Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !


de : jack
vendredi 13 février 2009 - 10h22 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 53.9 ko

Quelle situation voulez-vous créer, Madame Bachelot ?
Les hospitaliers sont à bout
Il est plus que temps de retirer vos projets !
Vous organisez la mort de l’hôpital
Retrait du plan d’économie et de suppression de postes
Abandon du projet de regroupement des hôpitaux de l’AP-HP
Maintien des 38 hôpitaux, de tous les services,
La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !

Ce jeudi 12 février, une nouvelle fois, à l’appel des organisations syndicales USAP-CGT, FO, CFTC, SUD Santé, UNSA, CFE-CGC, les personnels de l’Assistance publique des hôpitaux de Paris sont en grève et en manifestation. Des personnels des hôpitaux de la région parisienne et de province se sont joints à nous.

Depuis des mois, nous n’avons cessé de multiplier les mises en garde et les avertissements. Nous ne voulons pas du plan d’éclatement des 38 hôpitaux de l’AP-HP, mise en œuvre anticipée de la loi Bachelot.

Chaque jour qui passe, la situation dans les services hospitaliers se détériore, car le projet de regroupement des hôpitaux de l’AP-HP est de fait déjà en route, avec toutes ses conséquences désastreuses :

• Des fermetures d’hôpitaux sont actées (Saint Vincent de Paul, Broussais, Charles Foix), des regroupements d’activités sont annoncés (regroupement à Paris de toute l’activité hépatique sur un seul site, externalisation des fonctions supports en cours,…etc)
• Les EPRD (budgets) tombent partout avec des réductions brutales de personnels : Depuis 4 ans, chaque année, on impose 45 millions d’euros d’économies à l’AP-HP, et pour la seule année 2009, 100 millions d’économies seraient exigés.
• Ainsi à St Louis, « les décisions prises pour atteindre les objectifs fixés par cette feuille de route » prévoient : le regroupement du service d’ORL sur Lariboisière, une réduction de 10 lits d’hospitalisation de semaine en dermatologie ...et ce n’est qu’un exemple.
• 11 directeurs ont été désignés à la tête des groupes hospitaliers qui anticipent les futurs regroupements,
• la « modernisation du Siège » se traduirait par des suppressions de postes et des redéploiements de personnels.
• La mutualisation des fonctions supports logistiques, médico-techniques, restauration, techniques et ouvrières) administratives se traduirait pour ce secteur par la baisse des effectifs de 10 à 15%.
• D’ores et déjà, depuis la circulaire de juillet 2008, aucun CDD n’est renouvelé à l’AP-HP depuis le 1er novembre 2008.

Cela crée une situation de rupture dans les services. Pourtant les hôpitaux sont contraints par Mme BACHELOT de répondre aux exigences de suppressions de 20 000 postes au niveau national prévues par sa loi. La déclinaison de ce plan à l’AP-HP représente 4 à 5000 emplois alors qu’il manque déjà du personnel partout.

Les hospitaliers ont démontré depuis des mois leur détermination à sauvegarder leurs hôpitaux, leurs services contre le projet de regroupement des 38 hôpitaux de l’AP-HP en 11 groupes hospitaliers  5000 en manifestation le 2 octobre 2008, le 9 décembre à l’Assemblée nationale, le 29 janvier, dans tout le pays, avec des millions de travailleurs et de nouveau ce 12 février 2009 devant l’Assemblée nationale.
Nous sommes déterminés à faire entendre à Madame Bachelot la volonté de l’ensemble du personnel hospitalier, des cadres, des médecins, de leurs syndicats.

Si Mme Bachelot ne retirait pas ses projets, elle prendrait la responsabilité de créer une situation de crise majeure dans les hôpitaux.

Elle contraindrait les personnels hospitaliers et leurs syndicats, comme c’est le cas en ce moment même en Guadeloupe et dans les universités, à la grève dans l’unité jusqu’au retrait de ce plan de démantèlement.

Mme Bachelot doit retirer tous ses projets, celui de démantèlement de l’AP-HP comme son projet de loi qui en fixe le cadre, car ils dressent contre eux tout le personnel hospitalier, toutes ses organisations.

Car tout le monde sait quelle catastrophe représenterait pour le système de santé fondé sur l’existence de la Sécurité sociale, un projet de loi qui

• mettrait la Sécurité sociale, donc le budget des hôpitaux, sous la coupe de l’Etat
• organiserait la régionalisation de notre système de santé par la mise en place des Agences Régionales de Santé (ARS)
• déstructurerait notre système hospitalier en Communautés Hospitalières de Territoires (CHT) en lieu et place des 1035 hôpitaux publics actuels.
• remettrait en cause les missions de service public, le statut juridique des hôpitaux publics et par là même le Statut des personnels
• accélérerait les restructurations et la privatisation

Les syndicats USAP-CGT, FO, CFTC, SUD Santé, UNSA, CFE-CGC de l’AP-HP constatent que sous toutes les formes, les prises de position se sont multipliées :

• Le comité national fédéral de la fédération santé CGT : « Ces projets sont inamendables et inacceptables, ils doivent être retirés… ».
• Le président de la confédération des praticiens hospitaliers (CPH) « Ce projet est une machine de guerre contre l’hôpital public ».
• Les fédérations CGT et CGT FO de la Sécurité sociale : « nous ne pouvons pour le point qu’émettre les plus grandes réserves sur l’instauration des ARS dont le projet devrait selon nous être abandonné. »
• La fédération FO des services publics et de santé : « … le projet de loi « hôpital, patients, santé et territoires » (...) il accentue la fragilisation du service public hospitalier par sa privatisation (...) Tout ceci le rend inacceptable et nécessite son ajournement. »
• Suite à l’appel du mois de décembre de l’intersyndicale de l’AP-HP, « plus de 13 000 personnels hospitaliers avec leurs syndicats dans 58 hôpitaux de toute la France ont signé pour le retrait de la loi Bachelot ».
• Le Conseil de l’ordre des médecins, le Conseil de l’ordre des pharmaciens, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), dénoncent tout ou partie de la Loi Bachelot.

Les syndicats USAP-CGT, FO, CFTC, SUD Santé, UNSA, CFE-CGC de l’AP-HP mettent en garde Madame Bachelot sur la situation qu’elle créerait en n’entendant pas ces réactions.

Les syndicats USAP-CGT, FO, CFTC, SUD Santé, UNSA, CFE-CGC de l’AP-HP estiment, dans l’intérêt de la population, des patients et des personnels que ce projet de loi doit être retiré de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

Dans les services, les ateliers, les bureaux,… les personnels avec l’intersyndicale de l’AP-HP, considèrent que cette revendication de retrait de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale devrait être portée par les confédérations syndicales lors de leur rencontre avec M. Sarkozy le 18 février.

Paris, le 12 février 2009



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
13 février 2009 - 10h34 - Posté par momo11

Oui retrait pur et simple.Puis si bachelot pouvait retourner dans l’arrière boutique de sa pharmacie,ce serait bien...fraternellement momo11



La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
13 février 2009 - 13h17 - Posté par secu visiblement

Très bien mais un bémol avec le texte signé par presque toutes les organisations syndicales avec la mutualité , ce texte est pleins ambiguïtés voir dangereux suivant la fenêtre de lecture !

D’ailleurs , ce texte est largement utilisé par ceux qui soutiennent la reforme de façon hypocrite et pour faire taire les opposants interne à la reforme bachelot dans la mutualité !

Fallait-il sauver le soldat Davant (président le FNMF) , qui à négocié la taxe d’un milliard d’euro, payé par les mutualistes, en échange de l’accès aux donné de santé par les complémentaires , de la garantie de rester pour la mutualité tête de gondole à l’UNOCAM ,etc.....

La casse de la secu, visiblement attire les convoitises, les charognards du complémentaire se battent entre eux , pour prendre les meilleurs morceaux !


La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
13 février 2009 - 18h42 - Posté par

Jusqu’où sont prêtes à aller les personnes qui travaillent dans les services de santé ? C’est la seule question et c’est celle qui nous est posée à toutes et à tous aujourd’hui et ce n’est pas le retrait de la loi Bachelot qui changerait fondamentalement les choses. Le système capitaliste dans lequel nous vivons depuis trop longtemps est au bord de l’implosion. Souhaitons nous l’accompagner dans sa chute et payer l’addition où bien sommes nous prêts à tout mettre en oeuvre pour le renverser et vivre enfin dignement et fraternellement, tout simplement comme des êtres humains libres. Avons nous réellement un autre choix ?


La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
13 février 2009 - 19h06 - Posté par clo

Que les gens sachent qu’un hospitalier qui fait grève est systèmatiquement réquisitionné étant donné les sous effectifs,et n’est donc pas comptabilisé en grève parceque payé parcequ’il travaille.
Qu’un hospitalier est à la merci du national de son syndicat.
Au bout de la Bretagne,à part SUD,personne ne bouge.
Le ps,le pc,l’udb,les verts votent la fusion des hôpitaux.
Alors, comment bouger seuls ?
Que font les patients ,leurs proches,les assos ?Ils sont à genoux devant les nouveaux curés que sont les médecins ?Quand comprendront ils que se sont leurs côtisations sociales qui partent dans la poche des actionnaires qui attendent la privatisation de tout le système de santé,sans compter les rapaces de mutuelles.
La MNH donne pour titre de sa revue :"à cause de la CMU,vos côtisations augmentent" !!!!!qui réagit ?:des débiles comme moi.
Un petit espoir:bachelot touche au statut des mandarins,il a fallu cela pourqu’il se réveillent.Mais croyez moi,ce sera seulement pour leur compte en banque et leur sieste.


La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
15 février 2009 - 14h01 - Posté par à desespérer

"et vivre enfin dignement et fraternellement, tout simplement comme des êtres humains libres".

Indigne, la loi logement boutin l etait tout autant. Elle a été votée pourtant et peu de gens se sont vraiment mobilisés pour l empecher.

D ailleurs, son recent vote par l assemblée nationale n a fait l objet que d une depeche AFP, qui n a suscité aucun commentaire.


La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
13 février 2009 - 14h04

Manif Paris - suite

AP-HP Paris SUD, CGT, CFTC, FO, CFE/CGC, des grosses délégations région parisienne santé et psy + 59, 62, Clermont-Ferrand, Dole, Besançon, Pontarlier, Ille et Vilaine, Pyrénées.

Très souvent souvent des Banderoles unitaires.

Manif combative - Mot d’ordre quasiment unique "retrait du plan Bachelot- ni
amendable -ni négociable".

Prise de paroles en fin de manif des délégations qui ont interpellés leurs
fédés respectives sur l’appel à la mobilisation pour cette journée (applaudies)

Quelques explications ./. sur cette manif combattive mais pas nationale _ : la déclaration commune datée du 10 février (voir texte 1 ci-dessous) qui demande un réaménagement de la loi et surtout une prise d’ initiatives par les toutes les fédérations qui ainsi organisent la dispersion de la lutte sans parler de retrait et qui demandent à amplifier le mouvement, d’autres manifs prévues, organisées fin février, début mars, fin mars par les uns et les autres dans le cadre de la journée du 19 mars. Pourquoi les fédérations nationales ne se sont pas appuyées sur les milliers de signatures (plus de 13 000) des professionnels de santé de tout le pays ?. TOUS PARLENT DE RESERVES, de projet "qui selon nous devrait être abandonné" (CGT et CGT- FO sécurité sociale), D’AJOURNEMENT (FO santé), d’INNACCEPTABLE, sans compter sur les tracts distribués dans la manif par SUD national "interpellez vos élus" (voir texte 2 ci-dessous), idem pour la LDME (mutalité française. Rappelons que la CFDT est aux abonnés absents mais qui va s’en étonner ?

PAS DE RETRAIT, EN CLAIR CELA VEUT DIRE , attendons que la loi soit discutée, votée.... et quand tout cela sera fait on manifestera pour la contester. ou Pas question de mobiliser sur l’appel unitaire de Paris pour les fédérations - syndicats d’hôpitaux par hôpitaux débrouillez-vous ! -Faites appel à la population, aux citoyens et autres balibernes - On le sait tous que la population laborieuse, les chômeurs, les immigrés veulent un service public de santé de qualité !

texte 1 : communiqué commun daté du 10 février - à lire sur le site CGT santé-action sociale

" Loi "Hôpital,Patients, Santé, Territoires" Communiqué commun du 10.02.09
Communiqué commun :

Des organisations syndicales des personnels :
CFE-CGC Santé Action Sociale

CFTC Santé et Sociaux

CGT Santé Action Sociale

FO Services Publics et de Santé

SUD Santé Sociaux

UNSA Santé Sociaux

Des organisations syndicales de médecins :

AMUF Association des Médecins Urgentistes de France

CPH Confédération des Praticiens Hospitaliers

INPH Intersyndicale Nationale des Praticiens Hospitaliers

SNPHAR Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateurs

Ce jour, 10 février 2009, premier jour d’examen du projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires », à l’Assemblée Nationale, les organisations syndicales CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, SUD, UNSA, AMUF, CPH, INPH, SNPHAR, se sont réunies pour réaffirmer leur unité pour défendre l’hôpital public et les valeurs du service public hospitalier, que ce projet de loi remet totalement en cause.
Nous appelons nos adhérents et l’ensemble des personnels de toutes les catégories professionnelles des hôpitaux publics et PSPH à se mobiliser dans le cadre des initiatives que nous ferons connaître dans les tous prochains jours, et qui s’inscriront dans l’appel unitaire du 19 mars 2009.
Fait à Montreuil, le 10 février 2009"

texte 2 : extrait du tract Sud santé sociaux national - tract jaune distribué dans la manif du 12 février

" ... Il faut une réaction populaire
La loi "hôpital, Santé territoire "(dit" HPST - loi Bachelot doit être débattue en février 2009.
Il est urgent que la population reprenne sa santé en main. Après le mouvement de ce 29 janvier, informez-vous, interpellez vos élus, et, rejoignez dès à présent toutes les initiatives (appels des collectifs citoyens et des organisations sndicales) menée contre l’adoption de ces lois qui condamnent notre système de santé, notre porte-monnaie, et notre société !"
Fédération Sud Santé Sociaux



La loi Bachelot n’est ni amendable, ni négociable : RETRAIT !
13 février 2009 - 22h49

Il restera de Bachelot la célèbre préconisation "il faut garer sa voiture à l’ombre pour éviter d’avoir recours à la climatisation". Au regard de ce trait lumineux, le moins qu’on puisse exiger de ce gouvernement de bras cassés, c’est qu’il retire cette proposition de loi, au moins...

Soleil Sombre






Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite