Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
de : mat
jeudi 31 octobre 2019 - 14h33 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

Rapide article fait pour remettre les pendules à l’heure et interpeler M. Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, à l’origine de la proposition de loi visant à interdire les signes religieux pour les parents accompagnateurs de sorties scolaires.

Depuis une vingtaine d’années, en France, on s’est habitué à confondre les termes « laïcité » et « voile », alors que le fait de confondre ces deux termes est déjà en soi une entorse au principe de laïcité. L’arrivée de l’Islam sur le devant de la scène religieuse française nous a fait oublier notre histoire, faisant du même coup disparaitre de notre mémoire collective tous les compromis qui ont été passés avec la religion majoritaire (pour ne pas dire dominante).

Bruno Retailleau est l’un des sénateurs à l’origine de la proposition de loi qui vise à interdire les signes religieux pour les parents accompagnateurs de sorties scolaires. Tout le monde aura compris, à écouter ses nombreuses déclarations abondamment relayées par les médias, que M. Retailleau ne parle que de la question du voile islamique.

Or, nous rappellerons ici que M. Retailleau a fait ses études au lycée privé catholique Saint-Gabriel à Saint-Laurent-sur-Sèvre, dans le département de la Vendée. Un saut sur le site internet de cet établissement permet de voir qu’un voyage scolaire en Inde de 13 jours a été organisé, comme chaque année, pour les élèves d’une classe de Terminale. Ces derniers ont été pour l’occasion "accompagnés de trois enseignants et du Frère indien Arogyam Kakumanu, responsable de la communauté internationale" (site du lycée Saint-Gabriel). Pour en savoir un peu plus sur la communauté montfortaine, dont les frères « travaillent en priorité auprès de la jeunesse des milieux scolaires » et « ont une prédilection (sic) pour les handicapés sensoriels » : https://www.freres-saint-gabriel.org/

On imagine à l’avance la défense de ces gens qui cultivent avant tout l’entre-soi grâce aux contrats accordés par l’Etat à l’enseignement catholique en France : « C’est l’enseignement privé, ils font ce qu’ils veulent tant qu’ils respectent la loi ». Oui, sauf que…

Sauf que le contrat que les établissements privés confessionnels signent avec l’Etat prévoit que l’enseignement religieux ne soit pas obligatoire pour les élèves (exepté dans les départements d’Alsace-Moselle), ce qui oblige à certaines contraintes, notamment dans la constitution des emplois du temps des élèves.

Par conséquent, il serait intéressant de demander à M. Retailleau ce qu’il pense du fait que les élèves de ce lycée qui ne souhaiteraient pas participer au voyage de rencontre avec une communauté religieuse, soient contraints de renoncer à un voyage pédagogique de 13 jours en Inde, et donc de renoncer à une partie des activités pédagogiques qui ne manqueront pas de se dérouler durant ce séjour, et ce, l’année de préparation au baccalauréat ? Sans compter le fait de devoir rester à l’écart des préparatifs, de rester isolés de leurs camarades pendant la durée du séjour, puis de les voir revenir etc… Où est le choix dans ces circonstances, M. Retailleau ? Ne serait-il pas judicieux de proposer une loi qui interdise le caractère confessionnel des voyages scolaires pédagogiques dans les établissements scolaires sous contrat, de manière à ce que le choix pour les élèves d’y participer ou non ne risque pas de se faire selon des motifs confessionnels ?

Un autre argument que ces gens de bonne compagnie ne manqueront pas d’opposer sera, n’en doutons pas, le suivant : « Que les familles qui ne veulent pas de ces voyages scolaires aillent s’inscrire ailleurs ! ». Sauf que, d’une part, ces familles sont légitimement en droit d’attendre que l’établissement privé confessionnel sous contrat dans lequel ils inscrivent leur progéniture respecte ledit contrat. Et d’autre part, il faut rappeler la situation particulière de l’offre d’enseignement qui existe dans certains département de France, et notamment en Vendée, où le nombre de collèges et de lycées privés est supérieur au nombre de collèges et de lycées publics, et dans lequel, globalement, le secondaire privé scolarise plus d’élèves que le secondaire public. On sait que, pour des raisons historiques, dans cette région, l’Etat s’appuie sur l’enseignement privé confessionnel pour assurer sa mission de service public, sans que cela ne pose de cas de conscience à grand monde. Dans ces conditions, on voit bien qu’il est impossible de renvoyer de bonne foi les familles à leur libre choix.

Alors, à quand des débats sur l’interdiction des voyages scolaires confessionnels sur BfmTV ? Et qu’en pensera alors M. Retailleau ?

Rien n’empêche de rêver…



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
31 octobre 2019 - 18h16 - Posté par jean-marie Défossé

Les femmes françaises ont mis 3 siècles et demi pour s’émanciper du carcan catholique . Doit-on par l’entremise des hiérarchies religieuses musulmanes avec l’assentiment indirect des hiérarchies religieuses chrétiennes , tout remettre en question . Ces dernières d’ailleurs sachant pertinemment qu’elles risquent de remettre en cause le VIVRE ENSEMBLE dont elles se foutent royalement et donc de provoquer une montée croissante de l’islamophobie leur permettant au final dans cette éventuelle rivalité ... d’en être les seules bénéficiaires .

J’ai de la famille qui est d’origine des 3 pays du Maghreb (entre autres origines) et les adorant tous dans leur diversité , je n’ai pas envie d’en faire des ennemis de la Nation sous des prétextes fallacieux et machiavéliques d’une minorité de psychopathes .

Je le répète une nouvelle fois : La croyance est du domaine de l’intime et ne doit surtout pas s’afficher par des signes ostentatoires remettant en cause in fine
toutes les valeurs laïques et égalitaires de notre République .

Récemment , j’ai pris position pour l’intervention (un peu trop cavalière à mon goût) du député RN Julien Odoule sur le port du voile d’une accompagnatrice , et pourtant je suis diamétralement opposé aux visées politique du RN . Mais j’ai estimé personnellement qu’il était grand temps mettre un frein à ces dérives confessionnelles qui tentent de reléguer les femmes TOUTES LES FEMMES à un rôle subalterne et donc subordonné à l’homme , quoiqu’en disent certaines petites cervelles .

A ce propos , je mets en garde toutes les jeunes filles (dont une de mes cousines) tentées par cette nouvelle "mode" largement instrumentalisée : << N’apportez-pas du grain à moudre supplémentaire à des personnages qui n’hésiteront pas un seul moment et sans aucun scrupule à faire de vous le moment venu ... des victimes !



Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
31 octobre 2019 - 19h34 - Posté par mat236

Je ne sais pas si vous avez lu l’article... Peut-être est-il si mal écrit que l’on ne comprend pas son propos, mais il s’agit de dénoncer la laïcité à double vitesse. On claironne le mot Laïcité de manière de plus en plus pompeuse à mesure que les musulmans deviennent visibles dans notre société, tout en feignant d’avoir oublié que nous avons abandonné un certain nombre de ses principes dans la bataille avec l’Eglise. Est-il normal que les Vademecums et autres Chartes de la laïcité qui font trembler d’émotion nos ministres de l’Education Nationale ne représentent plus rien sous la magie d’un "contrat" passé avec les établissements confessionnels ? Cette laïcité réelle, à la française, est de plus en plus difficile à défendre à mesure qu’elle est idéalisée face aux musulmans. Il est à mon avis temps de faire une bonne prise de judo à ces guignols que sont nos dirigeants et de rouvrir la fameuse guerre scolaire à l’aulne des arguments de l’ennemi, plutôt que de plaider pour je ne sais quelle mansuétude pour les femmes voilées, qui n’est bien souvent que de la condescendance.


Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
31 octobre 2019 - 19h42 - Posté par Chantal Mirail

Merci pour cet article
ça fait du bien dans l’ambiance islamophobe nauséabonde d’aujourd’hui
J’accuse
L’appel à la délation de Macron et cie contre tout ce qui ressemble à un musulman
J’accuse
Les obsédés du voile qui de manière récurrente ramène le sujet sur le tapis, y compris sur bellaciao .
Ils ont une responsabilité dans la violence dont sont victimes les musulmans et le regard de haine (quand ce n’est pas un coup de couteau) porté sur des femmes parce qu’elles sont femmes, parce qu’elles ont fait le choix de ne pas, messieurs, vous montrer leurs cuisses !!!!!
Une femme anarchiste (donc athée) en colère et bouleversée



Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
31 octobre 2019 - 20h00 - Posté par Christian DELARUE

Ce sont les signes ostensibles de religion, de toute religion, sans passe-droit ou privilège, qui peuvent ou doivent être interdit pour des raisons motivées et circonstanciées et non pas de façon générale sur tout l’espace public, y compris rue et grande surface.
Cela concerne :
 l’accompagnement scolaire des parents - les deux - jugés comme des "faisant fonction" de fonctionnaire en mission, y compris si c’est gratuit.
 L’entrée dans un espace politique d’assemblée élue, locale ou nationale
Cela concerne aussi :
 l’entreprise privée avec le débat entre juste la réception client ou les bureaux (lieu de partage durable) ou toute l’entreprise au motif que cela crée de la discorde comme ce serait des signes politiques qui sont eux aussi interdits. Même les badges syndicaux peuvent faire problème, mais à priori c’est possible dans certaines circonstance.


Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
31 octobre 2019 - 19h59 - Posté par Chantal Mirail

Oh les laïcs !
Si on refusait de payer la part de nos impôts qui paie les curés, les rabbins, les pasteurs (pas les imams, ouf !) d’Alsace ????
Parce que ça nous concerne nous, non ?
Mais c’est toujours plus facile de dénoncer l’atteinte à la laïcité chez les autres ainsi que l’atteinte aux droits des femmes chez les "pas nous" !
On ne se libère de son aliénation qu’en en prenant conscience, pas en dénonçant celle des autres !



Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
31 octobre 2019 - 21h30 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Je vous propose une hypothèse = les gens qui pensent que la laïcité est en danger en France sont : des débiles, des paranoïaques, des racistes, des idiots utiles du RN, DLF, UPR, Patriotes, aile droite de LR, aile droite de LREM... Si vous voyez une autre catégorie, merci de me le dire !

Excusez moi d’être trop diplomate et allusif, j’espère que vous comprenez quand même.



Pour ou contre les voyages scolaires confessionnels, M. Retailleau ?
5 novembre 2019 - 15h36 - Posté par Raymond H

Sans nier que la laïcité "n’est pas en danger", on peut estimer qu’elle ne l’est pas pour l’instant ; parce que elle a des défenseurs actifs et parce que les français dans leur grande majorité la vivent pleinement et bien.
Pour autant on ne peut pas nier non plus qu’une forte minorité active et visible d’intégristes de tout bord ne veulent pas de la laïcité sinon, à minima accommodée te donc vidée de son sens. Dans cette minorité on trouve des catholiques en embuscade (qui sont sur la brèche depuis 1905 avec des hauts et des bas) mais aussi, de façon plus impliquée, des islamistes qui ne reconnaissent que la loi de Dieu (c’est pas moi qui le dit, ce sont eux ; et ils le vivent comme ça et l’imposent tant bien que mal à leur entourage).
On voit donc bien dans cette lutte que nous, communistes, anarchistes (c’est pour Chantal M) et plus généralement révolutionnaires imprégnés de progressisme, avons intérêts :
 à faire face à ce débat sans l’esquiver,
 à apporter notre point de vue pour éviter que les droites conservatrices le polluent et le récupère,
 à ne pas nier que le prolétariat de religion musulmane est en but à des tentatives de récupérations de la part des islamistes, que ces derniers nous disputent ce champ politique et que nous ne devons pas baisser les bras et la tête devant eux au (faux) prétexte que ceux qui sont l’objet de leur attention sont stigmatisés par ailleurs par des racistes.
Ceci n’est pas facile, mais nous ne devons pas céder ni là-dessus, ni sur d’autres points qui sont le fondement du communisme.
Les prolétaires de religion musulmane sont avant tout prolétaire, n’en déplaise au RN et aux islamistes. Leur choix religieux est une contradiction secondaire au sein du prolétariat et, en aucun cas, nous ne devons tenir compte des avis du RN et des islamistes pour la résoudre.
Donc, il ne faut pas refuser de défendre la laïcité comme je crois le lire sur ce site, au prétexte que des racistes l’instrumentalisent en même temps que es communautaristes font de même.
Pour répondre à Marc, je ne me reconnais pas dans l’égalité qu’il propose. Une telle proposition est dommageable et réductrice.





Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
1 commentaire
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Elle [la philosophie] fait sienne la profession de foi de Prométhée : "Je hais tous les dieux." Cette profession de foi est sa propre devise qu'elle oppose à tous les dieux du Ciel et de la Terre qui ne reconnaissent pas pour divinité suprême la conscience que l'homme a de soi. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite