Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’assassinat final de Ségolène Royal
de : Ocséna, contre le système-Ena
mercredi 14 février 2007 - 22h51 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires

La démocratie implique, pour la présidentielle, le choix libre des citoyens entre divers candidats s’affrontant dans le débat public de façon rude certes mais à la régulière. Différentes règles, différentes instances, prétendent veiller au déroulement non biaisé de la partie. Ainsi, n’a-t-on pas le droit d’acheter les électeurs, pas le droit de bourrer les urnes, pas le droit d’intimider manu militari les gens, etc. etc.

Comme tout ne peut être ficelé, il est convenu bien sûr qu’on peut dire des craques, mentir, broder, enjoliver. Insulter aussi son adversaire dans les limites d’un bon goût au demeurant peu contraignant.

La question que nous nous posons depuis quelque temps, vous aussi sans aucun doute, est de savoir si, à ce jour, le jeu a été fairplay, réglo moralement et juridiquement eu égard à l’Etat de droit.

1° Le jeu n’a pas été fair

Nous ne denions à personne s’il le souhaite le droit démocratique de voter pour Sarko, représentant le "dynamisme économique français " tel que le catéchise le très libéral MEDEF. Nous ne denions à personne le droit de préférer Ségo représentante nettement déclarée depuis dimanche dernier d’un "équilibre à la francaise" où le marché n’est pas laissé à lui-même mais régulé par la décision politique. Nous ne dénions enfin à personne le droit de voter pour qui diable il veut ou ne pas voter, et le droit de penser ce qu’il veut.

Ce dont nous doutons c’est du rapporteur sur le terrain, alias la Presse, pour autant que celle-ci prétend rendre compte de la partie. Elle nous la chante en vérité "à la MEDEF", qui est par holdings interposées son proprio en même temps que son maestro. La presse a en vérité choisi Sarko ce qui est parfaitement logique.

Nous avons eu donc pendant un mois, "Massacre à la tronçonneuse 1" contre Ségo, nous avons depuis dimanche soir et lundi matin après le meeting de Villepinte "Massacre à la tronçonneuse 2". Vous avez tout lu des analyses et sondages qu’ils appellent "objectifs" dans les journaux, il paraît clair que savoir si le programme de Ségo est bon ou dégeu n’est en aucun cas la vraie question.

On repérera que le tournant de la campagne à l’égard de madame Royal se situe un mois plus tôt après la confirmation (imprudente) par François Hollande que les impôts du point de vue PS allaient tomber sur ceux qui gagnent présumément le mieux.

Le PS et Ségolène avaient des ennemis : la masse de la droite qui a clairement un autre choix, une minorité de la gauche intello qui n’aime pas le genre fringues 7e de Ségolène, la gauche radicale encore pour qui tout ça c’est du "soc dém".

Jusque là tout allait encore, lundi tout le monde a pris peur, Bové, Besancenot ont exprimé in extremis que Ségolène c’était pas tout à fait ça mais quand même déjà c’était pas si mal.

 Ben ouais, terminé les gars, v’la devant vous, devant nous, 5 ans nouveaux d’UMP parfaitement joyeux ! sauf retournement très aléatoire de la situation.

Bon ! Quand tu as toute la presse contre toi, que peux-tu avoir encore de défavorable ?

2. L’Etat de droit n’a pas été réglo

Hier après midi dans le 10e arrondissement de Paris, près du QG de Sarko, il y avait plus de flics dans la rue et dans les voitures et cars de police qu’il y avait de chalands et flaneurs dans la rue, les sens interdits servaient d’ailleurs d’autoroutes aux gendarmes mobiles.

 A ma question stupéfaite : Mais que font donc tous ces flics par ici, y a eu un attentat ?

 Deux politologues exotiques me répondirent obligeamment : Non , c’est seulement qu’ils attendent leur papa.

Là-dessus, la presse se tait.

Là-dessus, le président de la république se tait.

Ce même président nous lance à 70 jours du scrutin dans une révision psychédélique de la Constitution afin d’abolir la peine de mort abolie depuis 30 ans.

La presse se tait.

Le président de l’Assemblée nationale de son côté entreprend de passer l’indemnité des futurs députés malchanceux de 6 mois à 5 ans.

Silence à nouveau généralisé.

Conclusion

On pourrait penser, dans une telle situation, que tous les challengers vont faire front commun, annoncer solennellement à la face du monde qu’ils renoncent à la compétition aussi longtemps que les conditions démocratiques ne sont pas rétablies en France.

Cette perspective n’est pas à exclure, elle est souhaitable. Si Ségo passe définitivement à la trançonneuse avant que cette opération ne s’éxécute, les carottes sont en vérité cuites pour tout le monde.

..................................

Les pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’assassinat final de Ségolène Royal
14 février 2007 - 23h38

La presse contre Royal ? Mais c’est la presse qui l’a faite !

Et ce que la presse a fait ,la presse peut le défaire .

De grâce,épargnez-nous la thèse du martyr des socialistes.Ils sont loin d’être des "bleus",et on peut se demander si cette situation n’est pas pour leur plaire.Il est toujours difficile de remporter 2 élections à la suite.Et je pense qu’ils préfèreraient remporter les législatives.(D’abord parceque c’est là qu’est le pouvoir ,et puis pour faire chier Sarko qui se retrouverai en position de président fantoche de la cohabitation )

Celà leur permettrai aussi de foutre sur le dos de Royal l’échec aux présidentielles,et ainsi de s’en débarrasser à jamais ;et de montrer aux militants l’erreur de s’être laisser imposer un candidat par les médias et les sondages.Dès lors les "éléphants" retrouveraient toute leur légitimité,et par la même occasion leur place aux postes clés...C’est d’ailleurs pour ça qu’ils ne se précipitent pas beaucoup pour afficher leur soutien à la candidate.

La politique politicienne c’est comme la guerre,sans stratégie la force de frappe ne vaut rien.

Mustou



L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 09h23 - Posté par

cher musto,
c’est pas la peine d’écire 20 lignes pour dire que tu veux voir Sarkozy président.Si tu penses que la France a besoin du mélange Thatcher-Bush-Berlusconi dis le tout de suite, ne tournes pas autour du pot.
MM


L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 00h05

Quand il y a eu l’affaire du scooter du fils Sarko on a entendu le choeur des faux Q, mais curieusement c’est silence radio quand on a appris qu’il y avait eu la même affaire , mais avec le fils de Ségolène !!!

Pour être crédible il faut commencer par balayer son paillasson avant de s’occuper de celui d’en face !

vos posts c’est du circuit fermé, vous tchachez entre vous . Vous vous applaudissez mutuelement. Les classes populaires vous ont déserté depuis longtemps. Elles écoutent Besancenot, Arlette ou Le Pen mais plus vous !
Ceux qui croient en vous ce sont les bobos et les fils de bobos.
Vous ne voulez pas l’admettre, mais vous savez que c’est la vérité.
Ségolène sont pb, ce n’est pas l’isf, c’est de l’avoir caché. C’est de faire croire qu’elle est ce qu’en fait elle n’est pas.

Bon, je m’en tape je ne vote pas. Mais de grace ne parlez jamais pour nous. ON N’EST PAS DU MÊME MONDE !!! Capito ?



L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 00h13 - Posté par

Pour être aussi intelligent tu dois venir du sarkolande toi au moins ... c’est clair qu’on est pas du même monde ... et pour ton info sur ce site y a des gens de la lCR, de LO, du PS, du PCF, du PT, et même membres de l’UMP et des autres formations ....à oui j’oubliais... y a même des cons... comme toi par exemple... donc tu vois le circuit n’est pas fermé.... merci quand même pour ton indispensable contribution qui fait vraiment avancer le débat.

Adami vincent


L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 09h02 - Posté par

ni sarkoland ni ségoland et surtout pas de votre monde !
apatride !


L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 20h56 - Posté par

c’est ça t’es un homme libre... comme bové ... pas d’étiquette pas de parti... tu roule pour toi quoi t’es un pure produit du XXI ième


L\\\’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 03h11

Segolene nous prépare l\\\’advenue d\\\’un nouveau messie ; La Sarkopeine
J\\\’ai cru qu\\\’elle allait accoucher lorqu\\\’elle s\\\’est mise à trembler le poing contre le ventre en criant \\\"chevillé au corps\\\".
Segolene et hollande sont un couple infernal qui met la gauche à feu et à sang.
Manipulé par Sarkozy, ministre de l\\\’intérieur.
J\\\’appellerais ca plutôt la détresse finale.

Je sais pas ou on va mais on y va.

Si ségolène est à la peine, non pas d\\\’antiféminisme !!! : (à lepen), et qu\\\’elle est invitée à sarkholand à la saint nicolas ou à la saint francois (le mythe errant) pour accoucher en paix de son angoisse et de sa culpabilité , avec force spasmes larmoyants qu\\\’elle fait passer pour de la compassion pour les pauvres enfants, alors que ce ne sont que des pleurs sur elle même.

C\\\’est SON PROBLEME.

Qu\\\’elle aille à Sarkholand et qu\\\’elle accouche au deuxieme tour d\\\’un Sarkopen, mais sans moi.



L’assassinat final de Ségolène Royal et de la démocratie
15 février 2007 - 09h53 - Posté par

Je crois qu’il va donc falloir résumer pour les plus pressés : l’Ocséna est pour une grève civique de cette présidentielle, les mauvaises conditions dans lesquelles elle se présente le justifient.


L’assassinat final de Ségolène Royal et de la démocratie
15 février 2007 - 10h45 - Posté par

la direction du PS est confrontée à une double difficulté : accorder Mélanchon avec Kouchner, et promettre sans toucher aux capitaux, (ce que est en fait le même probleme formulé autrement.) Si l’UMP profite de cette contradiction, ce n’est pas lui qui la crée. Il faut que le PS explose pour qu’une recomposition poitique puisse avoir lieu. Joel


L’assassinat final de Ségolène Royal et de la démocratie
15 février 2007 - 13h21 - Posté par

Il n’y a pas que le PS qui a cette difficultée.Pour battre la droite aux présidentielles, la gauche doit rassembler des tenants de Kouchner à ceux de Laguiller en plus de quelques citoyens qui sentent le danger que représente Sarkozy.Quand au PS s’il explose on aura un bipartisme à l’Américaine, avec d’un côté un grand parti représentant les idées de la droite dure (Sarko-Lepen) et un centre mou socio-démocrate pro-européen (DSK-Bayrou) et une foultitude de groupuscules de la "vraie gauche anti-libérale" qui se feront concurence entre eux pour on ne sait quoi.Regarde les USA, l’Angleterre, l’Allemagne etc etc..
MM


L’assassinat final de Ségolène Royal et de la démocratie
15 février 2007 - 15h41 - Posté par

Si on rassemble une gauche de laguiller à kouchner ,c’est qu’un des deux sera devenu un zombie !!!!On est déja comme en angleterre,alors oui que loe ps s’éfondre permettra de reconstruire une gauche radicale,et quand celle ci sera en mesure de s’imopser les sociaus démocrates la phagociteront comme il ont fait de la gauche communiste et nous volerons encore notre vioctoire ;
la SEULE chose qu’ils ne pourront jamais faire et nous prendre c’est la lutte et la gréve générale.
Premier tour ni ségo ,ni sarko,deuxieme tour je fais l’amour toute la journée !!!!!


L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 11h56

La presse aux ordres a choisi Royal. Et maintenant elle l’assassine .. c’était le "plan de Sarkozy".

Ulrich Savary.

http://ulrichsavary.gauchepopulaire.fr/



L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 12h35

Madame Royal n’est pas la seule victime des médias.

Les médias dominants étaient médiocres et partiaux bien avant la "sélection" de madame Royal.

Elle "s’est" imposée comme candidate par son image, plus que par un quelconque contenu. Son image est une création des médias. Faute de programme clair, le PS et ses adhérents à 20 balles se sont jetés sans aucune critique politique sur ce chiffon que les médias dominants leur agitaient.

Aujourd’hui ils "découvriraient" que les médias sont méchants avec leur idole. Allons donc !

Ils n’ont pas le droit d’être surpris !

Dans les 10 où il a été au pouvoir depuis 1988 leur parti n’a pas levé le petit doigt pour réformer l’ignominie qu’est le CSA. Ils n’ont rien fait pour enrayer la dégradation et la droitisation de l’audio-visuel public, ils ont même soutenu le mouvement (qu’on pense au nettoyage politique de France-Culture). Ils n’ont rien fait pour soustraire le service public à la dictature de l’audimat. Les lèche-bottes qui sévissent à la télévision publique ne datent pas de 2002.
Aujourd’hui la propagande idéologique ultra-libérale domine toutes les chaînes.

Il aurait été bon d’y penser avant !

Mais peut-être que durant la campagne sur le TCE la partialité éhontée des médias arrangeait bien la majorité PS...

Le scandale principal n’est pas dans le traitement de madame Royal

Des candidats dénoncent les causes politico-économiques réelles de la montée des inégalités et de la pauvreté, de la destruction des systèmes sociaux. Des candidats qui chiffrent le coût de leurs programmes et disent où les milliards accaparés pourraient être récupérés.

Et ces candidats-là sont traités par le silence ou le mépris. Parce que les bandits qui se prétendent journalistes décident de ce qui est important et de ce qui ne l’est pas.

Il y a des sujets et des points de vue DONT ON NE DÉBATTRA PAS. Là est le principal scandale,
pas dans les aléas du star-système.

Jean-François



L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 19h49 - Posté par

A Jean François , tout à fait d’accord avec votre analyse ,la seule qui aborde la complicité tacite de la droite dite libérale et du PS dans la déchéance des médias audio visuels ,car en effet tout a commencé bien avant 2002 . Les journalistes sont incontestablement des bandits et des prostitués ,qui n’ont aucun respect pour leur fonction . Il est absolument ignoble d’imposer une taxe aux français pour leur déverser une pure et simple propagande inspirée du Medef .


L’assassinat final de Ségolène Royal
15 février 2007 - 14h26

les chiffres qu’on nous cache:Royal et Sarkozy : seulement 28% d’intentions de vote… à eux deux !






LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est par nos pensées, nos paroles et nos actions, individuellement et collectivement, que nous façonnons nos lendemains. Sagesse Tsagali
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite