Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Hors statut, point de salut


de : Mouvement Chercheurs Précaires
samedi 24 avril 2004 - 11h49 - Signaler aux modérateurs

Nous sommes identifiés par le milieu académique de la recherche comme "électrons libres de la recherche", "jeunes chercheurs" (quand bien même nous avons passé la trentaine, approchons la quarantaine ou la dépassons), plus communément chercheurs "hors statut" ou "en attente de titularisation". Autant de qualificatifs pour désigner une espèce de chercheurs sauvages en voie d’expansion, qui nous situent systématiquement sur les marges de la recherche.

Aujourd’hui nous sommes des chercheurs en situation de survie dans un système qui produit de la précarité et se garde sous le coude un vivier de ressources humaines et de forces vives de recherche scientifiquement reconnues mais non titularisées. Forces vives, actives et créatives, nous revendiquons notre droit de cité.

La précarité, on le sait, ne date pas d’hier. Un ample mouvement de solidarité a permis dans les années 70-80 de la résorber ponctuellement par une intégration massive des chercheurs hors-statut présents dans les laboratoires. Mais cette mesure n’a aucunement transformé le système de production et de reproduction de la précarité qui, faute d’avoir été remise en cause, ne cesse de s’accentuer.

La diversité de nos parcours crée une diversité des attentes qui toutes convergent vers une exigence commune : chercheurs nous sommes, et c’est en tant que tels que nous voulons être clairement reconnus. Jeunes ou moins jeunes, débutants ou confirmés, de quoi est fait notre quotidien ? Enseigner à l’université (parfois sous un prête-nom, parfois en demi ou quart de poste) sans pouvoir bénéficier du chômage, ni de couverture sociale. Rappelons qu’enseigner à l’université, à titre de vacataire, impose d’avoir déjà un emploi principal (1000heures). Par conséquent, l’université ne donne du travail qu’à ceux qui en ont déjà (du moins officiellement).

Accepter les frais de mission en lieu et place de salaire ce qui nous prive de couverture sociale et de droits au chômage comme à la retraite, nous soustrayant ainsi au droit du travail.

Jongler entre les recherches contractuelles variablement rémunérées et les inscriptions à l’ANPE, Assedic, RMI, et autres aides sociales…

Cumuler un plein-temps de chercheur à titre bénévole et un travail alimentaire.

Aujourd’hui, les mesures et plans gouvernementaux qui se sont succédé pour aménager la recherche produisent cette aberration inacceptable au nom d’une supposée "excellence" qui ne dit pas ce qu’elle est. Alors même que le nombre de postes ne cesse de diminuer, on observe l’abaissement constant de la limite d’âge pour se présenter aux concours de recrutement. Or, comment concilier, en particulier dans les SHS, la nécessaire accumulation d’expérience et de capital culturel, avec cette inquiétante norme du jeunisme ? En outre, ces conditions d’âge sont avant tout l’instrument d’une sélection sociale puisqu’elles écartent les postulants chercheurs qui ont dû (et doivent) travailler pour financer leurs études sans pouvoir s’appuyer sur un quota de bourses d’études universitaires de plus en plus réduit.

A l’issu du diplôme de doctorat, nous sommes confrontés aux restrictions des conditions d’accès (par l’âge) aux bourses de recherche ainsi que de leur nombre et à la réduction du nombre de postes.

Il en résulte une dilatation du temps d’attente d’un poste, période durant laquelle le chercheur diplômé, désireux d’exercer son métier, est piégé. Il se retrouve face à une double nécessité : assumer à temps plein une activité de chercheur (recherche, publication, colloque…) sans en avoir ni les émoluments ni les privilèges tout en devant faire face au quotidien. Majoritairement docteur dans nos spécialités respectives, nous sommes ainsi devenus des experts de la "double vie". Certains d’entre nous parviennent, au coup par coup, à vivre décemment de bourses généralement étrangères, de recherches contractuelles. Dans ce cas, il n’en reste pas moins que les chercheurs non titulaires se retrouvent côte à côte avec les chercheurs titulaires lorsqu’il s’agit de répondre à des appels d’offres (ce qui nous oblige à réviser à la baisse nos budgets). Voici le singulier et inquiétant portrait du chercheur précaire.

Aujourd’hui, cette logique que nous dénonçons contamine le dernier pré carré de la recherche scientifique publique en touchant de plein fouet les sciences dites exactes. Il n’est pas trop tard pour réaliser que le problème ne se résoudra pas avec l’obtention de quelque 550 postes, et avec une simple restitution des budgets. Ce n’est pas en fermant les yeux sur notre existence ou en nous concoctant un statut de hors-statut ou en envisageant de nous affecter à des emplois périphériques que le problème sera résolu mais bien en ayant une vue panoramique du paysage de la recherche. C’est bien en prenant conscience que la précarisation de la recherche n’est pas une menace à venir mais une réalité déjà bien établie.

Quelles sont les perspectives du chercheur hors de la fonction publique dans l’impossibilité de recruter ceux qu’elle forme ? Faut-il que celle-ci accepte de se plier aux restrictions budgétaires ou choisisse le développement "durable" de toutes ses forces créatives ? Que nous souhaitions exercer nos compétences en dehors ou dans la fonction publique, nous demandons :

un état des lieux de la recherche précaire en France,
l’intégration dans les organismes de recherche de tous les chercheurs hors-statut qui en feront la demande.

Et nous exigeons :

la reconnaissance de notre identité professionnelle par la création d’un statut unifié de chercheur qui assure la garantie pérenne pour tous de
la continuité des droits sociaux et des revenus et le libre accès aux outils de travail ;
un droit au travail, si et seulement si, il s’agit d’un travail de chercheur.

Mouvement Chercheurs Précaires,
Antenne parisienne, 23 avril 2004



Imprimer cet article





Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : JO
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : JO
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
1 commentaire
Les usines non vitales doivent être mises à l’arrêt !
samedi 28 - 11h40
de : La CGT métallurgie Normandie
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
samedi 28 - 11h25
de : Lorène Lavocat
Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée
vendredi 27 - 23h04
de : nazairien
5 commentaires
Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
vendredi 27 - 19h24
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus, Confinement et Répression en Marche !
vendredi 27 - 17h27
de : Claude Janvier
1 commentaire
Des spécialistes russes commenceront à fournir une assistance aux patients atteints de Covid-19 en Italie (tr google vid
vendredi 27 - 16h48
de : nazairien
1 commentaire
Emeutes à Hubei après la quarantaine (Vidéo)
vendredi 27 - 16h46
CAPITALISME HONEYWELL et PRODUCTION de MASQUES en Bretagne
vendredi 27 - 15h35
de : Ch. DELARUE et S. LE QUEAU
1 commentaire
Macron : c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur...
vendredi 27 - 14h58
de : Christophe Prudhomme
1 commentaire
Le discours de la honte
vendredi 27 - 14h16
de : François Cocq
RTT : 32 ou 30 ou 28 heures hebdo à débattre dans chaque syndicat !
vendredi 27 - 11h23
de : Christian DELARUE
Gaza : la solidarité à l’oeuvre (video)
vendredi 27 - 08h26
de : Ziad Medoukh
Quand Donald Trump et Juan Guaido espèrent profiter du Covid-19 pour réaliser le rêve de l’extrême droite au Venezuela
vendredi 27 - 08h20
de : Thierry Deronne
CORONAVIRUS : CROISSANCE OU DÉCROISSANCE....
vendredi 27 - 07h57
de : Mickael Wamen
Coronavirus : les USA appellent les autres pays à refuser l’assistance médicale de Cuba !
vendredi 27 - 07h27
de : Michel Taupin
LE MASSACRE DES ITALIENS - Aigues-Mortes, le 17 août 1893
vendredi 27 - 07h17
de : Ernest London
Coronavirus : j’ai honte pour la France !
vendredi 27 - 07h05
de : Pierre-Marie Mauxion
1 commentaire
Coronavirus : Armani, conversion immédiate de ses usines dans la production de blouses jetables
vendredi 27 - 06h50
de : Rocco Femia
Colère nécrologique....
vendredi 27 - 00h30
de : Dés air/
J’ai la rage
jeudi 26 - 20h40
de : Claude Baniam - Hôpital de Mulhouse
Les effets secondaires du patronavirus - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 26 - 19h11
de : Hdm
Épandage agricoles et propagation des virus
jeudi 26 - 18h49
INDECOSA - Cahier conso de mars 2020
jeudi 26 - 18h36
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA35)
Coronavirus : versements record aux actionnaires en 2020
jeudi 26 - 18h21
Masques FFP2 : les policiers menacent de suspendre les contrôles
jeudi 26 - 18h10
1 commentaire
La République tchèque a volé 680.000 masques et respirateurs destinés à l’Italie
jeudi 26 - 18h01
Coronavirus : préavis de grève dans les services publics du 1er au 30 avril 2020
jeudi 26 - 17h46
de : Fédération CGT des services publics
1 commentaire
Le gouvernement fait volte face et donne raison au professeur Raoult
jeudi 26 - 17h35
Pour le travail décent dans le monde agricole
jeudi 26 - 17h06
de : Christian DELARUE
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 - 16h36
de : Roberto Ferrario
3 commentaires
Ordonnances coronavirus : le gouvernement déréglemente à tout va !
jeudi 26 - 16h03
de : La CGT

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite