Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Dépasser le parti guide


de : Jean-Paul LEGRAND
dimanche 27 avril 2008 - 03h28 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 20.3 ko

de Jean-Paul LEGRAND

Pas de parti guide, mais un rapport autogestionnaire de la relation parti-peuple

Suite à mon article paru le 20 avril dernier sur Bellaciao, des commentaires m’amènent à préciser ma conception du Parti révolutionnaire.

Je rejette la notion de parti-guide qui fait davantage référence à un modèle classique de la politique dans lequel le parti serait "la tête pensante" et le peuple "l’éxécutant". On sait à quelles dérives gravissimes cela a conduit.

Cette conception relève davantage des vieilleries idéologiques de la société de classe qu’il nous faut combattre. Doit-on en conclure par conséquent qu’il ne faut plus de parti ? Non.

Alors pourquoi ?

Les défis auxquels l’Humanité est confrontée sont tels qu’il y a un besoin urgentissime de passer à un degré de civilisation supérieure sous peine d’une régression extrêmement brutale, d’une cyber-barbarie, d’un retour en arrière sur tous les plans : politiques, économiques, démographiques, environnementaux, etc...Pour que ce "bond en avant" vers une civilisation du développement humain puisse s’opérer, des milliards d’individus doivent prendre conscience que leurs actes et leurs actions peuvent modifier le "cours de l’histoire. Mais pour en prendre conscience, leurs rapports sociaux doivent se dégager de conceptions anciennes pour rechercher par la lutte des conceptions nouvelles qui relèvent elles-mêmes d’une pratique nouvelle de la politique.

La conscience du mouvement réel de la société ne nait pas spontanément dans le cerveau des hommes, pour que cette conscience se construise il est nécessaire que la pratique sociale soit critiquée (au sens d’exercice de l’esprit critique) et théorisée par le plus grand nombre.

Pour moi, il n’y a pas de parti guide, mais une relation dialectique entre parti et peuple qui doit se construire. En quelque sorte une autogestion populaire de la lutte dans laquelle le parti est l’émanation théorico-pratique du mouvement pour anticiper, imaginer et créer des hypothèses et des perspectives de transformation. Le parti en retour met à disposition du peuple ses idées anticipatrices non comme des dogmes ou des vérités révélées mais comme des moyens pour inventer des pratiques se dégageant des modèles dominants et suscitant la créativité.

Le parti doit devenir l’organisation "réfléchissant" le meilleur des idées progressistes et des expériences de lutte du mouvement populaire, la référence politique du mouvement et pour cela il doit effectivement être comme un poisson dans l’eau au sein du peuple.

J’écrivais dans mon précédent article : "Le parti révolutionnaire doit devenir tellement attractif qu’il doit réussir à supplanter l’isolement opéré par l’utilisation capitaliste des médias et en particulier de la télévision. A notre époque, le parti révolutionnaire doit devenir un lieu où le développement et l’enrichissement culturel de ses membres devienne sur une base internationaliste l’une des priorités fondamentales de son action afin en retour d’irriguer la société de ces rapports riches en coopération, inventivité, créativité sociale et politique".

Par conséquent pour être au sein du peuple comme un poisson dans l’eau, le parti révolutionnaire doit en permanence être un laboratoire à la disposition du peuple c’est à dire un lieu où les gens peuvent en totale liberté anticiper et exercer leurs expériences de luttes micro-sociales à l’échelle de leur quartiers, de leurs communes dans le but de les partager avec d’autres et de les faire devenir opérantes en France, en Europe et dans le Monde pour généraliser la lutte révolutionnaire à l’échelle planétaire. Le parti a donc vocation à dépasser ses dimensions locale et nationale pour devenir international non de façon administrative mais dans une pratique intégrant le rapport local-global des luttes révolutionnaires.

Jean-Paul LEGRAND

htpp ://creil-avenir.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Dépasser le parti guide
27 avril 2008 - 06h54

UTOPIE que tout çà



Dépasser le parti guide
27 avril 2008 - 08h42

La crise energetique du XXIe siecle est devant nous.

les partis politiques comme les Etats n’ont pas su ,pu,voulu l’anticiper.

Toutes les alternatives avancées d’en bas en Europe comme aux USA ont été rejetées comme utopies.

Cette situation va voler en eclat des que la crise sera effective, on a bien vu les consequences politiques d’une semaine de penurie d’essence en 1968, ce qui nous attend est un choc bien plus grand,malgré les reserves strategiques.

Les bases economiques et politiques ne resisteront pas longtemps a un baril a 200 $ !!!



Dépasser le parti guide
27 avril 2008 - 11h07 - Posté par Cop

On connait l’objectif : le communisme ou l’auto-gestion généralisée, le pouvoir des travailleurs concret réel, libérant les individus.

Pas le pouvoir d’un parti au nom du peuple ou à la place du peuple ou au nom des travailleurs ou se disant le parti des travailleurs et en même temps confiant à sa hiérarchie de diriger la société.

L’immense détour, commun d’ailleurs au stalinisme et à la social-démocratie d’avoir des relations hierarchistes avec les travailleurs, a troublé profondément les conceptions , les objectifs et les maillons stratégiques intermédiaires pour aboutir à des sociétés qui sont pile-poil l’inverse du communisme et qui finissent par le capitalisme (la social-démocratie prefere rester dans le capitalisme tandis que le stalinisme d’état a fait le détour par un système de caste dirigeante d’état policier pour finir moderne bourgeoisie).

Les soucis d’efficacité court terme, les désirs de raccourcis, les vieilles habitudes du monde qu’on cherche à changer, dévorent l’espérance d’atteindre les objectifs.
Pire encore, ils nous rejettent en arrière.

Nous connaissons donc le but : une société de libertés, où les libertés individuelles sont un des leviers de l’auto-gestion généralisée (extension de la démocratie à la sphère de pouvoir réel : l’économie), où l’état n’a plus assez de forces pour, même si il le voulait, réprimer la population, la soumettre.

Cet objectif de libertés , qui n’est pas partagé par tout le monde, ne distingue là nullement entre anars et communistes, en passant par toutes les moutures intermédiaires.

C’est donc comment y aller, quels types de moyens politiques, organisationnels on se donne pour y aller, sans que ceux-ci puissent dévoyer et faire bifurquer l’essentiel.

Il ne faut pas se gargariser des mots : Sous forme de mouvement, de parti ou d’organisation, rassembler des gens sur un même objectif et essayer d’y amener le reste de la population est bien quelque par un comportement qui part du principe que nos conceptions sont meilleures pour assurer le bonheur de tous que celles de la majorité de la population ou d’autres courants politiques.

Bref, on se comporte là comme une avant-garde.

Mais tout se différencie suivant qu’on considère et agit comme si cette position impliquait un objectif de commandement sur le reste de la société, de considérer les travailleurs non pas comme des gens qu’on aide à diriger mais comme des gens qu’on doit commander, manœuvrer, diriger.

Le type de démocratie de notre société s’accommode bien de ces travers de relations hierarchistes avec la population et les travailleurs. les délires égocentriques des dirigeants des partis de droites et socialistes sont bien symptomatiques des relations étranges avec la démocratie des partis qui ont fait naitre de si étranges créatures.

Le passage du renversement du pouvoir capitaliste et des mesures nécessaires pour y arriver ne doit pas dévorer l’orientation qui consiste à faire autre chose, radicalement, de ce que font les autres partis. Il n’y a pas là à reproduire la relation hiérarchique qu’ont entretenu et entretiennent les partis qui ne veulent pas d’une société libérée de l’essentiel des oppressions et exploitations.

Il s’agit bien d’aider , de magnifier ce qui fait prendre pouvoir aux travailleurs sur leur propre destin. C’est la poussée de ce pouvoir des travailleurs avec les outils démocratiques que les déshérités se donneront qui est essentielle et nous rapproche d’une autre société plus libre et moins injuste, mais pas les écuelles, les postes, les postes de maires, députés, ministres, etc obtenus par un parti.

Ca ne veut pas dire d’être contre d’avoir des élus pour un parti, mais que celui-ci subordonne l’électoralisme à l’objectif de l’extension de la démocratie et du pouvoir des travailleurs au travers de leurs organisations.

De la même façon que le développement d’un parti dans les entreprises et les quartiers n’a de sens que si ce développement a conséquence d’aider au développement de ce qui compte : la démocratie sociale, indépendante du parti.

Il ne peut y avoir de relation hierarchique entre le parti et la population, et l’objectif comme la stratégie pour y arriver implique de cultiver la capacité de la population et des travailleurs d’avoir tous les pouvoirs , réellement, au plus près et avec des représentations les mieux controlées possibles, les débats les plus libres possibles...



Dépasser le parti guide
27 avril 2008 - 14h53 - Posté par rche

Dans ce pays, il y a un peuple dans lequel on trouve des bourgeois, des prolétaires et même une classe ouvrière. Les uns vivent du travail des autres qui n’ont d’autre solution, pour vivre, que de vendre leur force de travail au plus offrant !

Reste à savoir pour le compte de qui ce parti va travailler, pour les exploiteurs ou pour les exploités ?

La bourgeoisie ne se pose pas la question du "parti guide", elle se contente de donner à son personel politique l’ordre de faire, tous les jours, et dans tous les domaines, la politique la plus profitable possible pour ses intérêts. Et quand ils n’obtempèrent pas dans des délais raisonnables, elle les jette à la poubèle.

Le problème des prolétaires c’est de réaliser leur unité pour appliquer la même démarche !

CN46400



Dépasser le parti guide
28 avril 2008 - 21h02 - Posté par

Jean Paul je continue à te suivre. Peux tu prendre une initiative pour une rencontre de communistes de tous lieux, ceci dans un cadre tout à fait naturel d’échanges entre communistes. Fraternité.


Dépasser le parti guide
29 avril 2008 - 11h00 - Posté par René LE BRIS

Oui c’est un débat qui est essentiel, y compris et sans doute surtout
au PCF car il détermine la différence entre pratique révolutionnaire
dans une société capitaliste avec rapport capital-travail et pratique
réformiste qui consiste à remettre toujours à plus tard une rupture
avec le mode de production et le type de rapports idéologiques dans
la société.

Le gauchisme, c’est sous-évaluer les rapports de force en général.
L’opportunisme, c’est croire que le Parti est le seul à avoir la bonne
solution et l’expression d’un bon ou mauvais compromis.
Dans un débat sur Mai 68, je viens de voir le film de JP THORN
"oser lutter, oser vaincre" qui montre bien ses deux réalités.
J’exclue de ce débat la social démocratie qui s’inscrit depuis plus
d’un siècle dans une logique d’adaptation au capitalisme.
Or, JP , tu me sembles t’inscrire que dans un seul Parti, or que cela
nous plaise ou pas, il y a d’autres courants idéologiques qui veulent
pour dire simple changer la société sans attendre la fin de la pluie !
Et surtout, tu ne décris pas quels moyens , quels clefs pour permettre
ce lien avec le peuple ! Les élections uniquement, les syndicats, des
comités de lutte, de grèves etc ...
Le film sur LIP montre à mon avis un début de réponses. La dernière
lutte internationale des Renault qui permet d’aller vers une harmonisation
positive du coût du travail m’apparait aussi comme une bonne piste !
La victoire du non au référendum contre la constitution européenne
libérale de Giscard que le PS vient de faire passer et donc à ce moment
précis des évènements la mise en place de comités unitaires est aussi
un autre bon exemple ! or la direction du PCF aujourd’hui juge aussi
cet exemple comme négatif sans expliquer d’ailleurs le pourquoi sauf
notre pitoyable ego de Parti et la volonté de créer un peu partout pour
devenir majoritaire des pseudos comités qui n’avaient rien de démocratique
dans leur fonctionnement ( et je l’ai vécu à Mondeville -14200 !!!) .
Alors oui le débat il faut l’avoir !
Je crains malheureusement que deux faits vont anéantir ce débat =
- l’attitude cocorico du PCF qui croit que tout peut rebondir grâce
d’ailleurs non pas à la ligne politique du Parti ( laquelle d’ailleurs ? ) mais
au travail local des élus
- l’attitude de la majorité de la LCR qui croit construire un nouveau parti
à travers de sa campagne actuelle pour son élargissement = un exemple
concret à CAEN, un nouveau parti demanderait pour le moins de discuter
avec l’ANPAG mais on a bien vu aux dernières élections municipales le
refus d’une véritable démarche unitaire ( la Gauche (PS PCF VERTS ) ont eu
d’ailleurs un comportement comparable !!!!
Ce que dit GAYSSOT que j’ai énormément critiqué dans sa pratique
de ministre au temps de la Gauche plurielle me semble être aussi une
autre piste intéressante.
Et pour que les choses soient clairs, cela n’empêche pas tous ceux
qui comme moi se réclament du communisme de se réunir sous forme
d’assises pour exprimer dans un exemple de pluralisme ce que pourrait
être le communisme du 21éme siècle au regard des expériences du passé !






Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
6 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite