuvre (video)
vendredi 27 - 08h26
de : Ziad Medoukh
Quand Donald Trump et Juan Guaido espèrent profiter du Covid-19 pour réaliser le rêve de l’extrême droite au Venezuela
vendredi 27 - 08h20
de : Thierry Deronne
CORONAVIRUS : CROISSANCE OU DÉCROISSANCE....
vendredi 27 - 07h57
de : Mickael Wamen
Coronavirus : les USA appellent les autres pays à refuser l’assistance médicale de Cuba !
vendredi 27 - 07h27
de : Michel Taupin
LE MASSACRE DES ITALIENS - Aigues-Mortes, le 17 août 1893
vendredi 27 - 07h17
de : Ernest London
Coronavirus : j’ai honte pour la France !
vendredi 27 - 07h05
de : Pierre-Marie Mauxion
1 commentaire
Coronavirus : Armani, conversion immédiate de ses usines dans la production de blouses jetables
vendredi 27 - 06h50
de : Rocco Femia
Colère nécrologique....
vendredi 27 - 00h30
de : Dés air/
J’ai la rage
jeudi 26 - 20h40
de : Claude Baniam - Hôpital de Mulhouse
Les effets secondaires du patronavirus - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 26 - 19h11
de : Hdm
Épandage agricoles et propagation des virus
jeudi 26 - 18h49
1 commentaire
INDECOSA - Cahier conso de mars 2020
jeudi 26 - 18h36
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA35)
Coronavirus : versements record aux actionnaires en 2020
jeudi 26 - 18h21

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite