Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Bagdad : les feux de la liberté


de : Collectif Bellaciao
samedi 10 avril 2004 - 18h53 - Signaler aux modérateurs

Naomi Klein est née en 1970 à Montréal. Sa carrière de journaliste débute au Toronto Star, où elle publie des articles sur le monde du travail et le marketing. Cinq ans plus tard, elle devient reporter indépendant et s’intéresse notamment au caractère prédateur de la publicité dans nos sociétés. Elle vit actuellement à Toronto, où elle est journaliste au Globe and Mail (NdlR)

de Naomi Klein

J’ai entendu le « bruit de la liberté », sur la place Firdaws, à Bagdad, ce lieu désormais célèbre, depuis que la statue de Saddam Hussein y a été renversée, il y a tout juste un an. Ce bruit ressemble à celui d’une mitrailleuse.

Dimanche, des soldats irakiens, formés et contrôlés par les forces de la Coalition, ont ouvert le feu sur des manifestants, sur cette place, entraînant l’évacuation d’urgence des hôtels Sheraton et Palestine, tout proches. Tandis que les manifestants rentraient chez eux dans l’immense quartier déshérité de Sadr City, l’armée américaine les suivit, avec des tanks, des hélicoptères et des avions, et tirèrent au hasard sur des maisons, des magasins, des rues, et même des ambulances.

D’après les hôpitaux, quarante-sept personnes ont été tuées, et beaucoup d’autres blessées. A Najaf, aussi, la journée a été sanglante : vingt manifestants tués, plus de cent cinquante blessés. Hier, à Sadr City, les cortèges funèbres défilaient devant les tanks américains, et les hôpitaux débordaient de blessés : Ali Hussein, un jeune de seize ans, une balle dans la colonne vertébrale, tirée depuis un hélicoptère  ; Gailan Ibrahim, 29 ans, touché au dos par un tir d’un avion américain ; Ali Faris, 14 ans, qui a subi l’ablation de la vessie, après qu’une balle américaine ait transpercé la porte de sa maison. « Il est arrivé la même chose à deux autres enfants, dans notre quartier », nous a dit son grand-père.

Dehors, des gamins dansaient sur un véhicule Humvee américain brûlé, et criaient la leçon qu’ils avaient apprise la veille : « George Bush, c’est Saddam Hussein  ! George Bush est un terroriste ! ».

L’après-midi, les affrontement reprenaient.

Ne vous y trompez pas : ce n’est pas la « guerre civile » que Washington prédisait, entre les sunnites, les Chiites, les Sunnites et les Kurdes. Non. Il s’agit d’une guerre provoquée par l’autorité américaine d’occupation des Etats-Unis, menée par leurs forces, contre un nombre croissant de Chiites, partisans de Moqtada al-Sadr.

Al-Sadr est le plus jeune et le plus radicaux des rivaux du grand Ayatollah Ali al-Sistani, présenté par ses partisans adulateurs comme une sorte d’hybride entre l’Ayatollah Khomeiny et Che Guevara. Il reproche aux Etats-Unis leurs attaques contre des civils, il compare le chef de l’occupation Paul Bremer à Saddam Hussein, il s’aligne sur le Hamas et le Hezbollah, et il a appelé au Jihad contre la constitution intérimaire très controversée. Son Irak risque de ressembler fort à l’Iran.

Et son message trouve une audience. Al-Sistani concentrant ses efforts sur le lobbying de l’ONU, plutôt que la confrontation avec l’occupation sous direction américaine dans les rues, beaucoup de Chiites s’agitent et se tournent vers les tactiques plus militantes prêchées par Al-Sadr. Certains ont rejoint les Mahadi, l’armée de Moqtada, aux uniformes noirs, qui revendique plusieurs centaines de milliers d’hommes.

Au début, Bremer a répondu à la force croissante d’Al-Sadr en l’ignorant ; maintenant, il essaie de le provoquer à une bataille à outrance. Le problème a commencé après que Bremer ait fait fermer le journal d’Al-Sadr, la semaine dernière, ce qui a déclenché une vague de manifestations pacifiques. Dimanche, Bremer a fait monter les enchères en envoyant des forces de la coalition cerner la maison de Sadr, près de Najaf, et en arrêtant son chargé de communications.

De manière prévisible, cette arrestation a provoqué des manifestations immédiates à Bagdad, auxquelles l’armée irakienne répliqua en ouvrant le feu, tuant, a-t-on dit, trois personnes. Ce sont ces trois morts qui ont provoqué les manifestations sanglantes d’hier. Tard dans la nuit de dimanche, al-Sadr a publié un communiqué appelant ses partisans à cesser les manifestations : « Votre ennemi préfère le terrorisme. Il déteste cette manière d’exprimer votre opinion ». En lieu et place, il les a exhorté à recourir à « d’autres moyens » non précisés de résister à l’occupation. Beaucoup ont vu dans cette phrase un appel aux armes.

En apparence, cet enchaînement d’événements est mystérieux. Le « triangle sunnite » étant déjà enflammé, après les attaques horribles de Falujah, pourquoi Bremer pousse-t-il le sud chiite, comparativement plus calme, dans la confrontation ?

Voici une réponse possible. Washington a renoncé à son projet de remettre le pouvoir à un gouvernement irakien provisoire, le 30 juin prochain, et il est en train de créer le chaos dont il a absolument besoin pour pouvoir décréter impossible cette remise du pouvoir. La poursuite de l’occupation sera une mauvaise nouvelle pour George Bush, en pleine campagne électorale, mais pas aussi mauvaise que si, cette remise du pouvoir une fois effectuée, le pays explosait - scénario de plus en plus probable au vu du rejet quasi général de la légitimité, tant de la constitution provisoire que du Conseil de Gouvernement nommé par les Etats-Unis.

C’est là un plan qui peut paraître génial à Washington. Mais, ici, à Bagdad, on voit que c’est de la folie pure. En envoyant l’armée irakienne fraîchement émoulue tirer sur la foule qu’elle est censée avoir été créée afin de la protéger, Bremer a détruit l’espoir extrêmement mince qui leur restait de conquérir une crédibilité après d’une population déjà très sceptique. Dimanche, avant qu’ils ne massacrent les manifestants désarmés, on a pu voir les soldats (irakiens) chausser des lunettes de ski afin de ne pas risquer d’être reconnus par leurs voisins, ensuite.

L’Autorité Provisoire de la Coalition, qui venait de louer les services d’un publiciste de Londres afin de convaincre les Irakiens qu’elle est attachée à la démocratie, est de plus en plus comparée, dans la rue irakienne, à Saddam Hussein, qui, lui non plus, n’aimait pas beaucoup les manifestations pacifiques, ni les journaux indépendants.

Lundi, dans une interview, Haider Al-Abadi, ministre irakien des Communications a fustigé l’acte qui a déclenché la vague de violences actuelle : la fermeture du journal Al-Hawzah (d’Al-Sadr). « C’était une erreur absolue », m’a-t-il dit. « Est-ce de cette manière que nous allons gérer le pays, à l’avenir : en envoyant des soldats fermer les bureaux de journaux ? » Al-Abadi, supposé en charge des médias en Irak, dit qu’il n’avait même pas été informé du projet de fermeture du journal Al-Hawza avant que les scellés n’aient été apposés sur sa porte. Il a ajouté que le quotidien d’Al-Sadr ne faisait rien de plus que formuler l’hypothèse que les Etats-Unis pouvaient être derrière certains des attentats terroristes, ici, en Irak. « Mais ces rumeurs circulent dans tout l’Irak . Je les entends partout  ! »

Reste qu’en attendant, l’homme au centre de tout ceci - Moqtada al-Sadr- voit sa stature de héros se confirmer d’heure en heure. Dimanche, tous ces éléments explosifs étaient réunis après que des milliers de manifestants aient investi la Place Firdaws. Sur un côté de cette place, deux jeunes sont monté sur la terrasse d’un immeuble, après quoi ils ont lacéré avec un canif une grande affiche vantant la toute nouvelle armée irakienne. De l’autre côté, des militaires américains ont pointé les canons de leurs tanks sur la foule, tandis qu’un haut-parleur annonçait  : « la manifestation est normale, en démocratie, mais nous ne permettrons pas que la circulation soit bloquée. »

A l’entrée de la place est érigée une statue neuve, installée par les Américains à la place du Saddam Hussein en pied, renversé voici un an. Les personnages sans visage de cet ensemble sculptural sont censés symboliser la libération du peuple irakien. Aujourd’hui, ces personnages ont trouvé un visage, depuis qu’on y a apposé des posters de Moqtada al-Sadr.

Traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier

10.04.2004
Collectif Bellaciao



Imprimer cet article





Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite