Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Israël : Accord Bibi-Lieberman sur la colonisation
de : pilhaouer
jeudi 26 mars 2009 - 07h26 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Dépêche agence française, source radio armée israélienne Romandie News Accord secret de Netanyahu sur la colonisation en Cisjordanie

JERUSALEM - Le Premier ministre israélien pressenti Benjamin Netanyahu a conclu un accord secret avec le parti d’extrême droite nationaliste Israël Beiteinou prévoyant l’extension d’une colonie dans un secteur ultra-sensible de Cisjordanie, a rapporté mercredi la radio de l’armée.

Selon la radio, il s’agit d’un accord verbal qui, pour ne pas irriter Washington, n’a pas été formellement inclu dans les accords de coalition gouvernementale paraphés par le Likoud (droite) de M. Netanyahu et le parti d’Avigdor Lieberman.

De même source, cet accord secret prévoit la construction de 3.000 unités, en majorité des logements, mais aussi bureaux et hôtels, dans une zone dite "secteur E1" (bien E1), qui relierait la colonie de Maalé Adoumim (33.000 habitants) à Jérusalem-est, annexé par Israël après sa conquête en juin 1967.

Les Palestiniens dénoncent vivement ce projet de construction dans le secteur E1 parce qu’il coupe pratiquement en deux la Cisjordanie, rendant problématique la constitution d’un Etat palestinien indépendant.

Aussi bien le Likoud que le parti Israël Beiteinou se sont refusés à tout commentaire. Mais le maire de Maalé Adoumim, Benny Kashriel, a indiqué à la radio avoir reçu l’assurance de la part de M. Lieberman "que son parti ferait le nécessaire pour que les logements soient construits".

Le Premier ministre de transition Ehud Olmert avait indiqué en 2005 qu’Israël s’était engagé auprès des Etats-Unis à geler ce vaste projet de construction.

Toutefois Israël a depuis lors établi dans ce secteur le nouveau QG de sa police en Cisjordanie et effectué des travaux d’infrastracture en vue des constructions de logements.

A l’exception du petit parti Meretz (opposition de gauche, 3 députés sur 120) et des partis représentatifs de la poulation arbes (11 députés), toutes les formations politiques en Israël entendent conserver sous contrôle israélien des blocs de colonies, dont Maalé Adoumim, dans le cadre d’un règlement permanent avec les Palestiniens.

Mais seuls les partis de droite envisagent de braver le veto américain en construisant dans le secteur E1, en violation des engagements pris par Israël d’un gel de la colonisation, conformément à la Feuille de route, le dernier plan de paix international.

Israël considère l’ensemble de Jérusalem comme sa capitale indivisible, et les Palestiniens veulent établir leur capitale dans la partie arabe occupée de la ville



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Israël : Accord Bibi-Lieberman sur la colonisation
26 mars 2009 - 07h51 - Posté par Patrice Bardet

le parti travailliste sera aussi dans le gouvernent

Israël : les travaillistes approuvent l’entrée dans le cabinet Nétanyahou

Ainsi, le parti travailliste démontre qu’il accepte les thèses de l’extrême droite

Boycott, Désinvestissement, Sanctions !

Patrice


demandez le programme d’un Etat Criminel, Raciste, en route vers le Nazisme !!!

le vice président du CRIF, Meyer Habib est conseiller de Benjamin Netanyahu

Mais non, vous ne rêvez pas : c’est sur France3 !

http://www.dailymotion.com/search/h...

http://www.likoud.fr/index.php?option=com_contenttask=viewid=51

Hier c’étaient les villes du Nord d’Israël qui étaient la cible des fusées du Hezbollah démontrant l’incompétence d’un gouvernement inepte qui a réduit à néant notre force de dissuasion.

Désormais c’est dans le Sud que notre pays est attaqué. Une pluie de centaines de Kassams s’abat sur Sderot et les environs de la bande de Gaza. Pourtant pour le trio Olmert-Livni-Peretz sans parler du fauteur d’Oslo, seule la région de Sderot est déclarée "zone de conflit", nous ne sommes pas en guerre puisqu’on peut sereinement se baigner à Ramat Aviv et Herzlia. Les criminels ne sont que les "extrémistes" du Hamas et du Djihad Islamique. La population arabe de Gaza vit aussi paisiblement que d’habitude. Elle est constituée de civils à qui nous devons continuer notre assistance en eau, électricité et en travail !

Nos spécialistes militaires nous expliquent qu’une opération terrestre coûterait de nombreuses vies, qu’une opération aérienne ne suffirait pas à arrêter les tirs. Nous payons ainsi le prix du sang pour nos erreurs depuis Oslo, pour notre honteuse fuite du Liban et pour notre criminelle destruction du Gouch Katif.

Le problème essentiel dans une guerre est de définir l’ennemi et de déclarer l’état de guerre. Ces roquettes sont tirées par l’ennemi "palestinien" (puisque c’est ainsi que nos gauchistes l’ont inventé et dénommé et qu’il se qualifie lui-même).

Il n’y a pas de civils innocents dans la bande de Gaza mais seulement des terroristes qui ont voté Hamas. Ce vote signifie une volonté claire de détruire l’Etat d’Israël et de massacrer les Juifs. Le bulletin de vote Hamas est une agression délibérée contre Israël. Le vote Fatah ne vaut guère mieux à notre encontre (et les hordes du chef de l’Autorité palestinienne tournent les armes que nous leur avons fournies contre nous dès qu’ils en ont la possibilité) mais au moins celui du Hamas est une volonté affichée de ne pas jouer la mascarade hypocrite des négociations. Le message envoyé par les arabes de Gaza est donc évident : des Kassams sur Israël, une préparation de guérilla sur le modèle réussi du Hezbollah et la volonté de toucher demain Ashdod, Ashkelon…

Il est vrai qu’à force de considérer comme une bagatelle routinière le miracle incessant de tirs qui tombent dans le Néguev "sans dommage", on ne pouvait que les inciter à ajuster leurs tirs. Car en fait, le premier obus arabe tombé dans le désert aurait dû nous faire réagir immédiatement. Il y a dommage, dommage à la Terre d’Israël et dommage à l’honneur de notre Etat. Il s’agit d’un mot qui n’existe pas au singulier dans les couloirs de ce gouvernement mais uniquement au pluriel. Et en ce qui concerne "les honneurs", la bande Olmert est spécialiste.

Les arabes de Gaza ne comprennent pas la langue hébraïque qui s’orne des mots "retenue", "civils innocents", "tirs ciblés", "destruction d’infrastructures uniquement terroristes"…Tous ces termes en arabe se traduisent par faiblesse et soumission.

Le moment est donc venu de leur parler en arabe. Il faut en informer le monde entier. Après tout, une vie juive vaut bien quelques complications diplomatiques.

Parler arabe signifierait par exemple que si nous vivons sous le feu des fusées arabes, les arabes vivront sous le feu de nos fusées. Nos civils sont touchés et en conséquence, nous considérons qu’il n’y a plus de civils chez nos ennemis.

De la même manière, pour chaque Kassam tiré contre notre territoire ou même tiré vers notre territoire, Tsahal envoie dix fusées sur Gaza et Djebalya. Le monde hurlera et les assassins du Hamas tireront de nouvelles salves de Kassam. Pour chaque Kassam, Israël ripostera en tirant vingt fusées sur Khan Younes, Gaza … Dans un bref laps de temps, les arabes auront compris ce langage et lapideront tout terroriste qui provoquera autant de dégâts chez eux. Apres avoir enterré leurs pertes, ils supplieront d’obtenir un cessez le feu et la leçon sera profitable pour l’avenir de nos relations. C’est ce qui s’appelle parler arabe…

En fait, pour mettre un terme au conflit, il faudrait peut être imiter les Alliés durant le seconde guerre mondiale. Les allemands de Dresde étaient des civils. Les Japonais de Hiroshima et de Nagasaki étaient "innocents", bien plus que les arabes de Gaza. Les bombes alliées les ont réduit à néant à juste titre et mis ainsi fin au conflit.

Et si nous leur parlions en arabe !


http://www.likoud.fr/index.php?option=com_contenttask=viewid=58

|Gaza doit pleurer |

|Ma confiance dans les actions de Tsahal et la détermination de nos combattants n’est pas exempte de méfiance envers ce gouvernement et les raisons profondes de notre intervention. Ceux qui ont accepté le transfert forcé des Juifs du Gouch Katif, la destruction des implantations sionistes sur la Terre d’Israël sans mentionner la deuxième guerre du Liban, ne me paraissent pas les mieux placés pour sauvegarder notre avenir. L’opération actuelle de Tsahal aurait du être réalisée dès le tir du premier Kassam. Autoriser dans l’impavide attente qu’un deuxième missile soit tiré contre Sderot a ouvert la voie au lancement de 8000 missiles sur toutes les villes avoisinant Gaza. Le soutien à l’opération "Plomb durci" qui est sans réserve ne doit pas empêcher de considérer que les préoccupations électorales des trois personnages déjà cités ont peut être pesé autant que le souci longtemps oublié de défendre la population d’Israël, de restaurer notre force de dissuasion et rétablir notre honneur national. La certitude que notre opération militaire sera couronnée de succès est tempérée par la crainte que les decisions politiques risquent une fois de plus de priver Israël d’atteindre les buts recherchés.

Mon inquiétude provient du fait que certains dans l’actuelle équipe dirigeante étaient prêts à un nouveau cessez-le-feu avec les terroristes arabes et c’est finalement l’ennemi qui nous a poussé à la seule option restante qui aurait du être la première réalisable. Si le but de la guerre en cours est d’obtenir un cessez-le-feu, ce ne saurait être qu’une trêve plus ou moins longue. La tumeur à sa naissance peut être traitée par une intervention circonscrite mais laisser la tumeur se développer et devenir un cancer généralisé nécessite une opération définitive.

Le but d’une guerre ne peut en aucun cas être un cessez-le-feu. Il peut être la reconquête d’un territoire et il doit être la victoire sur l’ennemi, sa reddition et la destruction de toute possibilité adverse de nuire. L’ennemi doit subir une défaite telle que même l’imaginaire arabe ne puisse en faire une victoire. Si après la trêve, une seule roquette Kassam est encore tirée depuis Gaza, les terroristes verront la situation comme une victoire. Certes, on nous présentera un éventuel cessez-le-feu comme garantissant la sécurité des habitants du sud d’Israël et on nous affirmera encore une fois qu’au moindre missile, nos forces interviendront !

Pour que notre victoire soit réelle et efficace, un sentiment de défaite et de désespoir doit submerger Gaza et tous ses habitants. Ils doivent ressentir la perte non seulement de leurs "martyrs" qui partent retrouver les vierges au paradis, mais la douleur de la vie quotidienne comme résultat de leur soutien au Hamas et de leur haine viscérale d’Israël.

La guerre contre des barbares assoiffés de sang ne peut être soumise à des lois civilisées. Nous menons un match de boxe anglaise où nous respectons des règles strictes avec une main liée derrière le dos par le regard attentif d’un arbitre partial face à des équipes qui utilisent pieds, poings et armes. Ils tirent sur nos villes et nous ouvrons des passages "humanitaires" pour leur fournir de quoi s’alimenter et se soigner. Ils utilisent les ambulances, les écoles et les mosquées comme lieux de guerre et nous veillons à organiser des frappes "chirurgicales" précises.

Nous devons stopper tout convoi "humanitaire" et n’autoriser exceptionnellement leur passage qu’en échange de Guilad Shalit vivant et en bonne santé. Que la population de Gaza meure de faim et sache que c’est par la faute du Hamas si ce dernier ne veut pas libérer notre prisonnier.

Il est certain qu’une victoire ne s’obtient que par l’entrée de forces terrestres sur l’espace tenu par l’ennemi. Il est pourtant regrettable de voir nos soldats risquer leurs vies pour conquérir des bâtiments et les fouiller. Que l’aviation et les bulldozers rasent des agglomérations serait préférable et que nos journalistes cessent de parler de victimes innocentes gazaouies. Ils ont voté Hamas, défendu le Hamas, participé aux manifestations de haine, ont lancé des cris de joie pour chaque attentat criminel réussi. Ils ne sont pas plus civils et certainement pas plus innocents que les habitants d’Hiroshima ou de Dresde.

Nous devons également clairement déclarer que ceux qui font moult moulinets et s’agitent au Proche Orient pour établir un cessez-le-feu font un acte parfaitement inamical. Certains personnages politiques ne le comprennent pas encore en Europe. S’il faut attendre qu’un Kassam ou une Katioucha soit tiré de Barbes ou de Seine Saint Denis sur l’Opéra ou le Trocadéro à Paris pour qu’ils comprennent, prenons patience. Il n’y a pas longtemps à attendre !

Si le Hamastan persiste après la guerre, ce sera un exemple suivi par les terroristes arabes dits "modérés" de Judée Samarie. Ce sera surtout un encouragement à la cinquième colonne arabe en Israël qui possède la nationalité israélienne. Il est impensable de continuer à permettre à des étudiants arabes parvenus dans nos universités à Jérusalem et Haiffa grâce à la discrimination positive, de manifester en faveur du Hamas. La preuve est faite que ces ennemis de l’intérieur qui prennent la place des enfants d’Israël, qui bénéficient de tout ce que notre société démocratique et parfois masochiste leur accorde, ne deviennent pas des adeptes de la coexistence comme le pensaient nos doux rêveurs. Ils deviennent nos pires adversaires car, nous connaissant parfaitement, ils exploitent notre amour de la liberté contre nous. Ces étudiants et ces manifestants arabes contre notre armée doivent être traités sans ménagement et expulsés du pays.

Toute autre attitude que celle d’une absolue fermeté sur tous les fronts est interprétée par les arabes comme des signes de faiblesse et attise leur espoir de pouvoir nous détruire. Si nous sommes partis du Gouch Katif et avons détruit toute présence juive sioniste, si nous avons crée une zone d’Israël "judenrein", pourquoi ne quitterions nous pas Sderot, Ashkelon ou Ashdod ? Notre prochain gouvernement devra proclamer que le temps des concessions est définitivement révolu et alors, peut être aurons nous la possibilité d’un avenir de sécurité.

Israël et le peuple Juif se retrouvent une fois de plus aux avant-postes de la guerre contre la barbarie et le terrorisme. Israël et le peuple juif doivent vaincre.

C’est pourquoi Gaza doit pleurer. Pas faire semblant pour les télévisions étrangères mais réellement. Gaza doit pleurer des larmes de sang.

Jacques Kupfer |



Israël : Accord Bibi-Lieberman sur la colonisation
26 mars 2009 - 09h06 - Posté par

Juste un gros vomis.

Bheuuuuck.


Israël : Accord Bibi-Lieberman sur la colonisation
26 mars 2009 - 10h33 - Posté par

L’horreur tous ces propos !

Les Français juifs seront heureux d’apprendre de la bouche de Meyer Habib (tout de même vice président du CRIF et conseiller de Netaniaou), qu’ils sont tous sionistes (dans la vidéo, FR3, à 11.20).

Habib revendique un état israélien juif en excluant les israéliens arabes qui seraient des terroristes infiltrés, comme si la France se déclarait état catholique excluant toutes les autres composantes juives, musulmanes, protestantes, bouddhistes, hindou, etc... Quelle folie !

J’en conclue que c’est dans l’intérêt des sionistes de faire monter l’antisémitisme pour attirer les Français juifs en vue de les installer comme colons dans les terres de l’Etat palestinien ! Il faut avoir un minimum d’intelligence pour ne pas tomber dans ce piège grossier ! Habib est donc un rabatteur au profit de l’extrême-droite israélienne ! Sale boulot méprisable !





Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné. Jean Vilar
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite