Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CONFERENCE DE PRESSE DU 31 MARS 2003
de : CAPJPO
lundi 31 mars 2003 - 22h37 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CAPJPO

CONFERENCE DE PRESSE DU 31 MARS 2003

Intervention de Olivia Zémor, présidente de la CAPJPO

Nous avons décidé d’organiser une conférence de presse, car nous avons jugé qu’après une semaine d’une campagne de diffamation contre notre association, orchestrée par des associations se réclamant du judaïsme et relayée par un bon nombre de médias, il est temps que nous nous donnions la parole, puisque vous nous la refusez et qu’un certain nombre d’entre vous se permettent de proférer, au conditionnel ou au présent, des accusations très graves contre nous, sans même se donner la peine de recueillir notre version des faits.

Une bien curieuse conception du journalisme.

La diffamation est un procédé très courant chez les supporters de la politique israélienne ; vous êtes bien placés pour le savoir. D’autres avant nous, qui avaient osé critiquer le gouvernement israélien en ont été les victimes et ont été accusés d’antisémitisme. La MRAP a été accusé d’héberger des antisémites dans ses rangs lors des manifestations, Daniel Mermet, journaliste de France Inter, également pour avoir donné la parole à des auditeurs « pro-palestiniens », la LCR pour avoir collé des affiches avec l’inscription « Sharon, Assassin », nous mêmes, ainsi que le maire de Seclin pour avoir appelé au boycott des produits israéliens. Sans parler des amalgames du président du CRIF sur les « rouges-verts-bruns »

La justice a, à chaque , débouté tous ces censeurs qui avaient essayer de nous intimider et de nous faire taire en nous diffamant.

Rien que cela devrait vous inciter à une certaine prudence quand les accusations d’antisémitisme reviennent sur le tapis.

Et vous concèderez que la campagne actuelle consistant à accuser notre association, ou des membres de notre association, ou encore des membres du cortège de notre association, de s’être précipités pour agresser des gens à la vue d’une kippa qui dépassait dans la foule sur le trottoir, au passage d’une manifestation, est particulièrement aberrante.

Il faut en effet une bonne dose de mauvaise foi ou bien d’ignorance (et quand on est ignorant on se tait ou bien on se renseigne) pour porter de telles accusations contre une association pour une paix juste au proche-orient, dont la spécificité est de regrouper un grand nombre de juifs parmi ses membres. Il suffit de regarder la liste des signatures au bas de nos appels, que nous avons publiés dans vos journaux pour s’en rendre compte (lecture du document 1).

Et cette spécificité n’est pas un hasard. Si nous avons créé la CAPJPO il y a un peu plus d’un an, alors qu’il existait déjà de nombreuses associations luttant pour une paix juste au Proche-Orient, c’est justement pour montrer qu’il y avait une autre voix juive et qu’en s’organisant côte à côte entre Français de souche, mas aussi d’origine juive et arabe, nous serions plus efficaces pour démontrer que le conflit israélo-palestinien n’est ni un conflit religieux, ni un conflit ethnique, mais un conflit politique. Et nous avons d’emblée insisté sur le fait que nous nous attacherions à lutter contre les replis communautaires, et toutes les formes de racisme, anti-juif ou anti arabe notamment (documents 1, 2, 3 4).

(lecture appel et prises de positions publiées dans les médias)

Le problème, c’est que cela n’arrange pas du tout le lobby pro-Sharon que nous ayons autant de Juifs dans nos rangs et que nous leur disions : « Nous sommes là et vous ne pouvez prétendre représenter tous les Juifs de France. Cela les rend tellement furieux, que certains en disjonctent au point de publier sur certains sites (certes extrémistes, mais pas du tout condamnés par des institutions juives soi-disant respectables, qui vont jusqu’à recommander ces sites) des appels à « casser la figure à coups de batte de base-ball à tous nos signataires juifs »

Jetez un coup d’oeil pour ceux qui l’auraient oublié à notre document 2 où un site se réclamant du judaïsme, affiche des étoiles de David en face des noms des signataires de nos appels.

Cela ne vous rappelle rien ? Le journal Le Monde en a pourtant fait une pleine page + un éditorial à la fin de l’été. Et si les noms ne vous suffisent pas, les étoiles peuvent vous aider à constater qu’il y a effectivement pas mal de Juifs dans notre association. Parmi ces juifs, il y en a qui ont été déportés, qui ont encore leur numéro de matricule sur le bras et d’autres dont les parents ou grands parents ne sont pas revenus des camps de concentration. Moi-même, présidente de CAPJPO, suis juive de père et de mère, ainsi qu ’un certain nombre de membres de notre conseil d’administration ici présents.

Et c’est nous que vous accusez de nos livrer à des actes ou des propos abjects contre lesquels nous nous sommes organisés pour lutter ?

Honte à tous ceux d’entre vous qui n’ont ne serait-ce que laissé penser que nous puissions avoir trempé d’une manière ou d’une autre dans ces actes criminels, des actes qui nous font vomir.

Certains ont dit : « Vous avez parlé de provocations à l’origine des affrontements qui ont eu lieu le 22 mars ; c’est donc que vous justifiez les agressions commises ». Quelle est cette équation imbécile ?

Oui, nous sommes persuadés qu’il y a eu des provocations à l’origine de ces affrontements. La police et la justice le prouveront. Mais en quoi cela justifierait-il des agressions ou même des propos intolérables ?

D’autres ont écrit : « Ah, vous n’avez pas fait de communiqué pour condamner ces agressions : c’est donc que vous les approuvez ». Quel est ce procès à la mode maccarthiste ?

Nous ne faisons pas de communiqué pour condamner chacun des actes antisémites ou anti-arabe qui se produisent en france. Nous n’avons fait aucun communiqué pour condamner que l’on ait brûlé la mosquée de Nancy récemment, ni lorsque des tombes musulmanes ont été profanées. Nous avons fait, sans doute à tort, un communiqué pour condamner l’agression du Rabbin Farhi.

Notre condamnation de tous les actes racistes, quels qu’ils soient, est dans notre charte, dans nos statuts, et surtout dans notre combat quotidien. Car nous ne nous contentons pas de condamner, nous luttons sur le terrain, avec nos modestes moyens, dans les quartiers, les banlieues, pour expliquer et montrer par notre diversité « ethnique » au sein de CAPJPO, que ceux qui s’en prennent à telle ou telle communauté non seulement font fausse route, mais nuisent à la cause que nous défendons.

Vous n’avez jamais regardé défiler un cortège de la CAPJPO ? Vous n’avez jamais regardé notre banderole : « JUIFS, ARABES, NOTRE SORT EST LIE : PAIX JUSTE AU PROCHE-ORIENT » ? Certains journaux l’ont pourtant signalé (ci-joint un article du Monde : document 5).

Et nos meetings à la Sorbonne, à Jussieu, à Suresnes ou à St Denis ? Si vous n’y avez pas assisté, vous avez au moins reçu nos invitations et nos communiqués de presse. Vous n’avez rien remarqué ?

Vous n’avez pas noté que nous prenions la peine de faire systématiquement asseoir à une même tribune des intervenants israéliens et palestiniens, juifs et arabes ?

Vous n’avez pas noté notre soutien actif aux pacifistes israéliens, aux refuzniks et aux anti-colonialistes qui partagent les mêmes analyses que nous, c’est à dire que la politique de Sharon est criminelle, non seulement vis à vis des Palestiniens, mais également à l’égard des Israéliens qu’elle condamne à vivre sans paix et donc sans sécurité ?

Et tous ceux d’entre vous qui ont l’air d’être experts en manifestations pour la Justice en Palestine, vous avez sans doute remarqué que notre association est parmi les seules à être dotée d’un vrai service d’ordre, qui non seulement protège les personnes défilant dans le cortège CAPJPO, mais qui interdit le moindre slogan, en français ou en arabe, ayant des relents racistes. Même les cris de Allah Akbar ! qui ne sont pas racistes, n’ont pas leur place dans notre cortège qui veut justement mettre l’accent sur l’aspect non religieux, mais colonialiste du conflit qui nous préoccupe.

Tous ces éléments auraient dû vous faire redoubler de prudence, en plus du fait que vous n’êtes en possession d’aucun, et je dis bien d’aucun élément vous permettant de nous accuser de quoi que ce soit. Au contraire, tout est là pour prouver que nous n’avons rien à nous reprocher, bien au contraire, comme nous allons vous le montrer.

La diffamation est un procédé condamnable et nous la ferons condamner une fois de plus. Nos avocats ici présents, Maitres Antoine Comte et Albert Goldberg, sont chargés de saisir la justice.

Exposé de Nicolas Shahshahani, vice-président de CAPJPO, sur le déroulement des faits lors de la manifestation du 22 mars et visionnage de la fameuse K7 vidéo de Digipresse, supposée nous incriminer alors qu’elle nous disculpe, au contraire

1) Notre cortège CAPJPO n’était pas à la hauteur de la rue St Claude lorsque les affrontements se sont produits, contrairement à ce qui a été affirmé 2) Notre cortège ne s’est pas arrêté pendant les incidents dont nos manifestants ne se sont même pas aperçus et Olivia Zémor, en tête du cortège a continué à avancer, sans quitter une seule seconde son mégaphone, le seul de CAPJPO, qui ne peut donc pas avoir atterri entre d’autres mains que les siennes 3) Trois responsables de notre service d’ordre, dont deux ici présents, alertés par des personnes d’un autre cortège plus en arrière, venues les prévenir de « provocations du Betar, sont retournés vers la rue St Claude pour voir ce qui se passait. Arrivés sur place alors que des manifestants se ruaient dans la rue St Claude, ces trois responsables se sont efforcés de joindre leurs efforts à ceux de la police pour calmer les manifestants et leur faire reprendre leur place dans le défilé. C’est ce qu’on voit dans la K7 de Digi presse et c’est ce dont peuvent attester plusieurs témoins, à commencer par un journaliste de FR3 qui se trouvait sur les lieux à ce moment là (lecture du témoignage de Gilles Payen, journaliste reporter à FR3 Ile de France).

Visionnage de la K7 digipresse

Intervention de Robert Kissous, membre du CA de CAPJPO

Pourquoi la CAPJPO est-elle une cible de choix pour ce genre de campagne de diffamation ? Pourquoi déclenche-t-elle une telle hargne de la part des associations qui se disent représentatives des Juifs de France ?

Et quelle est en réalité la stratégie de ces associations. ?

Nous sommes bien conscients que notre action n’est pas faite pour plaire à ces associations. Outre la présence de nombreux juifs dans nos rangs qui contribuent à « libérer » la critique de la politique israélienne, nous avons mené toutes une série d’actions qui gênent énormément nos adversaires : - demande de sanctions économiques contre Israël, à commencer par l’application du vote du Parlement européen le 10 avril dernier (suspension de l’accord d’association économique euro-israel) ; appel au boycott des produits israéliens tant que durera l’occupation des territoires occupés par Israël en juin 1967 et sa politique d’apartheid, soutien des motions universitaires préconisant le non renouvellement d’accord de coopération avec les institutions israéliennes tant que le droit à l’éducation ne sera pas reconnu aux Palestiniens - demande d’une force internationale d’interposition et incitation à se rendre en Palestine dans le cadre de la protection de la population palestinienne. Actions de solidarité avec les pacifistes israéliens et refuzniks - protestation contre la tenue en France de galas au profit de l’armée israélienne (à Levallois, notamment) - campagne en faveur de Rachel Corrie, jeune pacifiste israélienne, écrasée le 16 mars dernier par un bulldozer de l’armée israélienne, alors qu’elle essayait de s’opposer à la destruction d’une maison palestinienne dans la bande de Gaza

Toutefois, il nous semble clair, qu’à travers nous, cette campagne vise l’ensemble du mouvement qui se mobilise pour la justice en Palestine, pour les droits des Palestiniens. On voit d’ailleurs comment dans la foulée de cette campagne, on commence à contester la présence de ces revendications au sein de la guerre contre l’Irak et comment on essaie de faire croire que tous les manifestants qui se soucient des Palestiniens sont de dangereux intégristes.

Mais la liberté d’_expression existe encore en France et nous tenons à faire savoir que nous ne sommes pas près d’y renoncer

A Paris, le 31 mars 2003



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
En progres, mais peu mieux faire.... :-)
1er avril 2003 - 07h58

Chere capjpo

Voila un changement de ton bien agreable, le percevez vous vous aussi ?

Ces incidents semblent etre pain béni pour rappeler toutes vos bonnes actions.

Dont acte !

Enlevez juste encore vos fantaisies sur des provocateurs du Betar ce jour la

Et aussi de vous voir comme au centre d’un grand complot pour vous baillonner...

Et enore, si vous nous permettez, quelques (legeres) doses d’unilateralisme dans votre vision du conflit la bas... (au fait pourquoi avez vous choisi de vous polariser tant sur ce lieu de difficultés, de grandes violences et de pas mal d’injustices, alors qu’il y en a tant et meme de pires de par notre horrible monde ??)

Et nous serions heureux d’adherer ainsi a vos justes combats.



> En progres, mais peu mieux faire.... :-)
1er avril 2003 - 10h51 - Posté par

Je concorde pleinement, pas sur le ton mais sur le sens del la lutte de capjpo, que je partage pleinnement. Je suis par ailleurs heureux de constater la disparition du Betar, de la "vingtaine de leurs amis, qui criaient « Israël , Israël », et, surtout, étaient ouvertement équipés de barres de fer et de battes de base-ball" et d’autres petites mais regrettables imprécisions que quelque un, lisant le premier communiqué, dans la hate, aurait pu regrettablement assimiler à de la diffamation...
Je pense qu’une bonne idée pour limiter d’éventuelles et nuisibles futures tesions serait celle de se focaliser sur la guerre en cours et sur notre désir de PAIX, comme l’a si bien dit Mysa dans sa lettre "Manifs contre la guerre. Suicide de la gauche française."
fedepasta





Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. Pierre Dac
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite