Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?


de : Francis Wurtz
mercredi 24 octobre 2007 - 13h27 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires
JPEG - 13.7 ko

Intervention de Francis Wurtz en session plénière, Bruxelles, 23 octobre 2007.

Le Général de Gaulle disait de Valéry Giscard d’Estaing : "son problème, c’est le peuple". La formule s’appliquerait plutôt bien aujourd’hui, au Conseil européen !

Pour les marchandages au Sommet, les 27 se sont montrés, une fois encore, assez doués. L’inventaire à la Prévert des concessions octroyées à tous les récalcitrants mérite une mention. A ce prix, on a pu mettre tout le monde d’accord : depuis les héritiers des "pères fondateurs" de la Communauté jusqu’aux eurosceptiques les plus invétérés.

Il n’y a, finalement, que deux ou trois choses qui semblent intouchables - et, au Conseil européen, nul n’a, du reste, songé à y toucher.

C’est, par exemple, le cadre contraignant dans lequel les politiques économiques et sociales de l’Union doivent impérativement s’inscrire :
• "l’économie de marché ouverte où la concurrence est libre" ;
• les missions de la BCE ;
• les orientations du Pacte de stabilité ;
• le strict respect de la liberté de mouvement des capitaux ;
• la suppression progressive de tout ce que les "investisseurs" considèrent comme des "barrières" aux échanges ;

Ou bien, la concentration de pouvoirs essentiels dans des institutions inaccessibles aux citoyens, aux parlements nationaux, voire aux gouvernements eux-mêmes - en particulier dans les pays dont le poids est plus modeste ;

Ou encore, la dimension prise, dans la politique extérieure de l’union, par les aspects militaires...

Il s’agit là de "lignes rouges" - comme on dit en anglais ...- qu’il ne faut pas franchir, selon les milieux dirigeants de l’Union.

Le problème : c’est que c’est précisément sur ces points-là que porte l’essentiel des interrogations ou des critiques, dans nos peuples respectifs !

Et c’est l’absence persistante de réponses à ces interrogations, le refus répété d’entendre ces critiques, qui alimentent la crise de confiance dont souffre l’Union auprès de nos concitoyens.

D’ailleurs, si les membres du Conseil européen avaient ouvert les fenêtres de leur salle de Conférence, ce 18 octobre, ils auraient pu mesurer en direct la force de cette désaffection, exprimée dans les rues de Lisbonne par la plus puissante manifestation qu’ait connue le Portugal durant ces vingt dernières années ! Ni M. Socrates ni M. Barroso ne me démentiront...

"Le défi suprême (de l’Union) - peut-on lire dans la communication de la Commission au Sommet de Lisbonne - c’est d’expliquer aux citoyens (ce) que l’UE représente pour les Européens"

Toujours "expliquer", jamais "tenir compte" ! Toujours la communication, jamais le débat contradictoire. Et donc, à plus forte raison, pas de référendum !

Oui, le problème du Conseil européen, ce sont les peuples. Sauf que, sans les peuples, il n’y a pas d’avenir pour une grande ambition européenne.

Cette question ne mérite-t-elle vraiment pas qu’on puisse en discuter un jour franchement ? Je vous pose la question.

Lire la suite :
 http://www.francis-wurtz.eu/interve...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
24 octobre 2007 - 13h47

lu ce commentaire :

Franchement, vous vous plaignez de l’aspect élitiste du mini-traité ? Mais la situation était tragiquement prévisible : dès la fin 2004 il était parfaitement évident que les porteurs du Non, ayant les présidentielles pour seul horizon, seraient incapable de faire de leur victoire quelque chose d’utile : ils auraient pu aller chercher d’autres sympathisants de leur causes, d’autres adepte d’une démocratisation renforcé de l’Europe dans les autres états membres. S’ils avaient eu un peu de jugeotte, ils auraient utilisé les 30 mois qui ont suivis pour fonder et structurer une opposition audible à l’échelle du continent, mais ils ont préféré le confort de la contestation franco-française. Dès le début il était visible que le rejet du TCE allait aboutir à quelque chose de pire, et ce quelque chose de pire est arrivé.

Haute trahison

par Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public, auteur de Droit constitutionnel (Economica, 2007).

http://www.marianne2.fr/Haute-trahi...

Je souscrits a cet avis avec le bemol,il n’est pas trop tard,l’emission d’ARTE d’hier (23/10) sur les finances de l’Europe,previent de la mise en place de l’IMPOT EUROPEEN des la ratification du nouveau traité.



Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
24 octobre 2007 - 18h21 - Posté par

Je crois qu’il serait utile de se rappeler combien les adeptes du non ont refusé d’entendre, les pourquois un oui, de ceux qui vivent dans d’autres pays europèen.

Repartons ???

Hirondelle


Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
24 octobre 2007 - 23h28 - Posté par

Plutôt que de réécrire l’histoire, il convient de la rappeler.

S’il y avait eu douze referendums on n’en serait pas là.
Des assemblées non constituantes ont voté à la sauvette dans la plupart des pays. Une ministre allemande a déclaré craindre les résultats d’un éventuel referendum dans son pays.
L’incroyable bourrage de crânes outre-Pyrénées (premier referendum, vital pour la mafia bruxelloise) a été décrit par des militants espagnols.
Le Royaume-Uni n’a pas voté...
Les adversaires du texte, qui EUX l’avaient lu, en ont expliqué urbi et orbi les points anti-démocratiques. Il n’ont jamais « refusé d’entendre » les "adeptes du oui, au contarire, ils ont réfuté point par point les propos des "adeptes". Un travail semblable a été fait aux Pays-Bas. Dans les deux cas des militants de peuples non consultés ont participé à la campagne. Le texte d’Etienne Chouard a été traduit, et durant la campagne, les liens web chauffaient.

Ne pouvant être révisé qu’avec l’accord unanime de tous les pays, le texte proposé n’aurait pu être validé à la simple majorité des pays (sauf à supposer un coup de force).

Face à cette situation, l’oligarchie de l’UE a choisi sa méthode favorite : contourner les peuples et faire voter son texte par un tripatouillage additionnant de manière fantaisiste des chambres parfois très peu représentatives de leurs peuples.

Pareils procédés ne peuvent suscite que l’indignation ou la honte vis à vis de l’extérieur (extérieur auquel ils vont donner des leçons).

Jean-François


Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
25 octobre 2007 - 08h30 - Posté par

yaka ! foque !....

s’il suffisait de claquer des doigts : cela se saurait, sauf dans une classe ou l’on peut mettre peut être encore les étudiants au garde-à-vous, dans la vie c’est plus difficile.

C’est dédouaner rapidement le fait que sur les deux peuples consultés :DEUX NON !
et les autres peuples ? qui les méprisent ? les votants du NON français... ?

et aujourd’hui qui s’alligne concrètement derrière le OUI, ou l’acceptation à 90 % de ce qui existait déjà ???

Analyser et désigner les responsabilités, soit, mais ne pas chercher de bouc émissaire !!

Arlequin


Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
25 octobre 2007 - 18h08 - Posté par

La c’est le comble des arguments idiots:si nous avions voté oui nous n’aurions pas un mini traité qui est pire.

J’en ai entendu des pas mal dans ma vie,mais celle la elle est bonne !

Le mini traité n’est ni pire ni meilleur que l’autre:c’est le même !

Au nom d’arguments dans ce genre on aurait du accepter Munich,parce qu’aprés on a eu le pire ?

Déçidement les ouistes ne reculent devant aucune conneries,et en plus elle est prof de droit machin chose !Pas étonnant que la plupart sont formatés et tiennent le même discours.

Jean Claude Goujat

PCF Landes


Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
25 octobre 2007 - 13h53

Juste pour vous indiquer que lorsque l’on veut signer la pétition, une fenêtre s’ouvre avec pour message dissuasif

Impossible de vérifier l’identité de *.ironie.org comme site de confiance

Raisons possibles de cette erreur
.....

...

3 -Vous êtes connecté à un site prétendant être *.ironie.org probablement pour obtenir des informations confidentielles

Validez ou non le certificat

 ??????

Est- ce une tentative d’intimidation pour saborder la future liste de mécontents ou est-ce réel ?

Rencontrez-vous les mêmes soucis ?

Mata a ri



Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
25 octobre 2007 - 22h02

C’est cela Francis, il nous fait maintenant nous mettre en ordre de combat sur ce mini-traité en tirant les leçons de la précédente bataille victorieuse sur le TCE.

Indéniablement il nous faudra mener bataille + européenne ce coup-ci car les classes populaires européennes semblent marcher d’un pas de plus en plus coordonné sur la question européenne : Elles n’aiment pas ce qui est ben train de se faire en Europe, elles sentent et se mobilisent partiellement contre la remise en cause de dizaines d’années de petite humanisation de leurs sort en Europe.

Copas



Marchandages au sommet de Lisbonne : "expliquer", mais jamais "tenir compte" des peuples ?
26 octobre 2007 - 11h31

Nous étions déjà quelques uns, dès le mois d’avril, à contester ce nouveau traité. Pour ma part dans divers articles, mais je pense aussi à Raoul-Marc Jennar qui avait fait un article très intéressant dénonçant l’entrée du religieux dans le préambule de ce traité ; il avait raison car, de fait, la référence spirituelle est belle et bien inscrite dans cette nouvelle formule. Moralité, en plus de l’ultra-libéralisme à tous crins qui est une constante dans ce traité, une raison nouvelle vient conforter notre demande de référendum. Mais pour ce faire, il faut une modification de notre constitution et c’est peut-être là que nous pourrons influer en faisant pression sur la classe politique. Et demander que soit refuser la modification de la Constitution !

Michel Mengneau






En macronie on est en guerre, la mobilisation ne suit pas pour la cause Humaine ?
mardi 29 - 13h56
de : joclaude
1 commentaire
PRIX NOBEL POUR LA PAIX : La candidature de Cuba enregistrée !
lundi 28 - 22h53
de : joclaude
COVID19 : video avec le Professeur TOUSSAINT
lundi 28 - 22h42
de : joclaude
Quand l’Etat espagnol se retourne contre…le gouvernement !
lundi 28 - 18h56
de : Antoine (Montpellier)
Rage et désespoir au rassemblement en hommage à Doona à Montpellier
lundi 28 - 17h49
L’autre « police des moeurs »
lundi 28 - 13h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Bielorussie : réponse pertinante de Loukachenko !
lundi 28 - 11h08
de : joclaude
5 commentaires
Justice sociale et climatique : « sans mouvements sociaux, il ne se passera rien »
lundi 28 - 09h15
Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
2 commentaires
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite