Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable

de : Ch Delarue (antiR)
vendredi 17 juillet 2020 - 20h57 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Communiqué Commun sur Bayonne MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable

17 juillet 2020 -

A Bayonne, Philippe Monguillot, chauffeur de bus, a été sauvagement tué. Les criminels qui ont lynché cet homme qui travaillait au service des autres doivent répondre de leurs actes devant la Justice de la République. La société le doit à sa mémoire et à ses proches.

Une marche blanche digne et émouvante traduisant toute l’émotion de la cité basque a réuni une foule considérable autour de la famille.

Les organisations signataires partagent cette émotion commune et apportent tout leur soutien moral à la famille de Philippe Monguillot si douloureusement affectée

Mais déjà, certaines personnalités du monde politique se sont saisies du drame pour entretenir la haine raciste.

Des tweets de Marine le Pen, Jordan Bardella, Gilles-William Goldnadel et d’autres personnalités ont diffusé la photo d’un homme qui n’avait rien à voir avec le crime abject. Les légendes accompagnant certains de ces tweets (« la peur doit changer de camp ») portent une écrasante responsabilité dans le déferlement d’injures et menaces de mort reçues par l’homme qu’ils ont jeté en pâture à la haine raciste.

Les soussignés assurent la victime de la campagne de haine de tout son soutien moral et militant.

Mais une autre question est posée par l’enquête préliminaire ouverte par le Procureur de Bayonne et la saisine de l’IGPN : il semblerait que la photo diffusée émane du commissariat local. L’extrême-droite par la voix d’un Conseiller Régional du RN local laisse d’ailleurs entendre que les tweets haineux se seraient nourris de sources policières.

Une plainte a été déposée par la victime de ce lynchage médiatique sur fond de haine raciste. Les associations signataires ont annoncé qu’elles entendent saisir aussi la justice.

Mais après la démonstration de l’existence d’un réseau social de policiers d’extrême-droite au sein de la police, l’éventuelle existence de fuites d’informations organisées depuis un commissariat vers les réseaux d’extrême-droite serait un fait politique nouveau et majeur qui mettrait en danger la sécurité des citoyens par ceux qui sont chargés de la faire respecter.

En diffusant des informations qui permettent à l’extrême-droite d’affirmer que « la peur doit changer de camp », des policiers auraient en toute connaissance de cause appelé à la sous-traitance de la violence raciste.

C’est pourquoi il appartient également à la justice de faire toute la lumière sur les conditions qui ont conduit à la diffusion de ces photos dans l’espace public.

MRAP – SOS RACISME

Paris, le 17 juillet 2020

http://amitie-entre-les-peuples.org/Communique-Commun-sur-Bayonne-MRAP-SOS-Racisme-La-haine-raciste-ne-peut-etre-la


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
20 juillet 2020 - 19h17 - Posté par Raymond H

D’accord, mais ne noyons pas quand même la problématique de ce genre d’actes barbares sous de bons sentiments antiracistes ; le principal de l’affaire n’est pas là.
A ce sujet, il va bien falloir un jour que les camarades gauchistes considèrent ce type d’actualité comme non importante sous prétexte de faits divers.



Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
22 juillet 2020 - 17h24 - Posté par Eric Sherner

Le communiqué de SOS Racisme et du MRAP me fait penser au "pas d’amalgame" de Charlie Hebdo et autres attentats terroristes islamistes.
Il y aura toujours une minorité de racistes pour sauter sur ce genre d’évènements, mais de là à absoudre implicitement ces assassins par ce genre de communiqué, non, il y en a marre. Avançons camarades contre les obscurantistes et identitaires de tout bord.
Que ces assassin appartiennent à la supposée communauté musulmane ne les excuse pas.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite