Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
de : TOTO
mardi 16 décembre 2008 - 15h12 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 105.5 ko

En grève, les modèles des Beaux Arts ont posé nus lundi devant la direction des Affaires culturelles à Paris, pour protester contre la perte d’un quart de leur salaire. La Mairie de Paris, qui les emploie comme vacataires, vient en effet d’interdire le "cornet", cette petite feuille pliée qui permet de collecter un pourboire en fin de cours de dessin. Petite obole allouée par les élèves ou les peintres contents de la prestation du modèle.

Cette pratique, illégale dans tout bâtiment public relevant de la fonction territoriale, est une tradition, qui permet aux modèles vacataires d’arrondir considérablement un salaire de 36,60 net pour 4 heures de travail : « On nous ampute d’un quart de nos revenus déjà bien maigres puisque nous n’avons pas le statut d’agent municipal », déplore l’une d’elles.

http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

Paris : des modèles des ateliers municipaux de dessin se déshabillent pour exposer leurs revendications

Les modèles des ateliers de la ville de Paris ne veulent plus se dénuder pour un salaire qu’ils jugent dérisoire. Et pourtant, certains ont bravé le froid lundi pour poser dans le plus simple appareil devant la Direction des affaires culturelles (DAC) de la ville, afin de réclamer une reconnaissance de leur métier et une augmentation salariale.

Une soixantaine de personnes, selon la police, modèles et artistes qui les dessinaient, ont participé à cette manifestation d’un genre peu ordinaire devant la DAC, à l’appel du "Comité des modèles de Paris". Le rassemblement était soutenu par la CGT et FO, qui avait également exhorté ses sympathisants à faire grève toute la journée.

Les modèles, des vacataires qui posent pour environ 11 euros de l’heure dans les ateliers de dessin municipaux, demandent principalement la "reconnaissance du métier de modèle comme un corps de métier à part entière", une "revalorisation salariale", et la "sortie de la précarité d’emploi".

La suppression du "cornet", qui permettait un complément salarial (allant de 100 à 200 euros, selon le Comité) sous forme de pourboires donnés en fin de séance, a été l’élément déclencheur du mouvement de grogne en octobre, une note de la mairie de Paris ayant rappelé que la loi interdit ce genre de pratique dans des établissements publics.

La mairie de Paris s’est déclarée prête lundi à revoir la rémunération horaire des modèles, à condition de le faire conjointement avec le ministère de la Culture. "Je suis tout à fait d’accord pour qu’on étudie le taux horaire à la hausse, puisque aujourd’hui ils sont payés comme des femmes ou des hommes de ménage", a déclaré à l’Associated Press Christophe Girard, adjoint à la culture de la mairie de Paris, qui emploie "une centaine" de modèles.

"Mais je veux qu’on le fasse avec le ministère de la Culture car cela concerne aussi les modèles dans les écoles des Beaux-Arts de l’Etat, dans toute la France", a-t-il ajouté.

Sur Internet : http://modelesdeparis.blogvie.com

http://tempsreel.nouvelobs.com/depe...

JPEG - 37.6 ko

Les modèles posent nus dans Paris

© Anaëlle Verzaux dans BACKCHICH

http://www.bakchich.info/article618...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
16 décembre 2008 - 16h16

Publiées ci-dessous,

Les Lettres de soutien des élèves
des Ateliers Beaux Arts de Paris à l’attention
de M.Christophe GIRARD,
qui sont le témoignage de la solidarité
des élèves avec leurs modèles.

Et pourtant il faut souligner que ce qui est important :
en ce moment, c’est que la lutte ne se fait plus « pour regagner
le cornet »-ce signe évident que la Ville de Paris
nous rémunère médiocrement…

Maintenant, la lutte s’exerce pour
des conditions Dignes et Respectables,
de notre travail.

Rien de plus, mais rien de moins.

Nous adressons ici quelques mots aux élèves
 en vous remerciant pour votre soutien et les preuves
de la solidarité que nous recevons continuellement de votre part.
Nous nous battons pour la même chose - que les Ateliers
de la Ville de Paris ne cessent pas d’être un endroit
qu’on apprécierait et où on voudra venir -
nous-modèles, et vous-les élèves.

Dernièrement, une Directive des Affaires Culturelles
de la Ville de Paris a permis une deuxième
mesure restrictive après le cornet,
et ce, par l’intermédiaire de la Responsable Pédagogique
des Ateliers nouvellement recrutée,
Mme Clémence Van Lunen : les professeurs
se voient interdits de travailler avec le modèle
en leur absence (mise en place prévue pour Janvier 2009).

Pourtant de nombreux élèves se sont inscrits à l’année,
pour avoir l’avantage indispensable de travailler d’après modèle vivant !

“Les élèves des Ateliers Beaux Arts :
à l’attention
de M. le Maire Adjoint M. Christophe GIRARD

Depuis quelque temps, la Mairie de Paris
a décidé de prendre en main le destin des Ateliers Beaux-Arts,
parfois avec un souci louable de transparence,
mais aussi avec une certaine maladresse
en agissant parfois contre les gens qui y travaillent.

Vous êtes très nombreux qui participez par votre adhésion
au bon fonctionnement et au succès non démenti
des quelques 20 lieux réservés aux activités de ces Ateliers.

Le problème soulevé par la rémunération des modèles
montre à quel point les responsables de la Mairie
en charge de la culture n’ont qu’une connaissance
approximative du fonctionnement de ces ateliers.

Les personnes qui s’exposent quotidiennement devant vous
pour vous aider à avancer dans votre recherche artistique
n’ont actuellement aucun statut digne de leur compétence
et ne sont pas reconnus comme ils devraient l’être.

Rémunération très faible,
salaire horaire minoré,
non reconnaissance de leur activité
comme un véritable métier,
primes dérisoires, absence de congés
et d’un minimum de sécurité, etc, etc…

Une tradition consistait
à donner aux modèles un petit supplément de rémunération
appelée « CORNET »,
vu le salaire dérisoire
que leur verse la ville.

Cette pratique est à présent interdite par l’administration
et nos modèles se trouvent de fait avec un revenu
amputé chaque mois d’une somme
pouvant aller de 100€ à 200€ !

La Mairie oppose à cette pratique l’argument
que ce « cornet » est illégal même si cette contribution
a toujours été basée sur le volontariat,
chacun donnant selon ses moyens
ou étant libre de ne pas participer.

En mettant son veto, la Mairie non seulement
ne vous considère pas comme des citoyens libres
et responsables mais vous infantilise !

Vous venez dans ces ateliers
pour assouvir votre passion
et vous enrichir culturellement.
Vous avez tous des métiers honorables
et certains d’entre vous ont même,
ou ont eu, des responsabilités à haut niveau.

Nous sommes tous suffisamment adultes
pour décider nous-mêmes de ce qui est bon pour nous,
et si les modèles sont absolument indispensables.

Ceux-ci font parfaitement leur travail qui est difficile,
parfois pénible (il n’est pas rare qu’à cause de la
rémunération faible un modèle pose 9 heures dans une journée)
et nous les respectons pour leur professionnalisme,
leur investissement et leur bonne humeur malgré la fatigue
qui les assaille parfois…

Nous demandons aux responsables
élus de la Ville de Paris de leur attribuer
un véritable statut et de répondre à leurs revendications,
de leur verser un salaire décent
avec les garanties qu’ils réclament,
entre autres, la reconnaissance de leur activité de modèle
comme un véritable métier.

Oui Monsieur, Madame,
élus de tout bord, le temps est lointain
où les modèles se recrutaient parmi les prostitué(e)s !

Ce sont des gens dignes, comme vous…

VOUS QUI AVEZ BESOIN DES MODÈLES POUR TRAVAILLER,
SOUTENEZ LES DANS LEUR DÉMARCHE
ET SIGNEZ LA PÉTITION !"

http://modelesdeparis.blogvie.com/



Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
20 décembre 2008 - 03h18 - Posté par OLIVIER 83

Depuis quand la CIA fait "de la mode".
Pour ma part vous ne pouvez pas vous affirméeeeees comme tel ?
Grande image de marque comme je le sit au par a"vent"
E NFIN BREF Passons comme le pepin mais n’oublieons jamais que cette photo est tres tres capitaliste.
Depuis quand et ou F.O defendes les salariées de tout secteurs ?


Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
16 décembre 2008 - 17h08 - Posté par fcourvoisier

TOUT métier (et c’est un métier qu’être modèle) mérite une reconnaissance=salaire DECENT !



Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
17 décembre 2008 - 08h11 - Posté par marie.lina

Solidarité de la part d’un ancien modèle de l’école d’archi de Strasbourg §
Dix ans à se geler devant et à griller derrière (mini chauffage) , des rhumatismes à 52 ans , mais que de bons souvenir et surtout un super plan pour se payer ses études ,donc gardez vos avantages et merde aux mouchards qui vous dénoncerons, c’est de la brimade inutile et surtout un franc mépris pour notre métier ! Qu’ils dessinent leurs fesses dans une glace . marie.lina ancien modèle, diplomée de troisième cycle , bientot invalide car "nabodécor" réduit de manière scandaleuse les emploies adaptés et j’oubliais je coute cher (cancéreuse avec des produits de confort) REVOLUTION



Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
17 décembre 2008 - 10h36 - Posté par

Marie Lina je trouve que VRAIMENT tu exagères ! Tu es un POIDS pour la SOCIETE :-) (humour)

Bon courage à toi,

LL


Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
17 décembre 2008 - 08h40 - Posté par marie.lina

Solidarité de la part d’un ancien modèle (à l’école d’archi de strasbourg ,alors établissement des beaux arts) : dix ans à geler devant et à cuire derrière (merci le mini chauffage !) mais combien de rigolades et de bons souvenirs. C’est un travail éprouvant qui vous laisse des rhumatismes 25ans après, mais on est libre :de son corps, d’étudier sans être l’esclave de fast-food (’aux beaux arts il y a des plannings horaires), donc la petite mesquinerie : 100e par moi ,qu’elle fortune ! Nous sommes les Madoff de la fonction publique, un détail de1976 à1989 , le taux horaire était 2x le smig (par rapport à la pénibilitée du travail) Donc messieurs de la ville augmentez les modèles et le problème sera résolu marie.lina



Manif à poil - les modèles des Beaux Arts protestent
20 décembre 2008 - 08h34 - Posté par fcourvoisier

Cette grève (des Modèles) est TRES intéressante.

UN de ses aspects c’est d’avoir illustré leur combat d’une photo "en tenue de tavail" et là, comme la tenue est l’absence de vêtements...tout le refoulement et toutes les frustrations remontent et inhibent...si bien que "cette catégorie de personnel" ,malgré un mouvement SOCIAL(véritable) suscite peu de "commentaires" du lectorat de Bellaciao... mais on avance(pas assez vite comme toujours,mais...)et on commence à pouvoir évoquer TOUS les sujets...

je ne désepère donc pas de pouvoir(quand ?)parler de toutes les mutilations sexuelles ,de la circoncision aussi(la plus fréquente:tous les Musulmans et tous les juifs....)...par exemple






’Je suis Gabon’ ou ’C’était à Port-Gentil’ ?
dimanche 22 - 01h38
Au Sénégal auchan terrifie les petits commerçants (boycott en cours)
samedi 21 - 20h50
de : André
1 commentaire
Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée
samedi 21 - 12h53
de : nazairien
2 commentaires
Affaire Benalla : Des photos qui embarassent l’Elysée
samedi 21 - 10h31
de : JO
A.Benala et le retraité
vendredi 20 - 21h37
de : jean 1
2 commentaires
Palestine : Qui enfin fera stopper les mains criminelles de l’Etat hébreux ?
vendredi 20 - 19h15
de : JO
L’extrême droite et l’extrême centre se valent pas mal. On le savait. On n’a pas voté pour Hamon ou Macron, à aucun tour
vendredi 20 - 18h17
de : Deeplo
2 commentaires
20/07/2001 - 20/07/2018 : Carlo Giuliani
vendredi 20 - 15h44
de : Roberto Ferrario
L’été est là, la mer est belle, les migrant-es ...
vendredi 20 - 14h04
de : Antoine (Montpellier)
Affaire Benalla : (dernière minute) l’Elysée annonce le licencier ?
vendredi 20 - 12h08
de : JO
2 commentaires
Il ne s’agit pas seulement d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Il y a un troisième homme.
vendredi 20 - 11h35
de : Raquel Garrido
2 commentaires
Pour ne pas mourir au travail ? Finalement le vent se lève à l’Est… !
vendredi 20 - 07h13
de : Lepotier
1 commentaire
Nutella champion du monde.
jeudi 19 - 18h57
de : L’iena rabbioso
21 juillet 2018, marche à Beaumont-sur-Oise : 2 ans de la mort d’Adama Traoré
jeudi 19 - 15h20
Quand Alexandre Benalla était présent avec les Bleus et à la panthéonisation de Simone Veil (video)
jeudi 19 - 12h49
de : Matthieu Jublin
5 commentaires
Vincent Crase, un deuxième collaborateur de l’Elysée visé dans l’affaire Benalla
jeudi 19 - 12h10
de : Alexandre Boudet
1 commentaire
Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris (videos)
jeudi 19 - 00h08
5 commentaires
les entreprises font leur loi en influant sur le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État
mercredi 18 - 22h30
de : Olivier Petitjean BASTAMAG
1 commentaire
Second bras d’honneur de l’exécutif sur fond de coupe du monde et même la vraie gôche tombe dans le panneau
mercredi 18 - 21h36
Le XXIVème Forum de Sao Paulo s’est achevé mardi après trois jours de solidarité latino-américaine à La Havane
mercredi 18 - 15h58
de : JO
L’Assemblée nationale disjoncte
mercredi 18 - 12h03
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Un pognon de dingues sans compter de l’impérialisme pour se perdurer coûte que coûte !
mercredi 18 - 11h26
de : JO
MALGRE UNE COM’ DECHAINEE, MACRON RECULE APRES LA COUPE DU MONDE !
mercredi 18 - 09h46
de : Jacques Cotta
2 commentaires
Rassemblement pour Gaël : 3ème Convoc au comico !
mercredi 18 - 09h43
SAMEDI 21 JUILLET : FÊTE DES POSTIÈRES ET POSTIERS GRÉVISTES DU 92
mercredi 18 - 08h48
DE TOUT BOIS #9 - Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon
mercredi 18 - 07h42
de : Ernest London
LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
1 commentaire
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO
MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
samedi 14 - 19h14
de : Ernest London
L’équipe de France de football : des fantassins en uniforme bleu blanc rouge frappé du coq.
samedi 14 - 16h37
de : René HAMM
Ce matin, nouvelle action sur le Tour de France d’Info’Com-CGT (reportage photo + video)
samedi 14 - 15h58
de : Collectif Bellaciao
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
vendredi 13 - 14h57
de : Info’Com-CGT

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Quand un imbécile fait une action dont il a honte, il prétend toujours que c'est par devoir. Bernard Shaw
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite