Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Rentrée de la presse (5), bonjour tristesse : l’exemple de La Rochelle


de : ocsena
dimanche 3 septembre 2006 - 13h05 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

1. Le premier problème en négatif de la presse actuelle, c’est en définitive celui du "vide bavard". Prenons l’exemple récent de La Rochelle

Avec la dernière semaine d’août, sortant par convention le 21 de la léthargie coutumière jusque là autorisée, on attendait de la presse qu’elle se remette grosso modo -et même grassement modo- à tout en beaucoup mieux. On savait qu’il y aurait pour notre stimulation cérébrale les "universités d’été" des partis politiques (MEDEF compris), en commençant bien entendu par celle très attendue du PS à La Rochelle. Cette semaine qui était à venir, Le Parisien -comme on le fait d’un ouragan- l’avait annoncée consacrée plus précisément à Ségolène. Du Parisien, dans le premier temps, ça étonnait un peu cet intérêt affectueux, mais une revue rapide montrait que, sans concertation aucune, les confrères étaient unanimement monocentrés idem, apparemment sans malice particulière.

Donc, cursus en gros des choses, Parisien du 21 : "Cette fois, elle s’envole", du 22 : "Tous contre Ségolène". Monde du 21 : "Royal en appelle à une révolution démocratique" et du 22 : une pub en Une pour un bouquin sur elle, "La Prétendante", d’un auteur modestement nommé rien moins que Cassandre (sic). La suite encore, vous la connaissez, ainsi que les titres idoines (exemple Libé le 28 : "Jospin joue l’anti-Royal", etc. etc.). Bon, vous avez tout éclusé, on va pas vous remettre ça. Vous vous êtes, comme nous, bien emmerdés dans cette affaire, et donc le 31 pour finir, vous avez pu lire en substance du Parisien la conclusion suivante : "Gros recul de Ségolène dans les sondages et gros recul de l’ensemble des caciques du PS".

 Bien fait pour leurs gueules !
 Mais non, Jojo, c’est pas ça le problème. Ok, ils ont pas été très bons ! Mais la question vraie est tout à fait ailleurs. Comment la presse a-t-elle pu nous remplir des pages et des pages pendant 7 jours pour rapporter des propos qui n’en étaient pas ou qui paraissaient a priori très "vacueux" ? Est-ce que tu vois où on veut en venir ?

Ce même jour, 31, par coïncidence sans doute inspirée, voilà aussi que Le Monde te fait un long topo sur la terrible mauvaise santé de la presse nationale, laquelle chute et perd quasi-inexorablement tous ses lecteurs (C’est vrai de tous les canards, yc. Libé, yc. Le Monde lui-même). A notre façon, vite fait, on te propose d’y réfléchir.

2. La presse : effets de forme et vieilles manies

Donc ! ouais donc ! de la même façon que tu ne peux pas parler sérieusement à la télé en te grattant les couilles d’un air distrait, tu ne peux pas écrire sérieux en résumant un truc quelconque avec trois lignes et puis basta, il t’en faut trente ou soixante au moins pour prouver que t’es journaliste et justifier ta carte. C’est la première idée.

Il y a là, dans la logorrhée du plumitif rémunéré, un biais dont on peut mesurer les terribles dégâts directs et indirects ! D’abord notons-le, l’objet d’étude du journaliste n’est pas indifférent à l’angle d’attaque convenu de son regard. On eût pu dans la presse s’intéresser notamment au programme du PS (personne finalement ne le connaît, chacun l’ayant depuis sa publication, entre-temps, vachement oublié). On eût pu, puisqu’on tenait tant à Ségolène, s’interroger sur ce qu’était présumément la compétence d’un chef d’Etat, vu qu’on en faisait à tout instant grand cas contre elle. Mais le reporter est là pour rapporter, pas pour analyser.

Dès lors que l’entame de presse de La Rochelle portait sur l’exclusif pathos des 4 ou 5 babards voulant la première place à sa place, ça ne pouvait finir que pathétique. Ci-fait ! Les socialistes sont proprement passés pour de vrais imbéciles.

 Bien fait pour leurs gueules !
 Ok, Jojo, mais tu l’as déjà dit !
 Ce n’est pas que faute à la presse si ça a si mal marché, c’est que dans le mauvais les socialos ont mis indubitablement du leur.
 Sans doute, mais, par effet indirect, à remplir coupablement là-dessus jusqu’à dix articles mornes chaque jour sur de petits problèmes torves, chaque journal se sera fait aussi, sans bien le mesurer, un tort terrible à lui-même.

Où nous voulons, oui, revenir à cela, qui nous fait de la peine (je t’en fiche !), revenir à cette justice immanente par laquelle motu proprio la presse se saborde elle-même. Les trucs pour parvenir à cette fin, chez elle (les manies comme on disait) y sont légions.

Le Monde, chaque fois qu’il le veut, aligne Libé qui souffre tout ce que peut. Soi-disant selon la rumeur, ils se poseraient, eux les "Libériens", des problèmes cruciaux de ligne rédactionnelle. Eh bien, ca ne nous étonnerait pas nous-mêmes, faudrait en effet qu’ils nous expliquent, exemple minus mais parmi d’autres, comment voulant soutenir l’album de Charlotte Gainsbourg qui "se remet à la chanson", ils ont été capables de la citer 3 fois dans le même numéro (28 08) : p 40 en Portrait (par Marie Guichoux), p 31 en Culture (par Ludovic Perrin). On n’a pas retrouvé la troisième page, mais c’est encore pire puisqu’on est sûr qu’elle y était, même si ce n’était pas vrai. Et si ce n’était le 28, c’était tout simplement la veille.

Non seulement une personnalité pâtit comme on le sait de l’hostilité d’un journal, mais elle pâtit plus encore aujourd’hui, comme on ne le sait pas, de l’amitié que ledit journal croit devoir lui exprimer (on devrait prendre ça en compte dans l’échec PS de 2OO2 : les Martine Aubry, les Elisabeth Guigou totalement alors sur-encensées malgré leurs qualités... ).

Le critiqueur de presse, si pro qu’il soit (Le Monde quand il s’y emploie) n’est pas exempt des aveuglements qu’il voit par ailleurs chez les autres : Le Monde ouvre ainsi une page Portraits dont on connaît le haut talent littéraire et l’inégalable cuistrerie hagiographique chez Libé (Pouf, pouf, pouf !)

3. Conclusion

Partout, dans le métier de presse, le même ressort contraignant, très contre-performant : remplir ! remplir ! remplir même en creux ! bref, le "vide bavard", qu’on évoquait plus haut. 1,20 euro (1,30 avec le pourboire à compter du 4 septembre), putain ! ça fait désormais chéro du numéro !

Cet oisiveté vasodilatatrice et très baveuse n’est certes pas propre à la presse, elle reflète largement le style général des médias, radio, télé, elle est aussi, vue de plus haut, un signe des temps et de la société.

On sait donc qu’il faudra inexorablement, dans le contexte, évoluer en matière de presse ou vers l’entertainment payant (magazines, suppléments des grands journaux. Bonjour, crétins !), ou vers les gratuits d’information plus short entièrement rémunérés par la pub. Déjà, ca y est.

Il existe même une troisième possibilité, peu dite encore, néanmoins déja visible aussi, consistant à comprimer les coûts en comprimant les journalistes. Comme si le "vide bavard" des journalistes était un peu incompétent, trop payé, ou meilleur en étant déplacé, les gros organes de presse se tournent beaucoup, mine de rien, vers les "spécialistes" et les personnes d’autorité, politiques, associatives, caritatives, scientifiques, etc. Le grand bonheur pour nous c’est que ceux-là sont jamais lus ou rarement, si ce n’est des fois pour se marrer (t’exceptes peut-être Kofi Annan ce samedi ). Tu lis l’article d’un ministre, toi ? Tu lis l’article d’un ex-ministre ? tu te précipites les yeux et la bouche écolos en avant vers Corinne Lepage en deuxième page ? Pense néanmoins qu’avec des articles gratos de tous ces gens, lequels sont ravis d’être publiés, avec la chronique en plus des prix Nobel venant de décéder, les commémorations aussi de tragédies diverses partout dans le monde, tu te brosses pour queudal un canard sorti facile du tiroir.

Je vais maintenant te poser la question existentielle très bêtement : c’est quoi encore la presse, pour toi, démocratiquement parlant ?

...............................................................................

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)

 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Rentrée de la presse (5), bonjour tristesse : l’exemple de La Rochelle
3 septembre 2006 - 17h54

Ocsena, lis l’Huma !
léon



> Rentrée de la presse (5), bonjour tristesse : l’exemple de La Rochelle
3 septembre 2006 - 18h01 - Posté par

ou, à défaut, l’humanité dimanche.Joel





L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
5 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite