Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Répression à la SNCF à Angers

de : Syndicats d’Angers
mardi 17 juin 2003 - 11h37 - Signaler aux modérateurs

Bonjour,   Vendredi 13 morose. La plupart des cheminots grévistes décident de reprendre le travail faute de perspectives. Un dernier carré résiste pour le week-end histoire de faire perdre un nouveau week-end avec bobonne aux cadres briseurs de grève.   Mais histoire de casser l’ambiance déjà pas terrible, la Direction a remis à certains grévistes des "demandes d’explications écrites", première phase des procédures disciplinaires.   Il est reproché à tous ces grévistes (CGT-CFDT-FO-SUD-non syndiqués) d’avoir participé à la manifestation interprofessionnelle en gare d’Angers le 11 juin entre 6h15 et 7h15 et qui a occasionné un retard d’une heure au "TGV des patrons". Les cheminots grévistes n’occupaient pas les voies avec les autres travailleurs en lutte, mais se trouvaient sur les quais. Mais peu importe pour nos dirigeants qui, emportés par leur désir de se venger, veulent même sanctionner un délégué du personnel SUD-Rail qui ne se trouvait pas là...   Un autre militant de SUD-Rail (moi en l’occurence) se voit reprocher, en outre, d’avoir ouvert un portail dont il était le seul à avoir le badge d’accès, ce qui a permis aux manifestants d’accéder aux quais à la barbe des flics. L’ouverture de ce portail avait été décidé collectivement pour éviter que des occupations de voies sauvages soient réalisées ailleurs, en dehors de toutes mesures de sécurité vis à vis des circulations ferroviaires.   Les quatre organisations syndicales des cheminots d’Angers (sauf l’UNSA, absente de toutes actions) ont décidé de faire une réponse commune. Chacune est chargée de faire une réponse et une synthèse sera faite.   Je joins le projet de réponse de SUD-Rail.   Il est clair que nous auront besoin de soutien car c’est le conseil de discipline qui nous attend (surtout moi).   A bientôt,   Martial     Syndicats CGT - CFDT - FO - SUD-Rail d’Angers

 

 

Objet :

demandes d’explications écrites concernant la manifestation du 11 juin 2003.

 

Les différentes demandes d’explications écrites remises individuellement à certains cheminots grévistes de l’EVEN et de l’EEX d’Angers concernant une action collective et intersyndicale, les organisations syndicales sus-citées font une réponse collective qui vaut réponse à chaque demande d’explications individuelle.

La manifestation du 11 juin 2003 s’est déroulé dans le contexte suivant :

• Grèves de salariés de nombreux secteurs (Éducation Nationale, Santé, PTT, EDF, SNCF, etc…) dues, notamment, à la volonté du Gouvernement et du Patronat de casser les régimes de retraite des salariés. Face à l’autisme du Gouvernement et à son refus de négocier, ces grèves durent depuis plusieurs semaines pour certains (ce jour-là, les cheminots angevins en étaient à leur 16ème jour de mobilisation depuis le 13 mai).

• Le 11 juin était le jour choisi par les intermittents du spectacle pour peser sur les négociations de leur statut que le MEDEF veut casser, ce qui conduirait la plupart d’entre eux à la misère.

• Face aux diverses revendications des salariés, les seules réponses gouvernementales sont la répression et les brutalités policières. Le 10 juin au soir, un ouvrier métallurgiste CGT, qui participait en famille à la manifestation interprofessionnelle d’Angers, a été mis en garde à vue, accusé d’avoir fait un graffiti sur le mur du siège local du MEDEF.

Le 10 juin, l’Assemblée Générale Interprofessionnelle des grévistes d’Angers, rassemblant des salariés en lutte de toutes corporations et de toutes organisations syndicales, décidait d’une manifestation en gare d’Angers à l’heure du TGV de 6h08, avec blocage symbolique. Cette manifestation devait rassembler des représentants de tous les secteurs en grève et des intermittents du spectacle. Les cheminots grévistes devaient être présents mais pour assurer la sécurité des manifestants. Il n’était pas prévu qu’ils participent à une occupation de voies.

Cette manifestation ayant été annoncée, à l’heure prévue, tous les accès de la gare étaient fermés ou filtrés par les forces de l’ordre. Compte tenu du contexte du moment et de l’arrestation, la veille, d’un ouvrier métallurgiste CGT, les 200 manifestants présents étaient déterminés à envahir les voies ailleurs, de manière incontrôlable, menace d’autant plus réelle que d’autres manifestants se trouvaient à un autre endroit de la ville, à proximité de voies ferrées. Dans ces conditions, les cheminots grévistes n’auraient pas pu assurer la sécurité des personnes.

Les organisations syndicales de cheminots d’Angers ont donc, collectivement, décidé de faire entrer les manifestants, en bon ordre, par l’entrée du souterrain Marengo. Pour cela, ils ont demandé à un cheminot gréviste, Martial Thiébaut, représentant syndical SUD-Rail, qui possédait les moyens d’accès, d’ouvrir le portail. La manifestation a donc pu avoir lieu, sans danger pour les personnes et sans débordement.

Au moment où le gros des manifestants est arrivé sur le quai, d’autres arrivaient par le talus au niveau du pont de Contades, ce qui prouvait bien que l’envahissement des voies aurait bien eu lieu même si le portail n’avait pas été ouvert.

Les cheminots grévistes présents n’ont, à aucun moment, été sur les voies. Les responsables syndicaux cheminots ont demandé aux directeurs d’établissements et à l’huissier présents de le constater.

Les manifestants des autres corporations se sont installés sur les voies.

• Ils ont demandé à pouvoir exprimer les revendications aux voyageurs via la sono du TGV, cela a été refusé. S’ils avaient pu le faire, ils auraient dégagé les voies rapidement.

• Ils ont exigé la libération ou, tout au moins des nouvelles de l’ouvrier métallurgiste CGT placé en garde à vue la veille. Aucun responsable des services de police n’a voulu accéder à l’une de ces demandes ce qui aurait conduit, nous n’en doutons pas, à la libération immédiate des voies.

• Les forces de police présentes sur place n’ont, à aucun moment, fait les sommations d’usage pour demander aux manifestants de quitter les lieux. Ces derniers ayant toujours été pacifiques, ils auraient obtempéré à une demande non brutale.

Tout ceci fait que l’occupation des voies s’est prolongée.

Les cheminots grévistes ont convaincu les manifestants de quitter les lieux vers 7h15, pour ne pas pénaliser les TGV suivants.

La manifestation a, alors, quitté la gare en direction du commissariat central.

 

Les organisations syndicales des cheminots d’Angers s’étonnent de la manière dont les directeurs d’établissements de l’EEX et de l’EVEN ont distribué des formulaires de mise en demeure destinés aux cheminots. Certains cheminots ont dû en faire eux-même la demande. Sur certains formulaires, il est indiqué que ces cheminots occupaient les voies, ce qui est faux. A l’inverse, un délégué du personnel SUD-Rail de l’EVEN, qui ne se trouvait pas au niveau de la manifestation mais au niveau du TGV arrêté, a reçu la même demande d’explication que les autres, sans avoir eu de mise en demeure et pour cause.

Ne s’agit-il pas là de la volonté de sanctionner les organisations syndicales ?

Angers, le 16 juin 2003.



Imprimer cet article





Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite