Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le dilemme de la lutte armée dans le sud globalisé


de : Garry Leech
mardi 14 février 2006 - 04h59 - Signaler aux modérateurs

Par Garry Leech Traduction : Numancia Martinez Poggi

L’entreprise danoise Fighters and Lovers [Combattants et Amants] vend un tee-shirt qui fait la promotion de deux groupes armés du sud globalisé : les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) et le Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP). Non seulement l’entreprise de mode produit des vêtements avec les sigles de ces deux groupes armés, mais 6 dollars sur chaque vente seront donnés aux organisations armées en question. Il s’ensuit que les fonds provenant du tee-shirt portant le nom des FARC financeront une station de radio rebelle tandis que les tee-shirt portant le nom du FPLP apporteront un soutien financier à un studio graphique dans les territoires occupés. Ces deux organisations se trouvent sur les listes européennes et états-uniennes des organisations terroristes. Par voix de conséquence, aussi bien l’entreprise que ses clients sont accusés de soutenir le terrorisme. Le geste de l’entreprise, cependant, soulève des questions plus larges, quant à savoir qui décide qui est terroriste, et quelles sont les méthodes qui peuvent être utilisées dans le combat pour la justice sociale.

Des années 1950 à la fin des années 1980, la lutte armée dans les pays du sud globalisé était généralement acceptée comme une stratégie légitime dans le cadre de la recherche d’un changement politique et social. Il existait également une tolérance de la part de beaucoup de gouvernements du nord globalisé envers leurs propres citoyens qui organisaient la solidarité avec les organisations armées de libération comme l’Armée de Libération Palestinienne (sic, ndt), les Sandinistes du Nicaragua et le Front Farabundo Martí de Libération Nationale (FMLN). L’acceptation de la lutte armée comme stratégie légitime pour le changement politique et social a commencé à baisser avec la fin du socialisme à la soviétique et avec la fin de la Guerre froide. L’arrivée du nouveau système économique de libre-échange globalisé a coïncidé avec les politiques états-uniennes de « promotion de la démocratie ». Donc la lutte armée, argumentait-on, deviendrait largement illégitime parce que les citoyens disposeraient des urnes pour effectuer les changements désirés.

Naturellement, le genre de démocratie promue était un modèle libéral occidental basé sur des principes économiques de libre-marché. En fait, cela n’offrait aux citoyens guère plus que le droit de voter pour des dirigeants qui ne s’en remettaient pas tant à leurs électeurs mais plutôt aux institutions internationales -le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, l’Organisation mondiale du commerce- responsables de la gestion de l’économie globale de libre-marché. En effet, les élus étaient contraints de gérer l’économie de leur pays conformément aux linéaments du libre-marché établis par les institutions internationales. Sans surprise, la participation électorale dans beaucoup de pays, notamment en Amérique latine, déclina tout au long des années 1990 à mesure que les citoyens réalisaient que la « démocratie » ne s’intéressait pas à leurs besoins fondamentaux. Pour la majorité des habitants de l’Amérique latine qui vit dans la pauvreté, cela signifiait un échec de la part des dirigeants nationaux élus pour améliorer leur situation économique. L’attaque terroriste du 11 septembre contre les Etats-Unis s’est produite à une époque où la foi en la démocratie et en la doctrine du libre-marché était peu populaire en Amérique latine. La nouvelle guerre contre la terreur du gouvernement Bush, cependant, a davantage assuré que la lutte armée ne reviendrait pas comme une stratégie tolérée internationalement en soulignant que les organisations anti-capitalistes comme les FARC se trouvaient sur la liste états-unienne des organisations terroristes et que donc elles ne pouvaient pas être considérées comme des acteurs légitimes.

Mais « la promotion de la démocratie » et la guerre à la terreur ne sont pas toujours parvenu à garantir que tous les pays d’Amérique latine jouent de façon soumise le jeu des intérêts de Washington. Un exemple, le Venezuela, où une majorité des citoyens a rejeté les partis politiques traditionnels et le modèle de libre-marché en élisant Hugo Chávez à la présidence en 1998. Les Etats-Unis ont réagi énergiquement en cherchant à isoler et même à renverser le gouvernement démocratiquement élu du Venezuela, en soutenant des grèves générales et un coup d’Etat manqué. Le leader vénézuélien a été qualifié de personne autoritaire qui gouverne de façon anti-démocratique, malgré le fait que Chávez a remporté clairement la majorité lors de deux élections présidentielles et lors d’un referendum national, tous déclarés loyaux et libres par des observateurs internationaux. Washington a également accusé Chávez d’être une force déstabilisatrice dans la région et a déclaré sans preuve qu’il soutient des organisations « terroristes », telles que les FARC. Il est clair que du point de vue de Washington la démocratie n’est perçue comme légitime que lorsque les citoyens élisent des leaders du goût des Etats-Unis.

Avec Chávez au pouvoir au Venezuela et Evo Morales en Bolivie, les années qui viennent seront décisives pour savoir si les pays d’Amérique latine et du sud globalisé peuvent vraiment parvenir à la souveraineté économique et politique et pour savoir si Washington acceptera et soutiendra ces objectifs. Dans le cas contraire, et si les citoyens croient que les Etats-Unis sont responsables de l’affaiblissement et du renversement de leurs gouvernements élus, ils ne seront pas loin de perdre complètement la foi dans les processus démocratiques. Beaucoup de citoyens en Amérique latine pourraient en venir à la conclusion que la lutte armée est la seule voie pour parvenir à la justice économique, sociale et politique. Il y aurait donc non seulement résurgence de la lutte armée menée par des organisations se battant pour la justice sociale, mais également résurgence d’organisations violentes criminelles ne recherchant que leurs intérêts propres.

Nous percevons déjà ce processus dans l’augmentation dramatique de la violence criminelle en Amérique latine quand des individus et des gangs enracinés dans la pauvreté ont perdu la foi dans les processus démocratiques. Finalement, le résultat probable serait une plus grande quantité d’Etats inachevés dans la région, alors que les structures sociales seraient brisées, ce qui se produit déjà en Haïti et dans certains pays d’Afrique. Cependant, dans un tel scénario, ces groupes armés du sud globalisé recherchant la justice sociale trouveraient un surcroît de soutien parmi les peuples du nord globalisé. De ce point de vue, peut-être que l’entreprise de mode Fighters and Lovers est juste un peu en avance sur son temps.

http://www.colombiajournal.org/colo...



Imprimer cet article





Rencontre Macron/Gilets Jaunes ? Jérôme, éborgné, se confie !
vendredi 28 - 18h30
Un député de LREM mise à fond pour la réforme des retraites, et pour cause !
vendredi 28 - 18h15
Reportage : Quel cadre juridique pour la chirurgie esthétique dans les pays gouvernés par la gauche ou la droite
vendredi 28 - 10h55
de : Stella2
Du pain contaminé et des jeux, Boycott des JO radioactifs TOKYO 2020
vendredi 28 - 10h22
de : JY Peillard
La Bourse de Paris dévisse de 3,36% et ça continue ... !
vendredi 28 - 10h11
de : gutknecht
1 commentaire
Le Dow Jones perd près de 1.200 points, panique persistante autour du coronavirus
jeudi 27 - 23h20
de : nazairien
AVOCATS EN GRÈVE : LA RÉSISTANCE CONTINUE
jeudi 27 - 16h36
de : JO
LE VENIN DANS LA PLUME - Édouard Drumont, Éric Zemmour et la part sombre de la République
jeudi 27 - 14h13
de : Ernest London
1 commentaire
Contre l’interdiction du parti communiste polonais
jeudi 27 - 09h23
de : jodez
2 commentaires
Suppression de tournées : La Poste invente le facteur qui traverse les murs
jeudi 27 - 07h58
Désencerclement : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 27 - 07h28
de : Hdm
Mme. Belloubet pressentie pour le Cour des Comptes ?
mercredi 26 - 11h22
de : joclaude
3 commentaires
Anti-racisme à gauche et signes religieux. (Fr - Deutsch)
mercredi 26 - 00h26
de : Christian DELARUE - Monique DEMARE
UN ESPACE INDÉFENDABLE - L’Aménagement urbain à l’heure sécuritaire
mardi 25 - 07h03
de : Ernest London
Élections, piège à cons ?
lundi 24 - 13h28
de : jean1
1 commentaire
A paris . 24 février 2020 : Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente
lundi 24 - 12h18
de : jean1
2 commentaires
La Bourse de Paris s’affole face au coronavirus
lundi 24 - 10h55
de : nazairien
6 commentaires
Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »
lundi 24 - 09h12
2 commentaires
AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On peut tromper tout le monde pendant un certain temps et certains pour toujours, mais on ne peut pas tromper tout le monde éternellement! Abraham Lincoln
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite