Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Israël / Bande de Gaza : Les tirs de roquettes et d’artillerie violent les lois de la guerre


de : Basta
lundi 2 juillet 2007 - 20h46 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 8.2 ko

Ni la défense, ni les représailles ne sont une justification

(Jérusalem, le 1er juillet 2007) – Les tirs de roquettes palestiniens contre les villes israéliennes et les tirs de l’artillerie israélienne à proximité de zones habitées dans le nord de Gaza ont fait des centaines de victimes civiles depuis septembre 2005 et constituent de graves violations des lois de la guerre, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui.

Le rapport de 146 pages, "Indiscriminate Fire : Palestinian Rocket Attacks on Israel and Israeli Artillery Shelling in the Gaza Strip" (« Tirs indiscriminés : tirs de roquettes palestiniens contre Israël et tirs d’artillerie israéliens dans la Bande de Gaza », constate que les groupes armés palestiniens aussi bien que les Forces de défense d’Israël (IDF) n’ont pas fait preuve d’un respect suffisant à l’égard des vies civiles.

Les groupes armés palestiniens, à savoir le Hamas, le Djihad islamique, les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa ainsi que les Comités de résistance populaire, ont dit que les attaques délibérées contre des civils avec des roquettes artisanales et très imprécises, dénommées Qassams, sont des représailles pour des actions israéliennes ; mais les représailles contre des civils sont toujours illégales. Une directive qu’aurait émis l’IDF pour réduire la « zone de sécurité » entre les cibles de l’artillerie et les zones civiles à Gaza, ainsi qu’une brusque escalade des bombardements en avril 2006 à la suite de la prise de contrôle politique de l’Autorité palestinienne par le Hamas, ont entraîné une forte hausse du nombre de victimes civiles.

« Les exactions commises en guise de coup pour coup ne peuvent pas se justifier en invoquant que l’autre côté a violé la loi en premier : les lois de la guerre ont pour but de protéger les civils, quelles que soient les raisons », a insisté Joe Stork, directeur adjoint de la division Moyen-Orient à Human Rights Watch. « Sinon, le cycle de violence échappe à tout contrôle, comme cela s’est produit à Gaza et en Israël. »

Le rapport de Human Rights Watch paraît à la veille d’une audition le 2 juillet devant la Haute Cour de Justice sur une directive de l’IDF qui aurait réduit la « zone de sécurité » entre les cibles de l’artillerie et les zones civiles de 300 à 100 mètres en avril 2006. Human Rights Watch a constaté que tous les décès et tous les cas de blessures sauf huit, survenus à la suite de tirs d’artillerie effectués entre septembre 2005 et mai 2007, et qualifiés d’autodéfense par Israël, ont eu lieu après ce changement de politique.

Au milieu des combats factieux en cours à Gaza entre le Hamas et le Fatah, les groupes armés palestiniens continuent à tirer des roquettes en direction d’Israël. En mai 2007, des roquettes ont tué deux civils israéliens à Sderot et en ont blessé 22 autres. Le 20 juin, des roquettes ont blessé trois civils dans une attaque revendiquée par le Djihad islamique.

Israël n’a pas lancé de tirs d’artillerie sur Gaza depuis une attaque du 8 novembre 2006 qui a tué 23 civils palestiniens. Malgré cette suspension, l’IDF déclare considérer toujours les tirs d’artillerie comme une réponse légitime aux tirs de roquettes palestiniens « soumise aux limitations du droit international. »

« Il existe une opportunité de mettre un terme à ce terrible mépris des vies civiles si les deux parties tirent les leçons des deux années précédentes », a déclaré Stork. « Les autorités du Hamas à Gaza devraient faire cesser les tirs de roquettes de tous les groupes sur les villes israéliennes, tandis qu’Israël devrait maintenir sa suspension des tirs d’artillerie sur Gaza, ou au moins ne pas bombarder à proximité de zones peuplées. » Le Hamas devrait aussi garantir qu’aucune attaque d’aucune sorte n’est lancée depuis une zone habitée.

Dans « Tirs indiscriminés », Human Rights Watch examine l’utilisation de roquettes et de l’artillerie après le retrait d’Israël de Gaza en septembre 2005.

De septembre 2005 à mai 2007, les groupes armés palestiniens ont tiré près de 2 700 roquettes artisanales en direction d’Israël. Ils ont tué quatre civils israéliens et en ont blessé 75 autres. En mai 2007, de nombreux habitants de Sderot, la ville la plus durement frappée, sont partis vers d’autres régions du pays. Les roquettes palestiniennes ont aussi blessé ou causé la mort d’au moins 23 Palestiniens, en tombant avant la frontière. Les tirs de roquettes entre mi 2004 et septembre 2005 ont tué six autres civils israéliens.

Au cours de la même période, de septembre 2005 à mai 2007, l’IDF a tiré plus de 14 600 obus d’artillerie de 155mm sur Gaza. Les obus tirés près des zones peuplées ont tué 59 personnes et en ont blessé 270 autres, la plupart sinon toutes étant des civils.

Le rapport de Human Rights Watch révèle que les groupes armés palestiniens ont pris délibérément pour cible et attaqué de façon indiscriminée des civils israéliens en violation des lois de la guerre. Les attaques ont non seulement fait des victimes, mais aussi causé des dommages matériels et créé un climat général de peur dans les communautés israéliennes touchées.

Les groupes armés palestiniens mettent aussi parfois en danger les civils en plaçant leurs lance-roquettes très mobiles près des zones résidentielles à Gaza. De tels actes violent le devoir de prendre toutes les précautions possibles pour minimiser les victimes civiles.

Les Israéliens quant à eux n’ont pas non plus pris toutes les précautions possibles pour minimiser les victimes civiles causées par les tirs d’artillerie et, dans un cas au moins, leurs tirs étaient indiscriminés. Dans d’autres cas, les témoignages ont suggéré que les attaques étaient disproportionnées, causant des pertes civiles prévisibles qui étaient excessives par rapport à tout avantage militaire anticipé. De nombreux obus d’artillerie tirés par Israël sur Gaza sont tombés près de zones peuplées et ont frappé parfois directement des habitations, causant de sérieux dégâts, des morts et des dommages structurels.

Israël a justifié ses attaques comme étant de la légitime défense, et certains officiers de l’IDF ont prétendu que les tirs de roquettes palestiniens étaient devenus moins précis après que les tirs d’artillerie aient repoussé les sites de lancement plus loin de la frontière. Mais les attaques de l’artillerie de l’IDF ne semblent pas avoir diminué l’incidence globale des attaques de roquettes destructrices, ni affecté sensiblement la capacité des groupes palestiniens à lancer des attaques.

« Si l’IDF reprend les bombardements sur Gaza, ce ne devrait être qu’à des endroits où il est possible de distinguer entre civils et combattants », a insisté Stork.

Le rapport est basé sur deux missions de terrain à Israël et Gaza, au cours desquelles les chercheurs de Human Rights Watch ont mené plus de 100 entretiens avec des victimes, des témoins et d’autres personnes, et évalué des preuves matérielles. Les chercheurs ont aussi rencontré des responsables gouvernementaux et militaires israéliens et palestiniens.

« Tirs indiscriminés » contient deux études de cas détaillées sur les tirs d’artillerie de l’IDF ayant fait des morts. La première présente les résultats de l’enquête de Human Rights Watch sur une explosion survenue le 9 juin 2006 sur une plage de Gaza, qui a tué sept civils et en a blessé des douzaines d’autres. Human Rights Watch a déterminé qu’un obus d’artillerie israélien de 155mm – soit un obus tiré ce jour-là, soit un obus n’ayant pas explosé précédemment mais ayant été déclenché par les tirs à proximité ce jour-là – avait causé l’explosion. Human Rights Watch a aussi constaté qu’une enquête israélienne sur l’incident n’avait pas pris en compte les témoignages provenant de sources autres que l’IDF, démontrant ainsi un manque d’intérêt pour obtenir la vérité sur ce qui s’était produit.

La deuxième étude de cas examine une série d’attaques de l’artillerie de l’IDF pendant la semaine du 24 juillet 2006, lesquelles en six occasions au moins ont frappé le complexe résidentiel de Nada très peuplé, près d’une vaste zone découverte à partir de laquelle les Palestiniens tiraient des roquettes. Les tirs de l’IDF ont tué quatre civils dont deux enfants, ont fait 14 blessés et forcé des centaines de familles à prendre la fuite.

« L’incident des Appartements Nada montre comment les actions des Palestiniens tout comme celles des Israéliens se sont avérées fatales aux civils », a déclaré Stork. « Il semble que les Palestiniens déplaçaient les sites de lancement plus près des appartements, mettant les habitants en danger, tandis que l’IDF a frappé directement les appartements, malgré les avertissements en temps réel selon lesquels des civils étaient en train d’être tués. Ces deux pratiques violent le droit humanitaire international. »

Human Rights Watch a appelé Israël à conduire des enquêtes complètes et indépendantes sur les tirs qui ont frappé la plage en juin et les Appartements Nada en juillet, ainsi que sur l’attaque de novembre 2006 qui a mené à la suspension des bombardements. Human Rights Watch a déclaré qu’Israël devrait enquêter et, le cas échéant, punir ou poursuivre les individus pouvant être responsables des attaques d’artillerie constituant une grave violation des lois de la guerre.

Human Rights Watch a appelé l’Autorité palestinienne et les dirigeants des factions politiques à condamner et à proscrire les tirs de roquettes dirigés vers les populations civiles ou ne pouvant pas faire la distinction entre civils et combattants. L’Autorité palestinienne devrait prendre des mesures concrètes pour empêcher que de telles attaques soient lancées depuis le territoire se trouvant sous sa juridiction, et enquêter sur les responsables de ces attaques et les poursuivre, a insisté Human Rights Watch. Le Hamas, qui a récemment pris le contrôle de Gaza, doit adopter des mesures similaires pour empêcher des attaques comme celle du 20 juin 2007.

© 2007 HRW

http://hrw.org/french/docs/2007/07/...

2.7.07 17:37

http://20six.fr/basta/art/22791939/



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Israël / Bande de Gaza : Les tirs de roquettes et d’artillerie violent les lois de la guerre
3 juillet 2007 - 20h23

La disproportion entre la critique des attaques palestiniennes et celles d’Israël est extrêmement choquante

Il y a un peuple occupé, et un Etat occupant.

C’est navrant de constater qu’HRW entame un couplet renvoyant dos à dos les palestiniens et Israël, comme si la responsabilité était égale.

Sans approuver pour autant les attaques à la roquette contre les civils, et encore moins le Hamas, Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de résister

et à propos du Hamas, lire

L’ascension du Hamas

P. Bardet



Israël / Bande de Gaza : Les tirs de roquettes et d’artillerie violent les lois de la guerre
4 juillet 2007 - 15h17 - Posté par

La colère, que la colère, est à la mesure de la tristesse que nous ressentons tous ! Il est encore plus insupportable que tout de contempler l’étonnement feint de tous ces hypocrites qui « déplorent » la situation en Palestine et vont même jusqu’à s’inquiéter du sort des civils !
Et de montrer leur bonne volonté en débloquant les transferts d’aides humanitaires, comme si les Palestiniens étaient des sous- humains dont les droits essentiels seraient de pouvoir manger !

N’était-elle pas prévue, cette situation ? Non parce que Gaza a été transformée en prison à ciel ouvert, où un million et demi d’êtres humains tentent de survivre avec trois fois rien, et de s’accommoder de l’étouffement dans cette surface exigë, mais parce que le processus de paix, oui, ce fameux processus de paix démarré avec les accords d’Oslo en 1993, a été délibérément saboté. Faut-il faire la liste de cette préméditation acharnée ? Faut-il aussi rappeler la patience extraordinaire de la direction palestinienne, du peuple palestinien, qui s’accrochaient quand même, acceptaient les mille modifications et ajournements des plans de paix pourtant internationalement prorogés, alors que pas un jour n’ont cessé les assassinats dits ciblés et qui ne l’étaient pas, les incursions meurtrières, les milliers d’arrestations, l’élargissement constant des colonies, la construction du mur, les humiliations infligées au président Arafat, le méchant d’alors. Signes du mépris israélien tenace de toutes les résolutions internationales.

Nahla Chahal

(Basta)


Israël / Bande de Gaza : Les tirs de roquettes et d’artillerie violent les lois de la guerre
4 juillet 2007 - 10h56

Ca sera bien que le peuple palestinien se défende à l’instar du peuple libannais.






REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite