Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Besoin de police et d’ordre pour protéger les personnes non violentes.

de : Christian DELARUE
samedi 20 juin 2020 - 23h21 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Besoin de police et d’ordre pour protéger les personnes non violentes.

Nous parlons de la police militarisée façon Robocop !

Tenir ce langage du besoin de police et de l’ordre n’a rien à voir avec « l’ordre pour l’ordre » de l’extrême-droite et parfois de la droite avec une défense clientéliste d’une police conçue comme intouchable.

La guerre de clans qui s’est déroulée à Dijon (Mediapart 1) montre que ce sont toujours les femmes, les personnes âgées et les hommes isolés qui sont à protéger des bandes armées, plus masculines et adeptes de la force. Pour autant il arrive que la bande armée masculine soit policière. J’ai pu dire qu’un « vieux » ou une "vieille était une personne qui n’était pas allée manifester depuis dix ans et n’avait donc pas vu de violences policières.

Partons d’une formule condensée connue : « Il n’y a pas de justice sans ordre comme il n’y a pas de désordre sans injustice » dit-on parfois. Cela signifie que l’ordre est nécessaire mais assurément pas n’importe lequel. Un ordre juste ne justifie pas les diverses dominations : classisme, sexisme, racisme, homophobie, mépris de la laïcité, etc... La domination de classe méconnue de la droite mais parfois trop connue d’une certaine gauche qui ignore les autres oppressions.

Etat de droit et police

Dans un Etat de droit (2) l’ordre juste ne se réduit pas à la police, mais il importe d’avoir une police et une soumise au Droit et aux instances habilitées à dire le droit et à le faire appliquer. La police est évidemment nécessaire, non à plusieurs hommes contre une femme de 1 m 55 et 55 kgs plus infirmière que boxeuse, mais assurément contre 20 hommes plus grands, plus lourds, plus forts et armés et nettement en actes de violences graves. Les policiers en robocop c’est bien pour ces gangs. Pour la petite délinquance sans enjeu il y a lieu de montrer une « police qui se tient » (dans le verbe et la force) et non une « police qui se lâche ».

L’ordre des caïds, des maffias et des gangs ce n’est pas un ordre juste mais le désordre de la domination, le désordre de la force des puissants contre les faibles ou du moins les non violents.

De l’Etat de droit à l’Etat social.

Puisqu’un Etat de droit doit protéger les gens du commun contre la violence des gangs avec une police et une justice (tribunaux) il doit aussi protéger les classes sociales modestes de la misère et du déclassement social. Un Etat de droit est aussi un Etat social ou si vous préférez une République sociale qui ne tolère pas la montée des inégalités sociales, l’émergence d’un turbo-capitalisme de post-confinement (3). Sous l’effet de 35 ans de « thatchérisation du monde » (4) la « main gauche de l’Etat » (Bourdieu) , celle construisant les Services publics, la Fonction publique, la Sécurité sociale, la RTT sans perte de salaire, le SMIC plus élevé, le 1% plus taxé, etc s’est affaiblie. Il n’y a que la main droite de l’état ou la police sert plus le MEDEF et le 1% que le peuple-classe. La police n’est pas une agence privée de sécurité des riches et des sociétés transnationales car elle protège l’ordre pacifique et régulé par le droit au profit de tous et toutes, sans considération d’âge ou de couleur de peau.

Besoin de gauche et besoin de syndicats !

Face à la montée du désordre néolibéral et d’un certain « darwinisme social » il y a assurément besoin des gauches et des syndicats .

Il y a besoin des gauches qui trouvent le moyen de répondre, chacune à leur manière, aux diverses dominations systémiques car si la lutte de classe du capital est assurément puissante est globale contre le gros du salariat et des chômeurs et ce dans tous les pays, il y a lieu de voir aussi que racisme et sexisme perdurent voire se combinent : il y a un capitalo-patriarcat prédateur comme il y a un nationalisme durement xénophobe contre les migrants appauvris par le turbo-capitalisme.

Il y a aussi besoin de syndicats n’oubliant pas la « double besogne » de la Charte d’Amiens et mobilisant aussi bien les travailleurs et travailleuses du public et du privé . Au-delà donc de sa corporation même si on ne saurait oublier sa « boite » ! Par exemple, ce n’est pas une utopie aujourd’hui de revendiquer une réduction hebdomadaire du temps de travail à 32 voire 30 heures et ce sans perte de salaire pour les 99% d’en-bas.

Christian DELARUE Convergence SP (CA nat et 35) et Indecosa-cgt

1) A Dijon, des habitants en colère face à l’inaction des forces de l’ordre https://www.mediapart.fr/journal/france/190620/dijon-des-habitants-en-colere-face-l-inaction-des-forces-de-l-ordre

2) Note Christian Delarue sur « L’Etat de droit » (PUF 1987) | Le Club de Mediapart https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/270214/note-christian-delarue-sur-l-etat-de-droit-puf-1987

3) Turbo-capitalisme post-confinement http://amitie-entre-les-peuples.org/Turbo-capitalisme-post-confinement-Christian-DELARUE

4) La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde.

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique

JPEG - 96.9 ko
Guerre eco

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Besoin de police et d’ordre pour protéger les personnes non violentes.
21 juin 2020 - 14h47 - Posté par Raymond H

Le débat sur le racisme et la violence policière est pollué par les points de vue affirmatifs et terroristes des identitaires de tout bord. Il se réduit ainsi à Droite Identitaire vs Indigéno-communautarisme.
Total, rien de bon n’en sort, surtout quand une partie de la gauche (qui devrait être une référence en la matière), se colle au cul des indigéno-communautarisme ; calcul électoraliste ? Perte de repères politiques et donc de projet de société ?
Où sont les preuves que le racisme est systémique ? En Afrique du Sud, oui car il était inscrit dans la constitution, mais en France rien de tel. Il est même interdit et puni par la loi.
Où a-t-on vu que tous les français "blancs" étaient racistes ? Même en Afrique du Sud, s’était faux, il y avait des afrikaners blancs en prison pour avoir soutenu la cause des noirs. Que je sache, en France, il y a eu et il y a toujours un combat antiraciste qui réunit "blancs" et "non blancs"
Il est vrai que le racisme (avec le sexisme, l’homophobie, ...) est une chose de bien partagé dans le monde par tous les peuples. Mais de là a en faire une spécificité blanche et occidentale c’est erronée. C’est méconnaître l’histoire de la formation des sociétés humaines, "blanches" comme "non blanches".
Il n’y a pas de privilèges "blancs". Les seules privilèges que je connaisse ce sont ceux attachés à la classe bourgeoise, de par sa richesse et sa place dans la direction des affaires.
Maintenant qu’il y ait de la part de patrons des processus de division du prolétariat sur des critères, sexistes et/ou racistes et/ou de génération et/ou d’orientation sexuelle, c’est vrai. Mais ce ne sont que des extensions du principe capitaliste concernant la gestion de l’outil humain : l’exploitation de l’homme par l’homme. C’est le recyclage de procédés diviseurs antécapitalistes utilisés par les régimes précédents (monarchie et féodalisme), pour dominer des peuples et son peuple.
Et ça vous le trouverez dans tous les pays du monde.
Alors si on veut véritablement s’attaquer au racisme (entre autre), il faut accepter son universalité et combattre le système capitaliste qui le maintient en vie par besoin stratégique de division (1). Et ce n’est pas les positions identitaires de tout bord qui aideront dans cette lutte, mais plutôt la marche au communisme, véritable projet émancipateur et libérateur de l’humanité.
(1) La position des patrons et de la bourgeoisie est ambigüe aujourd’hui. D’un côté, tout ce qui divise est du pain béni, mais de l’autre, si cela doit générer des troubles sociaux qui perturbent la bonne marche linéaire de leur système, il faut alors le combattre. C’est l’exemple donné par les patrons "progressistes" des GAFA qui dénoncent le racisme. Ce qui ne les empêchent pas à côté d’agir en patrons intraitables avec leurs employés et d’amasser des fortunes comme tout bon capitaliste.



Besoin de police et d’ordre pour protéger les personnes non violentes.
22 juin 2020 - 01h08 - Posté par Christian DELARUE

Trop de syndicats de policiers - Alliance, Synergie, SICP et Unsa.- sont "bruns" en défense du droit d’être raciste dans la police (Langlois) ! C’est un refus qu’il faut opposer !

Trop de policiers votent FN !

Trop de policiers se lâchent sous couvert d’être "charlie" contre toujours les mêmes : noirs, arabes, musulmans, juifs, tziganes, etc...


Besoin de police et d’ordre pour protéger les personnes non violentes.
22 juin 2020 - 20h51 - Posté par Raymond H

Je ne pense pas que les policiers revendiquent le droit d’être racistes ; sinon, ils tomberaient sous le coup de la Loi qu’ils sont sensés défendre.
Ils commettent ( pas tous heureusement) des actes racistes, ils tiennent (d°) des propos racistes mais, ils ne demandent pas la liberté de l’être ouvertement. Sinon, oui là le racisme serait institutionnel.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite