Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jean-Claude Guillebaud critique Robert Ménard


de : Marianne
mercredi 2 avril 2008 - 21h22 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 31.4 ko

de Régis Soubrouillard

Co-fondateur avec Robert Ménard et premier président de Reporters Sans Frontières, le journaliste Jean-Claude Guillebaud revient sur la genèse de l’association, ses objectifs, ses désaccords de fond avec Robert Ménard et le jugement qu’il porte aujourd’hui sur son action.

Jean-Claude Guillebaud Comment avez-vous été associé à la création de Reporters Sans Frontières ?

C’est en 1986 que j’ai rencontré Robert Ménard, qui était alors journaliste à Radio France Montpellier. Il se disait très intéressé par les associations humanitaires et il voulait monter le même genre d’ONG qui s’intéresserait aux libertés de la presse. Avec deux objectifs : interpeller l’opinion publique sur les atteintes aux libertés de la presse et intéresser les grands médias à l’actualité du tiers-monde. Je l’ai aidé et j’ai été le premier président de RSF.

De mon côté, je pensais qu’une organisation de ce type ne pouvait être légitime que si elle incluait un travail de critique du fonctionnement des médias en occident. Que ce soient les dérives du travail journalistique (bidonnages etc.) ou un travail de réflexion poussé sur l’évolution de ce métier, ses pratiques et les atteintes aux libertés possibles dans les démocraties. Sinon, nous serions passés pour des néocolonialistes, des donneurs de leçons arrogants : quand on interpelle les leaders des pays du tiers-monde sur les atteintes aux libertés de la presse chez eux, la question qui se pose automatiquement à nous, est de savoir quel usage nous faisons de notre liberté. Même si les enjeux ne sont pas les mêmes, cette question est essentielle et je pensais qu’il fallait y consacrer 50% de notre temps et de notre énergie.

Votre désaccord avec Robert Ménard provient donc de son refus de poursuivre la critique des médias ?

Oui, mais nous avons fait ce travail sans problèmes pendant 7 ans. Nous étions très attentifs aux atteintes aux libertés de la presse chez « nous ». C’était une critique assez virulente mais constructive. Nous n’avons pas laissé passer, par exemple, la fausse interview de Castro par PPDA. En 1989, après l’affaire du faux charnier de Timisoara, où tous les grands médias, Le Monde, Libération, les télévisions avaient rapporté de fausses informations, aboutissant à une désinformation massive du public, nous avons invité tous les directeurs de rédactions à venir s’expliquer lors d’une conférence-débat à la Défense. Avec un succès incroyable : 1000 personnes ont assisté à ces débats et je n’ai pas le souvenir que les responsables de journaux étaient hostiles à ce type de démarches. Chaque fois qu’il y avait une grande affaire, nous recommencions ce type de débat public : après la première guerre du Golfe pour analyser l’opération de propagande qui avait eu lieu. En plus des journalistes, nous avions pris l’habitude d’inviter des intellectuels (Pierre Bourdieu, Félix Guattari, Bernard Stiegler ou Emmanuel Todd). L’occasion était ainsi donnée à la profession de s’interroger sur ses pratiques alors que les sondages que publiaient La Croix et Télérama sur la crédibilité des journalistes montraient une profession en mauvaise posture dont l’opinion avait une mauvaise image et en laquelle elle avait de moins en moins confiance.

Quelles ont été les premières dérives qui ont motivé votre départ de RSF ?

Au fur et à mesure que l’association se développait, les opérations devenaient de plus en plus spectaculaires. Se sont posées deux questions : n’y avait-il pas une contradiction à dénoncer certaines dérives du système médiatique et d’utiliser les mêmes procédés dans nos démarches d’interpellation ? De son côté, Robert Ménard pensait qu’il fallait mettre en sourdine toute l’activité de critique des médias pour bénéficier du soutien des grands journaux et des grandes chaînes de télé.
Il se faisait de plus en plus tirer l’oreille pour organiser les débats. Un exemple m’avait frappé, pendant toute la guerre de Bosnie, nous avions soutenu la démarche du quotidien Oslobodjenje un journal indépendant qui avait résisté à tout nationalisme. Et lors d’une réunion à Paris, j’ai vu débarquer les éternels philosophes en chemises : BHL, Glucksmann etc. Je me suis dit que quelque chose avait changé. J’ai estimé qu’il y avait un risque à limiter nos activités à du pur activisme, et surtout que le travail de critique des médias risquait d’être réalisé par d’autres, mais peut-être moins bien. Ca a été la source de notre désaccord, pas un pugilat mais un désaccord radical et j’ai quitté l’association en 1993.

Quel jugement portez- vous aujourd’hui sur RSF, son évolution, l’efficacité de ses actions, certaines de ses prises de positions ?

C’est difficile à dire. Je trouve que sur certains sujets, ils ont été assez imprudents, même si le régime de Chavez n’est pas parfait, je les ai trouvés beaucoup trop proches de la presse anti-Chavez au Venezuela. Il aurait sans doute fallu être plus prudent. Je trouve qu’on les entend très peu sur les Etats-Unis. Comme dans la plupart des ONG, il y a aussi une forme de dérive vers un certain professionnalisme. Ce sont des aspects déplaisants de ce type de démarches, mais peut être sont-elles inéluctables ? Par contre, le travail d’interpellation qu’ils font actuellement sur la Chine me semble tout à fait légitime.

RSF a abandonné ce travail de critique des médias alors que vous avez toujours jugé nécessaire que les médias fassent leur auto-critique, estimez-vous que les journalistes ont pris conscience de cette exigence ou qu’il y a encore du chemin à parcourir ?

C’est un travail qui s’est approfondi mais il s’est essentiellement effectué sur Internet avec tout ce que cela comporte notamment l’absence de règles. Par ailleurs, la critique des médias s’est beaucoup complexifiée. Elle demande une vraie connaissance, car elle est devenue une discipline du savoir en elle-même. C’est une des raisons pour laquelle cette critique s’effectue beaucoup dans des revues par des philosophes, des sociologues. Elle ne peut plus être faite exclusivement par les journalistes mais je continue à penser que la grande presse ne fait pas assez ce travail d’auto-critique.

http://www.marianne2.fr/Jean-Claude...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Jean-Claude Guillebaud critique Robert Ménard
3 avril 2008 - 18h45

« mais je continue à penser que la grande presse ne fait pas assez ce travail d’auto-critique. »

HA !HA !HA !HI !HI !HO !HO ! « pas assez »... C’est un euphémisme pour dire grosse p.... larbinesque ?



Jean-Claude Guillebaud critique Robert Ménard
3 avril 2008 - 22h03

Guillebaud s’est fait cette réputation : il n’est pas le pire mais il n’est pas non plus le meilleur. Rien d’un critique intrépide, quoi !



Jean-Claude Guillebaud critique Robert Ménard
4 avril 2008 - 01h55 - Posté par

Et pour cause qu’on les entend très peu sur les USA quand on sait notamment grâce à Maxime Vivas que RSF est financé par la CIA, comme le fut FO à sa naissance après la guerre 39-45 pour contrebalancer l’influence de la CGT. Dire la vérité revient aujourd’hui à dire des gros mots : c’est devenu obscène et ce n’est pas le travail du journaliste.


Jean-Claude Guillebaud critique Robert Ménard
5 avril 2008 - 10h14

Hello,

"Comment je suis redevenu chrétien" rien que le titre.

Sans commentaires.

Hyoo






RASSEMBLEMENT D’ÉTÉ ZADENVIES NDDL et semaine intergalactique !
dimanche 9 - 22h32
de : Sala Mandre
Pour une masculinité non prédatrice
dimanche 9 - 14h29
de : Christian Delarue
2 commentaires
Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
2 commentaires
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite