Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les forces d’occupation entrent en force au Liban malgré le vote de la résolution à l’Onu
de : Al Faraby
samedi 12 août 2006 - 13h56 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 37 ko

de Al Faraby

L’armée d’occupation israélienne est entrée en force samedi 12 août au matin dans le sud du Liban, quelques heures seulement après le vote d’une résolution à l’Onu appelant à la cessation des hostilités et proposant un règlement du conflit qui a fait plus d’un millier de morts en un mois.

L’aviation avait précédé son agression par des bombardements, tandis que la résistance, qui tentait selon la police libanaise de freiner les colonnes de chars, a également tiré une vingtaine de roquettes sur le nord d’Israël.

"Conformément à la décision mercredi du cabinet de sécurité, l’armée israélienne a lancé une opération terrestre au sud du Liban qui doit s’étendre jusqu’au fleuve Litani", a indiqué le porte-parole de l’armée d’occupation, précisant que les troupes allaient bénéficier d’une couverture aérienne et maritime.

Selon Avi Pazner, porte-parole du gouvernement de l’autorité d’occupation, cette opération visant à "neutraliser les capacités du Hezbollah à tirer des roquettes et des missiles vers le nord d’Israël n’est pas limitée dans le temps".

Le Litani se trouve de 5 à 30 km de la frontière israélienne, selon son cours. Il se jette dans la Méditerranée à quelque 70 km au sud de Beyrouth et à 6 km au nord de Tyr.

Quelques heures plus tôt à New York, une résolution avait été votée à l’unanimité des 15 membres du Conseil de sécurité, appelant le Hezbollah à cesser [ immédiatement ] toutes ses attaques et Israël à cesser [ immédiatement ] toutes ses opérations militaires.

Ehud Olmert avait donné son accord dans la soirée au projet de résolution et doit soumettre le texte à son cabinet dimanche 13 août. Selon des hauts responsables cités par la radio israélienne, ce texte a été modifié pour prendre en compte certaines des exigences d’Israël.

Le gouvernement libanais, lui, s’apprêtait à se réunir samedi 12 août à Beyrouth pour arrêter sa position, en principe favorable à cette résolution.

Le texte prévoit que le Liban et la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), dont les effectifs passeront de 2.000 actuellement à 15.000 hommes, avec un mandat renforcé, déploient leurs forces ensemble à travers le sud du Liban, et qu’Israël retire parallèlement ses troupes d’occupation de cette région frontalière.

La résolution, négociée pendant deux semaines par la France et les Etats-Unis, a été votée après un mois d’escalade militaire et de bombardements incessants d’Israël sur le Liban, qui ont infligé d’énormes destructions, fait plus de 1.100 morts dans ce pays et déplacé plus de 900.000 personnes, soit le quart de sa population.

Samedi 12 août à l’aube, des avions israéliens ont mené une série de raids contre des routes du plateau du Akkar, au Liban nord. Une centrale électrique a été détruite à Saïda, chef-lieu du Liban sud, et quinze civils ont été tués ou blessés près de Tyr.

Les forces d’occupation israéliennes se rapprochaient samedi 12 août du fleuve Litani, ligne stratégique au Liban sud.

La résistance a tiré samedi matin une vingtaine de roquettes sur le nord d’Israël, a rapporté la même source, précisant que les tirs avaient eu lieu à partir de la région d’Al Arqoub, qui surplombe la région israélienne du doigt de la Galilée.

Alors que son armée, la plus puissante du Moyen-Orient, n’est pas parvenue en un mois de guerre à mettre en déroute la résistance, équipée de roquettes rudimentaires, Israël avait annoncé vendredi 11 août l’élargissement imminent de son agression terrestres contre le Liban, affirmant que "l’option diplomatique avait échoué".

30.000 soldats devraient être engagés dans ces opérations, selon un haut responsable militaire.

En même temps que les préparatifs militaires s’accéléraient, la France et les Etats-Unis, qui avaient dû revoir un premier projet de résolution pour tenir compte des exigences de part et d’autre, se disaient confiants dans une issue diplomatique rapide à l’Onu.

Israel avait demandé le déploiement au Liban sud d’une force internationale "musclée", capable de contenir la résistance qui contrôle cette région depuis le départ des troupes d’occupation israéliennes en mai 2000.

Le Liban, soutenu par les pays arabes, avait lui rejeté une première version du projet, notamment parce qu’il ne prévoyait pas le départ immédiat de l’armée d’occupation israélienne du Liban sud après la fin des combats.

Beyrouth avait annoncé lundi 7 août son intention de déployer 15.000 soldats au Liban sud, afin de reprendre le contrôle de cette région, qui lui échappe depuis près de 40 ans.

Le Liban était également favorable au maintien de la Finul, déployée dans le sud de son territoire depuis 1978, pour épauler sa propre armée.

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s’était rangé à la position libanaise.

Le gouvernement libanais, qui compte deux ministres du Hezbollah, devait se prononcer samedi 12 août sur la résolution, qui répond à ses demandes essentielles.

A l’Onu pourtant, le ministre des Affaires étrangères par intérim libanais, Tarek Mitri, a exprimé vendredi 11 août des doutes sur les chances que la résolution aboutisse à la fin de la guerre.

L’ambassadeur israélien à l’Onu Dan Gillerman a de son côté mis en garde la communauté internationale contre la menace d’une "plus grande tragédie" au Proche-Orient si la résolution adoptée, sous le numéro 1701, ne produit pas de changements au Liban.

La guerre avait commencé le 12 juillet, après que de deux soldats des forces d’occupation avait été fait prisonniers par le Hezbollah à la frontière israélo-libanaise.

L’autorité d’occupation avait demandé leur libération, mais avait rapidement élargi ses objectifs, et affiché sa détermination à neutraliser la résistance ou du moins à l’éloigner de la zone frontalière.

Les bombardements quotidiens sur le Liban se sont doublés d’une agression terrestre dans le sud du pays, où Israël a déployé ces dernières semaines 10.000 soldats qui affrontent la résistance.

http://www.aloufok.net/article.php3...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les forces d’occupation entrent en force au Liban malgré le vote de la résolution à l’Onu
12 août 2006 - 14h12

Le CRIMINEL DE GUERRE AMIR PERETZ, Ministre de la défense d’Israël, est aussi... Vice-président de l’Internationale Socialiste. Etonnant, non ??
Protestez et demandez son expulsion immédiate à :

secretariat@socialist.international.org
A l’attention de Luis Ayala, Secrétaire général.
Tzigane



> Les forces d’occupation entrent en force au Liban malgré le vote de la résolution à l’Onu
12 août 2006 - 17h16 - Posté par

IL FAUT ARRETER LA MACHINE DE GUERRE ISRAELIENNE, CET ETAT A PERDU LA TETE ET N’A AUCUNE CONSCIENCE. HONTE A L’ETAT HEBREU, AU MOMENT OU LE CESSE-LE-FEU ENTRE EN VIGUEUR A L’UNANIMITE, CES MESSIEURS ENGAGENT UNE AUTRE MISSIVE "DISPROPORTIONNEE".
OU CELA MENERA-T’IL ?


> Les forces d’occupation entrent en force au Liban malgré le vote de la résolution à l’Onu
12 août 2006 - 16h18

On se demande a quoi peuvent bien servir les gesticulations du Conseil de sécurité puique l’on sait depuis 60 ans qu’Israël s’assied sur ses résolutions. Comme il s’assied d’ailleurs sur les accords bilatéraux qu’il a lui même signé (Oslo par exemple). L’état hors la loi n’aura cette fois mis que quelques minutes à montrer tout l’intérêt qu’il porte à ces chiffons qui ne sont bons qu’à s’appliquer à ceux auxquels l’Empire Euraméricain veut faire la guerre.
Il serait peut-être temps de considérer Israël pour ce qu’il est : le 51° (ou 52° si l’on inclue la GB de Tony Blair) état US, celui, en tout cas, où se décide la politique de l’Empire au proche et moyen-orient. Tous les débats sur l’antisémitisme, le sionisme, l’intégrisme islamiste ne sont que des enc...ges de mouches destinés à jeter un voile de fumée sur cette réalité. Laquelle se résume en 2 mots qui ne sont pas d’une grande nouveauté : capitalisme et colonialisme.

Valère



> Les forces d’occupation entrent en force au Liban malgré le vote de la résolution à l’Onu
12 août 2006 - 16h26

Parce que dans la résolution, il n’est pas écrit "Cessez le Feu"...

Marcel






Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite