Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Douceurs policières (qui font mentir leur ministre les vilains) (4 videos)
lundi 28 janvier
de Irae
1 commentaire
Et après langlois essaiera de nous faire pleurer sur leur sort.
Lire la suite, commenter l'article...

Sarkozy n’est pas petit, il est bas…
de : Pierre Marcelle
vendredi 8 février 2008 - 02h15 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 27.9 ko

de Pierre Marcelle

Le retour de Guy Môquet

On l’avait laissé, l’adolescent communiste livré par l’Etat français aux nazis qui le fusillèrent en 1941, et dont Nicolas "pas de repentance" Sarkozy prétendit s’approprier la mémoire, devant la station de métro qui porte son nom.

Là lui redit hommage, aux cris de "Hier, résistant, aujourd’hui sans-papiers" et parmi une foule de citoyens, une délégation d’élèves du lycée Carnot, dont la vigoureuse mobilisation venait de dissuader le chef de l’Etat de réviser l’Histoire sur les lieux mêmes où Môquet l’avait apprise.

C’était le 22 octobre dernier, jour anniversaire de son exécution. Ce jour-là, les pandores avaient brutalement interpellé la mère d’Emmanuelle Vuillet, étudiante en prépa à Carnot et cofondatrice du comité Rose et Réséda qui organisa la résistance lycéenne. Après quatre heures de garde à vue, Maria Vuillet s’était entendu promettre une suite judiciaire à sa protestation (Libération du 30 octobre 2007.)

Nous y voilà.

Du papier timbré a informé ce lundi la dame qu’elle était prévenue d’avoir outragé la République dans la personne d’un certain Frédéric Lacave, dont un site très officiel de l’administration française, affichant son mâle faciès et son viril curriculum vitae, nous fait part de la qualité de sous-préfet.

Un sous-préfet zélé

C’était donc lui, le quarantenaire en grand uniforme qui, sous les sifflets et les lazzis, incarnait le désir sarkozien de honteuse récupération qui choqua si légitimement l’opinion. C’était donc lui qui, coiffant sa superbe de son képi blanc, fanfaronna qu’il « représentait la République ». C’est donc à son adresse que Maria Vuillet rétorqua : « Peut-être, mais pas celle que voulait Guy Môquet. » C’était donc lui qui, tandis que les jeunes se dispersaient, envoya deux flics se saisir de la personne de Maria Vuillet, avec une brutalité telle que les épaules de celle-ci souffrent encore du menottage dans le dos qu’ils lui firent subir, tandis qu’un autre, remarquant son type latino-américain, la menaçait d’« expulsion immédiate » - épisode dont une agente de la RATP fut témoin. Car Maria Vuillet est typée, et même née en Colombie. Mais elle est aussi française depuis son mariage. C’est cela : outre assistante sociale de l’Education nationale, Maria Vuillet est franco-colombienne, sans lien de parenté avec les Betancourt, mais pas non plus membre des Farc.

Son « outrage » sera jugé le 16 juin prochain, à 9 heures, au palais de justice de Paris, par la 28e chambre du TGI, délocalisée pour l’occasion à la 17e. Le plaignant prétend avoir été qualifié de « facho », ce qui établit que, traumatisé peut-être par « l’héritage de 68 », il manque singulièrement d’imagination. A moins que sa toute neuve promotion, quelques semaines auparavant, à la direction du cabinet du préfet de Paris, l’ait incité à ce zèle misérable, sinon contre-productif… M. le sous-préfet semble bien le seul à n’avoir pas compris qu’après le fiasco de sa première édition l’avenir de la canaillerie élyséenne baptisée « Commémoration du martyre de Guy Môquet » semble compromis autant que le lundi de Pentecôte ouvré durant la féria de Nîmes. Alors, ranimer ce désagréable souvenir… Mieux : outre que le registre sémantique de l’insulte prétendue connote plus l’impétuosité de la jeunesse que la rigueur fonctionnariale (« facho » n’est pas « fasciste »), la procédure et le procédé reniflent plus la vengeance de basse police que le souci de l’ordre républicain.

D’où l’on miaule

Absurde en sa forme et dérisoire en son fondement, la plainte de ce Lacave a tout pour se retourner contre lui, à la façon dont la censure que la loi ne légitime pas fait plus grand tort au censeur qu’au censuré. Et cette chronique ne serait évidemment pas ce qu’elle est si elle ne déplorait que celle de Schneidermann ait été vendredi dernier « retirée ». Ce que les temps frileux déplorent ad nauseam d’attaques « ad hominem » nous autorise-t-il encore à appeler un chat un chat, Attali (le même) un plagiaire, et Alain Minc aussi ? Dire que le président de la République est un homme petit, c’est pourtant de même un constat, tandis que « petit homme » sent déjà son fiel pamphlétaire. Et je m’étonne que mon ami Petit Jean (1,62 m), qui a coutume de dire publiquement que Nicolas Sarkozy est plus bas que petit, n’ait pas été appelé à en rendre compte en justice par le Lacave de son département…

Le mot de la semaine

Pendant que Jérôme Kerviel nous amuse encore, le débile « We love [avec un cœur en place du verbe] SG », brandi l’autre jour sur le parvis de la Défense par les salariés de la Générale, nous a laissés perplexe. Et les quelque sept millions de bénéfices que s’est goinfrés depuis décembre 2006 leur patron Bouton sur ses stock-options, ils lovent ?

Les socialistes de la semaine

Panafieu (Françoise de) a beau être nulle de chez de droite en sa campagne parisienne, le lamentable déni de démocratie à quoi a donné lieu la grotesque prestation européano-versaillaise du PS me conforte dans le sentiment que j’aurai décidément bien du mal à voter socialiste lors du prochain scrutin municipal.

http://www.liberation.fr/rebonds/ch...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sarkozy n’est pas petit, il est bas…
8 février 2008 - 11h41

Comme tout le monde connait à présent la figure emblématique de Guy Môcquet, il faut qu’il revienne dans le giron de la gauche comme symbole de la résistance au libéralisme incarné par le p’tit Sarko !






Pierre Perret sur les gilets jaunes : "ce mouvement ne doit pas s’arreter, la misere est patiente"
dimanche 17 - 22h06
de : nazairien
LE MOUVEMENT NE S’ESSOUFFLE PAS macron tu vas dégager !
dimanche 17 - 19h27
de : luttes invisibles
antisémitisme racisme pour les nuls
dimanche 17 - 19h02
de : UJFP
Espagne. Des élections au péril d’un procès politique !
dimanche 17 - 16h24
de : Antoine (Montpellier)
2 commentaires
DÉPASSER LES GILETS JAUNES
dimanche 17 - 14h31
de : Lukas Stella
HAÏTI : Le monde change, le neuf tarde à naître, les monstres n’effraient plus ?
dimanche 17 - 12h08
de : JO
Tricastin, on a la liste de ceux qui font les c...
dimanche 17 - 12h04
de : Fuku blog et nuc savoie via JYP
Video Venezuela : Les 5 gros mensonges de Macron, médias et Cie
dimanche 17 - 11h34
de : michel midi
Gouvernement : gilets jaunes ou pas, le cap reste libéral
dimanche 17 - 10h14
ISRAËL : encore et toujours en cours, Génocide de GAZA !
vendredi 15 - 18h11
de : JO
2 commentaires
Engin de chantier ou transpalette devant le Ministère ? De quoi être perplexe !
vendredi 15 - 17h19
de : JO
Un petit débat / C’est l’heure de l’mettre
vendredi 15 - 16h48
de : Hdm
La Havane : Il est urgent de stopper l’aventure militaire impérialiste contre le Venezuela
vendredi 15 - 15h48
de : nazairien
1 commentaire
« Malheur à nous si nous n’avons pas la force d’être tout à fait libres, une demi-liberté nous ramène nécessairement au
vendredi 15 - 06h52
de : JODEZ
Le parlement européen condamne l’usage des armes de guerre.
jeudi 14 - 19h51
de : JO
La couardise de griveaux mise à jour
jeudi 14 - 18h56
de : jean 1
Mairie de Paris : les lobbies, c’est pas fini !
jeudi 14 - 09h58
Deux ans ferme requis contre Christophe Dettinger : François Boulo réagit sur RT France
mercredi 13 - 23h41
de : nazairien
7 commentaires
La macronie à la recherche de son point G
mercredi 13 - 22h37
de : Alina Reyes
1 commentaire
Les élites sont des dieux, les Gilets Jaunes et les gueux sont des inutiles !
mercredi 13 - 20h13
de : Claude JANVIER
2 commentaires
Christophe Dettinger ex-boxeur Gilet Jaunes en jugement (extrait)
mercredi 13 - 19h30
de : JO
Terrifiant, Laurent Alexandre, un chirurgien-urologue, fondateur de "doctissimo" et transhumaniste, dans ses délires
mercredi 13 - 16h39
de : nazairien
3 commentaires
Venezuela : Les 5 gros mensonges de Macron, médias et Cie
mercredi 13 - 12h39
1 commentaire
GILETS JAUNES ACTE XIV
mercredi 13 - 12h22
de : JO
ON LACHE RIEN dédicace Aux gilets jaunes. Pierot
mardi 12 - 16h45
de : nazairien
3 commentaires
Les objectifs des contre-réformes libérales du gouvernement Macron-Philippe
mardi 12 - 11h14
de : Allain Graux
Fête du livre de Noir et Rouge le samedi 16 juin février 2019
mardi 12 - 10h13
de : frank
« LES IDEES S’AMELIORENT. LE SENS DES MOTS Y PARTICIPE »
lundi 11 - 22h03
SYRIE : Il parait que la coalition de l’OTAN ne frappe que des djiadistes ?
lundi 11 - 21h49
de : JO
Les chiens sont lâchés contre Juan Branco
lundi 11 - 21h11
de : curtillat
3 commentaires
Gilets jaunes : les 133 enquêtes de l’IGPN peuvent-elles conduire à des sanctions ?
lundi 11 - 17h57
VENEZUELA : Comment le coup d’Etat a été déjoué, révélations !
lundi 11 - 17h50
de : JO
1 commentaire
EVASION FISCALE : Un fléau qu’une étude Britannique chiffre à 825 milliards !
lundi 11 - 17h33
de : JO
PROPOSITION DE GILETS JAUNES
lundi 11 - 17h04
de : Raymond H
GILETS JAUNES - UNE IDEE A REPRENDRE
lundi 11 - 16h31
de : Raymond H
Européennes larem une équipe de rêve : dormez braves gens
lundi 11 - 09h08
Quod Libet.
dimanche 10 - 21h17
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
De la coke, des putes, des politiques, des voyous et des stars, Gérard Fauré : le dealer des stars dit tout sur TV Liber
dimanche 10 - 20h52
de : nazairien
Ne laissons pas mourir le mouvement des gilets jaunes !
dimanche 10 - 19h14
de : Denis Langlois
7 commentaires
Lettre ouverte aux parlementaires et aux élus.
dimanche 10 - 17h28
de : Claude JANVIER

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les grandes choses de l'Etat sont tombées, les petites seules sont debout, triste spectacle public. On ne songe plus qua soi. Chacun se fait, sans pitié pour le pays, une petite fortune particulière dans un coin de la grande infortune publique. Victor Hugo, 1838
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite