Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

emeutes de la faim ,un problème mondial


de : Makhno
jeudi 10 avril 2008 - 15h55 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

emeutes de la faim ,en afrique noire ,au mexique ,en egypte ,en Inde ,...en haiti...et nous ?

Haïti : les "émeutes de la faim" gagnent les rues de Port-au-Prince LE MONDE | 09.04.08 | 14h33 • Mis à jour le 09.04.08 | 14h33 SAINT-DOMINGUE CORRESPONDANT Des violentes manifestations contre la vie chère se sont étendues, mardi 8 avril, dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, où des casques bleus brésiliens ont déployé des blindés légers pour protéger le palais présidentiel. Une quinzaine de personnes ont été blessées par balles, un véhicule de la Mission de stabilisation des Nations unies en Haïti (Minustah) a été incendié et plusieurs commerces ont été pillés.

L’Afrique risque un "tsunami économique" selon l’UE La flambée du prix des produits de première nécessité fait courir à l’Afrique un risque de "vrai tsunami économique et humanitaire", a mis en garde, mardi 8 avril, Louis Michel, commissaire de l’Union européenne chargé du développement, après une entrevue avec le président de la commission de l’Union africaine, Jean Ping. Ce dernier a parlé d’un "défi majeur" et appelé la communauté internationale à se mobiliser pour réinvestir dans l’agriculture en Afrique, selon le communiqué de la commission. Au Burkina Faso, une grève de deux jours a ainsi été lancée par les syndicats, mardi, pour protester contre la hausse des prix. La première journée de grève a été moyennement suivie. Le mouvement a été déclenché pour exiger notamment du gouvernement une réduction "significative et effective" des prix des produits de base tels que le riz, le mil, le maïs, le haricot, l’huile, le sel, le sucre et le lait. Les syndicats demandent également la réduction de plusieurs taxes, dont celle sur les produits pétroliers. - (AFP.) [-] fermer Depuis le début des "émeutes de la faim", le 3 avril dans la ville méridionale des Cayes, cinq personnes ont été tuées et une cinquantaine d’autres blessées lors de violents affrontements avec la police haïtienne appuyée par les casques bleus. Les prix des denrées de base, le riz, le maïs et le sucre, se sont envolés ces dernières semaines. Mardi, des groupes de manifestants très excités ont tenté d’enfoncer, à l’aide de poubelles, les grilles de l’imposant palais présidentiel, au centre de Port-au-Prince. Un photographe, Jean-Jacques Augustin, et un cameraman, Leblanc Makenzy, ont été blessés par des balles en caoutchouc tirées par les soldats onusiens pour disperser les manifestants. Des groupes de casseurs ont endommagé de nombreux véhicules et attaqué à coup de pierres les locaux du quotidien Le Matin, dans la banlieue résidentielle de Pétionville. Des barrages de pneus enflammés ont interrompu la circulation dans les quartiers populaires de Martissant, de Fontamara et de Cité Soleil, où des manifestants réclamaient la démission du président René Préval. Le secrétaire d’Etat à la sécurité publique, Eucher-Luc Joseph, a lancé une sévère mise en garde aux casseurs. "Nous ne tolérerons pas que la vie des gens soit menacée, les forces de sécurité agiront avec vigueur", a-t-il lancé à la télévision. Le 4 avril, le premier ministre, Jacques Edouard Alexis, a accusé les trafiquants de drogue et les contrebandiers, très actifs dans le sud du pays, "de manipuler" les manifestants. A New York, le Conseil de sécurité des Nations unies a renouvelé son appui au gouvernement haïtien et à la Minustah. Le chef de cette mission, le Tunisien Hedi Annabi, a souligné "l’extrême fragilité" des progrès accomplis pour "stabiliser" Haïti, où l’ONU a envoyé 9 000 militaires et policiers, pour la plupart latino-américains. Le premier ministre vient d’annoncer le rapide déblocage de 1,6 milliard de gourdes (27 millions d’euros) pour la création d’emplois, l’ouverture de restaurants communautaires et l’octroi de microcrédits. Des mesures bien tardives pour les dizaines de milliers de manifestants dont le cri de ralliement est "Nou grangou" - "Nous avons faim", en créole. Jean-Michel Caroit Article paru dans l’édition du 10.04.08.

ET .........

Les Restos du cœur face à la flambée des prix

FRANCE. La hausse du coût des produits alimentaires menace le travail des associations caritatives. Pour préserver leur volume d’aide, elles appellent Matignon à la rescousse.

Caroline Stevan Jeudi 10 avril 2008

Plus de pauvres, moins de nourriture. Telle est l’équation compliquée à laquelle sont confrontées les associations caritatives françaises. Leur budget n’a en effet guère évolué par rapport à 2007, alors que les prix des denrées alimentaires se sont envolés. Le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), dont elles dépendent largement pour l’achat des matières premières, a accru son enveloppe de 10 millions d’euros pour cette année (304 millions en tout) mais ce geste ne couvre ni l’augmentation du nombre d’Etats bénéficiaires ni la flambée des cours des céréales.

« Le lait coûte 25% de plus qu’il y a un an, le prix des pâtes a doublé sur la même période. Quant au riz, il a augmenté de plus de 100% en une semaine ! On ne peut pas s’en sortir avec les mêmes moyens », déplore Pascal Decoopman, responsable des approvisionnements et de la logistique aux Restos du cœur. Face à cette situation, les quatre poids lourds de l’aide alimentaire dans l’Hexagone que sont les Restos du cœur, la Croix-Rouge, les Banques alimentaires et le Secours populaire ont décidé d’interpeller les autorités. Une rencontre - informelle - a eu lieu lundi à Matignon et un courrier a été adressé au premier ministre François Fillon. « La France prend la présidence de l’Union européenne cet été, nous espérons qu’elle favorisera un accroissement du budget alloué au PEAD. A terme, il serait opportun de raisonner en matière de volume et non plus de montant financier », plaide Pascal Decoopman. Les quatre organisations ont estimé la perte liée au PEAD pour cette année à quelque 9900 tonnes de nourriture, soit l’équivalent de 14 millions de repas.

Plus de bénéficiaires

La hausse des tarifs des matières premières est encore aggravée par celle du pétrole. La Fédération des banques alimentaires, qui distribue plus de 70000 tonnes de nourriture chaque année via 4900 associations, est particulièrement touchée. « Nos camions effectuent des tournées quotidiennes à travers la France pour récupérer la nourriture qu’on veut bien nous donner, explique Laurence Devault, porte-parole. Les supermarchés nous offrent les produits qui approchent de la péremption, nous devons donc les répartir dans les centres de distribution le jour même. Cela multiplie les trajets. »

La diminution du pouvoir d’achat des associations caritatives est forcément concomitante à celle de la population. Certaines cantines voient donc leur fréquentation croître. « Alors que nos coûts ont augmenté de 10% par rapport à 2007, le nombre de nos bénéficiaires grimpe quasiment dans les mêmes proportions. Certaines personnes, qui bouclaient tout juste leur fin de mois jusque-là - parmi lesquelles des retraités, des travailleurs précaires ou des étudiants - doivent désormais recourir à nos services », souligne Didier Piard, directeur de l’action sociale à la Croix-Rouge française.

Face aux chamboulements du marché de l’alimentaire, le cahier des charges des distributeurs de colis est lui aussi en train de se modifier. « La plupart des démunis achetaient auparavant les produits de base, comme les pâtes et le riz, et nous complétions avec du poisson, de la viande ou des légumes, note Laurence Devault. Nous devons désormais nous débrouiller pour leur donner tout cela à la fois, dans un souci d’équilibre. »

Les organisations redoublent d’énergie pour compenser les pertes. Les banques alimentaires forment des « bénévoles à la prospection », la Croix-Rouge propose d’utiliser les programmes de réinsertion professionnelle pour aller ramasser les surplus chez les producteurs. Plus prosaïques, les fidèles de Coluche font un appel aux dons.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
emeutes de la faim ,un problème mondial
10 avril 2008 - 20h03

Je croyais que le grand Nestor etait mort assassiné par les sbires de Leon
le maitre à penser de la LCR, de LO et du PT.Aurait il ressussité ?



emeutes de la faim ,un problème mondial
10 avril 2008 - 22h36 - Posté par

La faim est un problème pour qui veut la soulager, comm le montre cet article.

Mais la faim n’est pas un PROBLEME mondial, au sens où il n’y aurait pas de solution !!!

Moins d’argent pour les ARMES qui tuent = pluss pour manger pour VIVRE ! C’est pourtant simple !


emeutes de la faim ,un problème mondial
11 avril 2008 - 08h41

nestor ...est comme le fantome de la jungle , il ne mourra jamais...je l espere en tout cas

La Makhnovtchina est universelle et immortelle.
Là où les masses laborieuses ne se laisseront pas subjuguer, là où elles cultiveront l’amour de l’indépendance, là où elles concentreront et fixeront leur esprit et leur volonté de classe, elles créeront toujours leurs propres mouvements sociaux historiques, elles agiront selon leur propre entendement. C’est ce qui constitue la véritable essence de la Makhnovtchina.
La tragédie sanglante des paysans et des ouvriers russes ne saurait passer sans laisser des traces. Plus que toute autre chose, la pratique du socialisme en Russie a démontré que les classes laborieuses n’ont pas d’amis, qu’elles n’ont que des ennemis qui cherchent à s’emparer des fruits de leur travail. Le socialisme étatiste a démontré pleinement qu’il se range, lui aussi, au nombre de leurs ennemis. Cette idée s’implantera de plus en plus fermement, d’année en année, dans la conscience des masses du peuple.
Prolétaires du monde entier, descendez dans vos propres profondeurs, cherchez-y la vérité, créez-la vous-mêmes ! Vous ne la trouverez nulle part ailleurs.
Tel est le mot d’ordre légué par la Makhnovtchina russe aux travailleurs du monde."
piotr archinov

Makhno






Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite