Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
de : André Bouny
samedi 18 février 2006 - 03h40 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

"la perle de l’Empire" : des "aspects positifs" de la colonisation

par André Bouny

JPEG - 29.5 ko
Les têtes coupées des pirates

Cette photo est un fragment d’une carte postale qu’envoyaient les colons d’Indochine à leurs compatriotes de France. Elle montre une pratique datant de 1856 envers les "pirates". "Pirates" était le nom donné aux premiers indépendantistes. Cette scène porte les germes de la défaite sans avenir. Quand les guerres ne disent pas leur nom : les "troubles d’Indochine", "les évènements d’Algérie"... les opposants sont aussi débaptisés. Les Américains surnommeront les Vietnamiens "Charlie" ou "face de citron" ; les Irakiens, les "insurgés" ; comme les Russes qualifient les Tchétchènes de "bandits", etc.

JPEG - 69 ko
La cangue, carte postale de Gaston

Cette photo représente une carte postale de 1905, envoyée par le colon Gaston à sa famille de France. Elle représente les Vietnamiens à la cangue. La cangue était une échelle qui prend la tête entre les barreaux, interdisant le déplacement aisé, le rapport avec l’autre et le sommeil, une vie entière à rechercher une meilleure position physique annihile la réflexion. La carte postale est signée : Bonne Santé, Gaston.

JPEG - 98.8 ko
La chasse aux pirates, faute de tigre...

Cette photo est prise dans le Nord-Tonkin (Nord du Viêt Nam) en 1908. Ces têtes de « pirates » sont soupçonnées d’avoir empoisonné des soldats français. Un délégué et des partisans posent autour du trophée. Ils pètent d’arrogance et de satisfaction comme font les chasseurs de tigres, tandis que dans les yeux de la garde indigène transparaît la dureté des combats à venir.

JPEG - 176.9 ko
La carte postale...

Cette carte postale représente une tête coupée dans un panier, encore un « pirate » indépendantiste empoisonneur décapité le 8 juillet 1908, selon la coutume.

Au Viêt Nam existe une petite île dont on ne peut sortir ni accéder aux marées d’équinoxes. A ce moment précis, pour des raisons de sécurité, s’y tenait le grand marché aux esclaves pour les plantations. Une mutinerie éclata. La Garde indigène sous le joug des colonisateurs reçut l’ordre d’ouvrir le feu. Les premières mitrailleuses haletantes pelaient la foule des parias comme un oignon. Les corps furent jetés à la mer. Dans les années quatre-vingts est né le Musée des Horreurs de la Guerre à Ho Chi Minh-ville (aujourd’hui rebaptisé Musée de la Guerre pour des raisons diplomatiques) Il y avait une photo des indigènes qui ont tiré sur les leurs : ils venaient d’être décorés, leurs mains étaient bandées puisque brûlées par les fûts rougis, et leurs yeux hagards étaient perdus. Ils avaient obéi sous la double menace du pistolet et du bagne de Poulo Condor avec ses cachots enterrés aux grilles aériennes permettant de surveiller les misérables enchaînés et de les chauler...

Chers députés, comment nos manuels scolaires racontent-ils les péripéties de nos « illustres généraux » dont nos rues portent les noms sans vergogne ? Il en était un, réputé injuste et féroce, qui mettait (ou faisait mettre) des grenades dans la bouche d’enfants. Les têtes tombaient aux pieds des parents pour qu’ils parlent. C’était à Thu Duc, à 28 kilomètres au nord-ouest de Saigon.

JPEG - 64.3 ko
Le bonheur est au premier plan, pas de femme...

Cette photo montre un résident français et des notables indigènes de Quang-Ngaï, en 1933. Il est facile de reconnaître le maître des lieux. La tristesse des adultes et des visages d’enfants en dit long. Et l’absence totale de femme en dit bien davantage.

JPEG - 85.9 ko
Le maître, chercher le maître...

Cette photo des années trente montre le personnel d’une résidence supérieure. Au premier plan, le Bonheur et son fils sont entourés des servants. Là aussi, fermeté et absence totale de femme laissent apparaître les fondements de la colonisation.

JPEG - 68.4 ko
Non, ce n’est pas la photo du temps des américains

Non, ce n’est pas la photo du temps des Américains...elle est prise dans le delta du Mékong en 1946. Sans commentaire.

Chers députés de France, des « aspects positifs » de la colonisation...ne nous faites pas le coup des écoles et des hôpitaux, ils étaient destinés à la population coloniale et, dans une moindre mesure, aux notables indigènes collaborateurs. La religion importée mettait en place des dispensaires et des écoles de dernier ordre, anesthésiant de ce fait la conscience et repoussant la révolte. A propos de soins, le Viêt Nam possédait la médecine chinoise. A propos d’école, au Viêt Nam, le lettré -même en guenilles- détenait la plus haute considération sociale, avant l’homme de pouvoir, devant le notable, avant le riche commerçant. Ce pays organisait depuis des siècles des « joutes » de poésies. Chaque année, ce pays se passionnait pour élire le meilleur poète et diseur de poésie. Le nom du gagnant était gravé depuis des siècles dans le marbre, raffinement d’une civilisation autre que celle de l’arène et des jeux olympiques.

Des « aspects positifs » de la colonisation ? Au mieux, on peut dire qu’aujourd’hui les offices d’Etat de ces pays sont le plus souvent d’anciens édifices coloniaux, que les colons n’ont pas bâti pour cet usage. Maigre consolation pour les deux camps.

P.S. Ces photos sont empruntées à des collections privées et des musées. Eric Deroo & Pierre Vallaud les ont collectées, parmi tant d’autres, dans un livre « INDOCHINE FRANCAISE, 1856-1956, GUERRES, MYTHES ET PASSIONS » chez Perrin. Un livre que je vous recommande.

*André Bouny, père d’enfants vietnamiens, président du Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York (CIS).



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
18 février 2006 - 08h47

Dans les années 30, un procès de légionnaires envoyés en Indochine était relaté par la compagne d’André MALRAUX, journaliste (publié dans un recueil d’articles à la NRF) où "nos" militaires racontaient les atrocités qu’ils commettaient comme la recette de cuisson des têtes coupées qui servaient de presse-papier à leurs officiers.Répression, tortures et racisme ont fait la fortune des MICHELIN .



> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
18 février 2006 - 11h09

Un excellent livre de Marie-Monique Robin montre les conséquences des crimes et atrocités françaises en algérie et en indochine : Escadrons de la mort : l’école française, La Découverte, 2004
par l’exportation des méthodes de l’armée française aux Etats-Unis et en Amérique latine.
C’est aussi un documentaire, édité par les films du paradoxe.

Par ailleurs je ne peux que chaudement recommander la lecture des textes réunis par Pierre Vidal Naquet, Les Crimes de l’Armée Française, La Découverte, en poche



> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
18 février 2006 - 12h06

De Claude d’auvergne. Il existe aussi un livre d’une certaine ANDREE VIOLIS. Femme de gauche et aviatrice qui a eu son heure de célébrité."SOS indochine",Il date des années 30 et, je crois avant le front popu. je ne sais pas si on peut le retrouver aujourd’hui.
On y aprend, en autres, que l’Armée française avait inventé des raffinements dans la torture.
par exemple introduire dans le ventre des femmes des nids de fourmis rouges. Bien sur elles en mourraient.
EN 1948-49, jeunes communiste nous avons disputé des dizaines de courses poursuites avec les agent des diverses forces de l’ordre, pour afficher une affiche, "c’est ça la guerre d’indochine" on y voyait un soldat français tenir a bout de bras un tete de Viet-Namien. Le fait que ce jeune avait du être un camarade nous mitivait ,et un ce temps j’etait un bon au 1000 métres.
Nous les colions a l’aube quand les prolos rentrent à l’usine, ainsi elles tenaient un jour entier.
Plus tard, début 52, quand j’ai fait mon S.M. l’armée nous a proposé un 1 million pour un engagement de 21 mois. ( un somme1 million 1952) c’etait une somme.
Inutile de dire ma réponse (modérée d’ailleur par mesure de précaution).

Cette affiche doit pouvoir ce retrouver aujourd’hui.

Salut à tous, bon courage, il y a encore du boulot. Claude



> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
20 février 2006 - 11h10 - Posté par

Je crois qu’il s’agit de ce livre que j’ai prêté après en avoir lu un chapitre. Je vais essayer de le récupérer. JdesP


> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
6 février 2009 - 13h46 - Posté par Hélène

Auriez-vous plus d’informations sur les années d’Aviatrice d’Andrée Viollis ?


> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
19 février 2006 - 09h05

L’horreur de la colonisation, nous petits Français pauvres, nous étions hostiles à cette colonisation et solidaire du peuple Vietnamien qui à tant souffert de toutes ces guerres coloniales.
Nous espèrons que la réunification apportera à ce peuple valeureux tout le bonheur et la prospèrité qu’il mérite trés largement.
Nous souhaitons que les relations avec la france seront amicales dans le respect de chacun et pour oublier ce qui a divisé les dirigeants de nos deux peuples.
Nous respectons infiniment ceux qui sont mort pour le Viet-Nam et se sont battus pour leur liberté.
Je respecte aussi tous nos soldat Français mort dans ce pays pour la stupidité de la colonisation.
Chaque peuple à droit à sa liberté son autonomie et son bonheur.
Vive la FRANCE et le VIET-NAM dans la paix, l’amitie, le respect et la prospérité de nos deux peuples.
Un petit Français



> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
20 février 2006 - 19h47

Et ça c’était l’indochine.

Moi je suis trop jeune, mais mon père a été 3 ans en Algérie, et il m’a toujours dit que ceux qui venaient d’indochine étaient des cinglés.

Certains d’entre eux ont passés directement de la seconde guerre mondiale à l’indochine puis à l’algérie sans s’arrêter, ils faisaient semble-t-il peur même aux plus violents des militaires qui n’avaient pas fait l’Indo.

Il ne fait AUCUN DOUTE que même ceux qui se sont réinséré dans le civil (mais ils sont tous vieux maintenant), ont gardé malgrè une bonhommie de surface un vrai racisme hargneux et satisfait.

Je ne sais rien pour l’Indochine, mais pour l’Algérie, aucun soldat français ne pouvait ignorer ce qui se passait réellement.

En effet, les bravades des sous-officiers qui se vantaient de leurs "exploits" étaient trop courantes.

C’est de cette période que vient les termes "crouilles", "bougnoules", "melons".

Ce racisme là, ultra violent et barbare, issu directement de nous les français, il n’est pas prêt d’être rendu publique, surtout avec le gouvernement actuel.

Cela rend encore plus triste la progression actuelle de l’islamisme, nouvelle forme de violence qui s’abat sur des gens qui ont du en premier lieu souffrir de la violence de l’armée française, et du mépris ignorant d’une population française qui n’a jamais vu les algériens autrement que comme des immigrés voleurs justes bons à prendre des métiers d’éboueurs ou de maçons aux "honnêtes" français.

Non, c’est pas prêt de se terminer, mais il est bon que parfois cela soit dit.

La pluparts des conscrits étaient contre (dans les années 60, l’armée n’était pas professionnelle), mais le silence continue encore maintenant.

Je crois que des photos comme dans cet article concernant la guerre d’Algérie (57-62) ne seraient pas possible encore maintenant, surtout avec le climat actuel de haine entre l’occident et les pays Arabes.

jyd.



> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
21 février 2006 - 09h52 - Posté par

Tu as tout fait raison, mon père chômeur engagé dans les parachutistes en 1953, a été fait prisonnier un peu avant DIEN BIEN PHU. Il n’a jamais été torturé , il a seulement partagé le sort de ses geoliers : malnutrition, fréquents déplacements pieds-nus dans la jungle. Il en avait gardé de l’estime pour le courage et l’humanité du peuple Vietnamien. Dès son retour, il a été "briefé" avec notamment un questionnaire prouvant la défiance des autorités pour le Communisme et les risques d’endoctrinement dans les camps de prisonniers. Mon père et ses "camarades" prisonniers n’ont rien subi de ce genre. Il reste que le Racisme était largement répandu dans les troupes et que mon père n’y a pas échappé. Il est rentré à la maison et a quitté l’armée, en 1954, mais heureusement n’a trempé dans aucune action, ni exaction avec l’OAS plus tard qui avait des relais actifs chez les parachutistes anciens combattants d’Indochine. La haine pour les Algériens était courante et s’explique aussi en partie par l’humiliation et l’esprit revanchard suscité par les défaites successives subies par l’armée française depuis 1918.Mon père a combattu en lui ce racisme d’une extrême violence renforcé dans les années 70 par beaucoup de rapatriés d’Afrique du Nord largement représentés par LE PEN sur le plan politique. Il a fait enfin la part des choses en votant communiste à chaque élection à partir des années 80. Mon père était un cinglé qui avait subi directement les bombardements allemands et américains à l’âge de 10 ans, en Bretagne dont il parlait avec effroi, Il n’a pas fait partie des tortionnaires.


> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
22 février 2006 - 08h52 - Posté par

QUELQUES VERITES SUR LA GUERRE D’INDOCHINE .

Ce qu’il faut d’abord savoir c’est que le general Leclerc etait tout à fait partisan de l’independance du vietnam , les rapports qu’il envoyait à paris sur la base des analyses de Sainteny sont tout à fait clair à ce sujet .
HO CHI MINH fut reçu à paris en qualité de chef du gouvernement vietnamien pour discuter de la place du vietnam independant dans l’Union Francaise , ce que les vietnamiens ne refusaient pas à priori .
Pendant les negociations l’Amiral d’Argenlieu engagea les hostilités contre les forces (milices) vietnamiennes , et DE GAULLE choisit d’Argenlieu contre Leclerc .
Les anglais et les americains soucieux de reduire l’influence française firent tout pour empecher puis ralentir l’occupation du vietnam par l’armée française .
L’armée française en indochine n’avait rien à voir avec l’armée d’algerie . Composée uniquement d’engagés , le contingent ne fut jamais envoyé en indochine , elle fut dans un premier temps composée par les unités qui avaient fini la guerre contre les allemands , et par des regiments de la legion etrangere ou l’on retrouvait beaucoup d’anciens soldats allemands ayant combattu sur tous les fronts de la deuxieme guerre mondiale . Armée de professionnels elle ne fut jamais l’armée du peuple , et là se trouve sans doute une des premieres causes qui plus tard amenerait des officiers français à se dresser contre la republique .
Envoyée en indochine pour retablir la presence française par les gouvernements successifs , cette armée ne reçut jamais les moyens de sa mission , ni en hommes ni en materiels , ce qui constitue une deuxieme cause du ressentiment de certains officiers contre la republique .
Enfin cette armée traditionnelle se trouva confrontée à un type de guerre dont elle n’avait aucune connaissance , la guerre revolutionnaire de liberation , pas de front , pas de divisions constituées du moins au début , pas d’uniforme , un peuple en guerre .
Cette guerre revolutionnaire , Argoud , Bigeard , et d’autres , qui s’etaient comportés en indochine comme des soldats traditionnels , essayeront d’en transposer les methodes en algerie avec les atrocités que l’on connait , mais l’honneteté minimum , oblige à dire que la guerre revolutionnaire , est elle meme porteuse d’atrocités , les minorités ethniques du nord tonkin qui avaient toujours refusé le colonialisme vietnamien , et qui pour cette raison etaient les alliés de facto de l’armée française en auront payé le prix fort pendant toute cette guerre qui n’aurait jamais eut lieu si le general Leclerc de Hautecloque avait pu se faire entendre .
claude de toulouse .


> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
20 février 2006 - 21h37

BIENTÔT LE PREMIER ANNIVERSAIRE !

C’était le 23 février 2005...
Seuls les communistes avaient dès le début dénoncé (voir l’Huma)...
Bientôt 1 an qu’on nous imposait cette ignominie... Bientôt 1 an qu’on dit et montre si peu de choses sur "les bienfaits de la colonisation"...
Ces photos épouvantables disent si peu de chose sur l’incommensurable quantité de saloperies pratiquées partout dans "nos belles colonies"...
Il faut regarder et montrer tout cela... Il faut lire Léopold Sédar Senghor, mais aussi Patrick Chamoiseau, etc.
Ils racontent les bienfaits faits par les colonisés à la "mère France"... et les malheurs qu’ils ont dû endurer eux...
Il faut faire la lumière et couper l’herbe sous le pied des "révisionistes" de tout poils de Nicolas à Jean-Marie ou... Georges Frèche !
Enseignants, révoltez-vous et dites la vérité de ces saloperies ! N’acceptez pas d’être des complices ! Parents, prévenez vos enfants ! Syndicalistes, informez autour de vous ! Militants de gauche, criez la honte de cette barbarie !

NOSE DE CHAMPAGNE.



> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
6 mars 2006 - 20h44 - Posté par

"Les bienfaits" d’un crime contre l’humanité !!!


> Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
24 février 2006 - 08h41

Il y a 2 ans, en Août 2004, j’avais refusé de visiter le "Musée des Horreurs" euphémiquement
rebaptisé "musée de la guerre" à Ho Chi minh (Saïgon) car j’en pouvais plus et que je croyais qu’on
avait avancé. Eh bien non ! il faut remettre ça, surtout en ce moment ou le révisionnisme revient au grand
galop dans notre "belle démocratie Française". Aucune avancée, aucun progrès n’est installé pour toujours,
il faut sans cesse être vigilant. Un travail comme le vôtre est précieux, pour rectifier les manuels scolaires
ou autres informations "fausses" par ommission volontaire ou non.
Hier on employait le mot "Pirates" aujourd’hui on emploie le mot "Racaille" ou même comme j’ai entendu
il y a 2 jours le mot "Barbare" pour un délinquant de la pire espèce. Attention les mots ont un vrai sens, et
il serait temps de les réutiliser à bon escient . Pour cela retournons à l’Histoire des peuples et à leurs
civilisations, les jugements hatifs sont porteurs d’obscurantisme dangereux pour l’Humanité.
Merci à vous !
Sincères salutations.
Béa.



Mesdames et Messieurs les Députés de France, regardez ces photos d’Indochine
31 janvier 2011 - 21h24 - Posté par Henry

Rappelons que le colonialisme est une idée de "gauche" (ex. : Jules Ferry) appuyée par les orléanistes (aujourd’hui on dirait libéraux et les banques) tous parangons des vertus des "lumières" et de la "démocratie" républicaine universaliste - que l’armée était aux ordres d’un Etat ploutocratique et que les gouverneurs étaient pour la plupart des francs maçons (club "des potes ploutocrates" ou des requins)... La Révolution Française est née de carnages comme sa fille bolchevique sera sanguinaire et son fils le libéralisme promoteur du fric roi bling bling et de l’individualisme mégalomaniaque fera des milliards de morts (la crise actuelle en prévoit trois milliards sur 9...)... La "droite" n’est venue au colonialisme plus tard et grâce à l’Eglise historiquement à la pointe du mondialisme et du globalisme sans partage, "l’amour du Dieu méchant et jaloux ne respectant pas les différences", c’est le cardinal Lavigerie fondateur des pères blancs qui ralliera cette dernière, et l’appât du gain (du "bourgeois" - aujourd’hui du "bobo 68ard")... Une politique se juge à ses résultats, le monde est pourrie par le libéralisme (pollution et surpopulation...) et la France est devenu une colonie de ses ex-colonies... La colonisation a ruiné la France (ex ;. infrastructures payées par le Peuple français, époque ou des enfant de 12 ans travaillaient dans les mines de charbons...) et a enrichi une minorité dont les rejetons, des traîtres aux yeux du Droit des Peuples à disposer de leur destin, cautionnent le génocide des Peuples européens, aujourd’hui la culture, demain le type humain, il n’y a pas de petit profit... après avoir malmené les cultures des Peuples africains, asiatiques et sud américains... dé ou a-culturation promotrice de suicides, de guerres et de génocide... Vive les "lumières" ou des crétins irresponsables ont pris leurs fantasmes pour des réalités donnant aux pires malfaisants la possibilité de piller les Peuples par l’égoïsme roi, c’est à dire la guerre de tous contre tous. La "gauche" ("caviardisée" dès l’origine) a remplacé le socialisme par l’immigration de peuplement chère au patronat mondialiste... Aujourd’hui le colonialisme c’est l’ONU, le FMI, l’OCDE, l’Europe du fric (accords Bale III au profit des USA) etc. ... Les Peuples de France n’ont rien à voir avec le colonialisme, rien, car ils en crèvent depuis le début - la "démocratie" n’ayant jamais existé pour eux la République "bananière" s’en est bien gardée. (Peuples de France ? Car comme les USA la France est composite dans ses cultures (Bretons, Corses, Occitans, Basques, Wallon, Flamand, etc.) - nota : ce qui est composite se décompose un jour...






MACRON ET LE TROU NOIR SANS REPIT
jeudi 25 - 23h05
de : Nemo3637
3 commentaires
Près de 70% des policiers d’une compagnie de CRS en arrêt de travail : « Certains sont proches du burn-out »
jeudi 25 - 20h59
de : jean 1
1 commentaire
La police française utiliserait des « armes de guerre » lors des manifestations !
jeudi 25 - 18h20
de : JO
Notre Dame : qui a allumé le feu ?
jeudi 25 - 15h58
de : Patrick Samba
2 commentaires
Des journalistes convoqués pour compromission du secret de la défense nationale
jeudi 25 - 12h49
de : Disclose, ARTE Info, Konbini, Mediapart
ARRESTATION DE GASPARD GLANZ LE 20 AVRIL 2019 À PARIS (ACTE 23 #GILETSJAUNES) (video)
jeudi 25 - 12h39
Le lanceur de balles de défense a été reconnu comme « arme de guerre » par la réglementation internationale.
jeudi 25 - 11h40
de : JO
Mélanie, gilet jaune amiénoise frappée violemment dans la nuque par un policier samedi à Paris (video)
jeudi 25 - 08h51
de : Vanessa Lamarre
2 commentaires
Conférence de presse à haut risque pour Macron
jeudi 25 - 08h24
de : Placide
1 commentaire
Ce qu’a déclaré Gaspard Glanz, repris par Pierrick Tillet, impressionnant de lucidité et de courage
mercredi 24 - 13h33
de : nazairien
1 commentaire
Grande fête du livre Paris samedi 27 avril 2019
mercredi 24 - 11h10
de : Frank
Nous sommes tous des débiles profonds
mardi 23 - 23h37
de : irae
Contre le travaillisme patronal
mardi 23 - 21h35
de : Christian DELARUE
2 commentaires
AP-HP : la grève cherche à s’étendre en l’absence de nouvelles propositions de la direction
mardi 23 - 19h44
de : Stéphane Ortega
Force et Honneur, pour le Journaliste Gaspard Glanz, toute sa détermination et sa volonté, dans le regard (vidéo)
mardi 23 - 14h39
de : nazairien
4 commentaires
Gal Tauzin, Permettez que je vous donne ici ma vision de votre révolte, que je considère comme très saine dans le fond.
mardi 23 - 12h50
de : nazairien
3 commentaires
« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme
mardi 23 - 08h06
de : Frédéric Lemaire, Henri Maler
1 commentaire
Toulouse : “Ne vous suicidez pas, rejoignez nous ! ” lance au mégaphone une Gilet jaune aux policiers (video)
mardi 23 - 07h55
de : Laurent Dubois
À Lyon, des gilets jaunes isérois ont chanté "Ne vous suicidez pas, rejoignez-nous" aux forces de l’ordre (video)
mardi 23 - 07h49
1 commentaire
Un oligarque, "ça ose tout" Carlos Ghosn aurait dépensé l’argent de Nissan dans des boutiques de luxe
lundi 22 - 20h29
de : nazairien
1 commentaire
Les Gilets Jaunes de France. « Nous ne lâcherons rien ». CQFD !
lundi 22 - 16h49
de : JO
Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
lundi 22 - 13h29
de : Pierrick Tillet
7 commentaires
Nouvelle polémique suicides policier bel enfumage.
lundi 22 - 09h11
de : irae
3 commentaires
Acte 23 Gilets Jaunes samedi 20 avril 2019
lundi 22 - 08h35
de : jean 1
2 commentaires
Enquètes sur pratiques policières !
dimanche 21 - 16h54
de : JO
1 commentaire
LA RECOMPOSITION DES MONDES
dimanche 21 - 10h52
de : Ernest London
1 commentaire
Acte 23, forte mobilisation à Paris, Les Gilets jaunes chantent leurs carmagnoles
dimanche 21 - 10h06
de : nazairien
1 commentaire
Le gouvernement sous arrestation.
samedi 20 - 18h29
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Lavilliers vire casaque
samedi 20 - 12h22
de : Stafed
4 commentaires
Y-a-t-il eu fichage des « gilets jaunes » blessés lors des manifestations ?
samedi 20 - 08h15
de : François Béguin
Fortes restrictions du droit de manifester : Un Etat de droit en dérive !
samedi 20 - 07h03
de : Chrstian DELARUE
2 commentaires
« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris (video)
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
5 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
6 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite