Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Incinérateur de Gilly sur Isére


de : liberation
samedi 2 août 2003 - 23h09 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

http://www.liberation.com/page.php?...

Savoie : l’usine incinérait les ordures et la santé Fermé en 2001, le four de Gilly a pollué la vallée et pourrait avoir provoqué des cancers.

Samedi 02 août 2003

Par Olivier BERTRAND

Albertville envoyé spécial

La cheminée se dresse encore, noire de suie. Le four ne pollue plus. L’usine d’incinération des déchets de Gilly-sur-Isère, aux portes d’Albertville, a fermé en catastrophe, le 26 octobre 2001. La vallée était souillée aux dioxines, et des milliers d’animaux ont été abattus (le plan d’assainissement a coûté plus de 15 millions d’euros). Vingt mois plus tard, des tas de foin contaminé achèvent de sécher devant l’usine où plus personne ne peut entrer. Les gendarmes ont posé des scellés. Pour la première fois, une instruction, longue et coûteuse, tente de déterminer si les dioxines d’une usine d’incinération ont provoqué un excès de cancers parmi les riverains. A Gilly, les riverains avaient rebaptisé « rue des cancers » une longue artère située sous le panache de fumées. L’enjeu de l’enquête savoyarde est de taille, car les plaintes se multiplient en France autour des fours à faible capacité (1). Dans la vallée d’Albertville, des experts mesurent ni l’étendue de la pollution, pendant que d’autres vérifient l’excès de cancers, avant de rechercher les liens pouvant être établis entre la contamination, l’usine et les malades.

Contamination. Pour la pollution, il n’y a plus de doute. Déjà, des mesures alarmantes avaient été rendues publiques, avant la fermeture de l’usine. Une vache paissant à proximité cachait par exemple dans ses pauvres pis un lait contaminé, contenant quinze fois plus de dioxines que la norme européenne. Depuis, la justice a découvert que, dès juin 2001, des relevés inquiétants avaient été cachés. L’entreprise qui gérait le four savait que les fumées avaient rejeté 13 000 fois la norme européenne lors d’une campagne de mesures. Mais elle avait discrètement consigné ce chiffre et continué de traiter les déchets, comme si de rien n’était.

Des experts de l’Institut de recherches criminelles de la gendarmerie tentent désormais de mesurer l’étendue de la pollution dans l’environnement. De multiples prélèvements ont été effectués dans les sols, les cours d’eau et les canalisations. Des hommes-grenouilles ont aussi sondé les bassins voisins, ainsi qu’une ancienne gravière, remplie de mâchefers. Des alpinistes du peloton de gendarmerie de haute montagne de Bourg-Saint-Maurice ont prélevé de la suie à l’intérieur de la cheminée.

Selon un enquêteur, la gendarmerie nationale aurait accordé « des moyens financiers importants » pour cette « affaire de santé publique » inédite. Six hommes travaillent à temps complet, depuis plus d’un an. Ils ont fait développer un logiciel pour gérer la masse de documents saisie lors des perquisitions dans l’usine, au siège de la société, au syndicat et en préfecture. Pendant ce temps, un expert nommé par le juge a étudié le fonctionnement de l’usine, pour vérifier si elle respectait la réglementation. Le résultat est édifiant. Son rapport, bouclé au printemps, égrène de multiples manquements. L’usine d’incinération n’aurait « jamais fonctionné en conformité avec les normes législatives ou réglementaires », les travaux de mise en conformité n’auraient « pas été entrepris » et l’exploitation aurait « cependant été poursuivie dans des conditions de moins en moins conformes à la législation ».

Les ordures auraient dû être stockées sur une aire étanche, afin que les eaux d’écoulement puissent être traitées. A Gilly, le jus partait directement dans la nature. L’aire n’a été faite que tardivement. Les déchets, eux, étaient brûlés dans un four rustique. Sans maîtrise, semble-t-il, des températures et des temps de séjour. Or les dioxines se forment lors de combustions trop rapides, ou à trop basse température.

Les enquêteurs cherchent désormais à cerner toutes les autres causes possibles de pollution dans la vallée. Un travail complexe, pour prévenir les contre-expertises. Pendant que les gendarmes progressent, un collège d’experts travaille sur les conséquences d’une éventuelle contamination. Trois spécialistes (en toxicologie, cancérologie et médecine légale) vérifient l’excès de cancers. Une dizaine de plaignants malades ont subi, en février, des prélèvements de sang et de cheveux. Des autopsies ont été réalisées sur trois plaignants décédés depuis l’ouverture de l’information, le 3 juin 2002. Les gendarmes ont également distribué dans la « rue des cancers » un questionnaire très détaillé à 114 familles. Rédigé par les experts médicaux, il s’intéresse aux maladies, aux pratiques alimentaires, aux antécédents familiaux. Les sondés se chauffaient-ils au bois ? Mangeaient-ils des fruits du jardin ? Allaient-ils cueillir des champignons ? Se baignaient-ils dans le plan d’eau voisin ? « Je ne me fais pas trop d’illusions sur les chances d’établir un lien entre le cancer et la pollution », soupire Dominique Frey, présidente de l’Acalp, l’association de riverains qui s’est cons tituée partie civile au printemps 2002. Mais Thierry Billet, l’avocat de l’Acalp, estime que la « mise en danger délibérée » d’autrui a de fortes chances d’être établie par la justice.

Les acteurs mis en cause par l’association (le syndicat de communes, l’entreprise qui gérait et l’Etat qui devait contrôler) se livrent dans cette perspective à un exercice compliqué. Ils relativisent la pollution, contestent ses conséquences, tout en commençant à se rejeter la responsabilité. Le syndicat accuse l’entreprise d’avoir caché, en juin 2001, que l’usine battait des records de dioxine. Elle répond que les chiffres lui paraissaient « aberrants », et souligne que, depuis dix ans, elle a écrit une bonne demi-douzaine de fois pour rappeler que l’usine n’était pas aux normes. Le syndicat de communes et l’Etat se regardent en chiens de faïence. Chacun connaît trop les carences de l’autre. Plusieurs pièces saisies montrent par exemple que l’Etat a sciemment laissé l’usine fonctionner hors norme, tentant en 1996 d’obtenir en échange que les élus s’engagent à construire un deuxième four.

Craintes. L’instruction devrait prendre un nouveau tour à la rentrée. Le gendarme qui animait la cellule d’enquête a été promu, et le juge d’instruction muté en Corse cet été. Les plaignants craignent que l’on tente d’étouffer l’affaire. Mais les gendarmes assurent qu’il n’en est rien et soulignent que le remplaçant est venu, avant même sa mutation, s’imprégner du dossier. Le juge, de son côté, a pris le temps de rassurer la présidente de l’association. La justice a nommé pour le remplacer deux magistrats à Albertville, au lieu d’un. L’un des nouveaux se consacrera exclusivement aux dioxines.

(1) La législation était moins contraignante pour les fours d’une capacité inférieure à 6 tonnes/heure.

Kyra-Françoise kfm1@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Incinérateur de Gilly sur Isére
28 décembre 2004 - 16h33

pourrais je avoir plus dinfo car je suis une eleve de 6é et je fais un expose et je voudrais savoir comment cette catrastrophe est il arrive ?






Anti-racisme à gauche et signes religieux. (Fr - Deutsch)
mercredi 26 - 00h26
de : Christian DELARUE - Monique DEMARE
UN ESPACE INDÉFENDABLE - L’Aménagement urbain à l’heure sécuritaire
mardi 25 - 07h03
de : Ernest London
Élections, piège à cons ?
lundi 24 - 13h28
de : jean1
A paris . 24 février 2020 : Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente
lundi 24 - 12h18
de : jean1
2 commentaires
La Bourse de Paris s’affole face au coronavirus
lundi 24 - 10h55
de : nazairien
6 commentaires
Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »
lundi 24 - 09h12
1 commentaire
AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre. Ernest Hemingway
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite