Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

On est là... même si les bobos ne le veulent pas !


de : Arnaud
mercredi 22 avril 2020 - 04h01 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 131.5 ko
macaron RIC gueux

RIC campagnard des gueux (pour s’émanciper des bobos).

lorsque le confinement prendra fin il faudra remettre son GJ pour finir le travail afin d’éjecter le tyran.

D’ici la comme vous êtes entre 4 murs devant votre écran ( sauf pour les prolos indispensables à la survie du pays) donc savourez la prose des gueux de la campagne qui pondirent un texte savoureux pour définir le RIC qu’ils souhaitent.

En bonus vous trouverez en fichier joint la version PDF du RIC ainsi qu’un texte qui explicite pourquoi les GJ de la campagne sont globalement souverainistes ( sans affiliation spécifique à un parti) alors que nombreux sont ceux des villes à avoir une idéologie mondialiste. Cette nuance qui n’est pas qu’un détail explique en partie l’échec de la première phase de la révolte ( celle d’avant le covid19). Abattre le tyran ne sera possible que suite à une mutation positive des bobos GJ essentiellement urbain ou néo ruraux afin que ceux-ci sortent du tropisme gauchiste sauce mondialiste. Y aura t’il un miracle ?

Bonne lecture ainsi qu’un potentiel réveil salutaire pour obtenir l’émancipation de tous les gueux qu’ils soient bobos urbains ou cul-terreux.

La prose ci dessous provient des environs du QG GJ de Phalsbourg ( Moselle sud - Nord Alsace). La cabane QG en bord d’accès d’autoroute ( non loin du rond point ) sert actuellement de palais aux souris des champs à cause du confinement mais cela ne démobilise pas notre envie d’éjecter de son trône de l’Elysée le rat qui ronge notre pays.

le tyran payera car nous reviendrons le chercher !


Voici la dernière version du texte résultant d’un travail collectif afin de proposer un RIC qui servira à défendre la souveraineté du peuple Ce RIC "campagnard" fut le fruit de multiples rencontres, débats dans des QG ou durant les manifs où chacun contribua, d’où un long processus pour retranscrire l’esprit de cette légitime jacquerie luttant pour obtenir une réelle démocratie (en plus de pouvoir remplir le frigo !). La réconciliation des Alsaciens-Lorrains (des deux côtés du col de Saverne) permit de convenir d’un R.I.C en toutes matières, un outil garantissant l’égalité de tous comme le voulurent ceux de la "Guerre des rustauds" en 1525.

Nos gilets jaunes sont les étendards d’un peuple en lutte pour obtenir son émancipation. Le RIC doit impérativement être plus exigeant que la "charte" (texte revendicatif dit manifeste des « XII articles ») des droits qu’exigèrent nos ancêtres "gueux" de leurs oppresseurs féodaux, religieux et de la bourgeoise urbaine. N’ayons aucun scrupule car souvenons-nous des causes de l’ossuaire de Lupstein ou gisent ceux de la révolution de 1525 qui précéda 1793 puis l’espoir de la Commune en 1871 que les bourgeois écrasèrent par mépris et haine de classe. N’oublions rien, revendiquons tout, obtenons nos droits. Gueux jaunes*1 des villes et des champs, libérons-nous du mondialisme*2. Cette fois tous ensemble le peuple triomphera !

Nota : Le texte ci-dessous, ouvert à améliorations, sert de consignes impératives pour la future rédaction des lois organiques qui garantiront le contrôle citoyen en amont et en aval du processus référendaire dont le verdict fera force de loi.

À l’attention de M. Emmanuel Macron, valet servile de l’oligarchie. _ 07/11/2019

Nous GJ de l’Est exigeons que la France dispose enfin d’un outil démocratique digne de ce nom via modification de la constitution suivant le texte ci-dessous écrit après concertations entre gilets jaunes campagnards.

Un R.I.C pour une réelle démocratie.

Le peuple veut un référendum d’initiative citoyenne (R.I.C) qui soit sans concessions, c’est-à-dire en toutes matières*3 sans tabou ni filtrage. Nous voulons un RIC à déclencher dès 500 000 signatures*4 de citoyens inscrits sur les listes électorales, sans aucun verrou de la part du Parlement ni d’une quelconque institution même si issue d’un tirage au sort. Un service étatique neutre, de type « comité d’aide rédactionnel », constitué par des fonctionnaires (puis par des algorithmes) experts en jargon constitutionnel, devra, sans censure, gratuitement via un site internet dédier aux référendums, traduire les propositions pétitionnaires du peuple en texte normatif. Le verdict référendaire à tous niveaux (du national jusqu’au local*5) ne doit en aucun cas être soumis à amendement ni à obstruction ou censure par les institutions concernées (Gouvernement, Assemblée nationale, Sénat, Conseil constitutionnel, conseil régional, conseil municipal, etc.) qui devront obtempérer sous 1 mois ou démissionner ou être destituées. La décision d’un référendum (réussie ou échouée) ne peut pas être remise en question avant 1 an par un nouveau RIC.

Nous exigeons pour garantir la probité du processus référendaire que l’impartialité des médias soit totale*6 via égalité du temps d’expression ainsi que de financement relatif entre chaque camp exposant ses arguments. Le protagoniste le plus aisé fournira à son adversaire, en amont de la période de réflexion/débat (soit 2 mois avant chaque référendum), une enveloppe budgétaire identique correspondant à la somme publiquement déclarée, sur le site internet étatique hébergeant le RIC, afin de financer ses propres frais. Tous les frais inhérents à l’organisation seront à défalquer du budget prévu, qui sera identique pour chaque protagoniste. Aucun protagoniste n’aura le droit d’user de fonds privés complémentaires. Au cas où le plus aisé renonce à prévoir un budget pour faire campagne, alors son adversaire recevra de l’État 1000 euros (montant évolutif indexer à l’inflation ou à définir par un RIC) à user comme bon lui semble avec garantie d’accès aux médias même si l’adversaire refuse de débattre. Une assemblée citoyenne*7 tirée au sort 1 fois par an vérifiera le bilan référendaire afin d’établir s’il y a des entraves intentionnelles à la mise en application des choix du peuple. Le bilan servira de référence légale aux éventuelles décisions d’actions du peuple*8.

La collecte des signatures ainsi que la votation doivent être sous la surveillance de tous (nom visible mais sans indiquer le choix + signatures, compteur en direct) et s’accomplir via une plateforme internet utilisant un logiciel libre*9 hébergé et financé par l’État. La collecte des signatures se fera en maximum 6 mois, puis 2 mois pour débattre. Les porte-paroles des protagonistes auront un accès en primetime et des articles dans les médias. Les médias financeront (proportionnellement à leurs revenus) les frais d’hébergement, de transport, de nourriture pour les moins aisés des 2 camps en confrontations référendaires. Pendant un RIC les protagonistes ont obligation de statu quo*10 concernant le litige qui les oppose. Une nouvelle campagne de collecte des signatures pour un sujet déjà présenté ne permet plus le maintien du statu quo figeant le litige opposant les protagonistes.

Les institutions ont un mois après le résultat du vote pour appliquer le verdict référendaire. En cas de refus du verdict du RIC par les institutions concernées, celles-ci deviendront illégitimes donc devront démissionner. Les forces de l’ordre (civile ou militaire), qui ont pour devoir de garantir la souveraineté du peuple, devront destituer, par la force si nécessaire*11, les membres de l’institution réfractaire. Le crime de haute trahison*12 doit être réintroduit concrètement dans la constitution avec pour complément comme sanction, suivant le degré d’implication, soit la déchéance de nationalité après réquisition de tous les biens ou de 30 ans en régime de droit commun avec perte de tous ses biens. Les forces de l’ordre auront le droit de s’affranchir de l’article 68 de la constitution (de la Ve République) lorsqu’un gouvernement, disposant d’une majorité à l’Assemblée, refusera de dissoudre l’Assemblée puis de démissionner. En cas d’inaction des forces armées, tout citoyen est en droit d’agir. Amnistie*13 pour ceux qui destitueront un pouvoir devenu illégitime.

Pour rétablir la confiance entre le peuple, ses politiciens et ses institutions, l’adage : Dura lex sed lex*14, doit primer pour tous. L’outil démocratique qu’est le RIC bénéficiera vis-à-vis du peuple d’une légitimité d’acceptation des décisions sous condition d’un quorum de 50% des suffrages exprimés et de 15% des inscrits. Tout individu nuisant au RIC pourra être poursuivi pour haute trahison. Le RIC ne peut être modifié que par voie référendaire d’initiative citoyenne.

Sans souveraineté point de liberté ni de citoyenneté.

*1 : Nous Français, résistants au mondialisme, voulons un système politique non élitiste, non ploutocratique, non oligarchique qui tienne compte de la pluralité et dans lequel les décisions prises proviennent de la souveraineté populaire et dont les mécanismes rédactionnels et de mise en place font appel à l’intelligence collective. Nous refusons le dictat de l’Open Society qui nie nos droits.

*2 : Le peuple ne disposant d’aucun réel outil démocratique n’est coupable de rien mais les pseudos élites (élues ou non) oui. Le sentiment de repentance (injustifié) dévitalise l’égo avec de multiples conséquences telles que la réticence à avoir des enfants (tropisme écolo naïf) ou de nier les causes et les conséquences de l’immigration (refus du réel causé par aveuglement idéologique ou/et par lâcheté) ou l’importance des inégalités génétiques entre individus que l’aide sociale ne peut compenser actuellement sauf à terme d’offrir l’accès aux solutions NBIC*15 pour tous. L’Occident subit les ravages d’une dissonance cognitive sociétale qui rend certains de nos concitoyens hostiles à la liberté d’opinion, d’expression mais pas au burkini. Suicide civilisationnel ethnico-culturel.

*3 : Législatif, révocatoire, abrogatoire, constituant, de demande d’enquête, sur tous types de sujets, de mandats, de traités, d’accords internationaux, de lois. Aucun sujet n’est interdit de révision ni aucune votation ne doit être combattue par des médias non factuels. *4 : Signature ainsi que vote interdit aux binationaux jusqu’à ce qu’ils optent pour un pays. La votation peut-être à questions ou propositions multiples, maximum 4 fois par an via internet durant 1 semaine avec indication en temps réel de l’évolution des scores. Le site internet référendaire doit permettre aux votants de faire un commentaire libre spécifique au sujet du vote. La consultation et le dépôt de signature doit aussi pouvoir se faire en mairie. Interdiction des sondages privée durant la phase pétitionnaire.

*5 : Un référendum local n’est pas compétant pour trancher une question d’importance nationale. L’ex projet d’aéroport de NDDL était un enjeu national à cause de ses potentiels impacts dépassants le cadre local mais le projet de retenue d’eau de Sivens non. *6 : La charte de Munich (déontologie journalistique) transcrite en loi, sanctionnera tout parti pris. Le CSA doit être 100% indépendant. Tout citoyen peut être « reporter de rue » sans carte de presse et exercer sans subir d’entrave par les forces de l’ordre.

*7 : Elle disposera du même droit d’investigation (ainsi que du budget, d’accès aux experts, d’inspection sans entrave) qu’une commission parlementaire. Elle sera secondée par des fonctionnaires (puis des algorithmes), sans pouvoir décisionnel, qui tiendront à jour l’évaluation de l’application des verdicts référendaires. Elle servira à alerter de l’éventuelle non application des choix du peuple.

*8 : Quel que soit le bilan de la commission de suivi des verdicts référendaires, seul le peuple est en droit de juger et d’agir si besoin.

*9 : Un logiciel libre permettra que chaque informaticien surveille le code source afin de contrecarrer toutes tentatives de fraudes.

*10 : En cas de déclenchement d’un RIC, jusqu’à conclusion, aucun des protagonistes ne pourra poursuivre l’activité reprochée. Par exemple lorsqu’il s’agit de contester une nouvelle loi ou un traité ou un projet de chantier BTP, ceux-ci ne peuvent s’appliquer/débuter avant la conclusion/verdict du RIC. Si passage en force (non-respect du statu quo) sanction violation RIC.

*11 : Soit comme durant la révolution des Œillets en 1974 au Portugal ou de manière individuelle direct à défaut d’un procès.

*12 : Les modalités expiatoires du crime de haute trahison seront soit telles que décrites dans le texte ci-dessus ou à définir via un RIC. Rétroactivité de la loi pour les crimes de types écocides, financiers ou d’abandon souveraineté à l’encontre de la nation.

*13 : Sous condition de ne pas nuire aux biens nationaux ni aux citoyens partisans de la souveraineté.

*14 : Fin du « deux poids deux mesures », la république ne reconnaît que des individus et non des communautés. Tous les procès doivent être filmés, et potentiellement retransmis en direct sauf opposition du présumé coupable sauf pour E. Macron & Co (son administration, ses soutiens). Ce procès public servira aussi à médiatiquement déniaiser nos concitoyens de l’influence des lobbys.

* 15 : Soins préventifs ou curatifs ou "mieux" via Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et sciences Cognitives

Constitution 1793. DDHC art35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Nota : écrit par des GJ du 57 et du 67.

M. Macron, recevez nos salutations de circonstance.

PDF - 144 ko
RIC gueux
A lire pour ne pas mourir idiot
PDF - 271.3 ko
GJ versus bobo
Pour comprendre l’échec de la première révolte
JPEG - 131.5 ko
macaron RIC gueux


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
TYPOGRAPHIE, COQUILLE, HUMOUR ET LISIBILITE POLITIQUE
22 avril 2020 - 05h16 - Posté par ARCHIBALDO

Je n’ai pas encore lu les articles cités et je le ferai bien volontiers étant en sympathie humaine et politique avec le mouvement des Gilets Jaunes et ne désirant pas mourir idiot.

Un conseil cependant si vous voulez communiquer un juste combat pour la dignité humaine,la solidarité intergénérationnelle et la juste rétribution salariale à la hauteur du travail effectué à l’heure où les forçats vont bosser sans aucune protection, ni masques, ni gants, ni tests tandis que d’autres empaffés payés royalement se gargarisent de mots abscons ou mielleux à la télé, à la radio ou à l’Elysée :

Pour frapper les esprits, sachez communiquer sans fautes de frappe !

Soit je suis déjà idiot et je n’ai pas compris un jeu de mots évident quoi qu’un peu lourd, soit je lis bel et bien sur les Logos proposés à notre vue, DEUX énormes " COQUILLES " ( fautes d’orthographe hasardeuses ou erreurs typographiques oubliées ) :

Je lis " Sans souveraineté, il NI À pas de liberté ".

Il faudrait plutôt écrire :

" Sans souveraineté, il n’y a pas de liberté ".

un Y et pas d’accent sur le A ( verbe avoir conjugué )

Il y a / Il n’y a pas.

Si vous voulez faire chier les dits "bobos" confits dans leur jus béni de fils-à-papa-de-droite, ne faites pas l’erreur qu’ils souhaitent vous voir faire : une pétouille typographique géante et reproduite à l’infini qui fera leur sombre hilarité et votre étourdi ridicule.

A vous de juger.



TYPOGRAPHIE, COQUILLE, HUMOUR ET LISIBILITE POLITIQUE
22 avril 2020 - 22h38 - Posté par Christian DELARUE

15 POSITIONS (dont la 2 sur le burkini !!!)

*1 : Nous Français, résistants au mondialisme, voulons un système politique non élitiste, non ploutocratique, non oligarchique qui tienne compte de la pluralité et dans lequel les décisions prises proviennent de la souveraineté populaire et dont les mécanismes rédactionnels et de mise en place font appel à l’intelligence collective. Nous refusons le dictat de l’Open Society qui nie nos droits.

*2 : Le peuple ne disposant d’aucun réel outil démocratique n’est coupable de rien mais les pseudos élites (élues ou non) oui. Le sentiment de repentance (injustifié) dévitalise l’égo avec de multiples conséquences telles que la réticence à avoir des enfants (tropisme écolo naïf) ou de nier les causes et les conséquences de l’immigration (refus du réel causé par aveuglement idéologique ou/et par lâcheté) ou l’importance des inégalités génétiques entre individus que l’aide sociale ne peut compenser actuellement sauf à terme d’offrir l’accès aux solutions NBIC*15 pour tous. L’Occident subit les ravages d’une dissonance cognitive sociétale qui rend certains de nos concitoyens hostiles à la liberté d’opinion, d’expression mais pas au burkini. Suicide civilisationnel ethnico- culturel.

*3 : Législatif, révocatoire, abrogatoire, constituant, de demande d’enquête, sur tous types de sujets, de mandats, de traités, d’accords internationaux, de lois. Aucun sujet n’est interdit de révision ni aucune votation ne doit être combattue par des médias non factuels.

*4 : Signature ainsi que vote interdit aux binationaux jusqu’à ce qu’ils optent pour un pays. La votation peut-être à questions ou propositions multiples, maximum 4 fois par an via internet durant 1 semaine avec indication en temps réel de l’évolution des scores. Le site internet référendaire doit permettre aux votants de faire un commentaire libre spécifique au sujet du vote. La consultation et le dépôt de signature doit aussi pouvoir se faire en mairie. Interdiction des sondages privée durant la phase pétitionnaire.

*5 : Un référendum local n’est pas compétant pour trancher une question d’importance nationale. L’ex projet d’aéroport de NDDL était un enjeu national à cause de ses potentiels impacts dépassants le cadre local mais le projet de retenue d’eau de Sivens non.

*6 : La charte de Munich (déontologie journalistique) transcrite en loi, sanctionnera tout parti pris. Le CSA doit être 100% indépendant. Tout citoyen peut être « reporter de rue » sans carte de presse et exercer sans subir d’entrave par les forces de l’ordre.

*7 : Elle disposera du même droit d’investigation (ainsi que du budget, d’accès aux experts, d’inspection sans entrave) qu’une commission parlementaire. Elle sera secondée par des fonctionnaires (puis des algorithmes), sans pouvoir décisionnel, qui tiendront à jour l’évaluation de l’application des verdicts référendaires. Elle servira à alerter de l’éventuelle non application des choix du peuple.

*8 : Quel que soit le bilan de la commission de suivi des verdicts référendaires, seul le peuple est en droit de juger et d’agir si besoin.

*9 : Un logiciel libre permettra que chaque informaticien surveille le code source afin de contrecarrer toutes tentatives de fraudes.

*10 : En cas de déclenchement d’un RIC, jusqu’à conclusion, aucun des protagonistes ne pourra poursuivre l’activité reprochée. Par exemple lorsqu’il s’agit de contester une nouvelle loi ou un traité ou un projet de chantier BTP, ceux-ci ne peuvent s’appliquer/débuter avant la conclusion/verdict du RIC. Si passage en force (non-respect du statu quo) sanction violation RIC.

*11 : Soit comme durant la révolution des Œillets en 1974 au Portugal ou de manière individuelle direct à défaut d’un procès.

*12 : Les modalités expiatoires du crime de haute trahison seront soit telles que décrites dans le texte ci-dessus ou à définir via un RIC. Rétroactivité de la loi pour les crimes de types écocides, financiers ou d’abandon souveraineté à l’encontre de la nation.

*13 : Sous condition de ne pas nuire aux biens nationaux ni aux citoyens partisans de la souveraineté.

*14 : Fin du « deux poids deux mesures », la république ne reconnaît que des individus et non des communautés. Tous les
procès doivent être filmés, et potentiellement retransmis en direct sauf opposition du présumé coupable sauf pour E. Macron & Co (son administration, ses soutiens). Ce procès public servira aussi à médiatiquement déniaiser nos concitoyens de l’influence des lobbys.

* 15 : Soins préventifs ou curatifs ou "mieux" via Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et sciences Cognitives


Demande d’information / Article 15
23 avril 2020 - 02h03 - Posté par ARCHIBALDO

Je ne comprends pas l’article 15 :

" Soins préventifs ou curatifs ou "mieux" via Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et sciences Cognitives " ....

Quelqu’un peut-il m’expliquer ?


Demande d’information / Article 15
23 avril 2020 - 23h44 - Posté par Arnaud

Bonsoir

Merci Archibaldo pour le signalement de la coquille.

Oui les bobos ne sont pas tendres avec les "fidèles" au juste combat de Georges Marchais.

Si l’équipe de Bella ciao peut mettre le logo (à coquille) à la poubelle cela serait cool, merci.

J’ai rectifié donc pouvez-vous mettre le nouveau que j’ai placé (faute de ne pouvoir le faire ici en pièce joint) dans un nouveau post, merci.

Concernant ta question : Article 15 ?

« Soins préventifs ou curatifs ou "mieux" via Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et sciences Cognitives " »

Cela répond à ceci => « l’importance des inégalités génétiques entre individus que l’aide sociale ne peut compenser actuellement sauf à terme d’offrir l’accès aux solutions NBIC*15 pour tous »

C’est-à-dire que « naturellement » nous ne sommes pas tous égaux au point que cela pénalise la vie des moins « chanceux » comme par exemple ceux qui naissent (ou suite à un accident) avec un handicap fort invalidant. La sécurité sociale ne dispose pas actuellement de solutions « miracles » types haute technologie en bio-ingénierie ou en thérapies génique ou en bio-mécatronique, etc. … pour résoudre tous les cas car même avec les moyens actuels cela ne sert que de palliatifs (c’est déjà bien, merci la sécu).

D’où la proposition de faire usage en mode préventif comme curatif (avec bonus améliorations) des options/solutions qui sont dans les labos mais qui n’en sortent illico pas pour une fausse raison que c’est officiellement très cher (c’est faux car en réalité cela ne coûte quasi rien pour les thérapies géniques sauf que les capitalistes nous vendent à prix d’or). Bref il s’agit de mettre à disposition les solutions médicales pour abolir (quasi) toutes les souffrances (physique ou psychique) avec en bonus pour ceux qui le souhaitent une amélioration en durée de vie ou autres trucs sous conditions que cela ne nuira pas à autrui.

Souvent l’on nous reproche que nous ne sommes que des gueux incultes qui n’ont aucune proposition concrète pour le pays, bref que nous ne gueulons que contre les taxes ainsi que contre la limitation à 80 km/h.

Mais non nous voulons le RIC ainsi que la taxe sur les robots (non pas pour tuer ce domaine naissant) pour que cela génère de quoi financer une sorte de revenu d’autonomie (un revenu universel en mieux car sans perte droits sociaux). Oui nous avons les pieds terreux (souvent empestant le fumier) mais nous fixons les étoiles donc les propositions NBIC ne nous font pas peur (nous n’en ignorons pas les risques/graves menaces pour vie privée) sous conditions qu’existe un contrôle citoyen via le RIC car le bon sens populaire saura quoi choisir pour le bonheur de tous.

Pour plus d’explications venez au QG … après le confinement.


TYPOGRAPHIE, COQUILLE, HUMOUR ET LISIBILITE POLITIQUE
24 avril 2020 - 01h20 - Posté par Arnaud

Oui il y a le burkini en quasi fin de l’article 2 ; ou est le souci ?

Le texte fut pondu par des GJ de la campagne donc rien d’anachronique ( sauf pour les bobos, en GJ ou non, urbains quasi tous acquis au mondialisme).

Le burkini lui c’est un réel souci d’où notre opposition envers cet étendard symbole politique (souvent à l’insu de celles qui le portent) d’une variante de l’islam qui réfute le mode de vie (mœurs) occidental.

S’il ne s’agissait que d’un vêtement nous n’aurions rien à y redire mais il s’agit surtout d’un symbole politique qui indirectement explicite (sauf pour les bobos qui ne voient officiellement pas le message) que ceux qui ne sont pas soumis à Allah sont des bêtes/sous-hommes !

Il s’agit donc d’une insulte vis-à-vis de ceux qui comprennent le message. Les gauchistes ainsi que les bobos (de luxe ou non) refusent de voir le danger par déni de réalité mais surtout par couardise !

L’oligarchie chaque jour nous ruine ainsi que nous insulte en laissant croitre l’islam intégriste donc non merci, basta tous nos ennemis.

D’abord éjectons le roi des bobos (Macron) ensuite tous nos points de divergences seront démocratiquement en débats grâce au RIC ainsi le peuple fera son choix.

Peut-être perdrons-nous certaines votations (sur l’islam probablement ; vu le taux de bobos couards qui détestent la France) mais au moins il y aura une réelle démocratie telle que le souhaita Nicolas de Condorcet (au sujet de l’utilisation du référendum garant de la souveraineté donc de la liberté) qui élabora une version du RIC difficilement applicable à son époque mais aujourd’hui grâce à internet le peuple sera concrètement à l’initiative de son émancipation (après éjection du tyran).


On est là... même si les bobos ne le veulent pas !
24 avril 2020 - 14h20 - Posté par Arnaud

Merci à l’équipe de Bella ciao qui rectifia le post que j’ai déposé comme un goret ne sachant pas bien me servir de l’informatique.

Pour des urbains (?) vous êtes sympas.

Au plaisir de revenir à Paris pour tous ensemble mettre fin au régne du tyran.



Je suis là aussi même si... les pantins du CAC 40 ne le veulent pas.
25 avril 2020 - 01h07 - Posté par ARCHIBALDO

Merci à vous Arnaud pour vos différents commentaires.

Je vais méditer vos propositions et j’avoue que je ne connaissais pas la "Bio-mécatronique ". Je garde cependant une sérieuse réserve sur les sciences dites "cognitives" & la "neuro-science" qui toutes, veulent en finir avec le sujet humain et les êtres parlants.

Vaste débat !
Je vous ai bien lu.

Permettez-moi de mettre vos réflexions en perspective via un article publié dans " Marianne " :

1/ Frédéric Worms : "Le XXIe siècle sera le siècle de la santé publique ou ne sera pas !

https://www.marianne.net/societe/fr...

Dans la foulée, je ne peux résister à republier ici le merveilleux texte de François Boulo, récemment écrit :

2/ François Boulo : "Faire le ’monde d’après’ sans Macron : et si on arrêtait de se diviser comme avant ?

https://www.marianne.net/debattons/...

Fédérons-nous !
Le vent est à nous !
Et la terre aussi.





Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
2 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
1 commentaire
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
2 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52
ANTIFASCISME : Faire barrage au retour de la bête, sous toutes ses formes !
vendredi 9 - 21h36
de : Lepotier
COVID19 : Le Syndicat National des Professionnels infirmiers
vendredi 9 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
BOLIVIE : Le MAS continue de mener les intentions de vote
jeudi 8 - 16h06
de : joclaude
3 commentaires
Le gouvernement s’apprête à donner le coup de grâce à Action Logement
jeudi 8 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
DEUXIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! Place de station de métro Ménilmontant - VENDREDI
jeudi 8 - 11h55
de : jean clement
COVID-19 : L’épidémie est terminée en Chine, la vie a repris son cours !
jeudi 8 - 11h33
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite