Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !


de : marie75
vendredi 27 mars 2009 - 10h33 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Réforme de l’hôpital : les médecins font bloc Santé . A Paris, les professeurs s’unissent contre la loi qui les écarte de la gouvernance des établissements.

Ce fut un moment peu banal. Mercredi soir, dans un amphi de la fac de médecine à Paris, une bonne partie des grands noms de la médecine hospitalière parisienne se sont retrouvés pour dénoncer la nouvelle loi sur l’hôpital, en particulier le volet sur la gouvernance. Il y avait là l’élégant professeur Olivier Lyon-Caen, neurologue à la Pitié, Loïc Capron ou André Grimaldi, le très habile Pierre Coriat, voire le militant Jean-Claude Rougeon, bien d’autres encore. Plus de 200 médecins au total.

Leur malaise est, en tout cas, inédit. Et massif devant cette réforme qui donne « tout pouvoir au directeur ». Tous se retrouvent pour défendre le maintien du service « comme lieu central de l’hôpital ». Mais pour le reste ? L’organisateur en chef, Bernard Granger, psychiatre à Cochin, tient des propos brutaux : « Nous ne sommes plus à l’époque de la négociation, mais de la confrontation. C’est un système dictatorial. » Le professeur Lyon-Caen tente de prendre de la hauteur : « Ce mouvement de contestation ne peut que se concevoir s’il reste centré sur l’hôpital. Il faut que tout le personnel de l’hôpital s’y retrouve, et il faut éviter de mettre en scène notre propre corporatisme. » Juste avant, un représentant du syndicat des chefs de clinique avait montré l’hétérogénéité du mouvement, en insistant sur l’importance du secteur 2 (1) pour les futurs spécialistes. Le professeur André Grimaldi, qui fut à l’origine de nombreuses pétitions, recentre alors l’AG. « Il faut se préparer à un rapport de forces difficile. » Puis : « Nous devons choisir nos mots… Le pouvoir du directeur est légitime, le nôtre aussi. On ne va pas passer de l’époque du mandarin à celui du PDG, voilà ce qu’il nous faut combattre. Pour cela, il faut que l’on soit capable de manifester, médecins et non-médecins. »

Le professeur Pierre Coriat - personnage clé, car il préside la Commission médicale de toute l’Assistance publique de Paris - hésite.

Au début, il avait soutenu la loi, mais il a eu le sentiment de s’être fait gruger. Là, il se montre virulent : « Nous sommes opposés à la nouvelle gouvernance. » D’autres veulent aller plus loin. Evoquent une démission tous les « chefs de pôle ». Une manifestation ? « Attention à ne pas se retrouver à quelques centaines… » Un autre, encore : « La seule chose qu’il faut faire, c’est une journée de grève totale. Le reste est incompréhensible. » S’en suit une longue discussion sur les actions à venir.

(1) Le secteur conventionné à honoraires libres. >



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !
27 mars 2009 - 10h42

Bachelot la grande g., la très grande tête pensante de la santé de tous les temps, devrait réfléchir davantage au fait que les chirurgiens doivent opérer dans des conditions sereines, parce qu’en dessous il y a un patient !



Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !
27 mars 2009 - 11h17 - Posté par momo11

La privatisation de la santé est en route,seul les plus riches pourront se soigner,ne doutons pas un instant qu’au prochain "sommet social"les confs vont se ""rebellées"",comme la derniere fois.fraternellement momo11



Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !
27 mars 2009 - 12h16

L’Hôpital a été repansé, pardon repensé ...

Le mot "Hôpital" ne se trouve même plus dans la loi HPST, il a été remplacé par " établissement de santé"...

Tout a été revu, fidèle copie du système anglo-saxon, c’est loin d’être la meilleure des choses...les anglais ne vont plus savoir où aller pour se faire opérer...les listes d’attente vont être de plus en plus longue...ceci permettra peut-être de prévoir plus de chambres froides froides...

Un marché potentiel en fait...

Bon, allons fini de plaisanter car c’est avec le système de santé publique que le gouvernement joue. Comme ci il n’y avait pas assez de personnels démotivés, qui travaillent dans des conditions lamentables !

Madame Roselyne Bachelot-Narquin devrait travailler 12 heures par jour dans un service de soins intensifs, ou encore comme anesthésiste, dans un bloc opératoire elle pourrait ainsi endormir plus de monde...le réveil pourrait être brutal pour certains...pour d’autres il n’y en aurait pas...question probablement d’un manque de temps, d’un problème de compétence, voire de la faute à "pas de chance"...

C’est vrai qu’il faut aller vite aujourd’hui, et surtout que ce soit rentable !

Il faut se faire du fric avec la santé, pas de temps à passer sur ceux qui n’ont pas une bonne étoile avec eux, et un bon compte bancaire...le temps c’est de l’argent...

Il faudra, donc, être en bonne santé (psychologique surtout) pour rentrer à l’établissement de santé, c’est une des conditions de bons résultats...

A la caisse nous aurons même la crainte d’entendre : "la bourse ou la vie ?" ...comme les temps changent ?...

N’oubliez pas votre carte vitale...et votre carte bleue surtout.



Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !
27 mars 2009 - 13h07 - Posté par

Madame Roselyne Bachelot-Narquin devrait travailler 12 heures par jour dans un service de soins intensifs, ou encore comme anesthésiste, dans un bloc opératoire elle pourrait ainsi endormir plus de monde...le réveil pourrait être brutal pour certains.

sans oublier qu’elle doit être efficace en cas de constipation sévère !


Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !
30 mars 2009 - 23h05 - Posté par

Madame Roselyne Bachelot-Narquin on lui souhaite surtout qu’un jour, elle, ou un de ses proches les plus chers, ait à avoir affaire à un service d’urgence comme les autres mortels qu’elle condamne à une médecine et une chirurgie au rabais.

Et ça elle n’est pas à l’abri, sauf à vivre dans un cocon. Parce que c’est vrai, y a les médecine et chirurgie "normales" pour les riches, qui vont rester pour ceux qui ont des sous, mais la médecine ou la chirurgie d’urgence, elles, restent comme leur nom l’indique du domaine de l’urgence.

Et dans ce cas, que tu t’appelles Bachelot, ou Tartempion, si l’hôpital le plus proche est à 100 km au lieu de 10, si le pompier qui te désincarcère a 15 heures de boulot dans les yeux et un VSAB avec 300 000 km au compteur, si l’hélico est déja en opération par manque d’unités, si le médecin qualifié t’attend dans son cabinet "déconventionné" au lieu de te médicaliser en urgence sur place, même si t’es le Pape ça t’empêcheras pas de crever misérablement.

Et je pense pas qu’on la regrettera !!!

G.L.


Hostos : nous sommes à l’époque de la confrontation !
30 mars 2009 - 00h09 - Posté par jivé13

LA REFORME LIBERALE DE L’HOPITAL

Les objectifs de la réforme Bachelot :
Conformément à la volonté sarkozienne de rupture libérale, les objectifs à atteindre sont :
 Réduire le nombre de fonctionnaires hospitaliers.
 Transférer les activités les plus profitables vers le secteur privé par simple mise en concurrence.
 Entamer le processus de privatisation de l’hôpital.
 A terme, mettre en concurrence l’assurance maladie avec les assurances privées.
La stratégie mise en œuvre :
Comme l’a dit lui même le Président à Neufchâteau le 17 avril 2008 :
« la gouvernance de l’hôpital public doit être réformée. Alors là, on arrive dans le dur… »
Effectivement, il veut toucher à du dur.
Tous les sondages d’opinion disent que les français sont attachés à leur hôpital et à 71% qu’il faut augmenter ses moyens (sondage BVA du 17/01/09). Et tous les personnels de la fonction publique hospitalière sont attachés à leur statut.
L’attaque va se développer selon trois axes :

1) Affaiblir le service public.
Cet objectif intermédiaire est pratiquement atteint.
  Par la mise en déficit des budgets hospitaliers (voir plus haut).
  Par le maintien d’une pénurie en personnels médicaux et paramédicaux : numerus clausus pour les études médicales, fuites vers le secteur libéral non compensées par les recrutements.
  Par la suppression programmée de 20000 postes.
  Par les campagnes médiatiques insidieuses ou violentes contre les urgences, la sécurité, les maladies nosocomiales, les erreurs médicales etc…

2) Corrompre le haut encadrement.
Le capitalisme financier a pris le pouvoir dans les grandes entreprises, en donnant aux managers l’accès au capital actionnarial (par le biais des stocks options).
De même, la loi Bachelot :
  ouvre la fonction de Directeur d’hôpital aux managers du privé, avec une perspective d’intéressement financier au résultat.
  Crée pour les médecins des hôpitaux un cadre contractuel de droit privé avec là encore une part du salaire variable en fonction des résultats d’activité.
  A l’occasion des suppressions de poste, cette possibilité pourrait également être proposée à d’autres catégories d’agents.
C’est la nouvelle logique de l’hôpital-entreprise.

3) Fusionner le public et le privé.
Le secteur privé à but lucratif partagera avec le public des missions de service public, de formation des étudiants etc…
En dehors des grandes villes, des établissements privés pourront être les seuls à obtenir de l’agence régionale certains équipements.
Les maisons pluridisciplinaires de santé, destinées à recevoir les urgences, seraient gérées par le service public mais emploieraient des médecins libéraux.
A moyen terme, comme le propose l’Institut de Mr Bébéar, les hôpitaux publics qui subsisteraient dans les territoires, prendraient le statut d’établissement privé à but non lucratif.

AU TOTAL

« L’égal accès aux soins de qualité », proclamé par Nicolas Sarkozy, est loin d’être garanti.
Quand on sait que les dépassements d’honoraires des chirurgiens libéraux ne sont pas du tout remis en cause, et que, dans certaines villes, 90% des chirurgiens sont en secteur 2, on imagine facilement les assureurs comme AXA proposer la prise en charge de ces dépassements.
Et si les citoyens ne se rebellent pas, dans un avenir plus proche qu’on ne le croit, l’assurance maladie elle même, actuellement obligatoire et universelle pourrait être mise en concurrence avec les assurances privées.






Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO
17 ans de colères et d’espérances avec Jann Halexander, au Théâtre Michel
vendredi 7 - 23h55

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est seulement par le risque de sa vie que l'on conserve la liberté. Georg Wilhelm Friedrich Hegel
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite