Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Agent Orange Vietnam : nouveau renvoi de la Cour d’appel de New York
de : André Bouny
mercredi 22 novembre 2006 - 02h50 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 14.3 ko

Le retournement est encore possible

Au petit matin, les avions arrivaient rangés en dents de peigne sur toute la surface du ciel , épandant un brouillard qui éteignait le soleil. (Extrait de Les neufs fils de madame Thu, nouvelle d’André Bouny)

de André Bouny

Le 30 janvier 2004, les victimes vietnamiennes de l’Agent Orange ont porté plainte contre les compagnies chimiques étasuniennes qui ont fabriqué les agents chimiques déversés durant la Guerre du Viêt Nam. Cette plainte déposée devant le Tribunal de première instance de New York a été rejetée le 10 mars 2005.

Les victimes vietnamiennes ont fait appel de cette décision rendue sous la pression du Département de la justice.

C’est au mois de mars 2006 que la Cour d’appel de New York devait se prononcer sur la recevabilité de la plainte des victimes vietnamiennes de l’Agent Orange rejetée en Première instance. Puis la Cour d’appel a repoussé sa décision au mois d’avril/mai, avant de l’ajourner au début juin 2006, sous prétexte que les compagnies chimiques n’étaient pas prêtent pour leurs arguments oraux.

Puis, un nouveau report des attendus de la Cour d’appel de New York fut annoncé : la décision serait rendue entre le 5 août et le 5 décembre 2006.

Aujourd’hui, on annonce un nouveau renvoi au début de l’année 2007.

On s’achemine bien vers le scénario le plus sombre que j’anticipais dans mes articles du début 2006, celui de reporter sans cesse la décision de façon à ce que le calendrier consume les derniers juges démocrates submergés par les juges républicains nommés durant les douze années des trois mandats du gouverneur républicain de l’Etat de New York, George Pataki.

Sauf qu’aujourd’hui l’Etat de New York vient de basculer dans le camp démocrate avec l’élection d’un gouverneur dit « incorruptible », Eliot Spitzer, qualifié de « terreur » de Wall Street.

La juge en chef de la Cour d’appel de New York, Judith S. Kaye, 68 ans, rescapée de l’ère Pataki et sortante en mars 2007 (date butoir de ses 14 années d’exercice), pourrait bien être reconduite pour 2 ans puisque la loi n’impose la retraite qu’à partir de la 70ème année échue (à l’exception de la Cour suprême où les juges sont nommés à vie).

Et si le calendrier se retournait à l’avantage des victimes de l’Agent Orange comme l’arroseur arrosé ?

Hier, Bush, Cheney et Rumsfeld faisaient la pression sur le Département de la justice pour que les victimes vietnamiennes de l’Agent Orange ne soient pas dédommagées. A son tour, le Département de la justice mettait la pression sur la Cour d’appel de New York via George Pataki gouverneur républicain de l’Etat de New York.

Mais aujourd’hui, après les élections de novembre 2006, Bush, Cheney et Rumsfeld refroidis et Eliot Spitzer à la tête de l’Etat de New York, la situation a changé. Désormais, il manque un relais entre le Département de la justice et la juge en chef de la Cour d’appel de New York qui est aussi chef de la justice de l’Etat de New York. Le temps passé à attendre l’élimination de certains juges sans que la Cour d’appel ne se prononce contre les victimes vietnamiennes, alors que tout la poussait à le faire, laisse une nouvelle espérance. Certes, les juges républicains dominent maintenant cette Cour d’appel, mais coupés de toute pression venant du sommet (ce qui reste à prouver compte tenu de l’importance de l’affaire) et en conscience, rien ne prouve qu’il existe une grande différence d’appréciation entre un juge démocrate et un juge républicain. Si la Juge en chef garde toute sa capacité à convaincre ses juges associés ou bien demande une délibération en assemblée restreinte, ce qu’elle a le droit de faire, tout est encore possible et l’espoir est permis.

André Bouny, père adoptif d’enfants vietnamiens, président du « Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York » (CIS)



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Agent Orange Vietnam : nouveau renvoi de la Cour d’appel de New York
22 novembre 2006 - 15h40

Espérons que le gouvernement vietnamien, qui vient d’entrer à l’OMC, ne subisse pas trop de pressions afin d’enterrer le dossier.

La seule visite de Bush sur le sol vietnamien est, à mes yeux, une insulte aux victimes.



> Agent Orange Vietnam : nouveau renvoi de la Cour d’appel de New York
22 novembre 2006 - 18h25

J’ai passé le mois d’octobre à visiter tout le Viet-nam, de Ho Chi Minh Ville (ex Saïgon) à la frontière chinoise.

Je suis notamment passé dans des zones qui avaient été recouvertes par ce défoliant : presque 50 ans après, la terre est toujours stérile ... Les vietnamiens arrivent à faire pousser un peu d’herbe, qu’ils font brûler, et aussi des rangées de tout petits arbustes de 20 cm. Je pense qu’il faudra plusieurs siècles pour que la nature, pourtant si généreuse là-bas, reprenne ses droits.

Il est évident que l’eau des rivières ou des puits doit être contaminée en permanence, et pourtant toute une population agricole vit encore là-bas, dans les zones proches en apparence épargnées.

Le souvenir que je garderai toute ma vie de ce peuple qui a tant souffert est son extrême gentillesse, son accueil et tous ces sourires que l’on vous adresse, de 7 à 77 ans. Les Vietnamiens sont tournés vers l’avenir, et ils ne cultivent pas la rancoeur, mais il faut les aider pour que justice soit faite.

Raymond



> Agent Orange Vietnam : nouveau renvoi de la Cour d’appel de New York
22 novembre 2006 - 20h18 - Posté par

Le défoliant qui a été répandu sur le nord Vietnam constitue non seulement un crime de guerre, mais aussi un crime écologique. Cet agent orange a été fabriqué par la firme Monsanto, la même qui veut aujourd’hui imposer les OGM. 

William


> Agent Orange Vietnam : nouveau renvoi de la Cour d’appel de New York
23 novembre 2006 - 12h53 - Posté par

Etant lié au Vietnam (ma femme est vietnamienne) depuis plusieurs années, plus que la flore sacrifiée c’est surtout la rencontre avec des familles touchées par l’agent orange qui m’a retourné.

Bien sûr, les victimes ne sont pas visibles aux touristes : elles ne le sont pas des vietnamiens eux-mêmes.

En effet, pour parfaire ce tableau d’une tristesse incommensurable, la plupart des parents d’enfants handicapés le vivent comme une honte et s’excluent d’eux mêmes de la société.

Quelques autres, considèrent comme normal le don de soi (et de toute sa descendance) pour la communauté, du plus grand nombre. Ce qui donne un aperçu de leur conscience politique... Il s’agit de ne pas les oublier, et ce travail est de dimension internationale : ces héros anonymes ont su montrer l’exemple à l’ensemble de l’humanité en repoussant les impérialistes occidentaux pour tenter de créer un monde plus égalitaire, plus humaniste.

J’encourage tout le monde à signer la pétition du collectif :

http://www.petitiononline.com/AOVN/petition.html

Pour ceux qui veulent faire plus, il est possible de soutenir le "village de l’amitié" de Van Canh :

" Le Village de l’amitié " de Van Canh a été ouvert en 1994, à une dizaine de kilomètres de Hanoï, par l’Association Républicaine des Anciens Combattants ARAC (France) et d’autres associations d’Allemagne, Etats-Unis, Grande-Bretagne et Japon.

Son objectif est d’aider, soutenir et héberger des enfants et des adultes victimes de l’effet du défoliant appelé " l’agent orange " (Dioxine), déversé sur les campagnes et les forêts vietnamiennes pendant la guerre.

L’ARAC a contribué à construire huit pavillons, un dispensaire et un centre d’éducation et de loisirs à Van Canh.

Dans le cadre du " Village de l’amitié " qui héberge actuellement 140 enfants et adultes handicapés pour une durée de 3 mois à 2 ans, le projet porte sur trois actions nouvelles :

 améliorer le traitement des syndromes déficitaires sensoriels lourds, par la fourniture d’appareillage et de techniques éducatives, dans une clinique de rééducation orthopédique,

 aider les familles et les communautés concernées, favoriser la prise en charge psycho-sociale et la réinsertion des handicapés, en créant un centre de consultation,

 propager une " culture de la paix " et de solidarité en associant toutes les victimes de la guerre et les populations civiles aux anciens combattants.


LE VILLAGE


Objectifs

Des anciens combattants français, allemands, britanniques, américains et japonais ont choisi la terre du Viêt-Nam ravagée par des décennies de souffrances, de violence et de guerre, pour réaliser concrètement leur idéal de paix et de fraternité dans un lieu qui doit devenir symbole de réconciliation et de solidarité.

En accord avec leurs camarades, les vétérans vietnamiens, ce symbole a pris la forme du Village de l’Amitié, implanté à Van Canh, à quelques kilomètres d’Hanoï, qui accueille des enfants et des adultes victimes de la guerre ; à la demande des autorités vietnamiennes, le Village de l’Amitié a été orienté plus particulièrement vers l’accueil des victimes de l’ " agent orange " , ce défoliant répandu à profusion lors de la guerre menée par les américains et dont les effets se prolongent sur plusieurs générations.

Le Village de l’Amitié doit devenir ainsi une institution de référence pour tous les établissements recevant des victimes de l’ " agent orange ", se préparant à recevoir les cas les plus lourds dans des conditions optimales et ceci en liaison permanente avec recherche et de soins spécialisés.


Réalisation du projet

Ce projet qui semblait utopique est devenu une réalité ; 8 pavillons sont actuellement construits ; ils accueillent 140 enfants et adultes ; un centre de santé animé par des médecins vietnamiens permet de faire un diagnostic de chaque cas en essayant de trouver la médication la mieux adaptée, en assurant les soins courants et en cas de besoin l’appareillage.

Le Village de l’Amitié est un vrai village vietnamien, ouvert, étroitement associé au village voisin de Van Canh ; il est entouré de cultures maraîchères et de vergers ; il possède un jardin de plantes médicinales et des espaces de jeux et de promenade.

Le coût total de la construction du Village de l’Amitié est estimé à 2,5 millions de dollars ; les différents comités nationaux qui œuvrent pour la réalisation du village ont déjà réuni près de 975.000 $ ; les gouvernements allemand et français se sont aussi associés à la réalisation du projet.

Le Comité Français pour la Construction du Village de l’Amitié au Viêt-Nam est une association française de la Loi de 1901, déclarée le 24 juin 1992, et reconnue par l’UNICEF.


Une contribution au développement de la recherche sur les effets de la Dioxine.

L’exposition des vietnamiens, notamment du Sud, à l’agent orange, a été massive ; c’est un des problèmes majeurs du Vietnam d’aujourd’hui. Il s’agit de prendre en charge les victimes sous le triple aspect médical, psychologique et social, la tâche est énorme car il y a probablement entre 700.000 et 800.000 victimes.

A son niveau et avec ses moyens, nécessairement modestes face à l’ampleur des besoins, le Village de l’Amitié peut s’associer aux efforts entrepris pour évaluer, analyser et soigner les effets de la dioxine, proposer des méthodes simples, adaptées aux possibilités des villages et des familles, reprenant, par exemple, les préceptes d’une médecine séculaire.

Le Village de l’Amitié commence déjà à accueillir des chercheurs de toutes disciplines, des médecins, des biologistes, des enseignants, des spécialistes de la rééducation de la réadaptation, des psychiatres.
Le Village a aussi accueilli des délégations internationales, des journalistes et des reporters de télévision qui doivent sensibiliser l’opinion publique et provoquer la prise de conscience de la gravité des maux dont souffre encore le Vietnam et qui doivent aussi nous aider à trouver les moyens humains et financiers pour s’attaquer résolument à ces problèmes.

Les résultats déjà obtenus au Village de l’Amitié sont encourageants. Des progrès sont réalisés patiemment chaque jour ; la joie des enfants soignés au Village montre que ce qui paraissait au départ un projet chimérique est devenu une contribution tangible aux efforts contre la violence et la guerre. Cette progression est le résultat des efforts constants de tous les comités nationaux associés à la réalisation du Village.

Pour vos dons :

Adressez les au siège du Comité pour la Construction du Village de l’Amitié à Van Canh 2 place du Méridien - 94807 Villejuif Tél. : 01.42.11.11.14

Compte bancaire n° 0813-1993 A CFCVAV à la BNP Louis Aragon - Villejuif.

arac@arac-et-mutuelle.com
Association loi 1901 - Publication au J.O. du 24.06.1992 _ %





14,15,17 déc : L’heure de la Riposte Générale !
mardi 11 - 09h46
LES SOVIETS TRAHIS PAR LES BOLCHEVIKS - La faillite du communisme d’État
lundi 10 - 18h26
de : Ernest London
1 commentaire
Convention Collective de la France Insoumise des 8/9 déc. 19
lundi 10 - 18h25
de : JO
A CUBA : Ceux qui vont à l’étranger pour sauver des vies Humaines et pas pour tuer !
lundi 10 - 16h53
de : JO
MÉLENCHON - Discours sur le BREXIT à l’Assemblée nationale (video)
lundi 10 - 16h51
de : FI
Les images non exhaustif des violences policières subies par le manifestants (video)
lundi 10 - 15h43
de : Nantes Révoltée
2 commentaires
Embrouille sur le SMIC : gagner plus, la même chose, et moins en même temps !
lundi 10 - 15h27
2 commentaires
APPEL DES GILETS JAUNES DE COMMERCY À DES ASSEMBLÉES POPULAIRES PARTOUT
lundi 10 - 14h27
de : jean 1
1 commentaire
Un CRS : « Si vous voulez rester en vie, vous rentrez chez vous ! » (video)
lundi 10 - 12h35
de : Raymond Macherel
Et si la révolution était possible ?
lundi 10 - 12h11
de : Denis Langlois
1 commentaire
Camille Lécole – Episode 1/2 – Militant. Résistant. Déporté. Partisan sans complainte.
lundi 10 - 11h52
Etre Gilet Jaune c’est aussi çà
lundi 10 - 11h48
de : azard
ASSURANCES : ces mauvaises nouvelles qui vous attendent en 2019
lundi 10 - 10h57
de : JO
BHL, Hanouna, Bern et Lhermitte demandent aux Gilets jaunes « de s’arrêter »
lundi 10 - 10h12
de : nazairien
6 commentaires
MACRON DEMISSION REVOLUTION
dimanche 9 - 22h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Gilets Jaunes ACTE V. Le grand changement !
dimanche 9 - 19h54
de : Claude JANVIER
Crise dec 2018 : renforcer le mouvement populaire montant !
dimanche 9 - 19h44
de : Christian DLR
Dégagez, dégageons le macronisme
dimanche 9 - 19h35
de : jean 1
2 commentaires
Alerte sur les Réseaux Sociaux !
dimanche 9 - 17h32
de : JO
MEXIQUE : les ennuis commencent pour le Président nouvellement élu !
dimanche 9 - 17h11
de : JO
LA VIOLENCE : Salim Lamrani la décrit ainsi pour ceux "qui ne sont RIEN" !
dimanche 9 - 15h47
de : JO
François Ruffin : la DGSI monte un dossier sur moi pour « sédition » ! (video)
dimanche 9 - 12h46
de : François Ruffin
2 commentaires
DEUX VIOLENCES : D’EN-BAS, D’EN-HAUT
dimanche 9 - 11h06
de : Christian DELARUE CGT Rennes
1 commentaire
DEUX VIOLENCES : D’EN-BAS, D’EN-HAUT
dimanche 9 - 11h03
de : Christian DELARUE
Gilets jaunes : formidable démonstration de l’acte 4… avant l’acte 5 (video)
samedi 8 - 19h47
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
EN DIRECT - PARTAGEZ - Discours de Jean-Luc Mélenchon à la Convention de la France insoumise. (video)
samedi 8 - 18h34
de : FI
1 commentaire
EN DIRECT - Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon (video)
samedi 8 - 13h06
de : FI
Des députés de la France Insoumise sont bloqués place de l’Opera. (video)
samedi 8 - 13h02
de : Nadir Dendoune
Non ce n’était pas à Mantes-la-Jolie....
samedi 8 - 04h39
de : Mila Zamenhofa
La Confédération paysanne appelle à rejoindre les Gilets jaunes
vendredi 7 - 20h43
Police. «  Il y a la volonté que les collègues se lâchent  »
vendredi 7 - 20h39
de : Aya Lafargue
1 commentaire
"Heureux les jours que nous vivons" (video)
vendredi 7 - 19h27
de : Deeplo
3 commentaires
« On voudrait une colère, mais polie, bien élevée »
vendredi 7 - 18h57
de : Sonya Faure
Gilets jaunes et rouges : nous avons tous intérêt que le mouvement gagne !
vendredi 7 - 18h49
de : Info Com CGT
La CGT exige l’ouverture immédiate de négociations sur l’urgence sociale !
vendredi 7 - 18h02
de : JO
3 commentaires
Affaire Benalla, M. Macron : Le responsable c’est moi, qu’ils viennent me chercher !
vendredi 7 - 16h39
de : JO
1 commentaire
Manifestation - cortège CGT pour rejoindre les Gilets jaunes
vendredi 7 - 01h34
de : CGT Territoriaux Paris
1 commentaire
Communiqué « officiel » n°2 « Gilets jaunes » Nous dénonçons !
vendredi 7 - 01h26
de : Les Gilets Jaunes
3 commentaires
manifestons samedi 8/12/2018 à Paris
jeudi 6 - 21h27
de : jean 1
Communiqué de la CGT . ATTENTION aux fausses nouvelles du pouvoir et consorts !
jeudi 6 - 21h23
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le malheur a habituellement deux effets: souvent il éteint toute affection envers les malheureux, et, non moins souvent, il éteint chez les malheureux toute affection envers les autres. Antonio Gramsci
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite