Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
de : Francis de Quincy
lundi 18 juin 2007 - 15h33 - Signaler aux modérateurs
22 commentaires
JPEG - 62.1 ko

de Francis de Quincy

Dix-neuf députés communistes ou apparentés, alors que depuis une semaine les media nous serinaient le délitement du PCF et les pires résultats électoraux, c’est une excellente nouvelle !

Selon les bruits qui courent, les croque-morts qui hantaient la place du Colonel Fabien sont repartis la queue entre les jambes…

La possibilité, avec les élus des Verts, de constituer un groupe est une bonne chose, pas uniquement pour des raisons matérielles, mais aussi pour des motifs politiques : l’existence d’un groupe à l’AN, c’est la possibilité de poser des questions au gouvernement, de déposer des propositions de lois,… c’est donc la faculté de disposer d’une tribune, d’un outil plus efficace pour résister à l’Etat UMP, d’un point d’appui pour les luttes, pour construire des propositions alternatives.

A ceux qui s’étonnent de cette éventualité (certes, les désaccords ne manquent pas, les contentieux non plus...) rappelons que le groupe Communiste Républicain et Citoyen au Sénat est constitué d’élus du PCF et du MDC de Chevènement : malgré les divergences incontestables, on ne peut pas parler d’affadissement dans les positions défendues par les sénateurs communistes…

On pourrait également citer le groupe « Gauche Unitaire Européenne – Gauche Verte Nordique » présidé par notre camarade Francis Wurtz où la diversité (du Sinn Féin au PCF en passant par le Linkspartei.PDS ou Rifondazione Comunista et tant d’autres…) ne nuit pas aux convergences essentielles ni ne conduit à de quelconques renoncements.

Un groupe communiste est aussi un levier pour s’opposer à ce que le débat au Parlement n’existe que dans le cadre d’un bipartisme à la mode nord-américaine.

Remarquons également qu’il n’est pas indifférent d’avoir minoré la victoire des élus UMP qui souhaitaient une adoption du TCE par voie parlementaire, lequel requiert une majorité des 2/3…

D’une façon générale, il est à noter que les candidats PCF et apparentés réélus, y compris jugés en situation défavorable, bénéficient d’un score confortable (54,4 à 69,2%) qui atteste de leur capacité à rassembler, ce qui est vrai également des candidats communistes non élus et présents au 2e tour.

Dans ma section qui est « à cheval » sur deux circonscriptions qui ont envoyé chacune un député sarkozyste à l’assemblée, et bien que les résultats obtenus par nos candidats ne soient pas entièrement satisfaisants, des enseignements sont tout de même à tirer : quand on recueille plus de 200 voix dans une commune où le Parti n’est pas organisé, cela dénote un potentiel et une possibilité de progression si nous savons remettre le militantisme au cœur de notre projet.

A l’exception de François Liberti (merci aux « amis » qui ont prôné l’abstention…), les communistes sortants non réélus ont été éliminés au 1er tour, devancés par les candidats socialistes… à qui il est absurde de faire le reproche d’avoir été candidats : en effet, nous l’avons suffisamment dit, nous ne devons rien au PS et avons toujours mené la compétition au 1er tour des législatives, à l’exception notable des circonscriptions ou le FN menaçait en 2002.

Ces échecs sont à analyser au cas par cas : la 3ème de Seine-Saint-Denis où Muguette Jacquaint ne se représentait pas et où la candidature de M. Aounit venait jeter le trouble (en 2002, cette circonscription faisait partie des accords de candidature unique à gauche, et JJ Karman tentait de ravir le siège de Muguette…), la 2ème de l’Isère où Gilbert Biessy ne se représentait pas et où s’affrontaient 2 candidats communistes après un refus de la médiation proposé par la direction nationale, la 2ème de l’Allier, avec la situation particulière que l’on sait pour le député sortant Pierre Goldberg, et enfin la 4ème des B-d-R où la défaite de Frédéric Dutoit signifie la perte d’une circonscription détenue depuis 1936, ce qu’il faudra analyser…

Après l’échec que nous avons subi aux présidentielles, nous aurions tort de bouder ce succès qui n’allait pas de soi… (et tant pis pour ceux qui ici-même ont dépensé beaucoup d’énergie pour essayer de nous démontrer qu’il y avait péril à ce que les communistes soient « surreprésentés à l’AN… des cocopastrèscocos…)

Cela dit, il n’y a aucune raison de se satisfaire de la situation présente et de s’endormir sur ses lauriers ; comme Marie-George Buffet l’a précisé dès hier soir :

« Cela nous donne de nouvelles responsabilités à l’égard des hommes et des femmes de gauche, pour les défendre et créer les conditions d’une rénovation à gauche. Je vais lancer un appel dans quelques jours pour que se créent des rencontres populaires dans les communes  ».

Cette proposition me convient : comment trouver une issue en dehors d’un débat serein et ouvert afin de réinventer un projet mobilisateur, exposé de façon intelligible et crédible, se ressourçant aux valeurs du communisme tout en créant les conditions d’un large rassemblement ?

C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinvente
Sans idole ou modèle pas à pas humblement
Sans vérité tracée sans lendemains qui chantent
Un bonheur inventé définitivement
Un avenir naissant d’un peu moins de souffrance
Avec nos yeux ouverts et grands sur le réel
Un avenir conduit par notre vigilance
Envers tous les pouvoirs de la terre et du ciel

Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

Jean Ferrat - Le Bilan - 1980



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 18h54

Bien le titre de libé, bien aussi le dessin. Correct aussi votre texte ou j’y détecte une certaine humilité.
Mais selon moi, si "le parti" a limité la casse avec ses 18/19 députés, élus haut la main, ce n’est pas du à la bonne santé du parti et à "sa ligne juste".
Le succès de ces députés communistes tient davantage à la qualité du travail qu’ils ont pu accomplir localement (idem pour la plupart des élus locaux communistes) et bien sur au bon report de voix du reste de la gauche (examinez vos résultats départementaux). Faire ce constat, ce n’est déjà pas si mal. Mais combien ont été éliminés et viennent encore d’être éliminés. Reste donc quelques mouchoirs rouges ici ou là. Des bastions tenus par de fortes personnalités qui ont su, sauf exception, s’ouvrir et tenir un discours sans langue de bois.

Mais force est de constater que partout ailleurs, les scores sont plus faibles qu’en 2002 bien souvent, très souvent inférieurs à ceux de la LCR qui elle voit ses scores (son influence) progresser. Candidat suppléant (communiste) d’une circonscription en Touraine, j’ai pu faire ce constat. Comme celui d’être confronté à des pratiques d’un autre âge, plus aptes à décourager les bonnes volontés quelque peu critiques. De fait j’étais réduit à être un prète nom, n’ayant pas droit au chapitre.
J’ai également constaté, avec stupeur que le Parti est plus proche d’un club du 3e âge que d’une "jeune garde", ce qui contribue à entretenir un discours langue de bois, une stratégie figée, peu offensive, ou "l’autre" s’avère vite suspect. Absence donc de forces vives ; ce qui se ressent pour le travail de terrain (un peu comme chez les socialistes d’ailleurs). Force aussi de constater que la relève n’est pas assurée, n’a pas été assurée depuis longtemps, que les jeunes même les quadra se comptent, dans les sections, sur les doigts d’une main (et encore). Bientôt si le travail entamé entre autre par MGB n’est pas poursuivi et surtout suivi d’actes, il n’y aura plus que des vétérans !
Peut-être faudrait-il que ce Parti à la lourde Histoire (dans le sens positif comme dans le négatif) ne se contente pas de mea culpa (ce qui n’est déjà pas si mal), mais analyse, comme le suggérait un article paru dans l’Huma il y a quelques jours, comment et pourquoi le PCF s’est fourvoyé dans le stalinisme, le soutien inconditionnel à l’URSS et à ses tares qui ne sont pas arrêtées avec le rapport de Kroutchev... Il ne suffit pas de dire que les autres (droite, socio démocrates) ont aussi failli ...pour s’absoudre. Quels intérêts avaient à défendre ceux qui s’y sont impliqué jusqu’au cou ou ont simplement fermé les yeux ? Il reste encore trop d’ apparachiks et de comportements de type paranoiaques... Et c’est souvent d’un triste les fédérations ....
MP 37



Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 19h59 - Posté par

j’aime beaucoup tes réflexions , et je les partage !
Pierre


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 20h42 - Posté par

J’ai 27 ans et je suis adhérant depuis peu. Cela ne m’a pas empêché de suivre le PCF depuis de nombreuses année en étant sympathisant et en votant communiste à chaque scrutin !

Pourquoi je me suis engagé il y a peu de temps ?

Je ne pouvais tout simplement plus supporter tant d’injustice de la part des médias et de nombreux observateurs... Toujours les mêmes ! Avec leurs sempiternels arguments anti-communistes, leurs sarcasmes sur la prétendue mort de ce parti !

Alors camarade 90**42** je partage sur bien des points ton analyse. il ne tient qu’à nous les adhérants d’impulser le changement ! En se concertant et en rendant publics les débats qui secouent notre parti !

Malgré tout ce qu’on peut lire, entendre et voir il est bien vivant. Le futur congrès sera l’occasion de débattre de toutes les remarques que tu souligne si bien !

Fraternellement.

Steff Vienne 38.


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 09h20 - Posté par

le parti communiste se satisfait de son resultat ? C’est sur c’est mieux que deux ou trois deputés
promis par les média, mais li ne faut pas pavoiser et la camarade buffet aurait du aprés sa defaite
remettre sa demision,le parti doit s’ouvrir aux autres formations de gauche,il doit admettre qu’il n’est
pas le seul detenteur des idéaux communiste que plusieurs formations communistes unies seront plus
forte que le pcf seul, qui malgrés tout n’arrive pas à endiguer sa lente mais manifeste descente.Il doit
aussi tirer les leçons de toutes une flopées d’erreurs,de choix d’alliance,de soutiens a diverses pays
antidémocrate mais anti americain il est temps que les camarades de la place du cl fabien fassent
leurs autocritique et arrétent de rejeter continuellement la faute sur les autres.


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 15h23 - Posté par

MP 37

Militant PCF depuis ma plus jeune enfance, j’ai 65 ans

quand je suis né le seul pays qui se revendiquait du communisme était l’URSS,

les autres 150 pays étaient sous la botte des pays colonisateurs LE MONDE ETAIT COLONISE
En 1917 l’URSS se trouvait au 130 rang mondial l’équivalent aujourd’hui du Nigeria.

A la mort de Staline en 1953 le Figaro consacrait toute sa première page pour un faire part de deuil. On pouvait lire sur cette page :" un grand homme de paix vient de mourir".

Déja la décolonisation était en marche dans plusieurs pays.

1949 MAO LA Chine, 1954 l’oncle Ho liberation du Nort Vietnam ,dans plusieurs pays des mouvements de liberations agissaients

1974 l ANgola , La colonisation par les armes etait terminée. la colonisation économique de ces pays commençait .

Qui a financé et donné les armes nécessaires à la libération de tous ces peuples ?

Les revolutionaires en pantoufle je les aime bien , mais loin de moi .

On évoque Staline pour cacher ses propes carences . on dénigre la structure du PCF , ses militants sans vergogne , on cache son nom par MP 37 ,ce révolutioaire de salon d apres ses propos aurait été supléant aux élections législatives , une taupe en somme !

FELIX ,


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 20h28

Un groupe avec les Verts, queue de cheval, le responsable du SO des Verts va se mettre à lire l’ Huma vantant les vertus de l’ EPR, au prochain voyage à Cherbourg, je change de train...



Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 20h37

Chers camarades, on va pas non plus sauter au plafond, on a pris une énorme gamelle aux présidentielles qui effectivement pouvait nous prédire une catastophe aux législatives, on a reculé simplement de quelques pas face au ravin.... il y avait plus de députés du parti en 2002. Tant qu’un grand parti communiste et anti-capitaliste ne sera pas reconstruit en France, on mourra à petit feux. Il n’y a que des solutions politiques il faut que le parti, la LCR et tous les "anti-libéraux" discutent ensemble mais sans concession avec toute la clarté voulue sur nos rapports au PS de la mise en chantier de ce bloc des vraies gauches en France

Amitiés communistes. Coco normand



Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 06h55 - Posté par

Ral-le-bol des discutions entre "anti-libéro, machin bon teint)", ... .

Bref, Il faut laisser les élus verts où ils sont (c’est à dire chez les "socio-libéro" !

"On" devrait bien trouver un ou deux députés du courant de JL Mélenchon, Non ?
Allez recomptons encore un coup

Sad


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
22 juin 2007 - 08h41 - Posté par

Il faut d’abord discuter entre nous, après nous serons en capacité de nous adresser aux autres
Bernard Trannoy PCF Basiin Arcachon


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 22h37

Il me semble que Liberti avait été élu ds une triangulaire avec le FN ?? Donc ces 47% ds une circonscription aussi défavorable , c’est pas mal non ??

Marjo



Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
18 juin 2007 - 23h03 - Posté par

Tu as raison de le souligner Marjo !

Le résultat obtenu par François Liberti (47,31%) est plus qu’honorable : en 2002, il avait été élu lors d’une triangulaire avec 42,03%.

L’attitude de certain(e)s "ami(e)s" n’en que plus condamnable !

Francis


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 14h33 - Posté par

Très bon compte rendu, pour me part je note qu’avec les élus du Parti communiste réunionais et du Parti progressiste martiniquais il n’y a pas besoin des bobos verts pour formé le groupe. Pour être plus solide on peut toujours avoir un député MRC qui donnerait tout son sens à l’appellation communistes ET républicains. N’oublions pas que contrairement aux Verts, ils sont très anti libéraux et qu’ils ont voté non au TCE comme nous au Sénat, seule chambre ou ils étaient encore présents.

Si on s’allie avec les verts c’est catastrophique du point de vue idéologique et pour la lisibilité de notre ligne politique déjà bien entamée...

Léo


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 15h57 - Posté par

à mon avis ce qui a manqué - et ce qui manque encore - c’est notre ancrage dans la société.
parmis les enseignements que j’ai retenus des campagnes électorales cela a été d’abord de constater une soif de comprendre de la part des gens pour décider, une soif d’union pour gagner ; puis un raz le bol devant "le prêt à penser" qui était distillé chaque jour, chaque heure sur les ondes.
la présidentielle a été une formidable arnarque. bipolarisation, vote utile, etc ... ont contribué à
empêcher les citoyens-nes à s’approprier les véritables enjeux de scrutin : quel choix de société ? quelle alternative politique ?
ce qui doit nous conduire à mettre TOUT entre les mains des gens avec courage et opiniatreté.
quelle alternative à gauche, le rassemblement, le communisme, l’avenir du PCF. et bien d’autres questions encore, par exemple, ne sommes-nous pas encore trop sur le revendicatif ?
une proposition ne doit-elle pas évoluer aussi en dehors de la sphère économique et sociale, c’est-à-dire dans le domaine politique ?
le résultat des législatives où tous nos candidats ont largement amplifié leurs scores, est une invitation à explorer de plus près la nature de la contradiction du sursaut à gauche.
l’invitation à organiser partout des débats citoyens me va bien. J’ai pour ma part ne plus envie
de suer pour organiser des débats decidés par des appareils, a vec des pressions qui nous mettent hors circuit. le peuple a besoin d’autre chose. sachons avoir une offre politique qui correspond à son attente.

fanfan


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 21h18 - Posté par

Buffet aurait du démissioner aprés sa débacle, là les discussions auraient éte ouvertes.
Je crois que je vais rendre ma carte.


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 22h03 - Posté par

Et moi je crois que je vais reprendre la mienne (ça con pense....)


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 22h52 - Posté par

86 136, ta décision de quitter le Parti me laisse penser que , puisque tu viens anonymement pour semer le trouble, je vais faire comme 86 16 : je vais REPRENDRE ma carte du PCF, de ce temps là, Hue aura probablement rejoint Fitterman.

Salut fraternel à tous les rouges.

PIERROT DE B. ET A.


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
22 juin 2007 - 03h12 - Posté par

Je crois que nous vivons un tournant dans le paysage politique qui va rudement changer.

En 1981, Miterrand qui n’a jamais été un homme de gauche a réussi au-delà de toutes ses espérances, c’est-à-dire prendre le pouvoir afin d’affaiblir le parti communiste français.

Son but était de prendre un million de voix au PCF, il en a pris trois.

Aujourd’hui, un certain Sarko, petit Napoléon, pas très intelligent mais opportuniste a trouvé de bon ton d’ouvrir son gouvernement aux roses, les socialo que je ne considère pas comme étant de gauche. En faisant ainsi, il met au grand jour la fausseté de leur position à gauche, il nous dévoile ceux qui sont près à passer par le chas d’une aiguille pour une carrière et ce, quel qu’en soit le prix à payer.
La seule, la vraie gauche, celle de toujours, celle qui n’a jamais fait semblant, celle à qui un Sarko n’aurait jamais osé faire de propositions malhonnêtes comme il a osé le faire à de plus faibles ; à de moins « idéaux » ; cette gauche dont je parle avec la même passion que celle de mes 18 ans, c’est le Parti Communiste Français, issu de la Commune de Paris, pur jus françois. Ce mouvement unique a inspiré de grands hommes comme Marx mais Notre Parti Communiste français, lui n’a commis aucun génocide, aucun crime, aucun massacre comme l’ont fait d’autres pays et le font encore.

Que ceux qui veulent suivre les « roses », rendent leur carte et prennent directement celle de l’ump, ce sera plus honnête.

Je suis fière du PCF, j’espère que les français qui ont le cœur à gauche mais sont quelque peu frileux seront capables de se décider et d’ouvrir les yeux sur la réalité de la gauche française et de son extraordinaire exception, ce peuple qui a osé par le passé…

Ouilya
Qui vous salue bien bas


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
19 juin 2007 - 13h21

Ressac ? Et après la mer d’huile ? Non ! Prière de considérer cett phase (ce cycle comme on dit dans ce qui prétend ne pas être une langue de bois ) comme une affaire très complexe ; cela ne veut en effet pas dire "incompréhensible" mais de grâce , de grâce , laissons nous le temps de faire le travail en profondeur .
Commençons par ceci : oui il est remarquable qu’après une aussi lourde défaite , le PCF sauve quasiment son groupe ; et cela ne peut être du EXCLUSIVEMENT à l’ancrage local sinon certaines défaites partielles de sortants communistes TRES IMPLANTES localement sont INCOMPREHENSIBLES ; il y a un message politique et particulièrement dans cette situation . Quel message ? sans doute est-il lui aussi complexe :les electrices et les electeurs concernés considèrent à l’évidence le PCF comme une FORCE POLITIQUE UTILE , sinon ils et elles ne voteraient pas pour ses candidats(es). Mais , c’est là que le problème commence : d’abord la fonction d’utilité est diverse (opposition plus radicale , défenseur efficace des droits "des petites gens", à gauche du PS ce qui "ne peut pas faire de mal" etc...) Tout cela compte et ce n’est pas rien ; mais PARTI CONTRIBUANT A FRAYER UN CHEMIN DE SORTIE DU CAPITALISME, à l’évidence , la réponse est non . Parti de gauche , oui , mais toute victoire de la gauche n’est pas un pas vers une sortie de ce système et cette sortie est complexe , tout le monde en a conscience ; un seul pays ? l’UE ? Tous ensemble ? Et comment ? . Je n’épuise évidemment pas la liste des questions ; j’ose penser que le Congrès est fait pour cela (pas en faire la liste , mais avancer fortement vers une vision commune d’une perspective s’appuyant moins sur ce qui a fait notre identité , que sur ce qui naît , diffère de ce qui a été , bref REPENSERl’ensemble ) ; mais le maître-mot dans cette affaire est qu’il s’agit d’une révolution sociale nouvelle : en préciser les voies , avoir un message politique approprié , tout cela demande de croiser des approches très multiples et de le faire en n’ayant PAS d’autre préoccupation . A cet égard, les prises de position à courte vue demandant séance tenante qu’on fasse pareil qu’en Italie , ou qu’en Allemagne , ou qu’on "cesse de considérer le PS comme un Parti de gauche" , ou qu’on recommence l’affaire des antilibéraux , me semblent totalement sans prise sur la réalité ; ou bien nous pensons que la visée communiste est d’actualité et nous en tirons les conséquences politiques , c’est à dire concevoir par quel PROCESSUS impliquant des MILLIONS DE nos concitoyennes et concitoyens , il est pensable de la faire advenir (et il ne s’agit pas de revenir à la notion de parti-guide , je m’en suis déjà expliqué sur ce forum ) ,ou nous pensons que cette visée est une billevesée et nous n’avons alors qu’un choix médiocre : celui des alliances tactiques en attendant Godot. Je n’ai pour ma part aucune envie d’attendre Godot ; mais je ne suis qu’une voix parmi d’autres . Je ne manquerais pas de vous tenir au courant . OLIVIER GEBUHRER CN du PCF



de quincy , de quincy.....
19 juin 2007 - 14h58

y a plusieurs QUINCY en FRANCE ?
ANDRE 18



de quincy , de quincy.....
19 juin 2007 - 21h54 - Posté par

Oui, André, de Quincy 18 à Quincy 91 en passant par le 71, le 74 et le 89, de plaines en forêts de vallons en collines, c’est toute la diversité de « Ma France ».

Francis de Quincy


Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
21 juin 2007 - 23h25

OUf !
Il ne faut pas mépriser l’électorat populaire ! 3 députés prévus par les chroniqueurs avertis c’est pas les 18 obtenus !
Mais personne ne s’excusera.
Je trouve remarquable d’avoir des personnalités et des anaylses de la qualité de celle de Francis de Quincy et d’OLIVIER GEBUHRER, du conseil National du PCF.
Mais pour calmer certaines divergences ici, tensions entres orthodoxes, rénovateurs, anti-libéraux et alternatifs
Voici les derniers INFOS :Reuters : M. Bocquet a indiqué que les élus communistes n’avaient pas encore tranché sur le degré d’ouverture d’un tel groupe. « Nous avons examiné les trois hypothèses : un groupe communiste ouvert à d’autres, un groupe à la gauche du PS et au pire un groupe technique » (non basé sur une plateforme politique). « On n’a pas tranché, la dominante c’est qu’il y ait un groupe à fondement communiste, mais ouvert », a résumé le député du Nord Il n’a pas exclu la possibilité d’un accord avec les députés Verts. « Avec les Verts, ce n’est pas exclu, on n’exclut rien du tout, on est ouvert à tout le monde », a-t-il dit. En outre le ministre sarkoziste des relations avec le Parlement a précisé qu’un abaissement à 10 députés soit moins de 2% des élus n’est pas crédible, mais 15 pourquoi pas...
Donc personne n’est vraiment fermé, on a cru un moment que les orthodoxes voulaient rester entre eux et cela a été très mal perçu avec la demande d’un groupe à 10 élus. (nouvelle erreur de comm des cadres)
Le but et de pouvoir s’exprimer, interpeler le gouvernement, déposer des lois, être un relais des luttes, une plate forme pour la rénovation des idées etc... et pour cela il faut le GROUPE !



Ressac du tsunami bleu : un groupe communiste à l’Assemblée Nationale
22 juin 2007 - 20h11 - Posté par

J’ai oublié de signer, Nicolas75015





La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite