Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !


de : JO
mardi 12 novembre 2019 - 16h26 - Signaler aux modérateurs

Source : La mule du pape

Acte 52 des Gilets Jaunes – A Montpellier, la liberté de manifester souillée par le maintien de l’ordre La Mule10 novembre 201911.8k

Ce samedi 9 novembre 2019 restera dans les mémoires des nombreux gilets jaunes qui manifestaient à Montpellier, comme de badauds visiblement éberlués par la violence méthodique des forces de l’ordre. Au bout d’à peine quelques minutes de manifestation, le cortège comptant entre un et deux milliers de personnes a immédiatement et sans ménagement été nassé par les forces de l’ordre.

Celles-ci auront avant tout représenté une source d’anxiété et de tension pour les manifestants, lorsque ces derniers ont constaté qu’aucune issue ne leur était permise. On ne peut qu’observer comment la peur a pu se mêler à la colère chez tous, qui privés de leur liberté, sont restés sans information des autorités. Ils ont de plus eu à subir trois charges avec usage de gaz lacrymogène, cloîtrés dans un segment restreint de la rue de Maguelone bordée de hauts immeubles haussmanniens, sans voie de sortie pendant près de deux heures.

Cliquez pour accepter les cookies et activer ce contenu

La stratégie de la nasse adoptée contre les gilets jaunes, qui sont de moins en moins nombreux à porter leur emblème éponyme, est une honte politique. Elle a coincé déraisonnablement et privé de leurs libertés des centaines de manifestants pacifiques pendant de très longues minutes, et provoqué en outre plusieurs interpellations violentes, dont celle de Jules Panetier du media Le Poing, qui est ressorti après 24h de garde à vue poursuivi pour “dissimulation du visage” et “participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations“.

De nombreux media, indépendants comme régionaux, étaient présents dans la nasse, même si certains ont pu la quitter en subissant la confiscation de leur matériel de protection. C’est une honte pour la liberté de la presse et pour la liberté d’expression, et nous nous insurgeons contre ce maintien de l’ordre liberticide qui nous a empêché nous et nos consoeurs et confrères d’effectuer notre travail d’observation et d’information librement.

Cela a aussi semblé fort pénible à de nombreux policiers, avec lesquels des liens parfois respectueux ont toutefois pu se créer au fil de ces longues dizaines de minutes, s’ils n’ont pas été sitôt détruits par l’application aveugle d’ordres iniques et absurdes, encourageant la tension et les risques de violences, et donc de blessures pour les policiers comme pour les manifestants.

Malgré nos cartes de presse, il ne nous a pas été permis de quitter les lieux sans prendre le risque d’une confiscation de notre matériel de protection. Alors qu’un “groupement” de gilets jaunes pacifiques, en sous-nombre par rapport au dispositif policier, subit encore l’ennui et la tension de la nasse, la place de la Comédie est plongée dans une terreur bleue. Pourtant, on ne voit plus vraiment de black blocs, et on ne sait pas qui manifeste encore ou non, la place est juste noire de monde. Arrestations violentes sous les yeux de la population, de nombreuses familles ou de touristes confusément ébahis, chasse au gilet jaune et courses éclair au milieu de la foule. C’est le chaos qui a été semé à Montpellier, pendant que la plupart des media étaient bloqués dans la nasse.

Cliquez pour accepter les cookies et activer ce contenu

Et ce n’est que dans la nuit, que les derniers affrontements se termineront, comme on commence à en avoir l’habitude avec ces actes nationaux dantesques sur le Clapas. Ce samedi 9 novembre, c’est l’aberration qui marquait les visages de ce peuple scindé en deux, que l’on regarde consciencieusement lutter depuis des salons luxueux et lointains. En donnant des ordres incendiaires et irresponsables, la Préfecture a souillé la liberté de manifester en même temps que celle d’informer.

Elle a mis en danger la population venue de tout le territoire, et qui s’était réunie pour revendiquer ses droits, au sein d’une manifestation qui n’était pas interdite. A une semaine du premier anniversaire du mouvement, le message adressé aux gilets jaunes apparaît très clair : “Nous vous empêcherons de manifester.” Celui qui est adressé aux journalistes de terrain, qui sont nombreux à avoir subi des confiscations comme la privation de leur liberté, est également limpidement acté par nos soins : “Vous ne ferez pas votre travail librement.”

Selon nos informations, la manifestation a donné lieu à une quinzaine d’interpellations. Un street-médic a été roué de coups de matraques après s’être réfugié dans un hall d’immeuble, et a du être évacué de la nasse par ses confrères. Il pourrait avoir subi une ou des fractures à la jambe. Deux personnes âgées ont été violemment arrêtées sur la place de la Comédie, l’une d’entre elles aurait subi une fracture aux côtes. Elle comparait pourtant au tribunal, nous ignorons pour l’heure sur quels motifs.

Nous laisserons nos lecteurs et spectateurs se faire les derniers juges d’un dispositif de maintien de l’ordre censé garantir la sécurité d’à peine un millier et demi de manifestants, et s’interroger sur l’état des libertés en général dans notre pays. Mais il nous apparaissait aujourd’hui fondamental d’affirmer une position forte quant à la gravité des événements et à l’ampleur répressive de la gestion chaotique de cette manifestation.



Imprimer cet article





SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
1 commentaire
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite