Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Fin de l’Histoire, fin de la politique (zaz)


de : Ocséna, contre le Système-Ena
jeudi 16 août 2007 - 11h32 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

 1. Introductif : 1990, fin de l’Histoire, fin de la politique en vérité

Le Mur tombé, l’URSS se désagrégeait à la vitesse grand V, Francis Fukuyama trouvant ça excellent annonçait à toutes volées que ce n’était pas moins que la fin de l’Histoire. Non pas que les horloges, les TGV, les divas du ciné, de la mode, des arts, et même les mimiles de la télé, allaient s’arrêter de tourner, de marcher, en croisant les jambes devant, mais globalement les foules allaient se calmer, n’allaient plus politiser idéologiquement comme avant. Le progrès individuel était là de fait en acte dans votre vie, dans les vitrines, il était prêt à consommer . Fini donc les messes unitaires des masses populaires, fini l’homme nouveau, assez musclé certes, mais qui s’ennuyait de trop. L’Histoire allait devenir l’histoire au sens occidental et normal du grand fleuve sur grand écran des gens tout simplement heureux dans la super-largeur. Encore n’avait-on pas pleinement dans l’idée, le truc de l’épanouissement qui allait s’ajouter tout de suite après : celui du PC, du téléphone portable et du baladeur MP3.

Donc, fini la révolution, fini Babeuf si tu voulais vraiment Babeuf, fini la démocratie dite progressiste à vocation ultra-égalitaire qui était quand même beaucoup trop sévère. Fini le plan (surtout le quinquennal, tellement morfal, tellement vachard), fini l’appartement collectif pour tous, pas cher, pas comme en France en ce moment, mais avec la lunette de WC privée à transporter sur l’épaule quand on voulait y aller et que ça pressait.

Donc vous l’avez compris, le monde, le monde « juste » était fixé, breveté comme il devait dûment l’être dans les esprits : la démocratie c’était la liberté (notamment la libre-propriété, la libre-entreprise) c’était la liberté de dire et d’écouter de la musique. C’était la liberté d’élire aussi, primo, prima, primus ! Tu vois si c’est bien la preuve là qu’on t’invente pas des trucs n’importe quoi !

« Liberté, élections, Etat de droit, libre-entreprise, libre-marché sans distorsions », oui , c’était sans plus chercher le pentalogue sacré de la démocratie épanouie.

C’était, il est vrai, tout autour très mûr déjà pour que ça puisse parfaitement s’admettre, se vouloir, se faire, on peut bien dire en gros que tout le monde a applaudi très fort : on n’imagine pas dix-sept ans plus tard qu’on puisse revenir en arrière, qu’il puisse y avoir l’ombre d’un retour comblé à la vision ante. Le monde après 1990 a d’un coup changé irrémédiablement de paradigme.

Nous marquerons encore, toutefois, pour ceux qui sont lents à comprendre, deux- trois choses fondamentales dans ce mouvement : a/ la sortie absolue du concept « maudit » (criminel selon certains) et supposément contre-performant de l’égalité. b/ le remplacement du « diamat » par une vraie science cette fois complètement garantie et appelée économie libérale. c/ l’idée encore que la fin de l’histoire est en fait en vérité la fin du politique et qu’on n’aurait plus longtemps -avec un peu de chance- à gérer les hommes (à savoir : employer matraques et lacrymos), mais qu’on allait désormais pouvoir gérer les choses (ie agir soft).

 2. On entrait en théorie donc dans un bonheur, un grand calme reposant et plat, bref dans une logique strictement scientifique, non-philosophique, non-intello

 Ho-la ! stop ! halte ! cette image postulée d’un Système global a priori en route pour le bonheur oublie les preuves terriblement contraires que furent ou sont : les Twin Towers, la guerre d’Irak, l’Afghanistan également !

 Ok ! assurément le « trend » commun de tous vers un monde nanti, plus peinard, souffre-t-il quelques regrettables exceptions ! Mais les difficultés, note-le, viennent de la périphérie (d’une certaine périphérie), l’essentiel, l’hinterland, demeure totalement dans le « bon » schéma qu’on t’a indiqué obligeamment supra.

En fait, pour poursuivre la démonstration, ce qu’il faut voir qui fout quand même le camp dans la nouvelle donne, c’est la possibilité même d’une idéologie différente, d’une utopie, d’une alternative politique. Le monde version Larzac, pour ne retenir que cette hypothèse bucolique, somme toute récente, n’est plus un must tellement jouable. Attac a tenté un revival : Sao Paulo, tout ça ! la démo participative, le développement durable. T’as vu aux élections le résultat des écolos, de José et des alter ? M’est avis que c’est pas demain dans l’enthousiasme que tu développeras des phalanstères.

Pour revenir à notre affaire donc, comment pouvait-on lutter contre la machine, sa presse, ses banques, Sciences-po, son blablabla et contre la réalité même, non-éphémère ? En fait, la mondialisation décriée triomphait, elle triomphe, dans une défense sans conteste (si tu prends méthodiquement les chiffres par le haut). Il ne faut pas rester sur le bord de la route, c’est une première leçon, technique. La seconde est éthique, la mondialisation est « enfin » perçue comme la redistribution équitable à l’échelle de la planète, l’abolition des égoïsmes. Chaque chef d’entreprise y devient l’authentique acteur caritatif qu’il pressentait être mais qu’il avait longtemps continué par humilité à ignorer. Ainsi axiomatiquement, et par agrégation, se constitue le monde de la pensée nouvelle.

Et puis, dans cette axiomatique, tu me comprends, y a pas que le Larzac et la mondialisation, y a l’essence propre, y a le moteur. Prends le débat-projet sur l’Université. La nouvelle logique, géniale, c’est que t’as maintenant le projet, sans la lourdeur du débat philosophique, lequel ne progresse jamais en rien et te retarde en tout (Ouais, ce logos-pathos sur les finalités, humaine, démocratique, etc. Pourquoi pas l’ascenseur social pendant qu’on y est.).

Exprimons-le en clair :

a/ La vérité est reconnue d’ordre rationnel. b/ On en sait parfaitement désormais la base économique et gestionnaire. c/ La vérité étant en outre Une, la vérité moderne est forcément unidimensionnelle, il n’y a pas à s’en étonner. d/ La science, la science économique s’entend, a remplacé la politique au haut niveau.

Esthétiquement, bien sûr, pour ceux qui ont un peu de mal à se mettre dans le coup, on voit que ça peut donner incidemment l’idée d’un monde plat tant dans la presse que les médias, et parfois même chez les puissants.

 3 Bravo ! pour le moment, on te le dit, c’est la platitude en politique qu’est le plus sûr

Il est clair que si le champ du politique, défini avec un grand P. comme celui de l’attribution des valeurs et des ressources, est passé entre les mains de la programmation linéaire, il te reste peu de choix pour arriver à t’exprimer pleinement sur quelque chose ayant encore un peu de gueule. Ministricule ou ministre d’Etat t’es condamné au tout-venant. Tu imagines à l’occasion un dispositif sur la sécurité dans les manèges, ou un plan plus large concernant l’alzheimer. Au pire, n’ayant rien d’autre sous la dent, tu demandes une autopsie de l’ourse Frichka.

Dans le politique (la politique veut-on dire, et plus exactement la petite), t’as les rapports relatifs au pouvoir, t’en as le verbe et la cuisine. Là, c’est plutôt le problème de l’opposition, mais c’est pas forcément bon. Le PS a besoin d’exister, il est donc branché sur tous les hits. On a eu la Libye et les contrats malsains (c’était à tel point un dégoût qu’on a vu une lectrice dans Libé demander qu’on rende les infirmières). On a eu les vacances en Amérique, là c’est Mosco qui est monté au créneau, il reste même accroché au rideau. Mosco a du mérite, il travaille en ce moment sur le statut de Cécilia.

C’est peut-être pas idiot, note, il y a à terme les municipales ? Sauf que dans l’immédiat, Sarko se porte bien et même de mieux en mieux (il monte encore dans les sondages, je suppose là-dessus que tu as lu le JDD). Note que Sarko est un cas, on le dit d’autant plus amèrement et franchement qu’on a voté résolument contre lui. En fait, tu te dis que Sarko est peut-être un produit du PS et que sans lui il aurait jamais pu gagner, Sarko en ce sens doit beaucoup à Ségolène.

Un jour on l’aura, ok ok, mais quand ? Nicolas a une sorte de baraka en propre qui ne lui vient pas de l’UMP. Supposons qu’il soit en chute ainsi qu’espéré. Lui ? mais il a son plan B+ : Il nomme Rachida, ou alors c’est Rama Yade, premier ministre, il acquiert toute la banlieue, dès lors Sarkozy est un Peron qui aurait réussi et Cécilia devient l’Evita de toute la nation. "Don’t Cry for Me, Argentina". Ce qui nous en écarte, c’est peut-être le troisième pied qui manque encore dans le mot France.

 4 Le PS réagit. Et là-dessus, Paulo, on te tire notre pauvre conclusion

A quels lointains peut-on encore rêver ? Hum ! le PS réagit, il va bientôt nous dire, on a lu ça dans la presse, le contenu de ses propos. On sent ici qu’on va remonter fortement au paragraphe 2. Les jeunes socialistes sont explicites d’ailleurs, il faut moderniser le PS. Les Echos, La Tribune, Le Figaro l’ont toujours vivement conseillé.

Donc, pour conclure on va te dire notre sentiment en peu de mots. Dans la nouvelle tournure du monde, on se sent presque chanceux d’être franchement pessimistes. Bien sûr on peut toujours se convaincre encore que le pire n’est jamais sûr.

..................................

Les pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Fin de l’Histoire, fin de la politique (zaz)
16 août 2007 - 14h57

Un bruit qui court est un mythe errant...
Tout séisme révèle des vérités enfouies, la méthode " tsarko-felonienne" nous fait découvrir à quel point la structure du parti socialiste était vérolée de la base au plafond. Au secours, les termites errants sont de retour !!!! Oasis...oasis...oas... merde y’ a rien ! Putain d’mirage ! Putain d’désert ! Elle est ou la gauche ? Moralité : on a toujours besoin d’une boussole, surtout en politique.
Seuls, d’irréductibles endoctrinés ne s’en étaient pas encore aperçus.
Génial ! Sarko thaumaturge ! Il rend la vue aux aveugles ! S’il te plait Disney moi des mouton de Panurge... ça urge !
Y manquerait plus que les derniers sourdingues se mettent à entendre, et ça va être la mélodie du bonheur.
Sauf que, sa rentrée pourrait très bien ressembler à un bizutage de bruits discordants à faire passer celui des skull and bones pour une danse enfantine. N’oublies pas Nico, bouffer dans la gamelle de l’ogre c’est cracher dans la soupe populaire. Si tu nous ramène ce pantin à la maison, tu le paiera cher !
speed air web.






Gabriel, gilet jaune mutilé : « Je n’avais jamais foutu les pieds dans une manifestation »
lundi 18 - 16h24
de : jean1
Norvège : "nouvelles" du fumeux vaccin Pfizer-BioNtech.
lundi 18 - 15h30
de : joclaude
Femmes de chambre : que sont devenues les promesses de Marlène Schiappa ?
lundi 18 - 09h29
1 commentaire
Patrice Lumumba assassiné le 17 janvier 1961
dimanche 17 - 17h44
de : CADTM Eric Toussaint
Souveraineté et démocratie ou mondialisation et régime autoritaire ?
dimanche 17 - 10h03
de : Par Michèle Dessenne, Présidente du Parti de la démondialisation
2 commentaires
la mouchardisation en plus de la marchandisation
samedi 16 - 23h00
de : reporterre
Affaire Duhamel : des réseaux de pouvoir ? Vraiment ?
vendredi 15 - 11h30
de : joclaude
1 commentaire
MACRON : Drôle de SMS, on les aura ... !
vendredi 15 - 10h49
de : joclaude
Dépistage covid massif à Roubaix une réussite ! Beaucoup plus de testeurs que de testés. Des chiffres étranges
jeudi 14 - 19h45
de : France 3 Régions
4 commentaires
CHINE : Visite de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS)
jeudi 14 - 17h37
de : joclaude
2 commentaires
Etats-Unis : des centaines de personnes aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19
jeudi 14 - 17h31
de : joclaude
Affaire Pfizer-Nigeria : les victimes attendent toujours leur dédommagement
jeudi 14 - 17h14
de : Jeune Afrique - 03 février 2011
La maison carrée ronde
mercredi 13 - 20h15
de : jy.D
Carnaval funèbre - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 17h43
de : Hdm
CHiNE : un Médecin Français à Wuhan, s’exprime !
mercredi 13 - 11h27
de : joclaude
5 commentaires
Schneider Electric : « On nous vire pour 400 000 euros de bénéfice »
lundi 11 - 15h31
Une certaine idée de la souffrance.
dimanche 10 - 15h58
de : jy.D
MEETING de SOLIDARITE ANTI-IMPERIALISTE
samedi 9 - 19h02
de : Jean Clément
Bravo Antoine
samedi 9 - 15h20
de : jean1
Gérants du capitalisme : plus zélé que moi tu meurs !
samedi 9 - 14h41
de : joclaude
Sale année.
vendredi 8 - 17h45
de : jy.D
2 commentaires
Le boomerang des « révolutions de couleur »
vendredi 8 - 17h42
de : joclaude
1 commentaire
A Shijiazhuang (mégapole de 11 millions d’habitants) on renoue avec le meme scénario qu’à Wuhan en janvier 2020 (vidéo)
vendredi 8 - 15h29
de : nazairien
4 commentaires
COVID 19 : A vous faire froid dans le dos !
jeudi 7 - 16h38
de : joclaude
4 commentaires
Mali : La France annonce avoir tué des jihadistes, des villageois évoquent des victimes civiles
jeudi 7 - 12h11
de : joclaude
2 commentaires
B117 et V2, ces inquiétants variants du coronavirus préoccupent les autorités sanitaires
jeudi 7 - 11h24
de : nazairien
1 commentaire
Les USA en naufrage
jeudi 7 - 10h02
de : Jean-Luc Mélenchon
6 commentaires
L’année de l’mettre, c’est l’heure de l’mettre
mercredi 6 - 19h49
de : Hdm
Que se passe t il en France ?
mardi 5 - 11h21
de : azard
2 commentaires
Mort de Cédric Chouviat : révélations du "journaliste" sotto au 20 h. de france 2 le 03 01 2021
lundi 4 - 12h39
de : jean1
Pour un 2021 de résistance
dimanche 3 - 23h47
3 commentaires
Marche blanche pour Cédric Chouviat
dimanche 3 - 11h28
de : jean1
Mouvements sociaux : 9 dates à retenir début 2021
dimanche 3 - 09h31
CELA RESSEMBLE AU COMPORTEMENT DE BEAUCOUP DE JOURNALISTES FRANCAIS
samedi 2 - 18h15
de : jean1
2 commentaires
Ephémérides et Chansons 2020, la compil - C’est l’heure de le mettre !
vendredi 1er - 13h35
de : Hdm
Chronique sur le vif d’un récit de fin d’année macroniste !
jeudi 31 - 21h28
de : joclaude
Le Droit de manifester n’existe plus !
jeudi 31 - 16h50
de : joclaude
Bon an mal an ! C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 31 - 05h57
de : Hdm
STEVEN, 27 ANS, COUVREUR, MORT AU TRAVAIL
mercredi 30 - 14h45
de : joclaude
Macron et l’UE poursuivent la destruction de l’hôpital public
mardi 29 - 16h58
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite