Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Train nucléaire : blocage aérien en Allemagne
de : Eichhoernchen
jeudi 6 mars 2008 - 15h52 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 43 ko

L’année 2008 à mal commencé pour la firme Urenco qui exploite l’usine allemande d’enrichissement de l’uranium située à Gronau dans le Nord-ouest de l’Allemagne. Malgré le consensus allemand sur la sortie du nucléaire, l’usine a reçu en 2005 les autorisations nécessaires pour agrandir ses installations de deux fois et demi la capacité de production actuelle.

C’est le gouvernement rouge-vert de l’époque qui a donné son feu vert. En effet, les affaire juteuses du lobby nucléaire à Gronau ne sont pas même évoqué dans le fameux consensus...signé entre politiciens et lobbyistes sans que la population aie été concertée. De plus, l’Allemagne – comme la France- exporte une partie de ses déchets, l’uranium Appauvri issu de l’enrichissement sous forme d’UF6, vers la Russie (Siberie). En Russie, les déchets sont stockés en l’état dans des fûts qui rouillent à ciel ouvert, alors que l’UF6 est non seulement radioactifs, mais aussi très toxique.

Les militantEs antinucléaires allemands ne cessent de dénoncer cette politique. Il s’attaquent souvent aux trains nucléaires, car les actions sont un bon moyen non seulement d’attirer l’attention sur le problème, mais aussi de mettre des bâtons dans les roues au lobby.

L’avant dernier transport ; à la mi janvier 2008 a fait la une de nombreux journaux et coûté bien cher à Urenco. Une miltiante perchée dans des cordes tendues entre deux arbres au-dessus de la voie ferrée -non électrifiée- a donné du fil à retordre aux autorités qui ont mit plus de 6 heures à la déloger. Voici un récit traduit de l’allemand :

7 heures d’arrêt forcé. Quel était la cause ? Un peut d’accrobatique dans les airs !

La forêt était particulièrement sombre, l’atmosphère fantômesque. Pourtant la lune brillait et quelque chose bougeait dans la cime d’un arbre le long de la voie de chemin de fer entre Gronau et Münster. En effet, il ne s’agissait pas d’un jour habituel- du moins pour tous ceux qui s’étaient promis de souhaiter la bonne année à Urenco à leur manière : Il ne passera pas. Peu après 19 heures on y était. Le train chargé de déchets d’uranium était à peine parti que déjà il avait dû s’arrêter en pleine voie peu avant la gare de Metelen. L’hélicoptère de la police avait détécté un obstacle 2km en aval. La police se dirigea vers le blocage. A sa surprise, il n’y avait personne sur les rails mais... AU DESSUS des rail à hauteur de 12m environ.

JPEG - 66.3 ko

6 heures d’accrobatique aérienne

“Comment est-elle montée là-haut ?” se demanda la police interloquée. Personne ne répondit à la question. La militante grimpeuse répondit par des chansons antinucléaires et savoura sa pause thé et barre chocolatées prolongée. Elle était la plus part du temps suspendue la tête en bas. Il faut bien s’amuser.

La police ne savait que faire. Le téléphone portable ne cessait de sonner et les chefs à l’autre bout du fil avaient bien du mal à se faire une image de la situation sur place. „NON, elle ne s’est pas enchainée au rail, oui, elle est VRAIMENT suspendue au dessus de la voie ferrée. Ca à l’air professionnel. NON, on ne peut pas l’atteindre.“ répétait sans cesse le chef d’unités sur place.

La situation n’était pas pour déplaire à la militante haut-pechée. Elle donna de longues interview à la presse entre temps arrivée sur les lieux (Télévision allemande, radio anglaise BBC, journaux, ...). Elle se réjouit aussi de la présence que quelques militants au sol pour la soutenir : „les enfants sont responsables de leurs parents“ était inscrit sur la banderole jaune.

JPEG - 104.8 ko

Toutes sorte de forces de police et autre arrivèrent les unes après les autres sur les lieux. Un policier se montra fort déçu, lorsqu’un pompier lui fit comprendre qu’un tissu pour sauter dedans ne ferait pas l’affaire. „ Pas question, elle ne sautera pas volontairement !“ Le chef des pompiers communaux Bernhard Pohl fit quelques commentaires qui ne plairaient pas à son corps de métier : „...on scie tout simplement“ souffla-t-il par exemple. Une équipe de techniciens du THW appelée elle aussi en renfort n’eu pas plus d’idée que les pompiers. Un train équipé d’une sorte de tour ne servit à rien non plus.

JPEG - 84.9 ko

Décision d’en Haut : Opération de la police fédérale spéciale anti-terroriste GSG9

JPEG - 90.5 ko

Pour finir, la décision fut prise au sommet. Une unité spéciale GSG9 de la police fédérale, composée de 5 policiers spécialistes des interventions en hauteur fut transportée depuis St Augustin jusqu’à l’aéroport de Münster par hélicoptère pour être ensuite acheminée par la route jusqu’au lieu de l’action à 35km de là. Elle arriva vers minuit. Le lieu de l’action fut illuminé pour que la police puisse procéder à la prise de preuves (film). L’atmosphère n’était plus fantômesque, au contraire ! Les grimpeurs de la police fédérale grimpèrent à un arbres et firent descendre la militante grâce à un système de mouflage/délestage. Ils furent ensuite obligés d’escalader le second arbre car la construction dans laquelle la militante s’était accrochée était un peu plus compliqué que ce qu’ils pensaient au départ. A 1heure18 on y était, la militante touchait le sol.

Il est vrai que 6heures d’accrobatique aérienne installée dans un baudier fabriqué soi-même, ce n’est pas confortable ! Mais la militante a bien tenu le coup. Elle se sentait à l’issue de l’action fatiguée et un peu assaillie. Elle ne pensait pas que cela durerait plus de 6heures, ni qu’autant de médias viendraient ! Le train passa le lieu de l’action environ une heure plus tard, à 2h13.

„Clic“, les menottes se refermèrent et ne furent réouvertes qu’au poste de police à Münster une heure plus tard. De nombreux objets furent saisis. En revanche, la militante pu s’opposer avec succes à la prise de photos et des empreintes digitales. On lui exposa les charges retenues contre elle, alors qu’elle était déjà à moitié endormie : entrave à la circulation des trains, coercision et réclamations financières de la société de chemins de fer et de la police. L’intéressée prit la chose avec tranquilité. Ce n’est pas sa première rencontre avec la police et elle sait qu’il s’agit avant tout d’intimidation (dans ce genre d’action – escalade au dessus de la voie- il y a déjà eu plusieurs non-lieu, le train aurait pu passer en-dessous). La militante ne se laisse pas faire et passe à l’offensive. Elle a porté plainte contre la police (garde à vue abusive) devant le tribunal administratif. Et si un jour il y a vraiment procès contre la grimpeuse, ce sera l’occasion de mettre les affaires sordides du nucléaire et en particulier d’Urenco au grand jour. Ce sera un procès politique.

Bâtons dans les roues

Qui aurait pensé qu’un peu d’acorbatique aérienne imposerait une pause forcée de 7 heures au train nucléaire ? L’action directe, c’est une des forces du mouvement anti-nucléaire. On mets des bâtons dans les roues du lobby nucléaire et fait passer un message de façon créative : „hors de notre vue, hors de nos sens, on fait disparaitre les déchets nucléaires en Russie.“a expliqué Cécile, la militante française. „nous devons nous battre contre cela car la radioactivité ne connait pas de frontières. Notre résistance non plus.”

D’autres photos (libres à condition de citer la source aaa-west) : http://www.anti-atom-aktuell.de/fot...



Imprimer cet article





Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
9 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans n’importe quel travail physique, même le plus mécanique et le plus dégradé, il existe un minimum d’activité intellectuelle. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite