Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
de : Genica Baczynski
jeudi 22 février 2007 - 18h09 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires
JPEG - 32.7 ko

de Genica Baczynski

Trois employés d’un département d’études de chez Renault se sont suicidés en quelques mois. Trois anonymes. Trois hommes qui ont considéré qu’ils souffraient d’un déficit d’existence et qui malgré les amitiés et les affections que leur dispensaient leurs proches ont considéré que la vie était trop difficile, pour ne pas dire insupportable.

Le dernier d’entre eux a laissé une lettre à sa femme. Il y accusait l’entreprise qui l’employait ou le maltraitait. C’est ainsi. Aujourd’hui, où l’on vend le servage sous une forme à peine améliorée, où l’on programme une extension de l’exploitation, où l’on soumet tout un peuple de travailleurs à des lois économiques aussi absurdes qu’arbitraires.

Il n’y aurait pas à chercher très loin, chez Marx, par exemple, pour comprendre qu’un système aveugle et sourd exige chaque fois davantage des individus qu’il emploie et qu’il finit, d’une manière ou l’autre, par coloniser leur esprit. Que penser d’une époque où l’on constate que le suicide n’a cessé de croître depuis des décennies ?

Qu’il touche de nouvelles tranches d’âge ? Ce phénomène vient contrarier les études de Durkheim sur sa relative constance. Que penser d’une société où l’on « psychologise » à outrance des comportements et, ici, des décisions dramatiques, comme pour se disculper des conditions générales qu’elle impose à ses acteurs et ne pas les penser ? Antonin Artaud l’avait répété au sujet de Van Gogh : Il n’est jamais de suicidé que de la société.

Le patron de Renault compte mener une enquête. Et alors ? Au mieux, on aménagera des stades de décompression, sans toucher à la machine.

L’essentiel, quant à lui, s’abîme avec les rêves brisés, un goût de rien, des vies dévastées, des chagrins infinis, des deuils forcément impossibles. Adam Wazyk, le poète polonais, a publié des vers, en 1944, sur le suicide de son frère qui, lui, avait mis à ses jours parce que condamné au chômage. « J’ai seulement pleuré quand je me suis agenouillé devant son tiroir / où il y avait de petites choses comme lui inutiles / un briquet cassé, de menues inventions, des leurres magiques qu’il aimait beaucoup… »

Nous en sommes là, qui que nous soyons, à nous absorber dans des photographies, à tenter de reconstituer un passé, à se rappeler ce qui encore hier nous semblait banal : aux repas pris ensemble, aux projets caressés, aux mots échangés avec des sourires, aux objets, aux vacances, à la voix, à la chaleur des mains…

Et l’on ne décolère pas, aussi, face à l’absence.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
22 février 2007 - 18h29

Je crains que le "travailler plus pour gagner plus" pendant que les entreprises et les actionnaires détournent les bénéfices produits par les salariés, n’agrave les problèmes. Je crois que tous les salariés sont arrivés à un point tel, qu’il suffit de pas grand chose, pour déclencher une déflagration mémorable.

Si on peut, soyons patients, LE PREMIER TOUR N’EST PLUS TRES LOIN !



EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
22 février 2007 - 19h44 - Posté par

un mort chez peugeot aussi !


EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
22 février 2007 - 23h00 - Posté par

attendre... attendre.... le 1er tour ... de quoi ? pour quoi ? ... ah ouie pour apres ... attendre le 2eme
qui permettra d’attendre d’autr’ tours... mai la terre tourne aussi et les morts se ramassent a l’appel *

bd


EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
23 février 2007 - 10h02 - Posté par

tu as raison , et d’attendre que le grand chef règle tous les problèmes pour nous sans qu’on se bouge le cul. il suffit de prendre 1 heures un dimanche aller a l’école du quartier , prendre un bulletin , le mettre dans la boite , et voila ! y a plus qu’a attendre
il faut vraiment que les mentalités de nos concitoyens qui travaillent changent.
Je me demande parfois si il n’y a pas un peu d’assistanat politique ou revendicatif la dedans.
Comme les salariés qui attendent tout du délégué.
ah cette saloperie de délégation de pouvoir !!!!

andré 18


EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
22 février 2007 - 22h55

Oui ! Faisons le décompte des morts et des blessés du travail.

Tous les jours au travail ou dans les trajets quand on est sous pression.

Faisons tourner la pendule de ces morts, elle sera plus humaine que celle d’une dette qui n’a de sens que pour les tenants du néolibéralisme.

Oui, la dette de la France qui augmente c’est celle de ses hommes et de ses femmes qui meurent ou sont handicapés tous les jours.

Ceux qui meurent pour "gagner leur vie", même pas pour gagner plus !

Ya basta !



ATTENTION AUX CONCLUSIONS HATIVES
23 février 2007 - 09h57

je suis indigné par le suicide bien sur mais pas seulement. Je suis indigné parce que des cadres , des employés hautement qualifiés sensés etre une élite d’une entreprise , se laissent faire au point de se suicider ??? j’ai du mal a croire que les causes de ces suicides sont dues uniquement aux conditions de travail. Quand on est sous pression ou harcelé on se défend merde !!!! on a des collègues des syndicats un medecin pour arrèter une semaine pour souffler on se rebiffe on démissionne , on met un coup de boule a son chef , mais on ne se suicide pas !!!! ? Quelque chose m’échappe. Descendre au fond de la mine , partir en mer sur un chalutier par gros temps plusieurs jours bosser sur un chantier par tous les temps , OUI CA C’EST DUR ? mais travailler dans un bureau d’étude ???? enfin tout de même !!!!!!!! On se suicide quand on a aucune solution mais la il y en a , on a des recourts on a des alternatives , quand on est plusieurs a mal vivre au travail on fait grève !!!
non je ne comprends pas.
Ou alors de directeur est un sacré pervers et malheureusement très fort mais cela je n’y crois pas. Rappelez vous , ces femmes d’une confection harcelées insultées poussées a bout , elles se sont rebiffées et on fait viré ce salop de Directeur.
Et des gens sensés avoir fait des études , des cadres des techniciens..... et ils se flinguent en laissant les femmes et les enfants se demerder avec la vie ????
N’importe quel ouvrier du batiment aurait la ressource de s’en sortir.

NON VRAIMENT ...... Vous allez me dire que je parle bien que ça me parait facile que je suis pas a la place de ces pauvres gars ok mais la vie c’est comme je la vois pas en se suicidant.

Ou alors le moule ou le modèl de travail dans lequel on veut nous mettre est extrèmement dangereuse.
On a connu cela au JAPON a une époque ou les cadres se suicidaient parce qu’ils n’étaient pas assez compétitifs donc ne pas répondre favorablement aux exigences du patron etait un déhonneur. Mais la FRANCE n’est pas le JAPON.

Et puis un DRH n’est pas idiot , si l’entreprise a besoin de personnel qui mette les bouchées double je ne vois pas l’interet de pousser les gens hors de l’entreprise , surtout a ce niveau de compétences , un designer industriel ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval et , comme ils disent " ça coute cher".
Dernière hypothèse : Des salariés sont si fragiles, qu’ils ne résistent pas aux rudoiements du chef. Mais alors comment voulez vous faire la révolution avec ça ?

Baisser ou pas baiser les bras , se battre ou ne pas se battre ? la est la question.

andré 18



EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
23 février 2007 - 11h05

Au dela de la réaction à chaud devant tant de détresse humaine,
je reste dubitatif en constatant que l’on peut réagir de cette façon
devant tant d’indifférence et de mépris.
Mordre la main qui nous nourrit demande parfois plus de courage que
de se lever tous les matins et de participer à ce monde ultra libéral qui
nous gangrenne de l’intérieur et qui en plus nous demande toujours plus.
Construire des bagnoles qui détruisent la planète et nous permettent quoi
en échange ? : se rendre à son lieu de travail !! Quelle tristesse.
Lire ou relire l’an 01 de Gébé, rejoindre la décroissance ou les alter-mondialistes
et ne pas avoir peur du lendemain en brisant ces chaines que l’on se met souvent
soi meme aux pieds.



EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
24 février 2007 - 01h08 - Posté par

la révolte et la colère sont des sentiments qui peuvent préserver l’individu du suicide , le désespoir et ses corolaires peuvent conduire un individu a se suicider Les mauvaises conditions de travail affectent tout le monde que l’on soit cade , employé ou ouvrier et effectivement on peut se battre Quelquun qui se suicide cesse de se battre en mettant fin à ses tourments

dès l’école on nous dit qu’il faut bien trvailler pour devenir quelqun , se battre pour etre le premier on se bat ,on devient le premier . Le savoir en poche ,on vous dit qu’il faut etre un tueur , savoir se vendre , affronter les coupeurs de tetes et le directeur des ressources humaines On fait tout cela pour s’apercevoir que l’intéret n’est pas toi , tu n’es qu’une ressource que l’on exploite . Toi tu voulais simplement devenir quelqun , devenir un homme

l’es tu devenus ? on t’a dit de te remettre en question ???? ET SI JE N’ETAIS RIEN DU TOUT !

André Hervé


EST-CE AINSI QUE LES HOMMES VIVENT ?
4 mars 2007 - 20h24

Bonjour Genica,

Dans les entreprises automobiles, le secteur le plus orgueilleux est celui du moteur.
Mais alors que des moteurs non polluants peuvent être fabriqués en série, les constructeurs de voitures prefèrent continuer d’utiliser ces moteurs qui utilisent du pétrole et mettre la pression pour relancer les ventes de véhicule en produisant plus de modèles qu’avant.
Où est le problème ? On évite de se remettre en cause par tout les moyens.
On évite de voir la vérité en face : la planète a besoin de véhicules qui ne polluent pas mais on évite de le faire pour éviter de faire évoluer le marché financier produit par le pétrôle.
Est-ce que ces suicides permettront à ces entreprises de se remettre en cause ?

pensee-unique.over-blog.com
pensee-unique.net
80 pages pour recréer la solidarité.

Jérôme






Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre !
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite