Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le fric des travailleurs


de : Humanite
jeudi 27 novembre 2003 - 15h50 - Signaler aux modérateurs

Après la déclaration démagogique de Seillière sur le financement du chômage par les salariés, l’équipe de 300 Jours de colère, documentaire consacré à la lutte des travailleurs de Mossley, réagit.

" C’est le fric des travailleurs qui finance le système des intermittents ", vient d’affirmer le baron Ernest-Antoine Seillière de Laborde, président du MEDEF. Voilà un aristocrate qui a su rester simple et qui n’hésite pas, pour parler au peuple, à adopter son rude langage. Mais nous craignons fort que le peuple en question, en entendant ces fortes paroles, ait une réponse toute simple qui lui vienne spontanément aux lèvres : " Pas possible ! ". En effet, baron Ernest-Antoine, pourriez vous citer une seule chose qui ne soit pas financée par " le fric des travailleurs " ? Ou plus exactement par " le fric " produit par le travail ?

Eh oui, c’est terrible à dire mais c’est ainsi : " le fric ", comme vous dites, qu’est ce que c’est exactement ? Du travail en conserve ! De la sueur en boîte avec, en prime, de bonnes pintes de sang : celui des centaines de milliers d’accidentés du travail, blessés ou tués chaque année dans les usines, sur les chantiers. C’est cette mixture innommable qui paye le moindre de vos cigares, mon cher baron.

Mais ce n’est pas tout. Dans un film auquel nous avons récemment collaboré (presque tous, d’ailleurs, en tant qu’intermittents du spectacle), 300 Jours de colère diffusé le 1er mai 2002 par France 2, il est question de la liquidation d’une filature de la banlieue de Lille : Mossley à Helemmes. Après un an de lutte acharnée, les 123 salariés arrachent à leur patron un plan social " mirifique " : 80 000 francs par tête pour affronter un avenir de chômage et de précarité. 30 000 financés par le liquidateur sur la vente des machines (il en règlera en fait 20 000) ; 50 000 par l’entreprise sur la vente du trésor de guerre rendu par les salariés après la conclusion de l’accord.

Devant notre caméra, le liquidateur et le directeur départemental du travail se portent garants de la signature du PDG. Un an et demi plus tard, cet engagement solennel n’a toujours pas été honoré, malgré l’injonction d’un jugement du tribunal de commerce. Et c’est le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais qui a payé à la place de la Société Mossley les 60 000 francs manquants, à chaque salarié ! 60 000 x 123 = 7 380 000 francs, environ 1 500 000 euros. Avec quel " fric " ? Celui des contribuables. C’est-à-dire, en fait, celui des travailleurs. Cela ne semble pas vous avoir scandalisé. Pourtant, le responsable de cette infamie, le principal actionnaire du groupe (36 sociétés), c’est l’un des vôtres : il était à l’époque le vice- président de l’Union des industries textiles affiliée au MEDEF (" on " lui a conseillé depuis, semble-t-il, de se faire un peu oublier.).

Un petit exemple parmi tant d’autres, monsieur le Baron. Déjà dans les années soixante - soixante-dix, les plans sociaux de la sidérurgie qui ont ravagé toute la Lorraine, ne semblent pas avoir entamé l’immense fortune édifiée par la famille de Wendel notamment en vendant de l’acier aux deux camps pendant la grande boucherie de 14-18. En tant que fils de l’une de ses héritières, vous en êtes la preuve vivante. Là encore, finalement, ce sont les fonds publics, c’est à dire " le fric des travailleurs ", qui ont servi à payer les pots cassés par la politique industrielle aberrante des maîtres des forges. Le titre d’un célèbre film de Woody Allen résume bien, dans le langage que vous affectionnez, le comportement de ceux que vous représentez : Prends l’oseille et tire-toi !

Autre détail, monsieur le Baron : pour la commodité de la gestion, le statut des intermittents isole les plus précaires des travailleurs du spectacle et de la culture. Mais vous savez très bien que des dizaines de milliers d’autres, normalement salariés en CDI, ou rémunérés par les sociétés d’auteurs par exemple, cotisent au régime général. C’est un peu comme si vous isoliez les malades et que vous les accusiez de creuser le trou de la Sécurité sociale : c’est évident, les malades coûtent plus cher que les valides !

Mais puisque vous nous mettez sur la voie, baron Ernest, si on parlait un peu de ces choses affreusement vulgaires habituellement bannies des conversations entre gens bien élevés. Vous vous offusquez de cet argent " volé " aux travailleurs par ces affreux profiteurs que sont les intermittents du spectacle. Rappelons un chiffre : lorsqu’ils remplissent toutes les conditions, 85 % d’entre eux touchent des ASSEDIC, en moyenne, la somme " scandaleuse " de 750 euros par mois. Environ 5 000 francs. D’après le site Internet du groupe que vous présidez, Wendel investissements, vous gagnez la même somme en une demi-journée : 306 000 francs par mois, 3 788 152 francs par an (577 500 euros). Auxquels il faudrait ajouter 13 millions de francs de stock-options (2 millions d’euros). D’après le magazine économique Challenge (peu suspect de gauchisme), la fortune de votre famille (la quarantième de France) s’élevait en 2001 à 730 millions d’euros (4 795 000 000 de francs). De quoi payer 10 000 intermittents environ, pendant un siècle.

Pour en finir, baron Ernest, sous le masque bon enfant de votre fausse familiarité populaire, il y a deux sales bestioles qui laissent entrevoir leur mufle : une vraie vulgarité de l’âme, un profond égoïsme de nanti.

Jean Bigot, producteur ;

Catherine Dehaut, monteuse ;

Maurice Failevic, co-auteur ;

Marc Perrone, musicien ;

Henri Roux, ingénieur du son ;

Julien Trillat, cameraman ;

Marcel Trillat, réalisateur.



Imprimer cet article





La réponse de Cuba au coronavirus fait honte aux autres pays
lundi 6 - 15h40
de : JO
CHINE : durant l’Hommage aux morts du Covid19, BFM TV en manque de respect !
lundi 6 - 15h16
de : JO
AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire
Journal de confiné (1).
mercredi 1er - 12h09
de : L’iena rabbioso
Aérien, grande distribution, courrier, transports, les salariés tombent comme des mouches
mercredi 1er - 08h02
Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
Survivre au virus : une méthode anarchiste
mardi 31 - 18h59
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite