Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’ODEUR DU CACA BRUN

de : Nemo3637
lundi 20 juillet 2020 - 18h47 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

L’extrème-droite – qui ne se reconnaît jamais sous ce vocable ni sous celui de « fasciste » - envahit l’espace médiatique depuis des décennies à présent. Cette infiltration n’a t’elle pas fini par porter ses fruits ?. Le frein à ces manœuvres de propagande venait de la Loi : depuis 1945 et la victoire officiel contre les fascismes et ses corolaires : racisme, ségrégation, génocides... ces menées ont été condamnés internationalement et leur expression restait prétendument limitée, encadrée.

Néanmoins au gré d’intérêts, du « négationnisme » entretenu lui-même par certains états , la Bête, plus ou moins muselée, ressurgit.

Après 1945, en France, que restait-il de l’extrème-droite française (1) hormis la figure emblématique mais souillée du Maréchal Pétain, condamné à mort mais gracié, à laquelle les nostalgiques de Vichy, espéraient encore se raccrocher ? « Requinquer ses étoiles dans le ciel de Verdun » aurait permis en effet de faire oublier massacres et exécutions de sa Milice dont il avait été jugé responsable (2).

Et qui se souvient alors de Georges Valois (3) , créateur pionnier du Parti Fasciste Français en 1925, finalement déporté par les Allemands à Berchstein-Belsen ?

Mais déjà d’anciens ministres ou secrétaire d’Etat du régime honni, bénéficiant du courant anti communiste d’alors, ont refait surface, comme Tixier-Vignancour, dont Jean-Marie Le Pen sera le directeur de sa campagne présidentielle de 1965.

Entretemps, la guerre d’Algérie, les « ratonnades » dans les banlieues, laissent entrevoir « Le retour » possible. De Gaulle est la cible de plusieurs attentats fomentés par l’OAS dont il échappe de justesse. Et la France échappe de peu à la tentative de coup d’état de Salan de 1960.

Après 1968, l’extrème-droite est réduite à quelques groupuscules, réglant parfois leurs compte entre eux, faisant le coup de poing contre les gauchistes,. On y distingue un borgne alors accusé d’avoir été un tortionnaire pendant la Guerre d’Algérie. Les anciens miliciens ou partisans vichystes,comme François Brigneau, s’ils finissent par se mettre d’accord pour fonder le Front National en 1972, comprennent aussi qu’ils sont trop « marqués » pour profiter alors d’un quelconque « succès » médiatique. Il leur faut un « champion ». Ce sera Jean-marie Le Pen.

« Tout beau-tout nouveau », comme dans les habitudes de l’extrème-droite, le Front National, ne trouve cependant au départ, ses partisans que dans les anciens d’Algérie, chez d’anciens Pétainistes, chez des étudiants boutonneux des facs de Droit. Mais la déception de la gauche au Pouvoir et des partis politiques traditionnels d’un côté, l’abandon des positions ultralibérales du Front National de l’autre, lui fait bénéficier progressivement d’un appui populaire.

Même si certaines conceptions comme le racisme et la xénophobie ne peuvent apparaître ouvertement, le Rassemblement National – ex-Front Ntional – reste fidèle à ses origines. L’immigration est un cheval de bataille où l’ignorance et la haine sont faciles à entretenir : « des-pauvres-fénéants-sales-et -malades-nous-envahissent... ». Et « L’anti racisme ne devient-il pas un paravent du totalitarisme » questionne dignement un cadre du RN.

L’anti communisme en parallèle avec l’anti-intellectualisme » - le mot « prof » devient une insulte – réduit à l’invective et au mensonge, se veut un argument imparable.

Fake news, condamnations (4)... tels sont les circonvolutions de l’extrème-droite.

Qu’importe les mensonges, les condamnations pour racisme ! L’odeur n’est pas si gênante après tout, nous dit Michel Onfray (5)...

Portes ouvertes, tapis rouge, vous sont donc offerts dans les médias, messieurs Zemmour, Finkelkraut (6), « hommes de liberté » « courageux »pourfendeurs de ce prétendu totalitarisme de gauche . Dieudonné attend le « come back » qu’on va lui offrir.

Et que la fachosphère, s’épanche donc, se défoule sans retenue dans sa fange et sur le net !

(1) Dans l’extrème-droite on range souvent les monarchistes. Même si Charles Maurras, leur leader, avait qualifié la défaite de la France en 1940 et la venue au pouvoir du Maréchal Pétain de « divine surprise », nombre de partisans de l’Action Française se distinguèrent dans les rangs de la Résistance...

(2) Parmi ceux qui payèrent un lourd tribut à la victoire contre les occupants et les fascistes, se trouvent les communistes, morts par dizaines de milliers. Il est profondémment injuste de ne pas reconnaître ce sacrifice de s’en tenir à l’attitude des chefs du Parti restés fidèles jusqu’en 1941 au pacte Staline-Ribentrop.

En 1945, ce sont les Soviétiques qui sont considérés comme les principaux vainqueurs de la guerre...

(3) Georges Valois, de son vrai nom Alfred-Georges Gressent (1878-1945) se réclamait d’une nouvelle forme d’organisation économique et sociale ainsi que de la synthèse du national et du social. Il oscille entre les radicalités de gauche et de droite. Avec le soutien financier de deux milliardaires, François Coty et Jean Hennessy, il fonde en 1925 un nouveau mouvement, le Faisceau. Mais ce soutien lui étant retiré, celui-ci s’effondre. Après un étrange périple, il meurt du typhus en janvier 1945 au camp de Bergen-Belsen.

(4) La vente de l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne en est une dernière bien bonne ! « A l’extrême droite, les « fake news » se partagent à la pelle avant les européennes - Le Rassemblement national (ex-FN) et Debout la France multiplient les contre-vérités, amplifiées par les réseaux sociaux. » Lucie Soullier Le Monde 12/02/2019)

(5) Pour Michel Onfray le pire des maux serait d’être communiste. Fréquenter un Zemmour, par contre, n’est ce pas une preuve d’ouverture ?

(6) Voilà deux personnages qui ont été condamnés par la Justice pour racisme...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
L’ODEUR DU CACA BRUN
21 juillet 2020 - 10h29 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

Le président éborgneur champion des canicules et de la sécheresse (macron)voulait lors de son itinéraire mémoriel et automnal réhabiliter pétain pour son rôle dans la boucherie de 14-18.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

24692 (test 13 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite