Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
de : Robert Fisk
mardi 22 août 2006 - 15h16 - Signaler aux modérateurs
33 commentaires
JPEG - 13.8 ko

de Robert Fisk

Dans les salons de réception baasistes calmes de Damas, on a souvent l’impression d’être très loin de la réalité. Mais c’est un signe des temps que le Président Bachar Assad ait pu remettre sur pied ce qu’il y a de grand et de bon à Damas, grâce au symbole tout simple qui consiste à dire la vérité (ce qu’aucun autre dirigeant arabe n’a choisi de faire durant ces cinq dernières semaines) : que l’armée de guérilla du Hezbollah libanais a en effet gagné cette bataille dans leur guerre contre Israël.

Le discours d’Assad était rempli d’hyperboles. [Il faut dire qu’] un conflit qui a coûté la vie à [plus de] 1.000 civils libanais peut difficilement être appelé une "bataille glorieuse", mais au moins, Bachar al-Assad a mieux reflété la réalité que son équivalent à Washington qui, conduit par l’aveuglement de l’amour qu’il porte à Israël, soutient qu’au Liban, c’est le Hezbollah qui a été vaincu.

La "victoire" d’Israël au Liban doit probablement être ajoutée à nos fameuses "victoires" en Irak et en Afghanistan. Selon M. Bush, la Syrie et l’Iran sont responsables de la "souffrance" du Liban - il y a une part de la vérité puisque le Hezbollah a provoqué cette guerre en capturant deux soldats israéliens et en en tuant trois autres, le 12 juillet. Mais il oublie de préciser que ce ne sont ni l’aviation syrienne, ni l’aviation iranienne, qui ont massacré au Liban les convois de réfugiés civils innocents. Voilà pourquoi le Président Assad a dû apprécier sa petite péroraison à Damas.

"Nous avons affaire à une administration [américaine] qui adopte le principe de la guerre préventive ; ce qui est complètement contradictoire aux principes de paix", a-t-il dit. "Par conséquent, nous n’acceptons la paix, ni prochainement, ni dans un avenir prévisible."

M. Assad peut répéter cela. En vérité, le Hezbollah ne montre pas plus d’intention de "déposer les armes", en vertu des résolutions 1559 et 1701 du Conseil de Sécurité de l’Onu, qu’Israël ne semble prêt à respecter la résolution 242 du Conseil de Sécurité de l’Onu en se retirant des territoires arabes qu’il occupe depuis 1967.

Cependant, il est clair que le Président Assad est à présent revenu au cœur du pouvoir arabe après la retraite humiliante de son armée, l’année dernière, du Liban. Il a déclaré que le défaitisme avait fait long feu parmi les Arabes - un sentiment largement partagé dans le monde arabe véritable, mais plutôt absent du Moyen-Orient dont rêve le Président Bush. Que, de tous les pays, ce doive être la Syrie qui puisse l’exprimer sous un tonnerre d’applaudissements en dit plus long sur Washington que sur Damas. Et c’est la restitution du Plateau du Golan occupé par Israël - voir la Résolution 242 de l’Onu - qui se trouve évidemment derrière toute cette guerre catastrophique.

La vérité est qu’Israël a déclenché son attaque contre le Liban en prétendant que le gouvernement libanais était responsable de l’attaque effectuée par le Hezbollah - ce qu’il n’était clairement pas - et que ses actions militaires permettraient de la libérer les soldats capturés.

Ça, les Israéliens ont échoué à le faire. La perte de 40 soldats en seulement 36 heures et les attaques victorieuses du Hezbollah contre les blindés israéliens ont été un désastre pour l’armée israélienne.

Le fait que la Syrie puisse brailler sa joie des "réussites" du Hezbollah, sans la destruction du moindre brin d’herbe à l’intérieur de la Syrie, semble indiquer que son cynisme n’a pas encore été bien saisi à l’intérieur du monde arabe. Mais, pour l’instant, la Syrie a gagné. En tant que principal soutien du Hezbollah, c’est aussi ce que pense clairement l’Iran. Le Président Mahmoud Ahmadinejad, qui parle généralement plus qu’il ne pense, a condamné les Etats-Unis d’avoir fourni les armes qu’Israël a utilisées contre les civils libanais - parfaitement exact ! Mais il n’a pas dit que les missiles du Hezbollah proviennent d’une nouvelle génération d’armes de l’arsenal iranien, qui n’existaient même pas pendant la guerre Iran-Irak de 1980-88. Si les Etats-Unis feront tout pour confirmer l’efficacité de leurs armes - malgré leur large utilisation sur les civils - personne ne devrait douter que l’Iran confirmera aussi les réussites de ses missiles Fajr - et de leur effet sur l’armée de terre israélienne.

publié dans The Independent, le 16 août 2006, article original : "In the face of Bush’s lies, it’s left to Assad to tell the truth

© 2006 Independent News and Media Limited / Traduction [JFG-QuestionsCritiques]

http://questionscritiques.free.fr/e...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
22 août 2006 - 15h44

Assad son territoire toujours occupé sans qu’il bouge et prèt à faire la guerre contre Israél jusqu’au dernier libanais. C’est un grand leader.....



> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
22 août 2006 - 16h38 - Posté par

assad ne peut pas bouger temps qu’il y a encors au liban des traitres proisraeliens comme jounboulat er hbika.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
22 août 2006 - 19h54 - Posté par

Chez les Assad on est dictateurs de père en fils...
Leurs tronches gigantographiées polluent le quotidien des Syriens depuis des décennies...
Comment peut-on preter un crédit politique ou éthique quelconque à ce genre de personnages ?

Brunz

(parce que Israel n’a pas, et de loin, le monopole des fumiers au Moyen-Orient...)


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
22 août 2006 - 18h57 - Posté par

Pour l’instant le sang des Libanais ce n’est pas Assad qui le fait couler mon cher sioniste.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
22 août 2006 - 20h53 - Posté par

Il en a tant fait couler par le passé , qu’il peut faire une pose , ce n’est pas parce que l’on est anti-sioniste , que l’on doit etre pro-syrien ou pro-iranien !
claude de toulouse .


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 08h59 - Posté par

amnesty vienne d’accuser israel de crimes de guerre,elle n’a pas accusé assad israel a tué devent nous des centaines d’enfents en un mois,assad dictateur mais pas assassin comme on peut le voir chaque jour,combient de tués en iraq ?en palestine ?afghanistan ?on comprend que ce monsieur de toulouse est contre assad mais on comprend pas son silence sur le pont aérien de "bombes intéligentes" anticominotariste ,meme de toulouse


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 17h36 - Posté par

En même temps la Syrie n’a jamais vraiment aidé le petit frère palestinien. Il peut effectivement etre fier d’avoir fait la guerre sur un autre sol.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 18h25 - Posté par

Claude de Toulouse pourriez vous préciser les crimes que vous attribuez à Bachar El Assad ? Ne le confondez vous pas avec son père, Hafez El Assad ? Etes vous si bien informé des mécanismes du pouvoir en Syrie (certains commentateurs estiment que Bachar est loin d’être le plus dur des dirigeants syriens et le décrivent même comme un personnage plutôt falot). Pensez vous qu’en balançant des clichés sommaires on contribue à éclairer le débat ?

Valère


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 21h22 - Posté par

Ben voyons Valere ,
vous dont la connaissance des mecanismes du pouvoir syrien semble et de loin depasser ma modeste contribution , eclairez nous !
il ne faut donc pas confondre Bachar et Hafez , je veux bien , dés que vous m’aurez expliqué les nouveautés que bachar a introduites par rapport à hafez .
Les cercles du pouvoir ont ils changé ? les services speciaux syriens ne sont ils plus l’axe de force du régime , le parti Bass a t il évolué par rapport à la gauche progressiste syrienne ?
Bachar a t il quitté le Liban de son plein gré , ou n’a t il pas été poussé dehors par la majorité des libanais ?
Eclairez nous valere , vous qui connaissez si bien le pays !
je ne demande que cela , etre eclairé .
claude de Toulouse .


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
25 août 2006 - 12h22 - Posté par

BRAVO, C’EST BIEN DIT !

NOSE


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
22 août 2006 - 21h51 - Posté par

Ben voyons...

Tout de suite le "sioniste" de service sans appel, parce qu’on se permet de rappeler qu’une tronche de cake comme Assad n’est sûrement pas une mirobolante alternative aux délires d’Israël...

Je te plains, l’ami...

Brunz


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 02h25 - Posté par

On sait bien que assad est un dictateur mais face à la meute qui soutient l’état criminel d’israel, le peuple palestinien et libanais ont besoin d’aide. Si la Syrie où l’iran sont capables de le faire alors tant mieux. C’est facile de critiquer le Hezbollah, assad où l’iran. Mais le plus scandaleux dans tout cela c’est la communauté international qui a brillé par sont indifférence vis à vis des souffrances du Liban et de la Palestine actuellement. Qui peut croire que sans le Hezbollah les choses se seraient déroulées autrement. Assad n’a pas mis sur sont compte la victoire du Hezbollah et sont soutient, même si qu’avec des paroles, est d’un grand réconfort pour ceux qui après avoir libérés leur pays du rêve sioniste du grand israél, se voient attaquer par des collabos de leur propre camp. Les premiers responsables de cette tragédie c’est israel et ses complices états-uniens et européens. Assad ou pas assad.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 09h18 - Posté par

"C’est facile de critiquer le Hezbollah, assad où l’iran."

Non seulement c’est facile, mais c’est indispensable !
Théocrates et dictateurs n’apporteront JAMAIS de solutions honnêtes et durables à ce merdier...

"On sait bien que assad est un dictateur mais face à la meute qui soutient l’état criminel d’israel, le peuple palestinien et libanais ont besoin d’aide.".

C’est là que nous ne sommes plus d’accord.
S’ils acceptent l’aide d’entités politiques qui n’ont pour seule ambition que de changer leur mode de joug, les peuples libanais et palestinien seront toujours de la baise.

Les trente dernières années l’ont largement démontré : les choses dans cette région ne peuvent avancer qu’avec une sincère logique de compromis digne pour tous...

Brunz
(affreux "sioniste")


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 08h03 - Posté par

Brunz,

L’accusation de "sioniste" par je ne sais qui (quelle manie, ils ont de ne rien signer, même d’un pseudo !) était effectivement hors propos.

Mais tu ne peux évacuer comme ça l’importance d’un Assad au prétexte que c’est une "tronche de cake". Sans aller si loin, sûr qu’il n’est pas ma tasse de thé. N’empêche qu’il est au pouvoir et nous devons en prendre acte.

Je terminerais en disant que les méfaits supposés de cet Assad ne justifient pas ceux du camp occidental emmené par les USA et Israël.

Enfin, ce que veut dire je pense Robert Fisk, c’est qu’Assad vient de voir son pouvoir renforcer (comme celui du Hezbollah - pas ma tasse de thé, non plus) du simple fait de la stupidité arrogante du camp d’en face.

Parler d’Assad et de son pouvoir est un constat, pas un jugement de valeur sur la personne.

Le Yéti


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 12h40 - Posté par

Que de sagesse entre tes poils, le Yéti... _ :)

Brunz


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 18h02 - Posté par

Assad son territoire toujours occupé sans qu’il bouge et prèt à faire la guerre contre Israél jusqu’au dernier libanais

Et comme les sionistes et les US sont prêts à inculquer la "démocratie" au moyen-orient jusqu’au dernier Irakien et au dernier Palestinien, en attendant la suite, l’avenir s’annonce radieux pour les autochtones de la région.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 04h12

"Selon M. Bush, la Syrie et l’Iran sont responsables de la "souffrance" du Liban"
== à cette provocation il est possible de mieux répondre.
Pour estimer que c’est le Liban qui est "responsable" de l’agression dont elle a été victime, il faut convenir comme présupposé que "c’est normal" si Israël se montre extrêmement colérique.
C’est très important car ici est la manipulation mentale des masses. Si elles acceptent cette théorie (comme Sarkozy l’accepte) c’est qu’ils qu’ils ont un esprit de "tortionnaire". Et au moyen de ces assertions répétées à longueur de temps, la seule intention véritable est de conforter les tortionnaires du monde entier à continuer de penser comme ils le font. (afin de justifier, comprendre, admettre les actes des tortionnaires au pouvoir)
Les tortionnaires sont irrationnels et imposent une logique qui n’est valable que pour eux. Ils s’énervent excessivement quand on les contredit. C’est particulièrement en ce sens là que, oui, c’est "normal" si une contrariété impulse leur colère.
D’ailleurs le tortionnaire Israël, inassouvi, tend maintenant à se soulager sur les palestiniens...
Et en effet (dans l’article) c’est toujours en combattant des plus faibles qu’il s’assure la victoire.
— 
"La vérité est qu’Israël a déclenché son attaque contre le Liban en prétendant que le gouvernement libanais était responsable de l’attaque effectuée par le Hezbollah - ce qu’il n’était clairement pas"
== dans la même catégorie : Israël se permet de faire de l’ingérence dans les affaires étrangères et cela ne semble déranger personne.
Qui plus est, la psychologie qu’elle impose est, là encore, tortionnaire. En effet Israël demande à ce que le Liban soit capable de réprimer des libanais, "de les contrôler".
Que les divisions internes soient telles qu’elles conduisent à la guerre civile. Mais présenté comme Israël le fait, c’est sensé signifier un contrôle, une main-mise, un impérialisme, en fait, c’est une dictature qu’elle préférerait voir.
Et donc, à chaque fois que j’entends "Le Liban doit retrouver sa Souveraineté" ça me fait penser à cela, ça voudrait dire qu’il devrait "savoir réprimer", savoir être (elle aussi) un tortionnaire.
Et ce qui est alarmant c’est que malgré que le Hezbollah soit maintenant très populaire, le discours de la communauté politicienne continue encore à proférer les mêmes remarques - médisantes - qu’au début de la guerre...
C’est à dire que, comme tout tortionnaires, elle refuse d’évoluer.
 8119



> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 18h51 - Posté par

*** Mais présenté comme Israël le fait, c’est sensé signifier un contrôle, une main-mise, un impérialisme, en fait, c’est une dictature qu’elle préférerait voir.***

Il y avait aussi une dictature en Irak, et pourtant Israël et les USA bien-sûr, ne l’ont pas supportée. Alors il n’y a pas une petite contradiction par rapport à ce que vous avancez ?

Sinon, la psychologie du tortionnaire est intéressante.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 09h21

Comment peut on opposer deux "menteurs" ? On tourne en rond - et on decridibilise toute resistance- La seule verite c’est que israel et les usa ont bombardé le liban en pensant tres fort que c’etais la syrie et l’iran mais le liban c’est plus facile puisque impuissant. On est pas dans un match de foot. il ne s’agit pas de prendre position mais simplement que les pseudos democraties respectent leurs engagements.

ghal Red dit LeRouge



> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 13h45

une reponse simple pour tous regardez ce que 50 ans de negociation on donné en palestine
rien de rien a si( plus de crimes de civils) alors quand des personnes simple d’esprit ou aveugles
critique assad ou le hezbollah c’est qu’il ont un parti pris evident bientot ils vont nous dire à les pauvres sionnistes rendez vous compte ça fais cinquante ans qu’il massacre des civils ils tue tous ce qui vi detruise toutes les infra structure et c’est encor eux les victimes.les victimes musulmanes ne compte pas baucoup pour la communauté internationnal et encor moins pour israel.plus de 1000 civil tué au liban on entend pas grand monde hurlé imaginé que le hezbollah est tué 1000 israelien le monde entier serai en train de crier au massacre on aurais meme eu droit a un nouveau tribunal internationnal.une coalition se serais formé pour attaqué le coupable je vous le garantis .mais plus de 1000 musulmans ce n’est pas grave à leurs yeux ils sont certainnement coupable et puis ils n’avait qu’a pas etre sous les bombes sionniste le cynisme est a ce point



> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 18h41 - Posté par

Comme face de cake et dictateur Brunz que penses tu de Chirac , par exemple ? et puis Brunz heureusement que la beautée d’une face n’est pas ton monopole , ce que tu sais de la Syrie c’est vraiment proche du rien, c’est sure mais cela ne t’empeches pas de te sentir obligé de toujours avoir un avis, faire l’interessent c’est brunz y ca ...


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 21h38 - Posté par

Si ça peut te faire plaisir, je peux tranquillement taxer Chirac de "gueule de r...", Olmert de "sac à m...." ou Bush de "colossal fils de p..."...

J’avoue ne jamais avoir mis les pieds en Syrie, et ne pas connaître grand chose à ce pays effectivement.

Néanmoins je sais très bien ce qu’est une dictature, et qui plus est une dictature népotiste.

Alors cours te cacher, mon petit bonhomme, et arrête de rêver que les Assad peuvent rendre ce monde plus juste...

Brunz


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 21h58

Après avoir lu toutes vos réponses ,ben tiens , j’ai l’impression de lire du Ph VAL

"moi je sais tout,j’ai tout compris,j’ai tout vu,j’ai tout entendu "

a vous lire je serais pauvre Palestinien(e) pauvre Libanais(e) ou pauvres partout dans le

monde ,je tremblerais de rage ,ou sont vos manifs contre la guerre ? cessez vos parlotes

a savoir qui a tort qui a raison ils ont tous torts CAR NOUS SOUFFRONS

EXIGEONS l’éradiquation de toutes les armes ,les armes les guerres c’est la mort

moi l’indien je vous dit VIVE L’AMOUR GLORIFIER LA VIE

OEIL DE BISON



> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
23 août 2006 - 23h50 - Posté par

Ouais, c´est effarant cette manie bien française de prendre tout le monde de haut, de donner son avis sur tout sur un ton péremptoire et d´envoyer valser tous ceux et celles qui osent remettre en question les "JE SAIS TOUT".
Les omniscients : IL Y A DES MILLIARDS DE MONDES EN DEHORS DE VOTRE CHAMP DE PERCEPTION !!


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
24 août 2006 - 14h20 - Posté par

tu taxe qui tu veux de quoi tu veux Brunz ,non justement tu n’en sais rien de ce que t’appelles dictature népotiste.
A propos de courir me cacher Brunz ,’’ ton petit Bonhomme ’’ reve de que qui lui plait et n’a de surement pas de lecon de justice a recevoir de toi.
Reconnaitre les cons ce fait dans l’expression de leurs conneries et le manque de politesse dans le manque de respect , mister Brunz yy t’es beau tu sais


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
24 août 2006 - 15h45 - Posté par

"Peti bonhomme" n’est pas une insulte.

C’est une petite moquerie.

Je ne l’ai employée que parce que tu m’accusais de "faire l’intéressant".

De meme, pour le soi-disant "délit de faciès" que j’aurais imputé à Assad, faut-il etre de mauvaise foi pour y voir autre chose que l’emploi d’une expression de critique colorée, qui n’a rien à voir avec la tronche d’Assad en soi (une tronche dont je me fous, par ailleurs, comme de mon premier slip).

Je ne donne pas de leçons de justice, mais n’entends pas en recevoir de quelqu’un qui reçoit le pouvoir de papa et pratique la monoculture du pouvoir.
Mon discours se limitait à celà, et à rien d’autre.

Si t’es pas content et que t’as encore envie d’ergoter des "sioniste !" à tout bout de champ, je ne peux que te renvoyer à tes limites de "petit bonhomme", prétentieux, borné, esclave de ses illusions et fier de l’etre.

Sur ce tchao mon pote !

Brunz


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
24 août 2006 - 16h25 - Posté par

On va faire la paix toi et moi Brunz ...

mais je sais que tu sais ca ,que la démocratie n’est d’abord pas une question vouloir mais plutot de pouvoir .
Dans un contexe d’agression permanet depuis que les trés démocratique France et Royaume uni ont decidé de crées ce pays sous leurs plumes et équerre, tant que ce contexe n’est pas inverser impossible la democratie.

dans le contexte ou ce pays est en partie occupée ,que les avions du prenommé ami de l’occident tout puissant ,Tsahal survole le palais presidentiel quel democratie peut tu esperer ?
Est ce que la France malgré son histoire,malgré sa richesse est une democratie ?

faute de mieux on fait avec ,et sache que le president Assad est un homme respecté de ces concitoyens qui sont pas fou pour respecté un tyran,qu’il sois le fils de son papa ne fait pas de lui plus dictateur que la reine d’angleterre ou roi des belges.

Dans ce contexte de vicoire symbolique tant attendu, venir craché sur la dictature parce que face de cake , c’est tu vois mal placé

et tu donnes la connotation que tu veux a Mon ptit bonhomme ou vas te cacher ... tu vois je suis ni ton ni petit ni bonhomme ...

bonheurs a toi et aux tiens Brunz


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
24 août 2006 - 21h38 - Posté par

Bonheurs à toi et aux tiens également _ :)

Brunz


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
27 août 2006 - 00h55 - Posté par

Et vlan ! quel coup ! BRUNZ. Tu mérites les majuscules.
vlan.


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
26 août 2006 - 08h17

Quelle tristesse !
Au lieu de vous étripez sur les moustaches, les barbes, les profils (thème favori de la presse collabo), prenez plutôt connaissance de l’analyse politique de fond de Sadek Hadjeres, ce jour.
Merci pour les peuples du Proche-Orient.
Tzigane



> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
27 août 2006 - 01h07 - Posté par

SADDEK HADJRES ? le PAGSIST ? Où est cette analyse ? Ce gars , moi je l’apprécie pour sa loyauté & honneteté à l’égard de son pays ; à l’inverse de son frère el hachemi erkhiss qui était pour beaucoup dans la fitna qui perdure encore dans mon pays.
le fils


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
27 août 2006 - 14h32 - Posté par

A PROPOS DE L’ANALYSE ET DE LA PERSONNALITE DE SADEK HADJERES

Cher anonyme,

Tu devrais prendre tes lorgnons. D’un côté tu "l"apprécies pour sa loyauté et honnêteté". Bien. Pour ce qui concerne les liens de parenté de Sadek, bien curieux et étrange jugement. On a le frère que l’on peut, mon cher et ce n’est pas une tare pour autant, à moins que tu ne sois né dans la famille "exemplaire" qui n’existe pas. Les miens, par exemple, étaient très loin d’être exemplaires. Et alors, mon frère ?
HONNHEUR A SADEK ET A TOUS LES AUTRES, AU PCA ET AU PAGS !
Un ancien combattant algérien de la lutte anti-coloniale et qui en a payé le prix fort.
Tzigane


> Face aux mensonges de Bush, c’est à Assad qu’il revient de dire la vérité
12 novembre 2006 - 19h58 - Posté par

REACTION : Abdallah HADJERES
Nous ne pouvons que remercier et rendre un hommage respectueux
à cet illustre combattant de la première heure, qui, avec tact et délica-
 tesse a su trouver les mots justes pour vous rappeler à l’ordre ; bien
que cet étrange mal qui vous pousse à insulter et à diffamer va bien au delà d’un simple rappel à l’ordre.
Qu’il nous soit donc permis de vous dire que vous avez bu
le calice de la bassesse jusqu’à la lie et vous vous êtes plantureu-
 sement gavés d’infamie et de vilénie ;sinon comment pourrions nous comprendre,votre attitude pour le moins odieuse, de vous en prendre , sous couvert d’anonymat, à des hommes, en l’occurence Saddek et el
Hachmi, qui vous dépassent de beaucoup en honneur et en dignité,
à seule fin de les dénigrer et de les salir.

Par votre façon de procéder, vous êtes comparable à un couteau
sans lame auquel il manquerait un manche et vous croyez dur comme
fer pouvoir trancher dans le vif de ces hommes . Sachez que jamais vous ne parviendriez à les atteindre et puisque vous nous y conviez et
avec votre permission , nous pousserons bien plus avant votre triste et sombre diagnostic en vous rappelant que votre comportement abject,
exécrable et odieux, s’explique , conformément à l’analyse authenti-
 quement freudienne, par une méconnaissance avérèe de votre père biologique et c’est cette attitude dite" de chien enragé"que nous
comprenons même si nous ne la pardonnons pas, qui vous pousse irrésistiblement à mordre sur tout ce qui vous passe entre les dents.

Il est clair, qu’à ce stade de votre funeste diagnostic, nous ne
pouvons épiloguer sur les conditions de votre venue au monde
comme il est d’ailleurs de nul intérêt pour vous de savoir si votre père
BIO fut un chévrier des Aurès, un chamelier de Tindouf, un berger de
Kabylie, ou purement et simplement le Capitaine Jean Luc. Mais là aussi
à bien considérer les choses , vous n’y étiez pour rien , vous êtiez
le produit de notre histoire, hélas : bien tragique.

En revanche, vous ne faîtes pas beau à voir, prostré comme vous
êtes, à vouloir mordicus, recenser les acariens que contient la moquette ; cette position passive vous déshonore, cher monsieur,
nous vous aiderons à vous relever de cette honteuse posture pour peu
que vous acceptiez que l’image du" père moral, "qui vous fait cruellement défaut, vous soit vite réhabilitée.

A ce propos et à l’endroit précis de ce chapitre, ou qu’il s’agisse de toutes formes d’analyses et d’anamnéses ; Saddek est infiniment plus
expert que moi, compte tenu de sa formation initiale et de son parcours
pluridisciplinaire pour vous aider à intégrer cette dimension.

Pour revenir aux personnalités de Saddek et El hachmi, il est vrai
qu’ils appartiennent à des horizons intellectuels et idéologiques différents, voire diamétralement opposés, mais il n’en demeure pas moins vrai qu’à la base , ils ont reçu tous les deux le même quantum
d’éducation, fait d’honnêteté, de probité et de droiture qui a caractérisé , qui caractérise et qui continuera à caractériser notre famille et quoiqu’il en soit, vous connaîtriez Saddek ou El hachmi, vous vous prosterneriez devant l’un comme devant l’autre jusqu’au moment ou vous entendriez sonner la trompette du jugement dernier.





Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite